AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782732497532
304 pages
Editions de la Martinière (26/08/2021)
3.75/5   60 notes
Résumé :
Fabrice est un lâche.
Plongé dans l’obscurité d’une salle de cinéma avec sa compagne, Juliette, il n’ose lui avouer ce qu’il a sur le cœur : il ne l’aime plus, depuis longtemps. Après le film, se dit-il. Après le film…
Pendant la projection, une bande son surprenante se superpose à celle de la romance choisie par Juliette. Des détonations, comme des chapelets de pétard les jours de fête. Des spectateurs se lèvent et retombent au sol. Le corps troué par... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 60 notes
5
8 avis
4
15 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

Giraud_mm
  16 décembre 2022
Fabrice a rendez-vous au cinéma avec Juliette, sa compagne, qu'il a l'intention de quitter.
Durant la séance, des terroristes attaquent. Juliette est tuée... Traumatisé par l'attentat, Fabrice s'interroge : s'il avait avoué à Juliette ses intentions avant d'entrer dans la salle, serait-elle encore en vie ?
Il rencontre Clarisse, qui tente de l'aider à surmonter le traumatisme. Mais elle disparaît et Fabrice est soupçonné...
Christophe Molmy, connu comme auteur de polars, est policier, ancien chef de la Brigade de Recherche et d'Intervention de Paris. Il a participé aux assauts contre les terroristes de l'Hyper Casher (janvier 2015) et du Bataclan (novembre 2015). Pas la peine de chercher plus loin où il a puisé son inspiration pour écrire ce roman ?
Derrière le traumatisme de Fabrice, il y a celui du survivant (pourquoi moi et pas elle ?). Mais il y a sans doute aussi celui de ceux qui, les premiers, ont pu mesurer l'ampleur des massacres. Au-delà des événements, l'auteur sonde les profondeurs de l'être.
J'ai eu le plaisir de rencontrer C. Molmy au Gujan Thrillers Festival en septembre dernier. Il n'évoque les attentats qu'avec pudeur, ne cachant pas qu'ils l'ont inspiré, mais sans plus. Beaucoup de modestie...
Revenons au roman. On peut croire ou non à l'histoire de Fabrice. le point de départ me paraît tout à fait plausible (un des enseignants de mon beau-fils a été tué avec sa compagne au Bataclan). Je ne suis pas psy pour savoir si les réactions du personnage face au traumatisme sont réalistes ou pas, mais j'imagine volontiers qu'on puisse sombrer dans la paranoïa, surtout quand, pour les besoins du roman, un second drame suit...
L'écriture n'est pas des plus faciles. Je l'avais bien aimé dans Après le jour, un des polars de l'auteur. La forme narrative est ici très différente. Elle vient confirmer le talent de C. Molmy, bien plus qu'un auteur de polars ordinaires.

Lien : http://michelgiraud.unblog.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
Tostaky61
  25 novembre 2022
Fabrice est un mec lambda.
Il mène la vie normale d'un gars ordinaire.
Pourtant un soir sa vie va basculer.
Avec un effet papillon comme vous en réserve parfois le destin. Surtout dans les romans, du reste.
Sa vie explose en même temps que sa compagne Juliette.
Ce drame va lui faire faire une rencontre, inattendue, impensable.
Mais là encore, tout va s'effondrer.
Et quand on touche à l'être cher, l'homme sans histoire est capable du pire...
L'amateur de polar cherche de l'émotion.
Il réclame une montée d'adrénaline.
Au détriment, parfois, de toute logique.
L'impossible se réalise, ça le contrarie,  mais c'est si bon qu'il se laisse emporter par le récit.
Il en oublie ses principes.
La fosse aux âmes, c'est des chapitres courts qui en font une lecture addictive.
Et tant pis si certaines ficelles sont un peu grosses, on se laisse prendre au jeu.
La lecture, c'est ça aussi. du plaisir sans prise de tête. Juste pour passer un bon moment et oublier nos soucis quotidiens et la folie du monde qui nous entoure.
Même si, comme dans ce roman de Christophe Molmy, certains événements rappellent à notre mémoire un passé tragique pas si lointain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
clemaufildespages
  19 mai 2022
UN ROMAN NOIR SI ACTUEL... 💥
C'était une soirée cinéma, tristement banale. Fabrice et sa compagne Juliette étaient plongés dans un film. Il songeait à leur couple qui se délite quand les terroristes ont débarqué et fait feu... Quelques minutes qui se changent en éternité. L'âme de la jeune femme est emportée, le laissant seul face à l'effroyable absence. Avec cette si lourde culpabilité propre aux survivants...
Fabrice va trouver en une policière qui l'interroge, une pulsion de vie, une lumière à laquelle se raccrocher. Mais quand elle disparaît, il s'effondre à nouveau...
La fosse aux âmes c'est un pur roman noir qui questionne, émeut et surprend. C'est le premier ouvrage de la collection "Onyx" proposée par @lamartiniere.litterature, "qui aborde le continent noir des profondeurs de l'âme humaine" et quelle belle découverte !
Christophe Molmy, ancien patron de la BRI, explore les bouleversements qui suivent un attentat et tout particulièrement les âmes qui restent. Qui vacillent sans cesse entre folie et résilience dans un équilibre si fragile.
Une fiction terriblement actuelle et beaucoup de justesse pour conter le pire. Car oui les similitudes avec l'attaque du Bataclan sont nombreuses...
Que reste t-il quand on a assisté au pire? Comment affronter l'intolérable absence, l'inévitable culpabilité?
La dualité humaine est finement disséquée dans ce roman. L'ombre et la lumière qui se côtoient dans cette descente aux enfers. Des mains tendues, des touches d'espoir. Mais quand le mode "survie" outrepasse tout le reste...il n'y a plus rien à perdre.
Une plume directe et efficace et un titre parfaitement choisi pour cette histoire particulierement cinématographique. Mais pour une raison que je ne saurais expliquer, il m'a manqué un "je ne sais quoi". Je n'ai pas été aussi émue que je l'aurais voulu et je suis restée comme à distance des propos de l'auteur.
En tout cas c'était une belle découverte et un auteur que je relirais avec plaisir ! 😍
Alors, tenté.e.s? 😇
Si vous l'avez lu, qu'en avez-vous pensé?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Sharon
  18 octobre 2021
Un livre tristement actuel. Oui, je ne peux pas m'empêcher de le dire. Que reste-t-il après, pour ceux qui ont survécu, pour ceux qui doivent vivre avec (la douleur) et sans (l'être aimé) ? Que reste-t-il à ceux qui souffrent de la culpabilité de ceux qui ont survécu ?
Fabrice était à une séance de cinéma, avec sa compagne Juliette et son beau-frère quand des terroristes sont entrés dans la salle et ont tiré. Juliette et son frère ont été tués, lui a survécu. Il doit témoigner, aussi, témoigner devant la police, qui s'étonne parfois de certaines de ses réactions – comme s'il existait un catalogue des réactions « normales » à avoir dans une situation qui ne l'est pas.
Se reconstruire, revivre ? Des grands mots. Pourtant, Fabrice tombe à nouveau amoureux, de Clarisse, qui était en charge de l'enquête, et à nouveau, le drame survient : la femme qu'il aime disparait. Pire : il est accusé d'être responsable de sa disparition. Pour Fabrice, s'en est trop, et il bascule. Il ne s'agit plus de reconstruire sa vie, il s'agit de survie, proprement dit. Il ne s'agit même pas de prouver son innocence, presque plus, à peine, il veut savoir ce qu'il est arrivé à Clarisse, qui est responsable de sa mort – parce qu'il le sait, elle n'a pas pu disparaître ainsi.
Je ne pense pas avoir été la seule à avoir été happée en voyant Fabrice sombrer peu à peu, réagissant à chaque fois qu'un nouveau coup lui était porté. le répit ne peut exister pour lui. Se reconstruire sera-t-il possible ?
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
audelagandre
  31 août 2021
Fabrice se rend à contrecoeur au Grand Rex avec sa petite amie Juliette. Entre eux, rien ne va plus, mais la lâcheté de Fabrice l'empêche de mettre fin à cette relation qui ne lui apporte plus aucune satisfaction. « Ils étaient assis côte à côte, leurs bras se touchaient, pourtant au fossé les séparait. La somme de tous leurs désaccords, de tous ces malentendus qui font les vies à deux. » Dans cette fosse des âmes, le fossé du couple se creuse. Dans la pénombre du cinéma, d'autres âmes viendront les rejoindre quand détonnent les premiers coups de feu. La fosse des morts s'agrandit et parmi elles, l'âme de Juliette. Fabrice réchappe de cet attentat. En proie à la culpabilité du survivant, il traverse l'existence tel un fantôme, jusqu'à sa rencontre avec Clarisse en charge de l'enquête. « L'écouter, c'était comme reprendre son souffle, la promesse d'émerger de la fosse. Elle était douée d'un appétit pour la vie. » Jusqu'à sa disparition… Commence alors une lente descente aux enfers alimentée par deux traumatismes successifs. Il devient tout à tour rescapé, coupable et fugitif. Persuadé que la disparition de Clarisse est la conséquence de l'enquête qu'elle menait sur l'attentat, Fabrice décide de la reprendre.
Voilà un roman qui n'a pas été ce que je m'attendais qu'il soit : une reconstruction psychologique après un attentat. Christophe Molmy, patron de la BRI (Brigade de Recherches et d'Intervention) et écrivain en a fait un récit qui dépasse ces frontières-là. Outre les traditionnels questionnements de la culpabilité du survivant, de la résilience, et de la capacité à rebondir, l'auteur nous offre une analyse fine de notre « dualité » humaine : une part de lumière, une part de nuit. Parce que l'attentat a lieu dès les premières pages, et que certaines images nous viennent immédiatement à l'esprit, l'écrivain capte notre attention en faisant surgir une empathie totale et instantanée. Les sons, les bruits, les odeurs transpirent à travers les pages sans vraiment laisser de répit. Au-delà de cette ambiance, c'est bien autour du personnage de Fabrice que le récit se construit. Frappé durement dans un premier temps, puis refrappé dans un second temps alors qu'il était en train de retrouver un sens à sa vie, le personnage principal plonge, submergé par ce stress post-traumatique. L'accumulation de ces deux traumatismes crée un « nouveau » Fabrice, homme en mode survie qui ne se préoccupe plus vraiment de la manière d'atteindre un résultat, mais seulement du résultat. « Quelque chose s'est déplacé au fond de lui. Jeune, il ne s'était jamais battu. Il avait grandi loin de toute violence, préservé de tout, enfant choyé devenu un adulte inoffensif. Il ne se souvenait même pas avoir giflé quelqu'un. Jusqu'à peu, il n'avait jamais tenu une arme. Mais les choses avaient changé ; plus rien ne le retenait de franchir la ligne. »
Pur roman noir, « La Fosse aux âmes » m'a rappelé le film « Chute libre ». Pas au niveau de l'intrigue, mais sur l'incapacité du héros à accepter les évènements tels qu'ils se présentent, tout simplement en disant NON. Ce NON qui fait naître la part d'ombre de Fabrice le rend attachant, mais inflexible, toujours sur la corde raide, entre humanité pour de bonnes raisons et implacabilité pour les mêmes bonnes raisons. Dans ce texte d'introspection pourtant court (299 pages), les émotions sont au rendez-vous, la complicité quasi automatique, comme dans ces oeuvres cinématographiques où vous êtes du côté du « méchant » alors que ce n'est pas « politiquement correct », simplement parce que sa quête est juste. Christophe Molmy sait surprendre en prenant des chemins de traverse pour terminer sur une fin totalement inattendue. Je vous le recommande sans hésitation.

Lien : https://aude-bouquine.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   18 octobre 2021
Est-ce parce qu'il craignait le silence, parce qu'elle l'avait ému, ou qu'il en avait simplement besoin ? Il lui prit la main. C'était la première fois qu'il la touchait.
Commenter  J’apprécie          50
VivianeWardVivianeWard   20 octobre 2021
C'est toujours quand on n'y croit plus que les choses arrivent.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christophe Molmy (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Molmy
Patron de la BRI (Brigades de Recherche et d'intervention) de Paris, Christophe Molmy est aussi écrivain. Son troisième roman, "Après le jour" nous fait vivre à l'intérieur de la vie d'une brigade. L'histoire d'un détenu qui craque en quartier d'isolement, et qui va devenir un indic pour obtenir sa libération. Pour cela, il appelle le flic qu'il avait arrêté dix ans plus tôt. Ce policier a besoin d'une affaire en échange qui concerne des braqueurs. Mais entre le truand et le chef de l'ordre, qui manipule qui ? Un polar rythmé où chacun veut sauver sa peau.
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-12/1531447-emission-du-mercredi-27-mai-2020.html
+ Lire la suite
autres livres classés : cavaleVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les loups blessés" de Christophe Molmy.

Que signifie le terme autopsie ?

regarder à l'intérieur de quelqu'un
voir de ses propres yeux
analyser quelqu'un

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Les loups blessés de Christophe MolmyCréer un quiz sur ce livre