AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782277112181
384 pages
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 27 notes)
Résumé :
A soixante jours d'intervalle, deux garçons naissent sur le domaine des Michels, la Guirande. Firmin, c'est l'héritier du nom, de la terre, le fils du maître, le maître de demain. L'enfant de Pascaline la servante s'appelle Pascal, il porte le nom du berger Nans, il sera berger et pourtant le premier conçu, l'enfant de l'amour, c'est lui. Saura-t-il pardonner à sa mère sa passion de jeunesse et dominer celle, irrépressible et partagée, qui le jette vers Félicie, la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gill
  03 avril 2012
Deux garçons sont nés sur le domaine de la Guirande qui appartient aux Michels, Firmin l'héritier qui porte le nom du maître et Pascal l'enfant de la servante qui porte le nom de Nans le berger...
Ce troisième tome de la série "Les Desmichels" trouve son épilogue avec la mort de Nans, l'écriture forte et sincère de Mathilde Monnier fait de ce livre, qui a été récompensé par le prix de la Guilde du livre en 1941, une oeuvre émouvante.
Un feuilleton a été diffusé en 1974 à la télévision qui reprenait cette grande saga sur trois générations et qui remporta beaucoup de succès auprès des téléspectateurs.
Commenter  J’apprécie          70
CynthiaRose
  09 janvier 2018
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gillgill   04 avril 2012
Pascal Nans est tout blond, tout clair, comme si en lui le sang provençal ne s'était pas mélangé au sang savoyard. Ses yeux bleus sont deux lacs calmes dans un paysage bien ordonné, les contours de son visage vont paisiblement vers l'arrondi des joues et du menton. Encadrant les lèvres en belle pulpe fraîche, ils se perdent dans un cou trop blanc, qui ressemble à de la peau de femme. Toute la fraîcheur et la robustesse de Pascaline à son âge revivent dans la jeunesse du fils.
Au moral, il est le garçon de Haute-Savoie, froid et pur comme la neige, mais traversé de plus de frissons et d'images que le cours des torrents montagnards, car son père lui a laissé, sous tant de froideur apparente, ce que lui même ne sait pas encore, la flamme secrète des passions du sud...
(extrait de la deuxième partie "Nans")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
anlixelleanlixelle   09 février 2015
Alors tu es forcé de te rendre compte que la raison, c'est ce qui est le plus long à venir dans les cervelles.
Et ta raison, elle est faite de quoi, à bien dire ?
De ta souffrance, de ton mal, de ton plaisir aussi, tout ça mêlé ensemble. Ca fait une pâte qui fermente comme celle du pain. Ca bout, ça travaille, ça crève en bulle, puis ça tombe en repos. Tu pourras te nourrir avec ce pain d'expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
anlixelleanlixelle   09 février 2015
Partout on trouve son bien et son mal. Les bonnes herbes et les mauvaises, sur toute terre sont en mélange.
Commenter  J’apprécie          40
anlixelleanlixelle   09 février 2015
Suffit pas d'aimer la terre, y faut la gagner.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Thyde Monnier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thyde Monnier
Dans le cadre du banquet d'automne "Le travail de la langue" qui s'est déroulé à Lagrasse du 29 au 31 octobre 2016, David Bosc, tenait la conférence : "Il faut un frère cruel au langage".
David Bosc né en 1973 à Carcassonne, est écrivain et traducteur de l'italien et l'anglais. Il suit des études supérieures en sciences politiques à Aix-en-Provence. Il vit ensuite à Paris, Marseille et Varsovie, avant de s'installer en Suisse, à Lausanne, où il travaille aujourd'hui pour les Éd. Noir sur Blanc. Il a publié deux romans chez Allia (Milo et Sang lié) et deux récits aux Éd. Verdier : La Claire Fontaine (rééd. Verdier poche, 2016), Prix Thyde Monnier de la SGDL 2013 et Mourir et puis sauter sur son cheval, qui reçoit le Prix Michel Dentan 2016. « Après avoir transfiguré les derniers jours de Gustave Courbet, D. Bosc donne voix à une jeune femme défenestrée, danseuse aussi ardente que tourmentée. Encore une fois un texte de peintre.» (Camille Thomine, le Magazine littéraire, mars 2016).
+ Lire la suite
autres livres classés : provenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1186 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre