AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757816691
192 pages
Éditeur : Points (04/02/2010)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Son corps est petit et ramassé, il porte une fine moustache. Aux yeux des autres, Diouldé est un homme médiocre. Il a fait des études pourtant, en Hongrie; il était ambitieux, prometteur...

Dans son pays d'Afrique, il est aspiré dans le monde insidieux de la tradition moribonde et de la corruption rampante. Il devra se soumettre au nouvel ordre qui gangrène le pays, devenant peu à peu un des rouages de la décadence post-coloniale.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ingannmic
  13 mars 2020
Diouldé a étudié en Europe, ce qui lui a permis d'accéder à un statut social fort enviable dans son pays d'Afrique où règne la misère. Individu de frêle constitution, discret, il n'est pas de ceux que l'on remarque. Après une brève période de zèle inutile, ses supérieurs ne semblant ni contrôler, ni même s'intéresser au travail qu'il effectue au ministère, il s'est fondu dans la masse de ces élites dont il fait désormais partie, davantage préoccupées de leur vie mondaine que de leurs missions ministérielles... Diouldé passe la majeure partie de son temps à rédiger des rapports qui ne seront jamais lus, se laissant peu à peu gagner par la fainéantise et l'ennui, frustré de devoir se contenter d'une maison confortable dans les bas quartier, quand ses collègues vivent dans de spacieuses villas bordant la corniche.
"Les crapauds-brousse" démarre ainsi sous les auspices d'une frivolité que ternissent à peine les images de pauvreté qui s'insèrent dans le récit, concentré sur le quotidien sans drame de Diouldé, ses querelles avec sa femme Râhi, les fêtes avec ses amis, les discussions au cours desquelles ces derniers expriment parfois leur dégoût pour le gouvernement du tyrannique Sâ Matraq, marqué par la corruption et la répression... La première partie du texte est empreinte d'ironie et d'un humour faussement bon enfant dont Diouldé, avec son allure ridicule, son attachement un peu lâche à sa tranquillité, fait souvent les frais, mais qui souligne aussi mine de rien avec férocité le despotisme d'un pays qui n'est pas sans évoquer la Guinée de Sékou Touré (pour plus de détails, vous pouvez cliquer ICI).
Et puis réapparaît dans la vie de Diouldé Gnawoulata, un ancien camarade de classe ayant fait fortune grâce à divers trafics, qui le présente à son ami Daouada, homme laconique et inquiétant, auréolé d'un obscur pouvoir. le récit bascule alors dans la tragédie, le lecteur est brutalement immergé dans la réalité barbare et terrifiante d'un état policier : dénonciations et arrestations d'opposants réels ou supposés, assassinats dont les auteurs bénéficient de l'impunité conférée par leur situation politique, évocation, même, d'un camp de concentration, entouré d'un mystère qui l'a rendu lugubrement mythique.
J'ai vraiment apprécié la façon dont Tierno Monénembo introduit, presque subrepticement, la violence et l'oppression dans son intrigue, les rendant ainsi d'autant plus frappantes, et installant une atmosphère de plus en plus écrasante. Il exprime ainsi la vulnérabilité d'une nation qui, ayant accédé à l'indépendance, a du mal, entre tradition et modernité, à trouver ses marques, à se reconstruire des modèles.
Lien : https://bookin-ingannmic.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
71668157
  04 février 2020
C'est un bon livre
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
oumarbailobah1oumarbailobah1   11 mai 2018
Maintenant elle comprenait que ce n'étaient que des espoirs ratés, eux qui auraient dû être la solution, ils ne l'étaient en rien, c'étaient plutôt eux le vrai problème à la lumière de la vérité
Commenter  J’apprécie          360

Videos de Tierno Monénembo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tierno Monénembo
La grande librairie 13/12/2012 sur France 5, François Busnel reçoit Tierno Monénembo pour Le terroriste noir aux Ed. Albin Michel, coll. Les Belles Lettres
autres livres classés : littérature africaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox