AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B09ZB8CX92
365 pages
(01/05/2022)
4.12/5   4 notes
Résumé :
J’aurai bientôt 40 ans. Je ne suis pas marié, je n’ai pas d’enfants. Mon boulot m’ennuie, le confort et la sécurité m’étouffent.

J’ai besoin d’autre chose. Je dois partir, casser cette routine qui m’oppresse. Et puis, je veux voir le monde, je veux le sentir. Une envie de tout délaisser, de tout recommencer à zéro. Tout vendre, tout donner, tout jeter, tout résilier. Se libérer des chaînes et quitter la facilité.

Sur un coup de tête, ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BAudoye
  21 mai 2022
Pari réussi pour cet auteur. Aller simple pour la liberté est un récit de voyage non romancé, qui raconte le séjour d'un quadragénaire de classe moyenne à travers l'Asie : Inde, Sri Lanka, Malaisie, Thaïlande, Philippines.
Je me suis senti orphelin en terminant ce récit pourtant assez long, tant j'ai été embarqué par son auteur. Loukas est un dragueur de Tinder, l'alcool le branche plus que la méditation, un conservateur (libéral quand il s'agit de ses propres moeurs). C'est un homme cultivé, grand lecteur, doté d'humour, avec une capacité de recul et de réflexion impressionnants. Cela vous rappelle quelqu'un, en plus charmant ? Oui, Houellebecq, surtout dans Lanzarote. Loukas Montclar suit les traces de son maître, en version marseillaise. Comme lui, il n'hésite pas à varier les niveaux de langages (soutenu, argot du sud de France, familier, vulgaire). Comme lui, il cache une très grande sensibilité. Comme lui, son regard peut gifler le lecteur et le caresser dans une même page. Un style plus accessible que Houellebecq (qui n'est pourtant pas complexe), car moins poétique et écrit au présent de l'indicatif. Ce livre aurait gagné à être écrit au passé simple, bien que ce soit difficile de le faire à la première personne. le présent donne aussi de l'authenticité.
J'ai vraiment apprécié l'effort de réflexion, tantôt pour le féliciter « Les Allemands et les Américains ne parvenant toujours pas à faire la différence entre sortir les poubelles et sortir en boîte), rarement pour lever les yeux au ciel (mais vous, vous les lèverez plus). Dès lors, Loukas Montclar évite le récit de voyage à la mords-moi-le-noeud.
J'aurais aimé qu'il décrivît davantage les lieux, les femmes rencontrées (une aimée, les autres toujours respectées). Il devait craindre de lasser le lecteur ou la flemme, au choix.
Si vous avez aimé mon livre, Bonjiour Miéssieur, Un prof en Inde, vous aimerez celui-ci, plus dragueur (dommage qu'il ne donne pas plus de détails pour le sexe, juste mentionné), plus libre, plus mûr.
Si Les Plus Belles Mains de Delhi de Mikael Bergstrand vous a plu, vous aimerez aussi Aller simple pour la liberté, un témoignage authentique, pas prétentieux, bien construit, dans lequel on ne s'ennuie jamais. C'est meilleur livre d'un auteur indépendant que j'ai lu.
Loukas Montclar (dommage qu'il écrive avec un pseudonyme, tant cela colle mal avec son caractère trempé) a un fort potentiel, repérez-le dès maintenant, il ne va pas s'arrêter en si bon chemin.
Lien : https://benjaminaudoye.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AtasiAtasi   27 juin 2022
Tout ça pour dire pour dire qu'aujourd'hui, je n'ai plus peur. Ce voyage m'a redonné du courage, m'a réveillé. Je me rends compte que ce monde n'est pas aussi dangereux et compliqué qu'on voudrait me le faire croire. J'ai survécu à un accident de car dans les montagnes sri lankaises et à un bidonville indien.
Quitter mon boulot ne devrait pas être si traumatisant. Je ne sais pas encore ce que je vais bien pouvoir faire, mais je vais y réfléchir. Et si j'échoue, ce n'est pas bien grave. Je recommencerai. La vie n'est rien d'autre qu'un jeu, et il est l'heure pour moi d'y jouer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AtasiAtasi   11 juin 2022
Choisir l'Inde comme première étape d'un road trip asiatique, c'est un peu comme prendre sa première cuite avec de l'alcool à brûler : le choc est rude. En général, les gens commencent par Bangkok, Kuala Lumpur ou le Cambodge, histoire d'atterrir en douceur. Mais moi, j'ai opté pour le hardcore, la violence à l'état pure. Façon de parler.
Commenter  J’apprécie          20
BAudoyeBAudoye   21 mai 2022
« Les Allemands et les Américains ne parvenant toujours pas à faire la différence entre sortir les poubelles et sortir en boîte »
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Loukas Montclar (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Loukas Montclar
Thibaut du podcast Bye Bye Patron reçoit Loukas Montclar pour parler voyage, Asie et liberté.
autres livres classés : indeVoir plus

Autres livres de Loukas Montclar (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
95 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre