AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081288338
Éditeur : (09/04/2014)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Hattie et Dolorès, deux amies proches, décident de sauver un vieux cheval de l'euthanasie et s'embarquent dans un van à travers les Etats-Unis.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  22 avril 2014
Deux amies fuguent et prennent la route de l'Ouest pour tenter de donner à un vieux cheval la chance de retrouver, pour sa fin de vie, la liberté. Mais ce voyage est aussi l'occasion pour les deux jeunes filles de prendre un nouveau départ.
Leur objectif est d'atteindre Blue Earth, la terre bleue, un lieu magique et sauvage où Speed pourra enfin gambader dans la nature. Mais il s'agit aussi pour elles d'échapper à la pression familliale et de trouver leur voie. Hattie et Dolorès arriveront-elles au bout du voyage ?
Un récit qui allie plusieurs trajets de vie. L'amitié est au coeur du livre car chacun est pour les autres un moteur de confiance. La question de la mort et de la nécessité de vivre sont aussi très présents. Les personnages sont avant tout en lutte contre eux-mêmes. La nature va leur apporter une nouvelle philosophie de vie. A lire.


Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          230
maevedefrance
  08 juin 2014
Hattie et Dolorès, deux jeunes Américaines du New Hampshire, décident de sauver Speed, le vieux cheval des Ferguson, destiné à l'abattoir. Speed a passé toute sa vie dans des foires, à promener des enfants sur son dos. A tel point que lorsqu'il y a un chemin sur sa gauche, il prendra inexorablement cette direction. Pour Hattie, son esclavage sur les manèges l'a dénaturé. Ce qu'elle veut, c'est lui offrir une vraie vie de cheval. Alors, les deux amies subtilisent une camionnette à un cousin, Hattie laisse une lettre d'explication aux Ferguson et elles tracent la route, direction le grand Ouest et son mythique "Big Sky", ou plutôt Blue Earth, là où le ciel s'ouvre comme nulle part ailleurs. Là, Speed pourra terminer sa vie dans la grande prairie, aux côtés de ses congénères sauvages.
L'occasion pour les deux amies de laisser leur ancienne vie derrière elles. Dolorès en a conscience : "Tu sais, parfois, je pense que notre vraie raison pour partir avec Speed et pour l'emmener jusqu'à la grande prairie, c'est qu'on ne veut pas qu'il passe le reste de sa vie à tourner en rond. Tu vois ce que je veux dire ? Speed, c'est nous". Les deux gamines ont une vie de famille un peu cabossée, en particulier Dolorès, que sa mère vient de mettre à la porte et dont le père a quitté le foyer il y a des années sans se soucier de sa fille. Les parents de Hattie sont divorcés et elle vit avec sa mère.
L'occasion aussi pour elles de faire prendre conscience à leurs proches qu'elles existent. Leur décision folle de traverser les Etats-Unis seules, chamboulera leurs familles qui n'auront de cesse de savoir où elles sont et ce qu'elles font. La distance ressoudera les liens et permettra à tous de prendre du recul et de choisir une nouvelle route dans leur vie.
Un magnifique roman, très distrayant, aux deux héroïnes attachantes par leur grand coeur, leur sensibilité et leur amitié indéfectible. Des gamines libres à qui on pardonne leur inconscience d'adolescentes. Mais le vrai héros est Speed, tellement vieux qu'on ne sait pas vraiment quel âge il a. Il tient le lecteur en haleine : arrivera-t-il à destination vivant ? Parviendra-t-il à passer l'hiver rude de la grande prairie ?
Un road trip où l'on croise des personnages hauts en couleurs, en particulier les mythiques cowboys au Stetson vissé sur la tête, fan de rodéos.
J'ai lu ce livre quasiment d'une traite, ne pouvant le lâcher, happée par la cavale vers l'Ouest, me nourrissant, avec les héroïnes, de sandwiches fraise-beurre de cacahuètes et de Cheetos. Dépaysement garanti et optimisme sont au rendez-vous !
Une écriture à la fois simple, soignée et poétique en font définitivement un roman de qualité, qui saura séduire les jeunes lecteurs (à partir de 12ans) mais aussi les adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lesDindonsDeLaLecture
  27 février 2017
La seconde vie d'un cheval innoubliable.
L'auteur de ce livre est Joseph Monninger. Il est né le 28 octobre 1953, c'est un écrivain américain et un professeur d'anglais à Plymouth State University. Il est devenu écrivain à l'âge de 28 ans en 1981 et est l'auteur de 17 livres pour le moment. Joseph Monninger a écrit son premier livre 1981, il s'appelle "The Night Caller ". Puis, il a continué ainsi pendant toutes ces années et a écrit l'oeuvre "Sur la Route de Blue Earth" en 2011, 30 ans après qu'il ait commencé à écrire. Et comme c'est un écrivain américain, ses livres son traduits en français par Marie Hermet. Avant cette oeuvre portait comme titre original "Finding Somewhere".
L'oeuvre "Sur la Route de Blue Earth" est un roman d'aventure et est plutôt fondé sur la réalité des choses. Les personnages principaux sont Speedy, un vieux cheval de manège destiné à l'euthanasie, Hattie le narrateur et Dolorès, la meilleure et la plus fidèle amie de Hattie. L'histoire parle d'une fille qui se prénomme Hattie et qui a 16 ans, elle est accompagnée tout au long de son aventure de Dolorès sa meilleure amie, âgée de 18 ans et de Speedy, un vieux cheval qu'elles ont enlevé dans un Haras dans le New Hamsphire à des personnes très riches qui s'apellent: les Fergusons. Tout au long de cette ouvrage, on va suivre le combat qu'elles offrent à ce cheval pour lui donner une seconde change dans les grandes plaines de l'Ouest sans qu'il se fasse euthanasier. Vous aller également suivre l'histoire des deux familles des deux amies, ainsi que leur amitié, leur maladie, leur situation géographique jour après jour mais aussi leur histoire d'amour. Mais, est-ce que Speedy (allias Speed ) va survivre au voyage ? Est-ce qu'il va découvrir les grandes plaines de l'Ouest ? Je vous laisse le découvrir dans cette magnifique ouvrage.
Ce qui m'a plu dans ce livre c'est la manière dont l'auteur raconte le voyage des deux jeunes filles tout au long de l'ouvrage. Même si les chevaux semblent tourner à l'obssession pour elles, il a d'autres thèmes, et j'ai trouvé le thème qui raconte l'histoire de famille autour des deux jeunes filles très bien rédiger. Ce qui m'a également plu c'est que l'histoire et bien détaillé, et qu'il a su trouver le juste milieu pour raconter l'histoire en détaille et ne pas lasser le lecteur. En fait, il y a presque rien qui m'a déplu dans ce livre, mis à part la réaction des familles des deux amies qui ne comprennent pas la décision et les actes de leur fille. Je note ce livre 5 sur 5 car il n'est pas trop long et bien détaillé, je lui donne également cette note car j'aime bien les chevaux et on est d'avantage immergé dans l'histoire et à la place des personnages tout au long du roman.
Je peux conseiller ce livre aux personnes aimant moyennement lire, car cela reste un ouvrage assez court et destiné à un public assez jeune. Donc, je le conseillerais sans souci à ceux qui cherchent des lectures légères ou qui ont une passion pour les chevaux.
Flo14
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jamais203
  17 mars 2016
Ce livre vous transportera jusqu'au bout des Etats-Unis.
Ce livre raconte l'histoire de deux adolescentes qui sont meilleures amies. Toutes les deux sont passionées de chevaux, d'équitation. Un jour, Hattie rencontre un cheval dans la ferme des Fergussons où elle travaille. Plusieurs années passent, et tout à coup sur un coup de tête, avec sa meilleure amie Dolorès, elles organisent un voyage à travers les Etats-Unis, en amenant le cheval. Elles doivent franchir des tas d'obstacles pour arriver dans l'Ouest. Durant ce voyage, elles feront face au doute, à l'excitation, au bonheur, à la peur, à leur avenir et à...... leurs amours.
C'était agréable de lire ce livre, il nous fait réfléchir, il est génial.
Emma

Sur la route de Blue Earth
Sur la route de Blue Earth raconte l'histoire d'Hattie et de Dolorès. Elles ont toutes deux une passion pour les chevaux. Speed est un vieux cheval qui est destiné à l’abattoir. Elles décident de le « kidnapper » et de l'emmener vers les grandes pleines de l'ouest pour qu'il devienne un vrai cheval. Mais Speed n'est pas la seule raison de leur départ. Dolorès vient de se faire virer de chez sa mère. Ses parents ont divorcé quand elle était petite, elle n'a plus de nouvelle de son père. Dolorès est majeure mais elle n'a toujours pas de travail. Les parents d'Hattie sont également divorcés, elle a très peu de nouvelles de son père. Elle vient de finir le lycée et ne sait pas trop quoi faire dans la vie. Elles veulent surtout montrer à leurs familles qu'elles existent.
Elles sont donc « des filles en route vers l'ouest ». Elles vont faire de belles rencontres durant ce voyage.
On ressent les mêmes sentiments que les personnages, joie, excitation, doutes, amour… Les personnages sont attachants. Je conseille de lire ce livre aux passionnés de chevaux mais aussi à ceux qui ne le sont pas car, même si l'histoire des chevaux est très présente dans ce livre elle n'est pas omniprésente. L'histoire de Speed est un peu une image du besoin de liberté des deux héroïnes : "Tu sais, parfois, je pense que notre vraie raison pour partir avec Speed et pour l'emmener jusqu'à la grande prairie, c'est qu'on ne veut pas qu'il passe le reste de sa vie à tourner en rond. Tu vois ce que je veux dire ? Speed, c'est nous".
(Morgane)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
classe3brehal
  24 février 2016
« Sur la route de Blue earth » est un roman merveilleux, il raconte l'histoire de Hattie , une jeune fille de 16 ans qui adore les chevaux. Son cheval préféré, Speed, va bientôt être euthanasié alors elle décide de s'enfuir avec lui et sa meilleure amie Dolorès sur la route de Blue earth pour le sauver.
« Je veux que Speed vive quelque chose d'extraordinaire, tu sais, une fois dans sa vie, un seul jour même. C'est peut-être idiot, mais c'est comme ça. » Dans ces paroles, on voit bien l'amour qu'elle éprouve envers ce cheval.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce livre car il est très original, c'est très rare de lire des livres construits de la même façon car ce livre est écrit à la première personne tout au long du livre mais on a l'impression d'être dans la tête de tout le monde, de tout voir, il est captivant, intéressant et remarquable.
C'est un live très doux à lire au fil des pages, la douceur de l'amour, de l'amitié, la tendresse, ce sont de doux moments évoqués… Je vous conseille fortement de le lire.
Stéphanie.

« On nous appelle souvent les filles de l’Ouest »
Par ces mots intrigants, le narrateur évoque un récit de voyage vers le Sud. Deux filles Hattie 15ans et sa meilleure amie Dolorès 16ans partent en expédition sans prévenir personne pour sauver Speed un cheval très vieux qui doit partir à l’abattoir.Speed est leur cheval préféré du centre équestre où elles font de l'équitation. Au cours de leur voyage leurs sujets de discussion sont très variés, elles évoquent leurs problèmes personnels: Dolorès vit très mal sa vie de famille : son père est séparé de sa mère, mais elle a un beau-père qu’elle n’aime pas parce qu’il prend sa mère pour une servante. Hattie, quant à elle, s’entend bien avec sa mère. Après avoir essayé plusieurs fois de les joindre, le père de Dolorès y parvient. Alors elle lui explique la situation avec sa mère et lui demande si elle peut aller vivre chez lui. Quelques semaines passent et son père la contacte pour lui donner son accord.
Ce roman sentimental ne m’a pas captivé, car les descriptions sont trop longues et assez rébarbatives. Ce livre est ennuyeux, ce n'est pas le genre de livre que je préfère.
Jennifer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   24 septembre 2014
Sur la route de Blue Earth est un road trip que nous propose l'auteur Joseph Monninger, un voyage initiatique, l'occasion pour ces deux adolescentes de grandir. Les personnages sont hauts en couleur comme les cowboys. L'écriture est simple, poétique et positive, l'auteur n'a pas cédé au misérabilisme et a vraiment livré un roman de qualité et dépaysant [...].
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
_Justine__Justine_   07 août 2014
- Tu les entends ?
Ce n'était pas une vraie question. Le tumulte faisait tout trembler autour de nous. Dolorès a glissé la tête hors de la tente, j'en ai fait autant, et nous avons vu la horde passer. Des chevaux partout, des chevaux fantômes rendus fous par la nuit d'automne, les étoiles scintillantes, le vent glacé qui nous gelait les mains. Dolorès m'a pris le bras pour m'attirer dehors, à l'abri des arbres, là où nous ne risquions pas d'être piétinées. J'ai pensé aux troupeaux de buffles qui parcouraient les mêmes plaines autrefois, au temps où les Sioux et les Crows pouvaient se frayer un chemin au milieu de la mêlée avec leurs chevaux, pour enfoncer leurs flèches dans l'encolure des bêtes.
Dolorès a poussé un long cri de joie, et je l'ai imitée. Mon cœur battait à éclater; nous étions au milieu de la horde. L'odeur des chevaux montait de la terre. Les chevaux avaient créé le vent, ils avaient créé la terre sous leurs pieds. Ils avaient pilonné la colline pour lui donner sa forme.
Dolorès a hurlé de tout son cœur, et moi avec, pendant que les chevaux défilaient à toute allure devant nous, le blanc des yeux visible à la lueur de la lune. Leurs pieds trouvaient des points d'appuis au milieu des cailloux de la pente. Allez, allez ! Oui ! Allez ! nous avons crié. Je me suis blottie contre un arbre et le flot s'est fendu en deux comme de l'eau arrêtée par un rocher.
Dolorès a étendu une main. j'ai mis une seconde à comprendre, et puis je l'ai imitée. Un cheval est passé et a rabattu ma main, puis un autre, et un autre encore. Parfois je touchais un flanc, parfois une tête baissée, une joue, une queue. Je gardais le bras souple pour qu'il suive librement les mouvements des bêtes, un peu comme un tourniquet. Les pensées les plus folles se bousculaient dans ma tête, mais avant que j'aie commencé à les démêler, les chevaux avaient déjà disparu en laissant comme un trou d'air derrière eux, suivi d'un nuage de poussière. Il nous a fallu quelques instants pour réagir, Dolorès et moi, et puis nous sommes tombées dans les bras l'une de l'autre. Nous sommes restées longtemps enlacées, et nous savions toutes les deux de quoi était faite notre étreinte. C'était la fin de quelque chose, et aussi le commencement.
J'ai senti que Dolorès se mettait à pleurer, et j'ai pleuré moi aussi, et nous avons trouvé ça drôle tout à coup, alors nous avons éclaté de rire. Je sentais ses côtes tressauter, et elle sentait les miennes. Nous avons fini par nous écarter l'une de l'autre, sans cesser de rire. Qui, à part nous, pourrait jamais se trouver au beau milieu d'une horde de chevaux sauvages ? Et jamais plus ça n'allait nous arriver. Dolorès s'est penchée pour me murmurer quelque chose à l'oreille.
- Speed est parti. C'est un cheval maintenant.

,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbeorbe   22 avril 2014
Vu à plat, c'était une folie, mais je sentais toujours au fond de moi que c'était la seule chose à faire. Nous avions besoin de ce voyage, Dolorès et moi, pour nous éloigner d ce qui appartenait au passé et nous diriger vers notre avenir. Je pensais au père de Dolorès. Avait-il vraiment porté plainte ? C'était probable.
Commenter  J’apprécie          120
DocFredDocFred   14 mai 2015
- Ça ne leur plaît pas de nous voir libres ! j'ai dit. [...]
Et le pire, c'est que, si nous étions des garçons, ce serait complètement différent. Ils diraient tous que ce sont des trucs de garçons, et qu'il n'y a qu'à attendre que ça passe. Mais comme nous sommes des filles, nous sommes censées rester sagement à la maison et attendre que les autres prennent les décisions pour nous. Dieu ! Que ça m'énerve !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
babel83500babel83500   15 janvier 2016
-Et qui est le plus beau? J'ai chuchoté.
Qui est mon cheval préféré de tous les temps?
Qui est le meilleur de tous les chevaux?
Je l'ai embrassé sur le front et le nez. Puis j'ai pris son licol, j'y ai accroché une longe et j'ai ouvert la porte du box. Il est sorti lentement.
Commenter  J’apprécie          30
polluluxpollulux   10 septembre 2015
- J'aime Spped Maman. Je l'aime plus que n'importe quoi d'autre. Je veux faire de lui un vrai cheval même si c'est seulement pour quelques heures. Tu peux comprendre ça? C'est ce que je veux. Après, je rentre sagement à la maison, c'est promis.
- Et il ne pouvait pas être un vrai cheval dans le New Hampshire?
- Je veux qu'il connaisse les grands espaces. Imagine que tu aies passé ta vie entière à tourner en rond sur une piste, toujours la même. Imagine comment il peut se sentir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Joseph Monninger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Monninger
Avec Joss, libraire à Vannes (56), découvrez désormais une semaine sur deux un nouvel ouvrage. Romans, polars, beaux livres, littérature jeunesse : tout y passera !
Cette semaine, on parle du roman pour ados Sur la route de Blue Earth, de Joseph Monninger, paru aux éditions Flammarion.
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz : Sur la route de Blue earth

Comment s'appellent les deux héroïnes de ce livre?

Hattie et Dorothée
Kathy et Dorothée
Hattie et Dolorès
Kathy et Dolorès

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Sur la route de Blue Earth de Joseph MonningerCréer un quiz sur ce livre