AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre Dubois (Préfacier, etc.)
EAN : 9782911684562
104 pages
Éditeur : Au Bord des Continents (22/11/2007)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Il ne sera pas ici question de mythologie mais simplement de Faerie.
Nous remiserons donc joyeusement au placard, hormis quelques légères allusions que nous laisserons doucettement suinter, la Déesse Dana et ses Tuatha De Danann, pour nous intéresser uniquement au petit peuple des Celtic Faeries. A ce que d'aucuns, dont vous lecteurs j'espère ne faites pas partie, ne voient que comme une dégénérescence de ces Dieux et Héros des premiers âges, alors même que l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
florencem
  05 janvier 2016
J'ai déjà plusieurs ouvrages sur les créatures du folklore fantaisie, mais on en a jamais assez. Et celui-là a quelque chose de plus. Déjà pour le côté celte. L'auteur nous présente des créatures d'une « mythologie » spécifique et pour le coup, les êtres que tout à chacun connaît ne sont pas les seuls à être présentés ici. Il y a bien sûr des elfes, les fays, les sirènes mais encore bien plus à découvrir. le petit peuple prédomine et entre les descriptions de ces petits êtres se glissent des histoires, des rencontres souvent malencontreuses avec nos faeries. le ton est léger mais poétique, farceur quelque fois.
Nous y trouvons aussi de sublimes illustrations. Tantôt dessins en couleurs, tantôt dessins crayonnés, mais toujours avec une grande délicatesse et un soin du détail impressionnant. le style de l'auteur se prête d'ailleurs tout à fait à ce monde. Et c'est autant un plaisir de lecture que de découverte graphique. J'avoue que ce genre d'ouvrage sans illustration perd beaucoup de son intérêt. Il est toujours plus facile de faire vagabonder son imagination lorsque les dessins sont présents comme support.
Un ouvrage magnifique qui ravira les passionnés de fantaisie qui désirent en apprendre un peu plus sur ce petit monde merveilleux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Enya75
  12 décembre 2015
Celtic Faeries est un superbe ouvrage de Jean-Baptiste Monge, paru aux Editions Au Bord des Continents, préfacé par Pierre Dubois, l'elficologue.
A la fois théorique et beau livre aux magnifiques illustrations, ce livre se penche en particulier sur la communauté du petit peuple de l'Irlande, de l'Ecosse, de l'Angleterre, et du monde Anglo-Saxon en général. On y retrouve les leprechauns, les Brownies, ou encore les Hobgobelins et autres Cluricaunes, sans oublier quelques merveilleuses fées... le tout sublimé par les magnifiques illustrations de Jean-Baptisme Monge dont le style à la fois délicat et créatif, au détail ciselé, colle merveilleusement bien à cet univers et vous laisse des étoiles plein les yeux...
Commenter  J’apprécie          10
Domichel
  05 janvier 2016
Un joyeux livre à mettre entre toutes les mains selon les âges et surtout à contempler pendant des heures, pour saisir chaque détail de tous ces magnifiques dessins.
Un pur moment de poésie !
Commenter  J’apprécie          50
Lunoelle
  23 juin 2009
Magnifiques croquis!
Commenter  J’apprécie          10
LaureduMiroir
  19 septembre 2009
C'est dans l'univers des créatures celtiques que nous entraine cette fois-ci Jean-Baptiste Monge.Un univers au combien riche mis en relief après un très gros travail de recherche et de documentation.Car ici, Jean-Baptiste n'illustre pas seulement,il écrit aussi.
Des textes...
Lien : http://autrecotedumiroir.net..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Enya75Enya75   12 décembre 2015
Il ne sera pas ici question de mythologie mais simplement de Faerie. Nous remiserons donc joyeusement au placard, hormis quelques légères allusions que nous laisserons doucettement suinter, la Déesse Dana et ses Tuatha De Danann, pour nous intéresser uniquement au petit peuple des Celtic Faeries. A ce que d'aucuns, dont vous lecteurs j'espère ne faites pas partie, ne voient que comme une dégénérescence de ces Dieux et Héros des premiers âges, alors même que les Faeries parcouraient déjà la Terre bien avant que l'Homme et ses rêveries ne viennent lui-même, on ne sait trop comment, sans doute par un quelconque jeu du hasard, y mettre les pieds. A la frontière de l'invisible, à la lisière des sombres bois touffus de notre enfance, au cœur des vallées enchanteresses de nos premiers émois, au plus profond des landes, des fondrières et des tourbières, alors que le temps fait insidieusement son œuvre, allez ! Allez, encore et toujours par les chemins aventureux du Rêve ! Quand les brumes s'étirent à la tombée du soir, quand la lune est argentée, toute joufflue et bien haute, allez ! Tournez neuf fois autour de la colline aux Fées dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, avancez maintenant d'un pas, et... entrez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
florencemflorencem   05 janvier 2016
A la frontière de l’invisible, à la lisière des sombres bois touffus de notre enfance, au cœur des vallées enchanteresses de nos premiers émois, au plus profond des landes, des fondrières et des tourbières, alors que le temps fait insidieusement son œuvre, allez ! Allez, encore et toujours par les chemins aventureux du Rêve !
Commenter  J’apprécie          110
PASCALINE80PASCALINE80   26 mai 2019
Les Elfins
Fées menues et Fées dodues
Ces petites fées graciles, toutes menues, aux joues rosées et au teint de porcelaine sont minuscules, à peine plus grosses qu'une tête d'épingle à chapeau. On les trouve dans toutes les haies d'Angleterre, où elles papillonnent pour le plus grand plaisir des enfants. Elles ne sont pas faciles à observer, mais avec beaucoup d'attention et un brin de patience, on finira sûrement par apercevoir dans l'air le scintillement d'une aile emprisonnée un court instant dans la lumière. Elles se baladent rarement seules, et passent leurs journées à folâtrer gaiement autour des fleurs, à bavarder entre elles, au grand damne des pies qui ne s'entendent plus jacasser, à chanter, et à rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PASCALINE80PASCALINE80   26 mai 2019
Selon un vieux dicton irlandais : le peuple des Fées vit dans les vieux chênes.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Jean-Baptiste Monge (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Baptiste Monge
Vidéo de Jean-Baptiste Monge
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La faucheuse de Neal Shusterman

quel nom a choisi Cirta lorsque elle fut ordonnée

Dame Shusterman
Dame Victoria
Dame Anastasia
Dame Fisher

16 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : La faucheuse, tome 1 de Neal ShustermanCréer un quiz sur ce livre