AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369424499
240 pages
Nouveau Monde (20/10/2016)
3/5   1 notes
Résumé :
Le 9 novembre 1991, Yves Montand s'éclipsait pour toujours. Pourtant, dans ces pages, c'est bien lui qui parle, ce sont ses mots qui nous emportent. Recueil inédit de quarante confidences, entretiens et déclarations, Montand par Montand raconte cinquante ans d'une incroyable carrière, depuis ses premiers pas sur scène à Marseille jusqu'à son ultime rôle et ses derniers combats.
Le lecteur (re)découvrira la poésie, la verve unique, la lucidité et la sincérité ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  27 octobre 2016

Le 9 novembre 2016 on fétera les 25 ans de la mort d'Yves Montand et à cette occasion un certain nombre de publications vont rappeler aux jeunes génération qui ne l'ont pas connu quel type et quel artiste celui qui était pour moi surtout le "papet" et l'acteur fétiche de Claude Sautet..
La première de ces publications n'est pas une biographie ou une fiction autour de sa personnalité comme les deux ouvrages présentés plus haut, mais un recueil inédit de quarante confidences, entretiens et déclarations, rassemblés par Carole Amiel qui fut sa dernière compagne.
De ses premiers pas sur scène à Marseille jusqu'à son ultime rôle et ses derniers combats, toutes ses grandes interviews et déclarations publiques sont ici compilées, et pour moi qui n'avait pas forcément l'âge de suivre sa carrière médiatique avec intéret, le livre est interessant et permet de voir l'évolution du personnage, que ce soit par rapport à ses idées politiques ( il est passé très à gauche en vivant avec Signoret à plus à droite à la fin de sa vie) ou ses grandes convictions sur la vie et la société
Le music-hall, Piaf et Prévert, Les Feuilles mortes, le socialisme à l'Est et l'Amérique de Marilyn, L'Aveu et La Folie des grandeurs, Signoret, évidemment mais Schneider, Deneuve, Sautet, Berri, le Papet, son fils Valentin...: tous les sujets importants de sa vie y sont abordés de manière plus ou moins approfondie..
Au fil de ces confessions, Yves Montand s'y dévoile un peu et nous confie parfois ses emportements, ses passions et es désillusions. Certaines de ces confidences paraissent un peu datées et obsolètes, alors que d'autres gardent une résonnance assez particulière encore aujourd'hui et nous permettent de mieux comprendre pourquoi Montand reste encore chez pas mal de gens un artiste irremplacable, et par sa carrière et par sa personnalité...

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
HardivillerHardiviller   01 juillet 2017
Je n'ai jamais pu savoir qui est l'auteur de ce texte chanté par Montand , l'envie de le citer me démangeait , je le case donc ici , ne sachant ou le mettre ailleurs .
*********************** LE MÉGOT

A kolyma , à kolyma qui est un enfer blanc
Tout près du camp , un jour de brouillard
J'ai vu un mégot avec du rouge à lèvres
Et j'ai couru le ramasser

Quatre ans ici , sans voir une femme
Et puis enfin un coup d'chance
Ce mégot peut-être tombé d'un avion
Et que le vent m'a apporté

je pense à toi , avec qui fais-tu l'amour ?
Avec qui partages-tu ta cigarette ?
Je sais bien que toi , tu ne prends pas l'avion
Pour voler par dessus ma tête

Ce mégot là , tous me l'enviaient
L'assassin comme le pédéraste
Même les droits communs , les aristos du camp
En avaient pour moi du respect

Ce mégot là , je l'ai perdu aux cartes
Il valait pourtant mille roubles
Mais , là aussi , la chance ne m'a pas aidé
Je pensais à ma dame de trèfle

J'ai tout perdu de ce que j'avais
Ma ration de sucre pour deux ans
Et je reste là , les mains sur les genoux
Et pour travailler rien sur le dos

Rappelle-toi , salaud , comme tu claquais l'argent
Pour les femmes aux lèvres rouges
Fallait-il pour ça , camarade gardien ,
Taper si fort de votre poing ?

Alors , ils m'ont conduit au cachot
Les pieds nus comme Jésus-Christ
Et pendant dix jours , de mes lèvres de sang
j'ai fardé de rouge mes mégots
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
BazartBazart   27 octobre 2016
On m'a demandé: alors, tu vas faire tes adieux?". J'ai répondu : vous m'emmerdez! Mes adieux, je ne les ferai jamais. Je m'en irai les deux pieds devant.Si un jour, je fais mes adieux, je me retirerai sans le dire, je n'emmerderai pas les gens en disant " basta"!
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Yves Montand (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Montand
Les beaux livres des Éditions De La Martinière :
Paul Newman par Juliette Michaud Yves Montand par Carole Amiel , Luc Larriba, Valentin Livi Jean-Louis Trintignant par Serge Korber, Jean-Yves Katelan Lino Ventura par Luciano Melis, Laurent Ventura
disponibles en librairie !
Pour en savoir plus : www.editionsdelamartiniere.fr
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Naruto Shippuden

Comment s’appelle le meilleur ami de naruto ?

Madara
Naruto
Sasuke
Kakashi

11 questions
792 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre