AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  05 janvier 2018
Après avoir renoué avec les Peanuts grâce au film d'animation sorti en 2015, je me replonge dans les aventures originales de Snoopy et de sa bande. Dans ce volume, c'est Lucy le « spécimen » qui est au centre des gags avec son stand psychiatrique à 5 cents. Fidèle à elle-même, elle joue tour à tour les pingres (elle réclame impitoyablement son dû bien que ses conseils soient très contestables!), les indifférentes (la plupart du temps, les soucis de ses petits clients l'ennuient), et peut même se montrer très méchante (elle n'hésite pas à frapper son frère Linus, s'amuse à retirer le ballon au moment où Charlie shoote dedans). Cependant on la découvre ici et là plus tendre et vulnérable, notamment lorsqu'elle est en compagnie de Schroeder le pianiste dont elle est amoureuse (sans retour). Elle se laisse même prendre par surprise par un bisou de Snoopy ! Certaines saynètes sont très drôles, par exemple lorsqu'elle confisque la gamelle de ce dernier faute de recevoir sa pièce (« - Tu crois t'en sortir sans payer ta note du médecin ? Eh bien, tu sais ce que je vais faire ? Je séquestre ta gamelle ! - OUIN ! »).

Cependant la principale (et préférée) victime de Lucy est bel et bien Charlie Brown. Il faut dire que le garçonnet est exaspérant avec son âme déjà torturée du haut de ses cinq ans ! On oublie vite d'ailleurs que tous ces personnages ne sont que des enfants tant leurs préoccupations semblent adultes. Charlie manque énormément de confiance en lui, et on ne peut pas dire que sa « psychiatre » l'aide beaucoup : « - Je t'ai bien rendu service ! Je t'ai indiqué tous tes défauts ! »... Il lui arrive aussi d'être désabusée : « - J'ai parfois la nette sensation que je suis en train d'évacuer une partie de mes problèmes d'enfance. - C'est bien, Charlie Brown, ainsi, tu seras prêt pour les problèmes de l'adolescence, ceux de la jeunesse, ceux du mariage, ceux de l'âge moyen, ceux de l'âge mûr et ceux de la vieillesse... ».

Malgré tout le livre se termine dans le rire, même si c'est encore aux dépens de ce pauvre Charlie :
Charlie : - En fait, je me demande si je serai capable un jour d'apprendre à être le roi de la fête !
Lucy : - TOI ? HA HA HA HA HA ! (...) Excuse-moi, ça m'a échappé... Où en étions-nous ? Ah oui, je me souviens... Toi ? le roi de la fête ? HA HA HA HA !
(...)
Sally : - Alors, comment s'est passée ta séance chez le psychiatre ?
Charlie : - Je lui ai demandé si je serai capable un jour d'apprendre à être le roi de la fête et...
Sally : - TOI ? HA HA HA HA !

Sans conteste, et malgré les années (le comic-strip a été créé dans les années 1950), « le docteur est là ! ».
Commenter  J’apprécie          41



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus