AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246058632
250 pages
Grasset (25/05/1994)
4/5   21 notes
Résumé :

Abdi était l'un des fidèles marins d'Henry de Monfreid. Un Somali, issu d'une tribu vivant sur les pentes montagneuses bordant l'océan Indien. Il nous raconte la fabuleuse aventure de ses parents, Mamout et Aïcha, poursuivis par la fatalité et traqués par le naïb d'Eïd qui convoite leur or, sont des figures inoubliables d'amants du désert. Un récit véridique, qui nous replace dans un monde violent, pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JeffreyLeePierre
  23 juillet 2021
Rebondissements, rebondissements, rebondissements...
Ça virevolte de mésaventures aventureuses et de péripéties péripétiques. Comme en plus tout cela ne fait que contrarier les amours d'un couple idéal, la midinette qui est en chacun de nous tourne et re-tourne les pages avec frénésie pour enfin connaître le fin mot de toutes ces circonvolutions.
On ne s'ennuie pas un instant en suivant les pérégrinations de beau chasseur mi-Issa mi-arabe et de sa dulcinée Somalie. D'autant qu'il y a un méchant fort retors qui leur cause chagrins et séparation.
Ils croisent des personnages tous plus intéressants les uns que les autres, qu'ils soient des bons, des méchants ou des qui oscillent de l'un à l'autre. Et toujours ce fichu destin qui leur impose contretemps, contrariétés et même quiproquos amoureux.
Mon premier Monfreid, et dire que je le pensais mollement contemplatif. Alors que c'est le roi du roman feuilleton, et tout ça en deux cent cinquante pages découpées en très courts chapitres. Dans des paysages durs mais superbement décrits, au milieu de scènes d'une cruauté parfois terrible (c'est couleur locale) ou de considérations sidérantes (cf citation, c'est couleur locale).
Bref, je l'avais tenté sans trop y croire, j'en ressors conquis. Il y en aura d'autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
JeanPierrePoitou
  11 février 2022
Au plan littérature, disons que Monfreid n'est pas Stendhal, mais son écriture est tout à fait respectable.
Là où il cartonne, c'est dans ce qu'il raconte, les trafics, les moeurs des peuplades de la corne de l'Afrique, au sol ingrat, au climat aride, aux traditions… aux traditions…. ancestrales (si je dis sauvages, je vais avoir des commentaires haineux, mais si j'explique ici les rites des demandes en mariage chez les Danakil, on va crier au spoiler).
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JeffreyLeePierreJeffreyLeePierre   22 juillet 2021
La noce donna lieu à de grandes fêtes en tous points dignes d'un homme aussi riche. Elles attirèrent à Eïd la foule des amis toujours nombreux autour des tables plantureuses des festins.
La fille du wali se nommait Amina ; elle avait dix-huit ans, ce qui est déjà beaucoup pour un époux qui en compte soixante-cinq.
À cet âge, les hommes sont d'ordinaire plus exigeants ; mais, nous le savons, c'était un mariage politique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
JeffreyLeePierreJeffreyLeePierre   23 juillet 2021
- Voyez votre maître s'enfuir ! leur cria-t-il. Il vous abandonne lâchement ! Rendez-vous et vous aurez la vie sauve...
Les Éthiopiens, dont plusieurs comprenaient le dankali, se mirent à hurler des protestations, ne voulant pas être frustrés du massacre qu'ils espéraient.
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Henry de Monfreid (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry de Monfreid
Vidéo de Henry de Monfreid
autres livres classés : aventuriersVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
528 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre