AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330121008
Éditeur : Actes Sud (03/04/2019)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un simple échange de regards, le jour des rattrapages du bac, et tout lui revient en pleine figure.
Elle, c'est la jolie fille populaire, comme il en existe dans tous les lycées. Cette année, elle faisait partie des forts, des puissants, de la meute, et n'hésitait pas avec son groupe à se moquer de tous les moches, les geeks, les nuls en cours. Ils avaient même créé un groupe Facebook, l'Association des Cassos Anonymes, pour pouvoir partager leurs vannes et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LucileMM
  17 avril 2019
Le harcèlement scolaire vu du côté du harceleur.
À l'occasion d'un oral de rattrapage du bac, la narratrice croise un ancien élève de son lycée.
Elle faisait partie de "La royauté", il était membre de "la plèbe".
Quel était leur lien exact ?
Pourquoi sa présence lui cause-t-elle un tel choc ?
Par petites touches, crescendo, le tableau se précise...
D'une efficacité imparable, ce très court texte, va droit au but, façon uppercut plus que leçon de morale.

Commenter  J’apprécie          300
Walkyrie29
  27 mars 2019
Un titre destiné aux ados sur les conséquences du harcèlement scolaire et du cyber-harcèlement et les remises en question personnelles, c'est brut et écorché, le style Mondiot dans toute sa splendeur !
Rattrapage est un monologue d'une jeune adolescente qui se retrouve au rattrapage du bac dans l'enceinte d'un autre lycée. Elle doit passer l'oral qui pourrait s'avérer aussi salvateur que préjudiciable pour l'obtention de son diplôme. Ce jour là, ils sont un certain nombre à patienter dans le couloir, et elle reconnaît ce garçon assis, les écouteurs sur les oreilles, il ne semble pas l'avoir remarquer. Pourtant, elle se rappelle de ce qu'il a subi, ce qu'elle lui a fait avec les autres, jusqu'à ce qu'une marre de sang vienne faire cesser tout ça.
On suit donc les réflexions d'une adolescente jolie, bien fichue, populaire, une de ces filles qui a du succès auprès des garçons, une fille qui sort du lot parce qu'elle appartient à cette bande d'adolescents dont tous aimeraient secrètement faire partie. Elle raconte au lecteur cette année scolaire qui a viré au cauchemar avant de finalement finir dans le déni et l'oubli. Sauf qu'elle n'a rien oublié, sait qu'elle a fait beaucoup de mal et qu'avec cette bande de potes, des vidéos, des photos diffusées sur internet, ils sont allés trop loin. Revoir ce garçon, sur lequel ils se sont acharnés plus que les autres, celui que la plupart ont oublié, ravive en elle douleur et remords latents, tapis dans son coeur, dans sa tête, les réminiscences de ce qu'elle a été pendant presque une année lui explose au visage et toutes les interrogations qui en découlent ; comment réparer le mal qui a été fait ? Comment devenir une autre que cette pimbêche moqueuse ? Est-ce que ce garçon la déteste ? L'a t-il oublié ? Comment va t-il aujourd'hui ?
Ce petit roman respire le style Mondiot que j'affectionne particulièrement et que l'on retrouve d'une certaine manière dans ses autres écrits, Nightwork ou Les Mondes-Miroirs par exemple. On retrouve toujours des thèmes engagés, sensibles, durs aussi, avec un style d'écriture qui plonge en général le lecteur dans quelque chose de sombre, parfois même de glauque. Ici, l'écriture est encore plus brute, plus écorchée, comme si l'auteur avait craché son récit sur le coup d'une impulsion, d'un seul jet, c'est encore plus percutant finalement et cela apparaît en adéquation avec le sujet traité. C'est violent, réaliste, sans fioritures inutiles, c'est aussi plus tourmenté et virulent, émouvant dans sa simplicité. Je ne connais l'auteur qu'à travers ses écrits publiés mais aussi ceux de son blog « Survivre à la nuit », et l'on ressent une personnalité complexe, peut – être un peu « abîmé » aussi qui transparaît dans cet ouvrage.
On aborde là le thème du harcèlement scolaire et du suicide chez les adolescents psychologiquement plus fragiles dans cette étape de leur vie, l'adolescence, une période qui peut s'avérer aussi violente et destructrice que possible par les mots, les gestes, les actes et les réseaux sociaux, grand mal de notre époque… Mais, si l'ouvrage se veut fort et difficile parfois psychologiquement parlant, une once d'espoir demeure avec la notion du pardon et de reddition que l'auteur aborde aussi à travers son personnage qui se pose milles et une questions sur elle même, sur ces autres, soit disant amis, sur ce garçon marqué à vie par les cicatrices du drame.
En bref, un petit ouvrage au message fort qui résonne encore après la dernière page tournée, on pense inévitablement à ceux qui subissent ces harcèlements chaque jour, à ceux qui n'ont pas la « chance » de faire partie de la meute populaire, à ceux à qui l'on ne pardonne pas la moindre originalité, le moindre écart… à ces injustices quotidiennes qui peuvent tourner en drame. Un ouvrage qui je l'espère sensibilisera les adolescents, même si sans avoir d'idées préconçues à ce sujet, ce ne sont pas forcément ceux qui lisent qui sont les « bourreaux », ceux-là pourront peut-être s'allier, intervenir et se confronter à ceux qui violent chaque jour la dignité des autres. Encore un très bel ouvrage de cette collection forte et émouvante !
Je remercie les éditions Actes Sud junior et l'auteur Vincent Mondiot pour ce (double) envoi !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
atouchofbluemarine
  20 avril 2019
Publié dans la collection « D'une seule voix », ce texte écrit d'un seul souffle par Vincent Mondiot est une baffe qui secoue. Long de 80 minuscules pages, cet essai devrait être distribué dans toutes les écoles. Puissant, percutant, authentique… Rattrapage parle du harcèlement scolaire et des conséquences que cette pratique si courante dans les lycées (et même ailleurs) peut avoir sur la vie de jeunes adolescents.
Une jeune fille s'apprêtant à repasser le Bac nous rajoute avec toute franchise les émotions qu'elle ressent en revoyant ce jeune homme qui a partagé tant de moments avec elle lors du chemin de retour vers la maison quand ils étaient enfants. Des moments banals, une simple promenade partagée pour aller dans la même direction. Au fond, elle ne connaissait pas vraiment ce garçon. Pourtant, cela ne l'a pas empêché de participer au harcèlement de ce « moche » avec ses amis faisant partie du cercle si convoité « de la royauté » scolaire. Vous savez, ces enfants si beaux, si populaires. Ceux qui se prennent pour les rois du monde car ils sont mieux fringués que le reste ou qui ont plus d'amis que les autres… le club des « cassos », ils l'appellent… cette populace de jeunes tous plus misérables les uns que les autres. A cause de l'acné, de leur voix qui mue, de leur vêtement troués ou pas à la mode… Mais lorsque ce camarade d'enfance va tenter de se suicider, cela va remettre en question les pensées de notre « reine du lycée ».
Un texte court mais foudroyant. A lire d'une traite (on ne peut d'ailleurs en faire autrement), cet écrit que je qualifierais plutôt d'essai est un « wake-up call » pour tous. Que ce soit ceux qui se prennent pour mieux que les autres, ceux qui participent aux railleries pour ne pas se sentir exclu, ceux qui sont victimes de harcèlement même… Rattrapage est à lire et à partager. Un livre coup de poing qui a sans conteste sa place dans la collection des « textes à dire, à partager avec soi et le monde ». Un énorme merci aux éditions Actes Sud Junior pour cette claque et plus encore à Vincent Mondiot pour le petit mot laissé à mon attention à l'intérieur de cet exemplaire.
Lien : https://wp.me/p4zpOd-4bH
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
clo73
  25 mars 2019
Quel roman !
Comment un roman court peut autant bouleverser !?
Quelle intensité et quelle beauté ce livre dégage !
C'est en pleurant que je l'ai fini, une boule coincée dans la gorge qui est remontée d'un coup en lisant les derniers mots.
Rarement un roman m'aura autant émue que celui-ci et pourtant, j'en lis...
Pourquoi il fait la différence ?
D'une part, parce qu'il aborde un sujet qui me touche énormément, le harcèlement scolaire.
D'autre part, le texte est juste MAGNIFIQUE.
L'histoire, les mots, les dialogues m'ont happée entièrement.
C'est puissant, intense et d'une beauté à couper le souffle.
Juste vous dire COMBIEN je l'ai aimé !
Et puis, faut-il expliquer davantage ?
C'est dans les tripes que cela se passe et c'est tout simplement la magie des livres et tout le talent de certains auteur(e)s.
Ma chronique sera courte parce que je n'ai qu'une chose à vous dire :
LISEZ LE !
Faites-le lire et partagez-le.
MERCI Vincent Mondiot pour m'avoir tant émue.
Une certitude, je vais continuer à vous lire, avec un immense plaisir.

Lien : https://leslecturesdeclaudia..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Vincent Mondiot (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Mondiot
Chronique ActuSF de Sarah, au sujet de Tifenn : 1 - Punk : 0, roman de Vincent Mondiot
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre