AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702142532
Éditeur : Calmann-Lévy (05/10/2011)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 24 notes)
Résumé :

L’histoire de Jérusalem est l’histoire du mondeJérusalem est la ville universelle, la capitale de deux peuples, le lieu saint de trois religions. Du roi David à Ben Gourion, de la naissance du judaïsme, du christianisme et de l’islam au conflit israélo-palestinien, voici l’histoire de Jérusalem, la cité universelle : trois mille ans de foi et de fanatisme, de conquête et d’occupation, de guerre et de coexistence entre diverses croyances.

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
miriam
  12 février 2014
3000ans d'histoire, vu de Jérusalem qui fut juive, grecque, romaine, chrétienne, byzantine, arabe, croisée, mamelouke, ottomane, britannique, jordanienne et israélienne....
Ville du roi David, de Salomon, mais aussi d'Hérode, , Godefroi de Bouillon, de Saladin, même de Frédéric II et de Baybars, de Soliman le "second Salomon", puis des Familles palestiniennes Husseini ou Nusseibeh...des mystiques, Messies et faux Messies
Ville du temple détruit par Nabuchodonosor, par Titus, ville de Jésus, d'où Mahomet s'est élevé.
De Jérusalem on peut raconter l'histoire des Perses, d'Alexandre, de Rome ou de Constantinople, celle de l'Egypte des Abassides, aux Fatimides, des Croisades, l'épopée de Bonaparte, celle de Lawrence d'Arabie, les intrigues britanniques de la Première ou de la Seconde Guerre Mondiale; la naissance d'Israël...
Montefiore est très bien placé pour raconter Jérusalem : un quartier de la ville porte le nom de son ancêtre.
J'ai eu du mal à accrocher au début, mythe et histoire tellement mêlés que je ne m'y retrouvais pas. mieux vaut relire la Bible, ai-je pensé, ou Flavius Josèphe.
Dès la deuxième partie, je me suis laissé emporter. j'ai beaucoup aimé la galerie de personnages. j'ai découvert des Reines alors que je n'attendais que des héros : Hélène, la première archéologue, mais aussi Eudoxie que j'ignorais, Théodora que j'avais vue à Ravenne, et des Reines Croisées que je ne soupçonnais même pas. J'ai adoré les chevaleresques Richard Coeur de Lion et Saladin, le Roi lépreux... J'ai aimé rencontrer des érudits comme Maimoides ou le Rambam, Ibn Khaldoun, moins connu Evliya le derviche conteur, des aventuriers. Des missionnaires.
Une époque particulièrement vivante et bien racontée est celle de la Jérusalem cosmopolite, arabe, chrétienne, russe, britannique et juive, mondaine drôle opposée à celle mystique des pèlerins des trois religions.
bien analysée, la politique britannique parfois religieuse, parfois très cynique.
un livre passionnant que j'ai dévoré.


Lien : http://miriampanigel.blog.le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ivredelivres
  08 mars 2015
Je garde un souvenir très fort du livre qui le premier m'a emporté en Israël et en Palestine : Ô Jérusalem de Lapierre et Collins que j'ai lu dans les années 70.
le paysage a bien changé depuis mais pas vraiment l'histoire et je me suis donc plongée avec délices dans la biographie de Jérusalem par l'historien Simon S Montefiore.
Un pavé je vous l'accorde mais qui se lit sans problème.
On remonte loin dans le temps, pas moins qu'au temps du roi David, sur la période de Pilate rien à dire et rien de neuf pour moi par rapport à mes lectures.
Je suis comme miriam j'ai été beaucoup plus intéressée par ce que l'on sait moins de Jérusalem, la période des croisés et des croisades, celle de Saladin et de Richard Coeur de Lion.
Chateaubriand à Jérusalem ça je connaissais et Lamartine aussi. Je passe sur toutes les controverses qui ne me passionnent pas mais franchement un lieu qui a vu défiler : le roi David, Alexandre de grand, le trio romain De César, Cléopâtre et Antoine, Jésus, Saladin, Godefroid de Bouillon, Bonaparte, Flaubert et Lawrence d'Arabie et pour aujourd'hui (enfin presque) Ben Gourion, Golda Meir et Arafat sans oublier bien sûr Anouar el Sadate !

Bigre il faut avoir le souffle bien accroché pour arriver au bout de l'histoire après avoir pataugé dans les massacres, les bains de sang, les trahisons et autres joyeusetés.
J'ai pris plaisir à cette lecture et les dernières pages sont des portes vers l'avenir pour éviter le découragement et le pessimisme. Bref un bon livre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
addsc
  22 avril 2016
Ce livre ambitieux est monumental. Indispensable à toute personne pour qui la Ville Sainte revêt un intérêt. Historique ou religieux. Rien ne semble avoir été oublié par l'auteur qui s'est remarquablement documenté. Chaque épisode de la tumultueuse vie de la Cité Millénaire est décrit avec précision et force détails. L'abondance et la qualité des sources utilisées par Simon Sebag Montefiore témoignent du sérieux de cette imposante biographie qui est l'oeuvre d'une vie. de sa vie.
Il ne faut cependant pas s'attaquer à ce pavé innocement comme s'il s'agissait du dernier roman à la mode. C'est un livre qui doit se parcourir. de temps en temps. Avec patience. En fonction de l'intérêt que l'on porte à telle ou telle époque. A tel ou tel personnage. C'est un livre qui s'apprivoise. Comme Jérusalem. Sinon, le risque que le lecteur s'en détourne est bien réel. La quantité d'informations, d'anecdotes, de vérités et de mythes à laquelle il devra faire face pourrait facilement se révéler indigeste. L'auteur semble presque avoir fait voeux d'exhaustivité tant l'histoire de la ville est contée dans ses moindres détails. Jésus, Hérode, Cléopatre, Godfroid de Bouillon. Les persécussions des juifs, la déstruction du Temple. Les arabes, les arméniens, les russes orthodoxes. Laurence d'Arabie. Tout, absolument tout ce qui concerne Jérusalem se retrouve dans ce gigantesque ouvrage. Et c'est remarquable.

Lien : https://unecertaineculture.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
thietelp
  25 juillet 2012
Magnifique biographie historique de Jérusalem.
L'histoire de cette ville déborde bien sûr le stricte cadre géographique et biographique pour dévoiler un centre important de l'histoire universelle.
Sans parti pris ni mauvaise polémique, cet ouvrage permet de mieux comprendre les enjeux passés et présents.
Le style est vraiment plaisant, très accessible, il se lit comme un roman plein d'informations et d'anecdotes. Pas une seule page d'ennui.
Je le recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          30
NatLucch
  20 janvier 2014
Écrire la biographie d'une ville peut sembler inapproprié, mais Jérusalem étant une ville exceptionnelle et avec une telle importance historique !
Sans parti pris, sans rien occulter, l'auteur nous offre une histoire de la ville sainte plus que complète, avec une multitude de détails qu'il a puisé dans des sources peu ou pas connues. Simon Sebag Montefiore sait ménager le suspense entre chaque chapitre, ce qui rend son livre d'autant plus irrésistible pour le lecteur.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (7)
Lexpress   11 janvier 2012
Mais, au-delà du récit passionnant et maîtrisé de ces trois mille ans d'histoire, ce qu'il faut plus encore saluer, c'est l'exceptionnelle probité dont il fait preuve dans le traitement des conflits contemporains. Il en sait trop pour accepter que Jérusalem soit la "capitale éternelle" de quiconque. Avec Athènes, elle est notre capitale éternelle à tous.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LeSoir   26 décembre 2011
Cette biographie lettrée et documentée est passionnante de bout en bout. Elle invite des figures historiques et des citoyens ordinaires. Surtout, elle montre remarquablement comment Jérusalem est devenue une cité à la fois terrestre et céleste. Bien organisée en chapitres assez courts, elle séduira l’amateur comme l’historien expert.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Bibliobs   14 décembre 2011
Désespéré à l'idée de ne jamais arriver à comprendre pourquoi Jérusalem a rendu fous les hommes depuis la nuit des temps? Alors, lisez ce livre. Vous tournerez ses pages avec fébrilité, jusqu'à en perdre le sommeil.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LaLibreBelgique   15 novembre 2011
Dès les premières pages, l’incendie de la ville par les troupes romaines en 70 après J.-C., le lecteur est fixé : on est loin d’un livre d’histoire classique au profit - les spécialistes s’en irriteront peut-être - d’un véritable reportage, nourri de faits précis, concrets, d’un réalisme parfois brutal. Jusqu’à l’excès, diront certains, non sans raison.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Telerama   26 octobre 2011
Un lieu baigné d'une lumière dont ce livre parvient magnifiquement à restituer la puissance.
Lire la critique sur le site : Telerama
LeMonde   21 octobre 2011
Simon Sebag Montefiore appartient à cette tradition d'historiens anglais qui n'a aucun complexe à l'idée de produire un page-turner (livre tenant en haleine le grand public). D'où les descriptions complaisantes, gore même, de scènes de massacres, de supplices, d'éviscérations.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Lexpress   11 octobre 2011
Dans son dernier ouvrage, Simon Sebag Montefiore montre son talent et sa minutie au service d'une ville de furie : Jérusalem. Un tableau de maître.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
kuroinekokuroineko   08 août 2017
Ibn Khaldoun, l'historien du XIVème siècle qui témoigna de certains des événements rapportés dans ce livre autant qu'il y prit part, remarquait que l'histoire est 《avidement recherchée. L'homme de la rue aspire à la connaître. Rois et dirigeants s'affrontent pour elle》. Cela vaut particulièrement pour Jérusalem. Il est impossible d'écrire une histoire de cette ville sans reconnaître qu'elle est aussi un pivot, un axe de l'histoire mondiale. A une époque où, grâce au pouvoir d'Internet, la souris et le cimeterre sont autant d'armes de l'arsenal fondamentaliste, la quête des faits historiques s'avère plus importante encore qu'elle ne l'était pour Ibn Khaldoun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
NatLucchNatLucch   20 janvier 2014
Cette noble Jérusalem a été l'objet du désir de toutes les nations, surtout des chrétiens qui, depuis que Jésus naquit dans la ville, menèrent toutes leurs guerres pour Jérusalem. […] Jérusalem était le lieu de prière des tribus de djinn […]. Elle contient les sanctuaires de cent vingt-quatre mille prophètes.
Evliyâ Tchélébi, Le Livre des voyages
Commenter  J’apprécie          10
NikozNikoz   18 juin 2017
Si l'un des camps cesse de se plaindre, vous êtes viré!
Commenter  J’apprécie          10
Video de Simon Sebag Montefiore (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon Sebag Montefiore
Simon Sebag Montefiore - Jérusalem, biographie .Simon Sebag Montefiore vous présente son ouvrage "Jérusalem, biographie" aux éditions Calmann-Lévy.http://www.mollat.com/livres/simon-sebag-montefiore-jerusalem-biographie-9782702142530.htmlNotes de musique : Jardin de Myrthes - 13 Minimaroc
autres livres classés : jerusalemVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1087 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre