AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375542320
Éditeur : Slalom (16/01/2020)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Julie-Anne a 15 ans quand ses parents la déposent dans un hôpital psychiatrique pour adolescents. Anorexique, son poids est trop faible pour qu'elle puisse mener l'existence d'une jeune fille de son âge dans le monde extérieur. Elle doit prendre 7 kilos pour pouvoir sortir de l'hôpital et surtout, retrouver sa famille. Commence alors pour elle un long parcours, "enfermée" dans cette unité d'hôpital psychiatrique pour adolescents. Il va falloir s'y faire et malgré to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
coquinnette1974
  16 janvier 2020
Je remercie énormément les éditions Slalom pour l'envoi, via net galley, du roman Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier.
Julie-Anne a 15 ans quand ses parents la déposent dans un hôpital psychiatrique pour adolescents.
Anorexique, son poids est trop faible pour qu'elle puisse mener l'existence d'une jeune fille de son âge dans le monde extérieur. Elle doit prendre 7 kilos pour pouvoir sortir de l'hôpital et surtout, retrouver sa famille.
Commence alors pour elle un long parcours, "enfermée" dans cette unité d'hôpital psychiatrique pour adolescents. Il va falloir s'y faire et malgré tout, s'y amuser.
Mais elle va surtout y trouver un tout nouveau sens à sa vie grâce à des rencontres, les échanges avec sa meilleure amie, et... une passion inattendue....
Je ne voulais pas vous faire pleurer est un roman pour adolescents qui aurait pu être très poignant. Le sujet abordé est important car beaucoup d'adolescents et adolescentes sont anorexiques. J'ai déjà lu plusieurs ouvrages mettant en scène des adolescents atteints de cette maladie, qui m'a toujours touché. Je n'ai jamais été anorexique mais la nourriture et moi, c'est tout un poème lol Je suis très intéressée par les romans mettant en scène des troubles de la nourriture car quelque part, cela me parle.
Et ici, je trouve que Charlotte Monnier survole un peu le sujet de l'anorexie ; elle n'approfondit pas assez c'est dommage.
On suit cette jeune fille de 15 ans à son arrivée dans une unité psychiatrique. C'est assez froid, j'ai eu un peu de mal à m'attacher à elle. On ne ressent pas suffisamment sa souffrance. On la ressent un peu, notamment lors de sa prise de poids, toutefois il est assez difficile de s'attacher à elle.
Par contre, le ton est vraiment celui d'une enfant de quinze ans mal dans sa peau. L'autrice a réussit à bien cerner son personnage.
En fait, c'est une jolie histoire qui montre plus l'inquiétude de l'entourage, la vie des ses adolescents dans ce genre d'unité, les difficultés du personnel que la vraie souffrance de cette jeune fille.
Ce n'est donc pas tout à fait ce que je pensais lire, malgré tout j'ai apprécié ma lecture. J'ai une petite sensation d'inachevé en refermant ce livre, c'est pour cela que je ne vais mettre que trois étoiles et demie.
Mais je le recommande :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
AudreyT
  18 janvier 2020
***
Julie-Anne a 15 ans et elle vient d'accepter de se faire interner en hôpital psychiatrique dans un service pour adolescents. Elle est anorexique... Si on ne sait rien de sa vie d'avant, on comprend vite que sa famille est à bout, et que cette solution est celle de la dernière chance. Trouvera-t-elle la force de prendre les 7 kilos qui lui permettront de sortir ?
Je ne voulais pas vous faire pleurer est un roman jeunesse sur un mal qui touche de plus en plus de nos jeunes : l'anorexie.
Charlotte Monnier a une écriture agréable, qui va à l'essentiel et qui saura plaire aux plus jeunes.
Son but n'est pas de perdre ses lecteurs dans la douleur ou la difficulté de vivre des adolescents du service, mais de montrer qu'on peut trouver la volonté de s'en sortir quand on est entouré et qu'on accepte les mains tendues.
Le corps ne se remplit pas que de nourriture, mais aussi de mots et de relations...
Merci à NetGalley et aux Éditions Slalom pour leur confiance...
Commenter  J’apprécie          190
Gr3nouille2010
  21 janvier 2020
Un court roman très touchant sur l'anorexie. Il n'est pas très détaillé, il reflète plutôt les pensées sur un court laps de temps d'une ado souffrant d'anorexie. Ça passe ou ça casse. Personnellement, je l'ai trouvé très fort, très intense et je ne vais pas aller chercher très loin ce qui aurait pu être mieux, car il se suffit très bien comme ça malgré quelques manques, tout dépend comment on voit les choses.
Julie-Anne vient tout juste d'intégrer une unité psychiatrique pour adolescents, sur lequel son entourage compte beaucoup pour qu'elle aille mieux. Elle doit reprendre sept kilos pour pouvoir remettre un pied à l'extérieur et revoir sa famille et ses amis. L'adolescente est là parce qu'elle l'a bien voulu elle aussi mais combien de temps ça va prendre sept kilos ? Combien de temps va-t-elle devoir se priver de tout contact extérieur, s'obliger à rester enfermée alors qu'il n'y a rien à faire ? Son séjour dans cette unité va lui (ré)apprendre beaucoup de choses...
Dans le fond, je trouve ce roman vraiment excellent. La maladie n'est pas détaillée en long, en large et en travers, il manque des éléments pour lesquels je me pose encore des questions mais c'est surtout pour alimenter ma curiosité, ils ne sont pas forcément indispensable. C'est juste qu'on s'attache tellement à Julie-Anne, à ce qu'elle vit, qu'on veut en apprendre davantage. le fait qu'elle raconte tout comme si elle se confiait à nous, ça fait passer le message clairement et simplement.
Sans avoir vécu l'anorexie, on peut assez aisément se faire une idée de ce que travers Julie-Anne rien qu'à travers ses pensées. Globalement en tout cas. Elle se contredit parfois. Elle sait pourquoi elle est dans cette unité mais elle se demande quand même pourquoi. Elle veut absolument sortir, donc elle doit manger, elle le sait, mais elle ne le fait pas forcément. Toutefois, ce ne sont pas des contradictions lourdes à lire. L'auteure n'a pas abusé des "justifications". Julie-Anne dit les choses très simplement et on comprend chaque état par lequel elle passe. On y découvre rapidement mais, encore une fois, efficacement et simplement, son rapport avec la nourriture et son corps, sa façon de voir les choses, de les comprendre, de les interpréter, de les accepter ou non. C'est pour toutes ces raisons que je pense que ce roman se suffit très bien comme il est. On y découvre des pensées sincères, touchantes, qui évoluent au fil du temps quand Julie-Anne prend conscience de quelque chose.
Bien sûr, j'aurais aimé en apprendre davantage sur cette maladie, sur ses difficultés parce que tout a été relaté dans un court laps de temps, ça laisse peu de temps à de nombreux détails sans que ce soit trop lourd. Je reste sur ma position, même en y réfléchissant de toutes les façons possibles : non, il n'y a pas tout de détailler et tout va très vite, mais ce que l'on y trouve est amplement suffisant pour s'y retrouver, pour s'attacher çà Julie-Anne, pour la comprendre un minimum. Je pense que je ne voulais surtout pas quitter Julie-Anne et que le plus gros manque vient de là...
L'histoire de Julie-Anne se rapproche très fortement de la mienne, l'anorexie en moins. C'est peut-être pour cette raison que je me suis attachée à elle. En tout cas, je me suis beaucoup retrouvée dans ses mots, dans ses incompréhensions alors que la situation est pourtant claire, dans ses doutes, dans ses appréhensions. Tout est dit simplement mais efficacement, avec des phrases parfois fortes qui savent toucher le lecteur. Les ressentis de Julie-Anne sont très justes et je trouve que c'est important, surtout pour ce genre de sujet.
En bref, c'est un roman que j'ai beaucoup apprécié, tant pour la protagoniste que pour l'histoire en elle-même. C'est rapide, fluide, efficace et très touchant, avec des pensées pertinentes. Je ne peux que conseiller ce roman et encore plus aux adolescents.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lireparelora
  24 janvier 2020
Cher lecteur,
Aujourd'hui, parlons de Julie-Anne (drôle de prénom, non ?). Elle a 15 ans et d'importants troubles alimentaires. Bref, elle est anorexique et ses parents ont décidé de l'hospitaliser dans une unité psychiatrique spécialisée. de là, le lecteur va suivre le parcours de la protagoniste jusqu'à ce qu'elle sorte de l'hôpital.
Dans ce court roman, Charlotte Monnier a mis l'accent sur la vie quotidienne des adolescents hospitalisés, l'inquiétude et les difficultés de l'entourage et du personnel qui portent ces jeunes à bout de bras.... Finalement, l'autrice donne un point de vue assez large et parle peu de la souffrance personnelle de Julie-Anne et ça manque : la jeune fille a l'air de se remettre sur pieds tellement facilement que cela manque de crédibilité. Mais, le plus important n'est-il pas de montrer que se nourrir est important pour la vie mais les relations sociales, les activités et autres sont tout aussi importants pour vivre ?

J'aurais adoré que ce roman fasse quelques pages de plus car la fin, dans les faits, est un peu abrupte.
Lien : https://lireparelora.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
meldc
  15 janvier 2020
Ce livre est très court. J'ai dû le lire en une heure, et le style très léger de l'autrice n'y est pas pour rien.
Le personnage central, la narratrice, a 15 ans... et j'ai souvent eu l'impression que la personne qui écrivait avait réellement cet âge. Ce qui n'est pas le cas, et traduis donc le talent de l'autrice.
Néanmoins, ce style volontairement léger se retrouve également dans la trame de l'histoire. On suit le parcours d'une jeune anorexique qui se retrouve internée parce qu'elle n'arrive plus à manger. Et ce combat contre elle-même est très survolé : elle refuse de prendre un premier repas, sans que personne ne le lui reproche, mais ensuite elle mange systématiquement pour gagner le droit de sortir. Ca vous semble un peu facile ? À moi aussi.
Le livre évoque bien, par moments, le fait que, quand même, elle a des difficultés à accepter ce poids gagné, mais cela ne va pas plus loin.
Ca reste une belle histoire, parce que le roman montre les craintes et l'impuissance de la famille ou des amis. On a même droit à un semblant de romance. Mais tout y est trop aisé : elle le rencontre, comme par hasard ils craquent l'un sur l'autre dès le départ, et on les voit juste parler de temps en temps.
La narratrice parle comme si elle se confiait à une amie, avec des adresses au lecteur "est-ce que je vous ai dit que..." et sa jeunesse d'esprit, en réalité, ne correspond pas véritablement à la gravité de ce qu'elle traverse.
Bref, je suis restée sur ma faim (sans jeu de mot) avec cette histoire, qui m'a hélas semblé un peu bâclée bien que touchante.
Lien : https://made-in-mel.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Gr3nouille2010Gr3nouille2010   21 janvier 2020
Je lui ai fait la liste de toutes les questions qui me bouchaient la vue et l'horizon. 《Quand est-ce que j'allais enfin pouvoir retrouver ma famille ? Est-ce que j'allais pouvoir les revoir un jour ? Comment est-ce que ça allait se passer pour Kévin ? Pourquoi Jill ne progressait pas ? Qu'est-ce ce que je foutais là ? Qu'est ce qu'on voulait de moi ? Qu'est-ce que je faisais mal ? Pourquoi je ne savais pas vivre ? Pourquoi mon coeur était si lourd et mon poids si léger ? 》 Je ne comprenais pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gr3nouille2010Gr3nouille2010   21 janvier 2020
Il n'y a rien de pire que d'aller mal dans un environnement positif. On se sent encore plus mal, encore moins à sa place.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Charlotte Monnier (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre