AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253152153
Éditeur : Le Livre de Poche (16/01/2002)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 42 notes)
Résumé :
« Et si l’aventure humaine devait échouer … Supposition absurde ! L’homme n’occupe-t-il pas le sommet de l’évolution biologique ? N’est-il pas le seul animal dont la tanière s’éclaire la nuit ? Le seul aussi qui soit capable d’avoir une histoire et de l’écrire ? L’antique Serpent nous l’avait promis : Vous serez comme des Dieux… Et la puissance, certes, nous l’avons eue, au moins matérielle. Nous, les rois orgueilleux de la création. Nous les maîtres d’une terre bor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
saphoo
  05 décembre 2018
Théodore Monod manque dans le paysage actuel, avec sa sagesse et hargne à défendre l'espèce humaine en tout genre, il serait sans doute un homme de poids. Si certains ont échoué, lui n'a jamais baissé les bras. Disant clairement sa pensée, le constat amer de notre humanité en perdition.
Ce n'est pas le premier ouvrage que je lis de cet humaniste, mais à chaque fois, malgré le tableau obscure qu'il peut nous dessiner, j'y trouve mon chemin, je ressens en osmose avec ses paroles, et cela réconforte malgré tout.
Il sait démontrer simplement les grandes erreurs depuis que l'homme a commencé à évoluer et notamment quand il ne s'est plus contenter de cueillette pour vivre. C'est un long processus qui petit à petit nous a amené à la folie de l'être humain qui se croit supérieur à la nature.
C'est très intéressant de lire ou plutôt de regarder comme une grande fresque la grandeur et la décadence de l'être à deux pattes.
J'aime aussi les poésies ou textes qui précédent chaque chapitre c'est à l'image du livre bien entendu, la sagesse de l'être face à la grandeur du cosmos qui l'entoure et ceux qui l'entourent.
Même si il peut dater un peu, l'urgence était déjà là à son époque, il doit bien être dépité du hauts des cieux à nous voir nous déchirer pour une bulle de pureté à grands coups de taxes. Effectivement Monsieur Monod, je vous confirme votre ressenti : plus on avance plus la bêtise humaine s'amplifie, plus l'être régresse.
Il y a également beaucoup de réflexions qui sont toujours d'actualité et qui semble y rester jusque l'extinction de notre espèce.
J'ai bien aimé une petite parenthèse qui m'a fait sourire, c'est la lettre que M. Monod a envoyé au président de la république suite à son invitation pour le défilé du 14 juillet. Elle mériterait d'être plus connue car elle reflète en grande partie l'absurde de l'humain.
J'aime et approuve Monod et je le retrouverai sûrement encore à relire notamment Méharée mon préféré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          183
liberliger
  20 mai 2013
Je croyais lire le testament métaphysique du grand bonhomme que fût Théodore Monod. Loin s'en faut, l'ensemble est constitué d'une compilation de textes écrits à des périodes bien différentes (les exemples cités sont parfois un brin vieillots), organisé en chapitres certes, mais qui manquent parfois de cohérence et surtout de rythme et d'humour (trait qui caractérise les autres ouvrages de Monod).
Franchement je ne le conseillerai pas. Un ouvrage assez décevant. Pour découvrir et apprécier Monod, mieux vaut lire ses classiques comme Méharées et tous les ouvrages d'exploration liés au Sahara.
Commenter  J’apprécie          10
Tagrawla
  07 mai 2013
Voilà un ouvrage qui est aussi indispensable que peu réjouissant. En tant que scientifique, Monod n'était pas optimiste pour l'humanité et la planète. En tant qu'humaniste, pourtant, il nous narre pourquoi il est indispensable de ne jamais baisser les bras.
De tous ses ouvrages, c'est le plus accessibles, et peut-être aussi le plus urgent à découvrir.
Commenter  J’apprécie          20
FredMartineau
  07 mars 2014
Une réflexion sur l'unité du vivant et les rapports entre les hommes, les animaux et les plantes intéressante à lire ou à relier au vu de la période que traverse l'humanité
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
kuroinekokuroineko   05 juin 2019
(...) on ne pourra plus désormais faire impunément n'importe quoi n'importe où, le seul profit et encore moins le seul《prestige》ne seront plus la justification suffisante d'une opération, ni la rentabilité à court terme une circonstance atténuante. Il va falloir, à partir de maintenant, prendre au sérieux l'avenir de notre petite planète - la seule dont nous disposons - et veiller à ce que la vie, sous toutes ses formes végétale, animale, humaine, ne risque plus d'en disparaître sous les efforts conjugués des pollueurs, des massacreurs, des pyrotechniciens de l'atome ou des bétonneurs.

"Qui t'a fait roi?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
vmaryvmary   04 novembre 2012
Mirabeau, à l'intention des promoteurs de grands ensembles et de gratte-ciel, l'avait cependant déjà dit : " Les hommes sont comme les pommes : quand on les entasse ils pourrissent..."
Commenter  J’apprécie          130
vmaryvmary   04 novembre 2012
Continuer à "sacrifier le bonheur" au profit et à la puissance, à rester "un homme vide aux mains pleines",...dans l'autre direction, celle qui fait passer l'homme avant le profit, la croissance spirituelle avant celle du PNB, le bonheur vrai avant la religion de la production ?
Commenter  J’apprécie          40
Pirouette0001Pirouette0001   13 janvier 2013
A l'heure où dans tant de domaines s'installe le règne de la monotonie et de l'uniformité, peut-être apparaîtra-t-il salutaire de méditer un instant sur les vertus de la diversité. L'union n'est pas l'uniformité.
Commenter  J’apprécie          50
vmaryvmary   04 novembre 2012
Mais l'Ecriture n'est pas un manuel de paléontologie ou de géologie, c'est beaucoup plus : c'est quelque chose destiné à nous enseigner des vérités morales.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Théodore Monod (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Théodore Monod
Théodore Monod, Arpenteur de l'Univers 1ère Partie. Ces deux vidéos existent également en livret avec 2 CD. Une série d'entretiens.
LES GRANDES HEURES. INA/RADIO FRANCE
Dans la catégorie : Ecologie humaineVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Influence des facteurs naturels sur les processus sociaux>Ecologie humaine (56)
autres livres classés : humanitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
415 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre