AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782700256246
432 pages
Rageot Editeur (13/07/2017)
4.18/5   111 notes
Résumé :
Billy a quinze ans et il est esclave dans le Sud des États-Unis. Un soir d'automne, il s’échappe. Poursuivi, traqué, il entame une course folle au cœur d’un pays gigantesque.
Jasper est un brillant étudiant américain, plutôt sûr de lui. Mais le jour où il trouve un vieux carnet qui raconte l’étrange histoire d’un esclave en fuite, son monde bascule. Qui est l’auteur de ce texte ? Et lui, Jasper, qui est-il vraiment ? Pour le découvrir, il doit à son tour pren... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 111 notes
5
24 avis
4
16 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Jeune esclave dans une plantation de Géorgie, Billy va fuir son quotidien, et tenter d'échapper à ses poursuivants avec, comme point de mire, les états du Nord et le Canada.

---

Ce roman jeunesse est bien écrit et intéressant. Il traite à la fois des sujets de l'identité, et de l'importance du passé et des origines, que de l'esclavage, de la traite des noirs et des réseaux mis en place pour les aider à fuir leurs conditions.

Si la première partie “Billy” est prenante, présentant des décors magnifiques, des situations stressantes et un dénouement heureux et bien trouvé, les récits contemporains qui la complètent font très factice et présentent des ajouts purement commerciaux. Cela plaira certainement à son public cible, mais j'ai trouvé l'ancrage “français” complètement ad hoc et les histoires “ado-sentimentales” ou de secrets de famille de la seconde partie du récit surfaites et viennent ôter l'intérêt généralisateur du roman.

Je me serais volontiers arrêté à la première partie, ou j'aurais avec intérêt enchaîné sur la vie de Billy après son “voyage”, son éventuel combat contre l'esclavagisme, ou toute autre chose, mais pas cette histoire rocambolesque et dévoilée de manière invraisemblablement au second personnage principal. On tombe dans le fait divers, et on perd la vision d'ensemble.

Quoi qu'il en soit, ce récit aura réussi sa mission de parler d'un sujet méconnu, et de montrer que, même dans les ombres d'une époque et de lieux où certains avilissaient encore impunément leurs semblables, des hommes et des femmes purent, à petite ou à grande échelle, apporter des lueurs d'espoir et d'humanisme à ceux qui en avaient été privés.

Reste que retracer l'histoire de ces esclaves ne sera pas aussi simple qu'un petit tour sur google, un voyage à Bordeaux et un rencontre avec une mamie omnisciente…

Commenter  J’apprécie          342

Un roman jeunesse aussi bouleversant qu'un roman adulte traitant l'esclavage dans le sud des états-unis. Très, très enrichissant pour les découvertes que l'on y trouve et par ce garçon, Billy, âgé de quinze ans, né dans la plantation East Mill et qui n'a rien connu d'autre que sa condition d'esclave dans les champs de coton. Hélas, il n'aura pas d'autre choix que de prendre la fuite, après avoir été accusé de vol dans la maison du maître. Traqué par un redoutable chasseur d'esclaves, Billy veut retrouver sa liberté en allant au Nord des Etats-unis en s'aidant des étoiles, mais sera, contre toute attente, aidé par un sacré réseau : Les Quakers, des protestants opposés à l'esclavage, que l'on nomme aussi l'underground Railroad (Chemin de fer souterrain). Eux, sont des Blancs et noirs qui aident les fugitifs à s'enfuir par des routes secrètes et par des maisons sécuritaires pour atteindre le Nord des Etats-unis, voire le Canada, où l'esclavage est aboli ou interdit. Cette partie-là est bluffante, captivante, prend aux tripes, donne la chair de poule et fait sourire par toute l'énergie déployée avec des règles, des codes, qu'il fallait absolument suivre à la lettre, mais dictés par la prudence, pour venir à bout de leur périple. Ça, c'est la première partie qui restera gravée dans ma mémoire parce que suivre la détermination et l'intelligence de Billy dans sa fuite presque comme une aventure, au final, car il y va en voir du paysage et du monde tout au long de son périple, le voir frôler la mort plus d'une fois, en plein hiver, dans les plaines et j'en passe, parfois, sans nourriture ou eau, avec des chaussures complètement usées et des vêtements inadaptés pour la situation, j'avoue, que tu te retrouves là, à trembler pour lui.

Les Quakers, sommes contre l'esclavage. Il est contraire à nos croyances. Pour nous, tous les hommes sont libres et égaux. Notre religion nous dit aussi que nous devons traiter l'autre et lui venir en aide comme s'il était l'un des nôtres.

Pis nous suivons dans l'autre moitié du livre, 150 plus tard, Jasper, un jeune afro-américain, la vingtaine, étudiant à l'université, qui vient d'enterrer son grand-père et qui, après avoir découvert dans les papiers de celui-ci, un cahier rédigé par son ancêtre s'adressant à sa descendance, décide de découvrir à son tour, son histoire, ses racines, sur les traces de Billy. L'histoire de Jasper est touchante et necessaire pour mieux avancer, et se construire dans un monde où il est encore très difficile de trouver sa place en tant que noir. C'est d'ailleurs là que l'auteure appuie pour mettre en lumière la difficulté que les descendants d'esclaves ont pour reconstituer leur passé, leur identité. le point de départ. L'auteure décortique tout le processus mis en place depuis les bateaux négriers en partant de l'Afrique, en passant par la France, pour finir en Amérique, avec des mots justes, parfois romancés, sans trop traumatiser le jeune lecteur, mêlant le tout à la quête d'identité de Jasper. On peut facilement s'identifier à lui, noir ou blanc, puisque les deux sont concernés et l'un ne va pas sans l'autre.

Très belle découverte que je recommande aux jeunes à partir de 13 ans et aux adultes, bien évidemment !

Commenter  J’apprécie          142

Je suis tombée un peu par hasard sur ce roman young adult dans ma librairie. le résumé m'a donné envie et je l'ai acheté, très curieuse de le découvrir. Autant dire que je n'ai pas regretté ! Je l'ai dévoré très vite ! La première partie du roman, centrée sur Billy, est juste passionnante. le récit se lit avec fluidité et on vit vraiment l'aventure avec notre jeune héros. C'était intéressant et très prenant, j'ai adoré cette partie !

J'ai été par contre un peu déçue de la deuxième, centrée sur Jasper. J'ai pris tout de même du plaisir à la lire, mais j'ai trouvé ça moins bien que la partie sur Billy, dont j'aurai aimé continuer suivre son point de vue jusqu'à la fin du bouquin.

La partie sur Jasper n'était pas inintéressante mais au final, je pense que j'aurai préféré avoir tout le livre centré sur Billy, dont je me suis rapidement attachée ligne après ligne. Jasper est un jeune homme touchant que j'ai bien aimé, mais ce ne fut pas pareil qu'avec Billy. Quant à l'histoire d'amour, je n'y ai pas vraiment cru, étrangement (ou pas). Pourtant je suis vraiment de bon public et je me laisse convaincre assez facilement par ce genre d'histoires. Mais là non, ce n'est pas vraiment passé. J'ai trouvé ça assez surfait et je sais que je garderai en mémoire la première partie de ce livre, bien plus que la deuxième.

Malgré tout, c'est un très bon bouquin que je suis ravie d'avoir découvert ! Ayant quatorze ans, j'ai étudié le commerce triangulaire en 4ème mais lire des livres sur cette époque est toujours enrichissant et intéressant, et j'aime beaucoup en apprendre sur cette période historique ! Je suis bien contente d'avoir lu ce roman malgré cette deuxième partie qui m'aura moins convaincu ^^

Commenter  J’apprécie          180

Un livre jeunesse qui mérite qu'on s'y attarde quand nous sommes adultes.

L'esclavage est le noeud de cet ouvrage. Deux personnages centraux et deux époques : 1854, Billy fuit et cherche à gagner à pieds le Nord des États-Unis et de nos jours, Jasper va sur les traces de Billy et de son histoire en avion et voiture.

Nous suivons Billy et Jasper au rythme haletant du livre. D'une écriture limpide et fluide, Hélène Montardre sait capter toute notre attention et nous nous attachons à ces garçons en quête du bonheur et de la vérité.

Une très belle découverte grâce à vous ami(e)s Babelio ! Merci à vous.

Commenter  J’apprécie          216

Avec ma manie d'acheter sans lire les synopsis, je passe à côté de petites pépites livresques telle Marche à l'étoile.

Un roman historique jeunesse qui nous plonge dans l'esclavagisme il y a deux siècles dans le Sud des Etats Unis. On assiste à la quête de liberté de Billy jeune esclave. Mais pas seulement..... souvent nos ancêtres ont un impact sur notre quête d'identité.

Marche à l'étoile est aussi une agréable surprise où je ne m'attendais pas à cette tournure de trame. le Road trip identitaire de Jasper prend une tournure romanesque que je n'ai pas vue venir. Helene Montardre nous offre un roman en deux temps. Tout d'abord Billy jeune esclave qui s'échappe de son calvaire et qui hérite d'un bijou et un secret de famille. Il va se démener corps et âme pour être libre. Quel est son lien avec Jasper, jeune étudiant new yorkais bien ancré dans son époque. Comment deux destins vont se rejoindre à deux siècles d'écart. Quel est leur lien avec l'étoile?

C'est un parfait roman initiatique pour adolescent. J'en voulais plus. L'histoire de Billy est palpitante. On a hâte de connaître la fin de sa traversée. Comment va t'il sortir de cette course poursuite, de cette chasse à l'homme. Ses différentes rencontres sont passionnantes et appellent à la tolérance et à l'espoir. Un roman parfait pour introduire l'histoire de l'esclavage et le racisme auprès de nos adolescents. Et puis nous avons Jasper, un garçon bien de notre époque qui pourrait se contenter de ce qu'il a et voudra à tout prix retourner aux sources, rejoindre les fils, réunir des âmes soeurs. C'est cette histoire d'amour que je n'ai pas vu venir qui m'a touché et rajouter une petite pointe d'émotion inattendue.

Je suis quand même déçue par quelques longueurs à certains moments alors que l'auteur aurait pu se consacrer à d'autres évènements au lieu de se précipiter. Certains passages m'ont laissé sur ma faim.

Marche à l'étoile est un très bon roman jeunesse comme je les aime. Des messages forts. Parfaitement écrit. Educatif. Instructif. Emouvant et sincère.

Commenter  J’apprécie          141

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation

- Billy ne devrait pas avoir à fuir au Canada ! s'entêta Emrey. Ce pays est aussi le nôtre, à nous dont les ancêtres sont venus d'Afrique. Il n'est pas seulement celui des Blancs. Nous sommes américains, comme eux !

Billy écoutait avec passion. C'était la première fois qu'il entendait un garçon de son âge s'exprimer comme Emrey. D'ailleurs, jamais il n'avait entendu personne s'exprimer ainsi ! Et Emrey avait raison : ce pays était le sien. La plante de ses pieds avait foulé son sol depuis la lointaine Géorgie jusqu'aux plaines de Pennsylvanie. Cette terre lui avait procuré nourriture, abris, cachettes. Il en avait goûté les fruits. Il avait bu l'eau de ses rivières. Il en avait respiré les parfums. Il avait côtoyé sa faune. Il avait vu à quel point ce territoire était vaste, magnifique et sauvage. Il y avait souffert, et il avait survécu. Et pourtant, s'il voulait vivre libre, il devait le quitter.

"Ce n'est pas juste", songea t-il.

Commenter  J’apprécie          90

Jamais Billy n’avait rencontré un Blanc comme lui. Un Blanc pour qui la couleur de peau ne comptait pas. Car jamais Franck n’avait eu le moindre mot ou le moindre geste laissant supposer qu’il avait remarqué que Billy était noir. C’était comme s’ils avaient été pareils tous les deux.

« Pareils ».

Parfois, quand il était seul, Billy murmurait ce mot :

– Pareils…

Il sonnait étrangement à ses oreilles.

« Pareils ».

Ce n’était qu’ici, dans la clairière de la Swan Cabin, qu’il pouvait y croire. Là d’où il venait, ce mot n’existait pas.

Commenter  J’apprécie          80

Voilà ce que je veux d’abord dire : si j’ai voulu apprendre à lire et à écrire, c’est avant tout pour pouvoir raconter mon histoire et la transmettre à mes descendants.Je veux que ceux-ci sachent qui ils sont et d’où ils viennent. Et j’ai attendu tout ce temps pour entreprendre ce récit ! Pourtant, j’avais dix-sept ans quand j’ai appris à écrire. Cela fait y tant d’années... J’ai toujours repoussé mon projet, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que la vie court trop vite, peut-être parce qu’il est parfois douloureux de se pencher sur son passé... Quoi qu’il en soit, ce projet, je dois le mettre en œuvre maintenant. À quatre-vingt ans, il ne reste pas forcément beaucoup de temps devant soi.

Commenter  J’apprécie          40

Si on ne peut pas changer le passé, on ne peut pas non plus l’ignorer; il aide à comprendre et à vivre le présent. Il est un socle sur lequel s’appuyer pour bâtir l’avenir.

Commenter  J’apprécie          190

Billy sursauta et regarda autour de lui. Il était seul. Seul avec le ciel qui lui offrait sa splendeur glacée, et ce message qui prenait tout son sens :

« Marche à l’étoile, Billy. Marche à l’étoile, même si elle est très haute ! L’Etoile du Nord mène à la liberté… »

La liberté… Le mot lui donna le vertige.

Commenter  J’apprécie          70

Videos de Hélène Montardre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Montardre
MISE EN BOUCHE PAR SAB EN LIVE
autres livres classés : esclavageVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Pégase l'indomptable

Qui est l'auteur de ce livre ?

Marcel Pagnol
Pablo Picasso
Hélène Montardre
Robin Vogler

7 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Pégase l'indomptable de Hélène MontardreCréer un quiz sur ce livre