AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290076031
Éditeur : J'ai Lu (22/02/2017)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Lorsque la race immortelle des Fae a détruit l'ancien mur qui divisait les mondes des Humains et des Faes, la structure-même de l'univers a été endommagée. Désormais, la Terre s'évanouit peu à peu. Seule la Chanson de la Création, depuis longtemps perdue, une mélodie dangereuse qui est la source de toute vie, peut sauver la planète.

Mais ceux qui recherchent cette mythique Chanson - Mac, Barrons, Ryodan et Jada - doivent gérer de vieilles blessures et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Ilfioredelmale
30 avril 2017
Tout d'abord, j'adore cette couverture. Celle ne VO est magnifique aussi mais celle française n'est franchement pas mauvaise.
Ensuite, c'est un réel bonheur pour moi de tous les retrouver. J'avais soif de revoir mes personnages favoris (dans l'ordre : Barrons, Lor, Ryodan, Christian...que des hommes, je sais.) de plus, le Traqueur qui répond toujours à l'appel fait aussi partie des personnages que j'apprécie. J'adore sa façon de répondre semblable à celle du roi.
Le côté suspense dans le sens où je ne sais pas du tout comment ça va aller ni comment ça va finir me plait toujours autant. Il y a tant d'intrigues soulevées par moyens : les trous noirs, la princesse unseelie dont on ne sait toujours rien, la reine seelie, le roi unseelie, les démons de Mac, les SAZ, Cruce, Dageus, Jada et encore à la pelle que je ne cite pas. C'est si bien orchestrée, on avance lentement mais on sent que l'auteur sait ce qu'elle fait, tout s'enclenche comme les rouages d'une horloge.
Et puis, le style de l'écriture de l'auteur est un vrai bonheur pour moi, un mélange de complexité et de logique que j'aime tant qui est rythmé selon ce qu'elle veut; avec des personnages sombres, bestiaux, ravagés, riche. Ciel vous saisissez que c'était pour moi une excellente lecture et me dire que je dois attendre l'année prochaine pour la suite (sans doute vu qu'il n'y a pas encore de date) me fend le coeur mais c'est ainsi, mon niveau d'anglais ne me permettrait pas de saisir certaines nuances des phrases et du monde dans lequel nos héros évoluent (déjà qu'en français c'est pas les aventures de petit ours brun...).
Depuis le tome 5 : Fièvre d'ombres, je n'avais pas été aussi électrifiée par la lecture, les autres tomes étaient très bon aussi, mais c'est ces deux là qui m'ont le plus marqué. J'ai adoré Iced car il m'avait fait rire et que j'adore Dani avec toutes les altercations qu'elle se crée, mais les deux autres précédemment cités, c'est surtout pour le côté scénario, événements qui s'enchaînent, cartes à jouer et retournements de situation.
Fièvre d'ombres restent celui que je préfère car il m'avait bluffé mais même si cette fois j'ai pu deviné approximativement ce qui allait advenir, il y a eu des événements qui me gardent dans le noir quand-même. Et puis Seigneur, cette fin ! Mais le plus c'est de m'avoir chamboulé sur la psyché de Dani, j'avais les larmes aux yeux à une partie
On vois bien plus souvent Barrons, Lor et Dancer. Toujours pas assez, mais bien plus qu'avant. C'est dingue comment je ne me l'imaginais pas DU TOUT comme ça. Dancer fait carrément sexy là (je constate que l'auteur à une forte préférences pour les bruns, à part Lor qui est blond.) J'aime son impertinence et son cran, sa manière de dire les choses, sa façon de les voir. Son rajeunissement forcé était vraiment bien fait et je ne sais plus si j'aimerai voir Dani avec Ryodan ou avec Dancer. le premier aime avec dévotion et force, le deuxième avec compréhension et tendresse. Tous deux importants lors de sa jeunesse, elle-même ne sait pas exactement où elle en est malgré ses rétrospectives sur ses sentiments. Une impression me dit vers qui elle penchera mais je préfère voir ce qu'il en est après.
Les interventions de Christian ne sont pas que pour qu'on voit son lui-intérieur, il fait l'histoire avancée et vu que je l'aime bien, eh bien c'est chouette.
Mac est toujours présente mais cette fois, Dieu merci, elle ne monopolise pas tout. Je l'aime hein ce personnage, mais ses rétrospectives et ses longues phrases et paragraphes pour en venir à ce qu'elle veut dire allongent le rythme alors que les hommes (mes favoris surtout), font plus simples, imposent un rythme plus emballant. Dès le début du chapitre, je vois qui parle, tant l'auteur a bien disposer les personnalités.
J'ai beaucoup ris dans ce tome. Et beaucoup frémis de dégoût aussi. pourquoi ? A cause de Big bug. Ce personnage, de par son essence et sa nature, est tout simplement répugnant et c'est infecte de se dire qu'on crèvera tous et que ces bestioles elles, survivront toujours et encore. CQFD : les humains sont moins résistants que les cafards. Je le savais déjà ça, mais je n'y pense pas. C'est insultant d'être d'une certaine façon inférieur à une saleté qu'on peut écraser d'une chaussure car elle peut résister face à une bombe nucléaire. Et puis j'ai toujours haïe ces horreurs.
La relation de Mac et de Barrons prends un peu plus de formes et ça aussi, j'ai beaucoup aimé. Et du côté des abonnés absents, Ce qui éveille ma curiosité pour la suite.
Voilà, un tome riche en émotion que j'ai pris plaisir à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Walkyrie29
07 avril 2017
Rappelons qu'autour de cette oeuvre, il y a deux autres séries : Les Chroniques de Mackayla Lane assimilée à de l'urban fantasy et dont les chroniques de Dani Méga O'Malley est la suite directe et les Highlanders, qui correspond davantage à de la romance paranormale.
Ce troisième opus des chroniques de Dani ne déroge pas aux règles qui plaisent tant dans cette série ; un univers urban fantasy sombre et fouillé, des héroïnes fortes et meurtries, des personnages masculins affreusement sexy et arrogants en diable, des mythes et légendes qui viennent s'intercaler dans tout ça pour venir mettre la pagaille, un ton à la fois humoristique et dramatique, bref une atmosphère bien particulière qui sonne comme la marque de fabrique de l'auteure Karen Marie Moning.
Dani est de retour, après avoir parcouru le hall des miroirs pendant cinq années, alors qu'à peine quinze jours se sont passés dans le monde des humains, elle se fait maintenant appeler Jada. C'est une femme intransigeante, combative et froide à la tête des Sidhe seers qu'elle forme au mieux pour se préparer aux dangers d'un Dublin qui vit une ère apocalyptique depuis la chute des murs du monde des faës. de son côté, Mac est habitée par le Sinsar dubh, le mal incarné et tente de ne pas sombrer du mauvais côté. Par ailleurs, un peu partout dans la ville de drôle de trous noirs sont apparus, avalant tout ce qu'ils touchent et grandissant. Pour sauver le monde de ce danger qui pourrait les engloutir, il faudrait retrouver une certaine mélodie perdue depuis bien longtemps. Une nouvelle quête pour Dani, Mac, Barrons et Ryodan qui les mèneront face à des dangers qui pourraient entraîner leur propre perte.
A l'image du style de KMM dans les chroniques de Mackayla notamment, ce livre offre à la fois beaucoup de choses et en même temps, on a l'impression qu'il ne s'y passe pas grand chose. L'auteure est du genre à se perdre dans des longueurs impromptues qui peuvent ralentir ou nuire à la lecture, elle tente de nous remettre certaine chose en mémoire hors ce n'est pas forcément très utile puisqu'elle offre en fin de roman tout un récapitulatif sur les personnages, les castes, les lieux ou évènements clés qui permettent de se remettre sans difficulté dans l'histoire. Et en même temps, elle a une imagination assez débordante, on sent que ça bout dans la caboche quand elle écrit, il a cette espèce de fièvre, le titre n'est pas innocent, qui déborde et se retrouve dans les nombreux personnages et évènements qui les entourent, qui viennent leur porter préjudice, les endurcir, les mettre à l'épreuve, et tout une légende autour des faës, du pouvoir et de la magie. Des choses plutôt passionnantes qu'il ne faut pas perdre de vue pour comprendre l'ensemble de l'univers de l'auteure. Bref, un paradoxe de l'univers de KMM, qui me fait toujours cet effet, c'est addictif, on le dévore et puis d'un coup, on ralentit on avance moins vite et puis ça repart, et à la fin on se dit « mais en fait il s'est passé quoi au juste ? » Mais, quand on y repense « il y a avait ça, puis ça, ah oui et ça aussi… ».
Autre défaut à mon sens, la répartition des points de vue des personnages, si on est plus que ravis de retrouver les personnages de Mac et Barrons, de voir leur relation de couple plus que particulière, c'est passionnel, trivial, bestial et primitif, ils ont un truc ces deux là, on est assez loin du romantisme, bien que Barrons sortent parfois des choses aussi crues que terriblement belles à sa « poupée Arc en ciel », tout est qu'ils volent un peu la vedette à Dani et Ryodan et que leur histoire est déjà faite depuis les chroniques de Mackayla Lane. Mac reste un personnage principal évidement avec un sacré handicap dans ce tome et une implication face aux dangers qui lui reste très personnelle, mais si la série s'appelle les chroniques de Dani, on devrait voir davantage ce personnage ainsi que celui de Ryodan. On en voit finalement encore trop peu à mon goût.
On la voit toutefois sous les traits de Jada. Jada est donc la petite Dani pleine de pêche qui est devenue une jeune femme froide et vindicative. Pourtant, il y a une belle évolution de ce personnage dans ce tome, grâce aux retrouvailles avec Dancer et Lor entre autre, qui sont les deux seuls personnages qui vont l'accepter telle qu'elle est devenue sans faire de sous – entendus sur ce qu'elle était, des souvenirs qui viennent titiller les profondeurs de son âme et lui rappeler ce qu'elle ressentait, et des joutes verbales pleines de sous-entendus avec Ryodan qui pour le coup, se révèle plus que sexy, mais aussi un peu rabat-joie et enfermé dans cette image de Dani qui lui colle à l'esprit et surtout au coeur. Jada va retrouver peu à peu un sens à ses émotions, être perturbées aussi, mais toujours rester très forte, tenace et courageuse. C'est un protagoniste absolument magnifique.
Évidemment, cet univers, c'est aussi énormément de personnages secondaires toujours plus funs les uns que les autres, Christian, le highlander aux yeux rêveurs devenus prince unseelie, Dancer, le petit génie aux yeux bleus devenu un beau jeune homme qui entend bien avoir sa place auprès de Jada dans cette aventure pour sauver le monde, Alina, la soeur de Mac fait un retour très remarquable ou encore Lor, si les blondes à fortes poitrines ne lui font plus autant d'effet depuis qu'il « pratique » une brune aux petits seins se montre très protecteur envers Jada et peut même se révéler intelligent.
En bref, ce troisième tome est dans l'ensemble une très bonne lecture même si il est un cran en dessous des deux premiers, on retrouve avec plaisir tout ce qui fait l'ambiance très particulière de l'univers des « Fièvres ». C'est peut-être un peu plus lent que les deux précédents tomes, un peu plus axé sur la psychologie des personnages, on a un peu moins cette sensation de dynamisme et d'action. Enfin, avec la dernière phrase du roman, on ne peut que souhaiter une sortie rapide en France de « Fever Song » !
Je remercie Louve du forum Mort Sûre et les éditions J'ai lu pour ce partenariat.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hillel
09 avril 2017
On les attend chaque nouveau tome "Fièvre" avec une impatience et une évidence, celle qu'on ne sera en rien déçu par un nouveau volet des aventures de Mac et Dani.
Voilà donc, avec toujours pas mal d'attente, le tome 8 des "Chroniques de Mac Kayla Lane" ou bien le tome 3 des "Chroniques de Dani Mega O'Malley". Au choix.
J'avais accueilli avec un bel enthousiasme le premier volet de cette série spin-off, Iced. Mais force est de constater qu'on s'éloigne de plus en plus de Dani pour retrouver exclusivement les aventures de Mac, si bien que j'ai réellement eu l'impression qu'il s'agissait d'une suite aux "chroniques de Mac kayla Lane", d'un tome 8 et pas d'une série spin-off.
J'avais adoré Iced, j'avais trouvé sensuel et envoûtant Burned... Là, je suis un peu sur ma fin. J'ai eu toujours autant de plaisir avec le style de KMM, avec ses personnages, leur psychologie torturée, leur personnalité digne de supers héros, leur libido exacerbée, leurs relations compliquées à souhait, et une trame de fond, une atmosphère post chaotique dans un Dublin aux prises avec les faës toujours aussi captivante. Mais j'ai trouvé que ce tome était plus en demi teinte, laissant traîner le récit, nous laissant encore une fois sur un suspense et de nombreuses questions sans réponses.
Ici on en apprend un peu plus sur Mac, sur sa défunte soeur Alina... On suit avec délectation la relation entre Mac et Jericho. Une relation plus intense, toujours aussi charnelle, mais qui révèle une dépendance entre les deux personnages assez plaisante, un lien entre les deux qui s'intensifie. Ce vieux bougon de Barrons ne boude pas son plaisir aux côtés de Mac et la complimente même... Bon, ce n'est toujours pas un couple classique et leur relation a du piquant à revendre. Mais on avance, on avance, et certaines répliques entre les deux valent le détour.
Nous suivons en second plan Jada, dont on découvre un peu plus la psychologie et imaginons au fil des pages pourquoi a-t-elle abandonné la pétillante Dani derrière elle. Dans ce tome, Ryodan est plus "chaleureux que jamais", pour autant qu'il puisse l'être, mais peu présent et j'avoue qu'il m'a manqué. On aperçoit un peu Christian. Une touche du roi Unseelie, et à peine Lor et Jo pour qui j'ai un petit faible. Ces deux là forment la touche d'humour et de décadence du roman. J'aime bien leur histoire. Et j'aurai aimé les suivre un peu plus. Quant à Kat pas de nouvelle....
En bref un tome assez centré sur Mac, et le va et vient de tous ces personnages loufoques, drôles et sexy qui avait fait le charme de "Burned" m'a vraiment manqué cette fois-là. Voilà pourquoi je dirais que ce tome m'a déçue. Pas assez de cet humour grinçant, un peu trop d'introspection de Mac, pas assez du caustique Ryodan, de la glaciale Jada, de la pétillante Dani, pas assez des 9 ou des Seeders-See...
Heureusement, il y a un peu de Dancer, de sensualité et de répliques bien choisies. Cela reste une très bonne série, avec des romans, qui, si tôt commencés se retrouvent terminés en un clin d'oeil, et une fin qui nous promet une suite explosive...
KMM ne nous a toujours pas ménagés sur la dernière page ! Elle a juste pris un peu plus de temps et un peu plus de plaisir à nous faire languir. On sent qu'elle sait déjà très bien où elle veut nous mener mais nous fait patiemment poireauter dans ce tome-ci. du coup je suis assez frustrée et n'ai pas ressenti la jubilation et l'enthousiasme des autres tomes.
Un très bon roman, une série qui reste chouchou incontestable, mais une légère déception concernant ce dernier volet. Ce n'est pas un de mes meilleurs tomes. Et surtout n'oublions pas cette éternelle frustration de se dire qu'il va encore falloir attendre plus d'un an pour lire la suite !!!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elliepamp
27 février 2017
Je l'attendais ce tome ! Je l'attendais ! Cela fait un an depuis Burned que je trépignais d'impatience à la sortie de Fièvre Née.
L'histoire reprend là où elle s'était terminée dans le tome précédent et heureusement que l'auteure a mis un glossaire très détaillé en fin de tome car je ne me souvenais plus de tout. Il faut dire que l'univers crée par KMM est très complexe et qu'il y a énormément de personnages qui ont chacun leur propre histoire et leurs propres problèmes. Mais une fois remise dedans, j'ai beaucoup apprécié ma lecture malgré quelques petits bémols.
Le premier bémol est un petit soucis de traduction (du moins je pense). Effectivement Barrons et Mac se vouvoient à nouveau dans ce tome alors que depuis le tome 5 ils se tutoyaient ! du coup cela rajoute à nouveau de la distance entre ces deux personnages et je trouvais ça dommage vu comment leur relation avait énormément évolué.
Le deuxième petit bémol, c'est que le roman tire un peu trop en longueur par moment. Les monologues de Mac sont trop nombreux et beaucoup trop longs, surtout qu'ils ne font avancer en rien l'intrigue ! Plutôt que de suivre l'esprit torturé de Mac, j'aurais mieux aimé avoir celui de Jada/Dani ! C'est un personnage passionnant que je préférais voir sur le devant de la scène plutôt que Mac (on a fait le tour du personnage depuis 6 tomes maintenant ! Aux autres !)
Mais je tatillonne : j'ai tout de même passé un excellent moment de lecture et KMM arrive encore une fois à me surprendre et à créer du suspens et des retournements de situation dans son univers extrêmement bien fouillé. Barrons est toujours Barrons, Mac est fidèle à elle-même et toujours aussi attachante, et quelques voiles sont levées sur le mystère Dani ! Et si il y a un personnage qui me surprend toujours plus c'est bien Ryodan ! Je commence à vraiiiiiment bien l'apprécier et je pense qu'il n'a pas fini de nous surprendre ! Il me plait pratiquement autant que Barrons maintenant c'est pour vous dire ! Peut être aussi parce que comme pour Mac, nous avons fais le tour de Barrons, et du coup avoir un nouveau personnage à découvrir est plus intriguant et intéressant…
Et puis bon, que serait un bon roman de KMM sans un cliffhanger absolument horrible et frustrant à la toute fin? Parce que bon oui, si vous pensiez que l'auteure en avait fini avec cette petite manie, et bien c'est raté car la fin va vous donner envie de vous arracher les cheveux. Il va falloir être très patient jusqu'au prochain tome moi j'dis ! Encore du grand KMM !
Lien : https://repairedeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FollowtheReader
28 mars 2017
Chronique de Diana
C'est une fois de plus du haut vol avec les romans de KMM. Ce huitième tome ou troisième si vous différenciez les chroniques de Mac de celles de Dani.

Ce tome met une nouvelle dynamique en place. J'avais déjà lu le roman à sa sortie en VO mais le relire en VF m'a apporté à nouveau le même plaisir.

C'est une fois de plus Mac qui parle le plus (pour ne pas dire par moment trop mais on lui pardonne). C'est assez bizarre que Mac détienne une très grande place dans ce roman alors qu'il s'agit des chroniques de Dani. Cependant n'oublions pas que KMM est la reine de cette univers et qu'elle manipule toujours un peu ses lecteurs pour les engloutir entièrement dans son monde et ses aventures.

C'est un nouvel opus qui donne donc une nouvelle dynamique et on en découvre un peu plus sur les 9. Bien trop peu à mon gout mais Lor, Ryo, Kasteo et Barrons nous régalent toujours par leur comportement de mâle alpha.

Même si l'action arrive toujours à point nommer, ici le rythme est plus lent et on sent bien que chaque détails va être primordiale pour la suite des événements.
Le couple Dani/Jada/Ryo commence à prendre forme et même si au début je n'arrivais pas à voir où cette histoire allez nous mener ici on aperçoit certaines choses. Notamment le mentale de notre jeune héroïne, ce qui fait qu'elle est ce qu'elle est actuellement.

Je considère ce roman comme charnière pour le reste donc il y a beaucoup de mise en situation et vous retrouverez d'autres personnages.

Comme à son habitude KMM nous donne un final à vous arracher les cheveux en réalisant l'attente pour le prochain tome.
C'est du lourd et on se demande si on ne va pas tourner dans le drame pur et simple (mais je vous laisse découvrir de quoi il s'agit).

A noter que le style de notre auteure est tout aussi génialissime. Je ne me lasse jamais de ses récits et c'est tellement complexe et bien développé qu'on en redemande sans cesse.

Petite note : pour moi il faut lire aussi les romans en VO, je ne sais pas pourquoi mais la traduction rend le récit plus doux et comment vous expliquer les 9 sont tout sauf doux et lisse dans leurs propos. Donc si vous lisez en anglais foncez sur l'original.
Lien : http://followthereader2016.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
IlfioredelmaleIlfioredelmale30 avril 2017
_Vous êtes trop tendu, marmonna Ryodan. Bordel de merde, vous ne courez pas après un orgasme, vous savourez son arrivée.
_Parle de tes bon sang d'orgasmes avec ta bon sang de femme, pas avec la mienne, bon sang, maugréa Barrons. Tu ne sais rien de ses orgasmes et tu n'en sauras jamais rien.
Ryodan lui lança un regard meurtrier.
_C'était une métaphore.
_Je ne cours jamais après les orgasmes, déclarais-je. Avec Barrons, pas la peine.
_Trop de putain d'information, Mac, répliqua Ryodan
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IlfioredelmaleIlfioredelmale30 avril 2017
Même moi, je ne communique pas avec celui-ci chuchota le Traqueur dans mon esprit. Il y a des portes. Il n'en a aucune.
Que veux-tu dire ?
J'ai dit.
Hein ?
Je ne clarifie pas, ne développe pas, ne précise pas. Ouvre ton minable esprit. Si tu ne peux pas voir, tu ne le mérites pas.
Je levais les yeux au ciel. Pas étonnant que le roi unseelie ait une affection particulière envers ces créatures ! Ils communiquaient de la même façon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IlfioredelmaleIlfioredelmale30 avril 2017
_Qui chez les faës vous aime assez pour vous rendre ce service ?
Je connaissais la réponse : personne.
_Celui que j'ai épargné quand je lui ai demandé ce petit coup de main. Après avoir tué ses deux copains.
J'esquissai un sourire. un seul mot : badass.
Quand je serai grande, je veux être Jéricho Barrons.
Commenter  J’apprécie          00
IlfioredelmaleIlfioredelmale30 avril 2017
Il baise avec la dévotion totale d"un homme mourant cherchant Dieu. Le sexe avec lui, c'est mon expérience la proche proche du sacré. Barrons est mon église. Chaque caresse, chaque baiser, un alléluia.
Envoyez-moi rôtir en enfer si ça vous pose un problème.
Il y sera avec moi.
Commenter  J’apprécie          00
IlfioredelmaleIlfioredelmale30 avril 2017
Je pars à la recherche de Jo et, man, cette fille-là, je ne la comprends pas.
Elle m'a dit ce matin qu'elle "ne veut pas vouloir coucher avec moi"
Comment ce bordel peut-il seulement arriver dans la même phrase ? Un veut qui annule un vouloir, ça n'a aucun de putain de sens.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Karen Marie Moning (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karen Marie Moning
Un joli Book Haul pour vous présenter mes derniers arrivants dans ma PAL ! Et vous alors qu'avez-vous reçu ?
Plus de vidéos : http://goo.gl/jvxX0t
⇩ Déroule la barre pour plus d'infos ;) ⇩
Mets la HD tu verras c'est bien mieux ! Et bon visionnage :)
------------------------------------------------------------ ♡ Livres cités dans la vidéo :
📘 Les Els -- http://amzn.to/2nahVUJ 📘 Marked Men 4 : Nash -- http://amzn.to/2na6oEZ 📘 Un petit qqch en plus -- http://amzn.to/2mwUXKx 📘 Room Hate -- http://amzn.to/2mSd8es 📘 Felicity Atcock 5 -- http://amzn.to/2nal1bi 📘 Fièvre Née -- http://amzn.to/2mSfZ74 📘 Beautiful Sacrifice -- http://amzn.to/2mSdC4g 📘 Passenger -- http://amzn.to/2naeMUJ 📘 Notre année cachée -- http://amzn.to/2mSdilV
Si vous achetez vos livres sur Amazon via l'affiliation Moody Take a book, je reçois une petite commission sans que vous ne payez votre livre plus cher :) Pas de pression rien n'est obligatoire !
------------------------------------------------------------
♡ Musiques vidéo : Toutes libres de droit (Universale, Water Lily et Grand Amour)
------------------------------------------------------------ ♡ Commentaires : Il m'arrive de ne pas pouvoir répondre à certains commentaires car vous n'avez pas les bons paramètres Google + :) Donc si vous voyez que tout le monde à une réponse sauf vous, pensez à vérifier tout ça :D ------------------------------------------------------------
Rejoignez moi ici ♡ :
♡ Blog : http://moody-takeabook.com/ ♡ Facebook : https://www.facebook.com/TakeABookMoody ♡ Twitter : https://twitter.com/MoodyTakeABook ♡ Instagram : http://instagram.com/moodytakeabook ♡ Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/moody/ ♡ GoodReads : https://www.goodreads.com/user/show/5...
Adresse mail : moodytakeabook@gmail.com
Moody ♡
+ Lire la suite
autres livres classés : urban fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Fièvre noire - Karen Marie Moning

Comment s'appelle l'héroïne?

Kayla MacLane
MacKayla Laine
MacKayla Lane

11 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre noire de Karen Marie MoningCréer un quiz sur ce livre