AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757838419
441 pages
Éditeur : Points (12/06/2014)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
De sa naissance à La Franqui jusqu’au jour où il planta son ancre à terre, Henry de Monfreid a traversé un siècle d’aventures : l’appel de la mer, la contrebande, les rivages de la mer Rouge, les régions interdites de la Corne de l’Afrique… Frôlant mille fois la mort, quand d’autres se seraient contentés de rêver, Henry de Monfreid a construit avec passion son destin d’exception. Dans ce journal de bord, tel un conteur oriental, il raconte d’une seule voix ses vies ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sak71
  20 mars 2019
Pour prendre l'air sans bouger de chez soi, prendre le large et se trouver perdu dans l'ocean sans un souffle de vent, se frotter aux combines louches, côtoyer des individus dangereux, risquer de croupir dans une geôle pleine de cafards, se faire voler sa cargaison, connaître la gloire et puis la ruine, devenir arabe et musulman, redevenir chrétien, se marier plusieurs fois, perdre un ami et pleurer comme un homme, naviguer dans les effluves de hachich, peindre et écrire, compter les perles dans sa main, voguer toutes voiles dehors ou jeter l'ancre en attendant un signal, grandir, vieillir, croiser des journalistes et des écrivains, des peintres et des prêtres, tirer des coups de pistolets pour de vrai, vendre son âme au diable et mourir dans son lit, rien de tel qu'un ouvrage d'Henry de Monfreid.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FranckBFranckB   02 juillet 2015
On dit que le diable a perdu l'homme en lui faisant manger une pomme, comprenne qui voudra. Moi, je dis que c'est en inventant le système de l'argent, parce que les hommes se sont pourris en voulant jouir de tout sans peiner, au moyen de cet argent qui le leur donne, sans la satisfaction de l'avoir conquis par l'effort. Alors, de déceptions en dégoûts, ils arrivent dans ce désert où le milliardaire, dépouillé de toutes illusions, se laisse mourir d'ennui, comme le Bédouin crève de soif dans le désert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
FranckBFranckB   02 juillet 2015
Chacun a le droit de choisir son bonheur. Celui qu'on vous impose ne vaut rien. Ceux qui veulent vous rendre heureux à leur manière vous apprennent simplement que vous ne l'êtes pas, et ça fait des révolutions.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Henry de Monfreid (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry de Monfreid
Vidéo de Henry de Monfreid
autres livres classés : merVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre