AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253178136
Éditeur : Le Livre de Poche (20/08/2014)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 36 notes)
Résumé :
L'amour est si doux Le désir si puissant? Une comédie romantique qui nous entraîne aux confins du plaisir... Je regarde l'homme assis à l'autre bout de la terrasse. Un milliardaire. On lui donne à peine trente ans. Il est magnifique. Sa peau mate, une barbe de trois jours et ses yeux d'un bleu pâle forment un contraste saisissant. Son regard distant lui donnerait presque un air sévère s'il n'était pas irrésistible. Des airs de petit garçon dans un corps d'adulte, de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
MxlleAnaB
  29 mai 2013
Intriguée par le résumé, je me suis laissée tenter par ce livre et je dois dire que j'ai été captivée par l'histoire. Alexandra Beckamm réside en Italie avec sa meilleure amie Jessica pour rédiger sa thèse. C'est alors qu'elle croise le regard de Marc Roscarrick, un milliardaire ténébreux qui paie leur addition au Caffè Gambrinus. Par la suite, X rend visite à ce mystérieux inconnu chez lui et l'alchimie entre eux est palpable malgré que Marc s'interdise d'aller plus loin. Mais Alexandra et Marc s'attirent tellement qu'il est impossible de résister. X ne se doute pas que son amant vit avec de terribles secrets qui vont bouleverser leur vie. En effet, Marc a été initié à vingt aux Mystères et désormais, il doit respecter les règles qui y sont associés et fréquenter une femme initiée aussi. En tombant amoureux d'Alexandra, Marc leur fait courir un grand danger et les choses se compliquent à chaque degré que X doit affronter. J'ai aimé le référence historiques et les lieux mythiques de notre couple découvre. Entre Naples, Pompéi ou les montagnes, tout cela donne très envie de faire un séjour dans ce pays. L'amour entre nos deux héros est incontestable mais l'ambiance du livre n'a rien à voir avec Cinquante nuances de Grey ou Dévoile-moi. Ici, le sexe est présent mais avec un autre degré et un autre but. Alexandra accepte toutes ces épreuves pour avoir Marc et être libre de l'aime. Mais ce n'est pas sans danger et je pense bien sure aux cinquièmes mystères qui a été...dérangeant, on va dire. Cela est très proche des fêtes Dionysiaques, avec beaucoup d'exhibition, de soumission et de travail sur soit. Les premiers avaient quelques choses d'excitant (les approches des vestales, les tenues des initiées..) mais le dernier est un cran au dessus. J'ai d'ailleurs bondi de joie quand Marc s'interpose, comprenant qu'il aime X et qu'il est incapable de la partager. Néanmoins, un tel geste les met en grand danger et Marc risque d'être tué à tout moment. J'ai eu le coeur serré face au départ d'Alexandra, j'espérais qu'elle change d'avis, qu'il y ait une lueur d'espoir. Finalement, elle réalisé le 6e mystère, le plus éprouvant sans aucun doute puisqu'il consiste à abuser librement du corps de l'initiée...Je crois qu'on peut tous se dire, en tant que lecteur, que même par amour nous serions bien incapable de perdre sa dignité pour la personne qu'on aime. C'est un environnement mystérieux qu'on découvre dans ce livre car derrière l'image policée de l'Italie avec ses monuments et sa culture, il se cache de terrifiants secrets. On entrevoit la mafia et des sociétés secrètes qui ont perduré pendant des siècles, entrainant avec elles des gens puissants. Difficile de discerner le vrai du faux mais ce qui est bien réel dans cette fresque, c'est l'amour entre Marc et X. Les scènes où ils n'étaient que tous les deux sont très chaudes mais très intenses en sentiments et j'ai beaucoup aimé. Mon seul regret dans cette histoire c'est que le livre se termine immédiatement après le 6e mystère quand X et Marc se retrouvent. J'ai trouvé ça dommage, car j'aurai voulu voir un petit peu plus de leur relation post Mystères. Toutefois, j'ai bien aimé dans l'ensemble d'où mon 4 étoiles !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Andyflo
  15 mai 2013
J'avoue que je ne sais pas très bien par où commencer tant ce livre m'a laissée dubitative. Je suis une amatrice de romance érotique BDSM et là, on nous annonce sur le communiqué de presse et sur la quatrième de couverture que c'est une comédie romantique. Alors si c'est de cela que vous aviez envie, passez votre chemin car ce livre est tout ce qu'il y a de plus érotique, allant même jusqu'à tomber dans les clichés du genre.
Je vais quand même tout d'abord relever un point positif par rapport à ce qui se fait : l'histoire se passe en Italie sur fond de mafia, et là j'avoue que le contexte change de ceux qu'on a l'habitude de trouver dans le genre. Malheureusement, c'est bien le seul point positif que j'ai relevé car la toile de fond sur la mafia est très mal exploitée, c'est même parfois fouillis et tiré par les cheveux. Puis encore une fois, on a une héroïne tellement tarte qu'on a envie de la gifler. C'est le genre de personnage qui vous agace et vous fait lever les yeux au ciel. Il y avait matière à ce qu'elle soit forte, mais non elle reproduit les même erreurs, n'apprend rien de ses échecs et est complètement dépendante du bellâtre qui la courtise. D'accord, vous me direz que c'est le ciment même d'une romance érotique, mais là elle boit ses paroles comme du petit lait et se soumet au moindre de ses caprices sans jamais rechigner. À croire que dès qu'elle l'a rencontré, elle a oublié qu'elle avait une personnalité.

Lire la suite....
Lien : http://www.place-to-be.fr/in..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
phanie1974
  01 avril 2015
Pour ceux qui aiment comme moi les lectures érotiques; et bien ce roman comme certains lecteurs disent : « il ne casse pas trois pattes à un canard. » A part la classique culbute à la hussarde au Tyrol, les autres galipettes soit disant sulfureuses des fameux "mystères" ne m'ont pas stimulée du tout. J'ai trouver cela sans aucun intérêts. Sur la 4ème de couverture il était noter « Une comédie romantique qui nous entraîne aux confins du plaisir »…je ne vois pas du tout où est « la comédie », le romantisme oui pourquoi pas mais nous ne le ressentons qu'à la toute fin du livre; quand ont confins du plaisir…bof. Ce livre ne ressemble pas trop au « 50 nuances… » ou à « tout ce qu'il… »; pas de contrat établi n'y de SM à proprement parler. Ce livre est plus basé sur « une secte » (enfin c'est mon point de vue) et aux « épreuves » à passer pour y être accepter.
Commenter  J’apprécie          10
lutinielle
  18 mai 2013
Pour une fois que ma curiosité me pousse vers une bonne surprise... La trame est classique pour le genre, mais la toile de fond intéressante et l'écriture largement moins nulle que les nuances de gris et autres "tout à lui" etc... Je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai apprécié en définitive... Mais ce roman à rempli son rôle de divertissement et c'est bien là tout ce qui compte !
Commenter  J’apprécie          30
Sylvie11
  26 février 2014
La vache! En voilà un qui décoiffe!
mais attention, si vous préférez les Harlequins à l'eau de rose ou les 50 nuances, pas touche. Ca , c'est du bouquin, du vrai, avec une histoire qui est tout, sauf lisse, avec des personnages qui ne sont pas pré formatés.
Quand on plonge dans l'univers de ce roman, on n'en sort pas indemne, c'est pas vrai.
D'ailleurs je ne cesse d'y penser.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
steph.1991steph.1991   06 avril 2013
— Pourquoi avez-vous réglé notre note hier soir ?
Ma question ne semble pas le troubler, comme si j'étais parfaitement en droit de la lui poser.
— J'ai vu la réaction de votre amie lorsqu'on lui a présenté le montant de l'addition et j'ai voulu vous aider. J'ai de l'argent. J'aime bien aider les gens...
— Et ?...
— Et soyons honnêtes, il y a une autre raison, pourquoi ne pas offrir un Veneziano à une jolie jeune femme ?
Je manque d'air. Ma cage thoracique est sur le point d'éclater en même temps que tous mes voyants de défense se mettent au rouge. C'est trop rapide, trop direct, trop cheap. Il joue au séducteur, fort bien, et j'ai envie d'être séduite, mais pas de cette façon, pas comme une vulgaire minette à qui on dit « T'as de beaux yeux tu sais ». Je me cabre, me redresse et me
cale dans mon fauteuil. Il me regarde et sourit avec une immense gentillesse.
— Votre amie est très jolie.
— Comment ?
— Elle est vraiment charmante et je n'ai pas pu m'en empêcher. Je suis désolé.
— Oh.
— Comment s'appelle-t-elle ?
Je suis en colère. Stupide et en colère, Alex, pauvre tarte.
— Jessica.
— Ah. Elle aussi est américaine ?
— Non, elle est britannique.
— C'est ce que je me disais. Enfin, ce qui est sûr c'est qu'elle tient une sacrée descente.
Il rit doucement.
— Quoi qu'il en soit, j'espère que je ne vous ai pas offensées et que vous pardonnerez ma candeur. N'en parlons plus. Que voulez-vous savoir sur la Camorra ?
Je sens la frustration figer mon visage. Je bois une gorgée de café et je fulmine. Ce n'était pas moi qu'il désirait, pas moi qu'il tentait de séduire en payant cette maudite addition. C'était Jessica. Et moi, avec mes histoires d'âme soeur et de prince charmant, comme j'ai honte soudain.
La fille du Caffè Gambrinus. Il pensait que j'étais Jessica. Voilà pourquoi il avait accepté de me recevoir. Et maintenant avec son gentil sourire il essaie juste d'être poli et espère que je ne vais pas lui tenir la jambe trop longtemps.
Stupide. Il faut garder la face. Tenir, tout bien tenir. Stupide et débile et idiote et supercrétine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
imn82imn82   03 août 2014
Je ne sais pas quoi penser. Je devrais m'insurger, le traiter de voyeur, me sentir violée dans mon intimité. Mais je ne ressens aucune colère, pire, j'adore le fait qu'il ait voulut veiller sur moi de cette manière. Marc Roscarrick a veillé sur moi. Il reprend :
- J'étais via Toledo quand Giuseppe, mon homme de main, m'a appelé. Il m'a dit que tu avais de sérieux ennuis et j'ai accouru. C'est lui qui est arrivé en premier.
- Vous m'avez sauvée. Je vous remercie.
Il balaie l'air de la main.
- C'était par pur égoïsme. Je ne mérite aucun remerciement.
- Quoi ? Vous appelez ça de l'égoïsme ?
La brise est retombée, la famille qui était attablée derières nous a disparu. Le silence s'étire, il parle enfin.
- X, je t'ai sauvée pour moi. Je t'ai sauvée parce que je ne supporte pas l'idée qu'il t'arrive du mal. Tu dois savoir que ... depuis le début, depuis notre premier regard échangé à la terrasse du Caffè Gambrinus, je ...
- Mais vous avez dit que c'était Jessica! Jessica qui....
- Je sais. J'ai menti.
Ses yeux sont pleins de rage ou de tristesse, je ne saurais dire.
- Mais je ne comprends pas ! Marc ?
Il pousse un long soupir, détourne le regard vers la côte sorrentine et se met à murmurer si bas que l'on croirait qu'il se parle à lui même.
- C'est dangereux pour toi. Et pourtant je ne peux pas m'empêcher de t'entraîner vers moi.
Il plonge ses yeux dans les miens, au plus profond de mon âme.
- Il y a quelque chose chez toi, ça n'est pas parce que tu es très belle ou charmante, quelque chose en toi. Je l'ai senti au Caffè Gambrinus et je l'ai reconnu lorsque tu es venue au palais. Ton courage, ton audace, ton intelligence, je suis attiré par toi comme un insecte par la lumière. C'est irrésistible. Une force physique comme la gravité, je ne peux pas lutter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
imn82imn82   03 août 2014
- X, je n'ai jamais vu le cinquième. Pas celui des femmes en tout cas. J'ai entendu des choses. Il paraît qu'il est dérangeant, difficile. Es-tu sûre et certaine de vouloir le faire ?
- Si je ne le fais pas, alors je te perdrai. A la fin de l'été. Dans un mois. Il acquiesce avec gravité. Je secoue la tête. Je sens la colère monter en moi.
- Marc, c'est absurde. Je ne peux pas te perdre.
- Aucune li ne t'oblige à continuer.
- Il n'y a peut-être pas de loi, mais...
Je le regarde, si naturellement beau et séduisant dans ce décor vénitien.
Devrais-je lui avouer le fond de ma pensée ? Que je suis maintenant comme Françoise, accro aux cultes à mystères ? Qu'ils me changent, me libèrent le corps et l'âme ? Qu'ils me bouleversent sexuellement d'une manière inexplicable et irrésistible ? Même si je n'avais pas peur de le perdre, je voudrais aller jusqu'au cinquième.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
imn82imn82   03 août 2014
- La plupart sont des fils à maman. Il y a un mot pour ça ici, mammone. Ils vivent chez leurs parents jusqu'à l'âge de cinquante ans! Ils sont tellement vaniteux, se regardent dans la glace en permanence. Et leurs petits vêtements et leur petite sacoche - elle glousse et brandit sa neuvième cigarette. Je te jure, des sacoches, non mais qui aurait pu imaginer ça?
- Des sacs à main pour homme?
- Oui, en cuir, ultrafashion. Non, ils sont beaucoup trop métrosexuels pour moi. Et les chaussettes ! Leur grand truc, c'est de ne pas en porter. Où est-ce que tu as vu ça, un gars en costume sans chaussettes dans ses mocassins?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
imn82imn82   03 août 2014
Trois amants et je n'ai jamais eu d'orgasme autrement que toute seule.
Je veux que ça change. J'en ai marre d'être la gentille, la polie, la studieuse, la première de la classe. Je voudrais connaître dans ma vie au moins un été d'hédonisme et de luxure. S'il vous plaît. Avec du sexe, du vrai. Si ce n'est pas trop demander.
Peut-être que je suis une traînée. Peut-être que Jessica a raison et que la salope qui se cachait en moi s'est enfin réveillée, comme un papillon putain sorti de la chrysalide parfaite et immaculée de la gentille petite fille à papa. Un papillon du Borgetto, la jeune maîtresse sans fard d'un homme immensément riche. Je veux bien être tout cela, sans regrets et je raconterai à mes petites-filles les horreurs libertines de ma jeunesse dans Naples la sensuelle, Naples la cité du vice et du stupre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3508 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre