AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266256459
Éditeur : Pocket (01/10/2015)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Une maille à l'endroit... Une maille à l'envers... Depuis qu'il a cessé de fumer, le commissaire Léon s'adonne en cachette au tricot et confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte. Seulement voilà, ces temps-ci, il s'en passe de belles à Montmartre. Entre Irma, le travelo ménagère du Colibri, le curé qui pique dans les magasins et l'autre cinglé qui enterre des jeunes filles mutilées dans les cimetières, la police a du pain sur la planche. De fil en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
frgi
  06 juin 2017
Première rencontre pour moi avec cette auteur(e) belge. Et je dois dire que si je n'avais pas lu l'excellent "Je m'appelle Requiem et je t' ..;", je n'aurais probablement jamais fait la rencontre de Nadine Monfils et cela aurait été bien dommage ! (Pour ceux qui ne le sauraient pas, elle a écrit la préface de ce livre).
Passons sur l'intrigue policière qui est somme toute relativement classique mais je pense que tout l'intérêt du livre n'est pas là. En effet, selon moi, celui-ci réside dans les personnages qui sont tous plus savoureux les uns que les autres. En effet, au cours de ma lecture, j'ai fait la rencontre d'un commissaire qui passe son temps à tricoter pour arrêter de fumer, d'un travesti qui se balade en pantoufles, ....
A la lecture de ce livre, j'ai retrouvé le plaisir suranné que je peux ressentir en lisant un Arthur Masson. Un tout grand bravo et un tout grand Merci à Nadine Monfils pour ce magnifique moment de lecture.
C'est sûr, pour moi, cette première rencontre n'en restera pas là. J'espère que ce sentiment est réciproque chère Nadine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
saigneurdeguerre
  20 juillet 2019
Pas moyen de tricoter en paix dans cette cambuse ! A quoi cela sert-il d'être commissaire au 36 Quai des Orfèvres si c'est pour être dérangé toutes les 36 secondes par des hurluberlus qui ne pensent qu'à se payer votre tête ?
Non, mais, c'est quoi ce plaisantin qui prétend qu'il avait un rancard au cimetière et qu'il y a trouvé le cadavre d'une femme ? Un rancard au cimetière ! Non, mais je vous jure, il y en a dont la cafetière surchauffe méchamment !
Hé puis, un cadavre dans un cimetière, comme c'est original !
Critique :
Une farce digne des Bronzés, voilà à quoi me fait penser ce polar tragico-comique imaginé par Nadine Monfils. Cela se lit d'une seule traite, sans prise de tête malgré les meurtres de jeunes filles par un malade mental dont les neurones grillés ont fait péter le dernier fusible qui lui faisait prendre conscience du respect de l'humanité.
Cela reste un polar malgré le côté comique de situations improbables rendues bien réelles sous la plume de l'auteure qui nous fait découvrir des personnages atypiques, mais tellement vrais, plongés dans le contexte de Montmartre et de ce roman.
Nadine Monfils évoque tout de même dans cette histoire les problèmes que rencontrent les homosexuels, en particulier lorsqu'ils sont parents et qu'ils cessent de refouler leur homosexualité pour vivre au grand jour leur féminité.
Sans rien enlever au roman policier, qui est certes peu réaliste, l'auteure nous entraîne dans un monde où la caricature n'enlève rien au caractère humain de ses personnages avec leurs qualités mais aussi leurs petits et grands défauts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Livresque78
  13 octobre 2015
Cette édition chez Pocket est le tome des enquêtes du commissaire Léon.
Je dois commencer par vous dire que malgré l'enquête pour meurtre, pour moi l'intérêt principal de ce livre a été les personnages. Tous plus cocasses et tirés par les cheveux les uns que les autres. Il faut dire que l'histoire se déroule à Montmartre, quartier de Paris bien connu pour être unique et à part.
Ici, Nadine Monfils, nous donne l'impression d'être dans une bulle du temps, où le modernisme n'a pas su atteindre les habitants, ce qui les met en décalage total, pour le plus grand plaisir du lecteur.
De plus, l'auteure ayant des origines belges, j'ai retrouvé avec plaisir la façon d'être, le côté brut de décoffrage des personnages de nos amis belges, dont une larmichette de sang coule dans mes veines.
J'ai adoré l'humour de Nadine Monfils, franche, grivoise, simple, mais efficace.
Alors bien-sûr, le roman relate une enquête pour meurtres, qui doit être sérieuse en tant que telle, mais la jovialité des personnages, dont le commissaire Léon, permet à cette histoire qui au départ pourrait paraître un peu de glauque, de rester légère.
Mettre en place la traque d'un meurtrier sanguinaire, tout en faisant rire et sourire le lecteur à presque chaque réplique est pour moi un joli défi, qu'à une fois de plus su relever l'auteure.
Un très agréable moment, qui va se poursuivre avec la lecture du tome 2 des aventures du commissaire Léon, dont je reviens vous parler très rapidement.
Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Neneve
  10 juin 2019
Première incursion pour moi dans l'univers particulier de Monfils et je dois dire que j'ADORE !!! J'ai adoré le décor, faut dire que je suis une fan de Montmartre... J'ai pris plaisir à revoir dans ma tête des endroits où je suis déjà allée... Un Montmartre de gens atypiques, de fantômes de peintres qui y rodent, la rue Lepic, le Lapin Agile, le Moulin Rouge... ah... Paris, tu me manques ! Et puis, les personnages... ce que j'ai pu apprécier la secrétaire du commissariat avec ses incalculables paires de boucles d'oreilles. le commissaire Léon et son fidèle chien, dont j'ai apprécié le trait d'esprit lorsque Monfils nous amenait dans sa tête... Une enquête qui se tient... Un rythme soutenu, de l'humour... Bref, j'ai passé un excellent moment de lecture... et dans la foulée, j'ai déjà commandé à ma librairie les autres tomes... J'ai hâte qu'ils rejoignent ma PAL.
Commenter  J’apprécie          180
emi13
  19 avril 2017
Entre rires et larme, c'est le deuxième livre de Nadine Monfils, le premier étant un < serial killer > ils sont toujours agréable à lire. On découvre le commissaire Léon qui a arrêté de fumer, il passe ses nerfs en tricotant mais le commissariat ne doit pas être au courant, la peur des on-dit. Pour réfléchir sur l'enquête en cours il tricote. Cette fois il fait un manteau très ringard pour son chien babelutte .Tout se concentre sur madame Edouard, mais qui est madame Edouard ? L'enquête se déroule à Montmartre entre Irma le travelo qui fait les ménages, le gentil curé qui vole dans les magasins, un personnage plus que fou tue et mutile des jeunes filles qui aiment la peinture. Il les enterre dans un cimetière derrière les tombes de peintres célèbres. le commissaire Léon et toute son équipe vont avoir du mal à dénouer l'intrigue de cette enquête.

Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
tex_242tex_242   26 décembre 2008
P.13
Léon se calma. C'était peut-être un plaisantin comme il y en avait un paquet, qui passait son temps à emmerder les poulets. Mais bon, fallait vérifier.
Si ce que le gugusse avait raconté était vrai, Babelutte n'aurait pas son paletot pour l'hiver!
Le commissaire Léon s'était mis au tricot quand il avait arrêté de fumer. C'était le seul truc efficace qu'il avait trouvé pour s'occuper les mains sans replonger dans la nicotine. Et bizarrement, cette activité "honteuse" avait eu sur lui un effet zen! Quand Léon tricotait, il se sentait envahi par une sorte de bien-être proche du nirvana. Et c'est ainsi qu'il avait pu dénouer bon nombre d'énigmes. Le tricot était devenu une passion pour Léon, d'autant plus forte qu'il ne pouvait s'y adonner qu'en cachette. Quiconque aurait découvert son secret, il serait devenu la risée de tout le quai des Orfèvres!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tex_242tex_242   26 décembre 2008
P.195
- Rien trouvé. Le concierge ne l'a plus vue depuis samedi dernier. Quel porc celui-là ! Figure-toi qu'il s'était coincé des frites dans les bretelles!
- Hein ?
- Une dizaine de frites bien grasses de chaque côté! De temps en temps en me parlant, il en tirait une et la mangeait ! Pour ça, il a été poli, le garçon ! Il m'a même demandé si j'en voulais une ! A part ça, il m'a donné le courrier. Des pubs, une lettre de la mère qui raconte des banalités et une carte postale de Suisse, genre « on est en vacances et tout va bien ». Des clous, quoi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
emi13emi13   18 avril 2017
Tu va savoir comment dansent les mort....... Mais d'abord , tu vas cracher tes mystères , sortir tes tripes et ton âme rien que pour moi. Je vais posséder tout ce qu'il y a en toi , jusqu'à l'ultime couleur , celle de la peur. (P204)
Commenter  J’apprécie          120
emi13emi13   14 avril 2017
Une femme en haillons qui se soûle au gros rouge et traîne dans les égouts ne donnera que des éclats de blessures et d'écorchures. Une femme du monde qui se balade dans un jardin anglais ne peindra que du vernis et des formes creuses. Mais une fille en robe blanche tachée de frange peut-être capable de toucher au sublime. ( P167-168)
Commenter  J’apprécie          60
emi13emi13   14 avril 2017
Ma femme devait m'appeler vers dix heures.... J'espère que j'ai bien allumé mon portable, s'inquiéta Pinchon en sortant l'engin de sa poche. Et merde !
- Qu'est qui se passe , une catastrophe ?
-9a , vous pouvez le dire ! je me suis trompé.......J'ai emporté la télécommande de la vidéo à la place ! Elle va croire que je l'ai fait exprès.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Nadine Monfils (60) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nadine Monfils
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le libraire Gérard Collard recevait sur la scène de la Griffe Noire trois auteurs français, Dounovetz, Nadine Monfils et Jacques Saussey et leur éditrice Nathalie Carpentier des éditions French Pulp...
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Les Belles de Grenelle de Michel Quint aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/132740-nouveautes-polar-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---les-belles-de-grenelle.html
Les gens sérieux ne se marient pas à Vegas de Serguei Dounovetz aux éditions French Pulp 9791025102992
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Les loups de Belleville de Serguei Dounovetz et Jérôme Leroy aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/104241-romans-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---les-loups-de-belleville-paris-xxeme.html
Les Nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Crime dans les Marolles de Nadine Monfils aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/142047-nouveautes-polar-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---crime-dans-les-marolles.html
Enfermé.e de Jacques Saussey aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/128389-nouveautes-polar-enfermee.html
Les carats de l'Opéra - Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma de Jacques Saussey aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/1004267-nouveautes-polar-les-carats-de-l-opera---les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma.html

La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : Quartier MontmartreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ice cream et châtiments

Le héros s'appelle Elvis Cadillac, un sosie du King Elvis, son nom de scène est :

The King of Béthune
Le king de Liège
The King from Charleroi
The Manneken King

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ice cream et châtiments de Nadine MonfilsCréer un quiz sur ce livre
.. ..