AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081240734
Éditeur : Flammarion (29/05/2010)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Après Lancelot et Perceval, c'est au tour de Galahad de partir à la quête du Graal. Mais le jeune homme au visage blanc est-il vraiment l'Élu, le Pur, le Prédestiné ? Saura-t-il poser les Deux Questions et accomplir la prophétie selon laquelle : "Celui qui trouvera le Graal fera régner Notre Seigneur mille ans sur ce monde" ?

Après Le Chevalier sans nom et La Neige et le Sang, la légende du Graal se poursuit...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Aethel_Lataniereauxlivres
  12 avril 2012
J'ai été plutôt indulgente jusqu'à maintenant avec cette saga, il y avait pas mal de défauts dans les deux premiers tomes mais je n'avais pas eu trop de mal à les lire et je n'avais pas particulièrement ressenti l'ennui; jusqu'à ce troisième volume en tout cas !
Comme dans le premier tome, nous suivons à nouveau les aventures de Lancelot, mais aussi celles de Galahad, deux cent pages pour deux personnages, autant dire que leurs intrigues sont encore plus vite expédiées et moins abouties que celles des deux premiers tomes, pour le coup je trouve l'ensemble un peu bâclé, une centaine de pages en plus m'aurait peut être enlevé cette impression...
D'un côté, je "réclame" un peu plus de pages mais de l'autre, il faut admettre que je me suis bien ennuyée, il m'a fallu plusieurs jours pour lire les deux cent pages du récit, là où il ne me fallait qu'une seule journée pour achever les deux précédents tomes, la faute donc à l'histoire qui ne m'a pas passionnée mais aussi à la plume de l'auteur que j'ai trouvé bien mollassonne, elle était pourtant entraînante auparavant mais dès le début de ce troisième volume j'ai trouvé qu'elle se traînait, ou bien je n'étais pas dans un bon jour, ou bien Christian de Montella n'était pas très inspiré, en tout cas cela m'a bien freinée dans ma lecture.
A l'inverse, il y a du mieux en ce qui concerne le caractère des personnages, vieillir a eu une effet bénéfique sur Lancelot, lui qui me sortait par les yeux lorsqu'il était jeune à cause de son arrogance, m'a laissé cette fois ci une meilleure opinion, âgé maintenant d'une quarantaine d'années, il m'a l'air d'avoir pris du plomb dans la tête et d'être plus humble, même si son orgueil continue de ressortir de temps à autre...
Quand à Galahad, il est très sur de lui, un peu prétentieux sur les bords surtout vers la fin du livre, mais il ne m'a pas autant agacée que je m'y attendais, c'est encore un chevalier que je ne connais pas bien mais quand j'ai eu l'occasion de le croiser dans d'autres livres, il m'a souvent exaspérée et je suis surprise que ce n'est pas été le cas ici; ce n'est pas un personnage attachant, mais il n'est pas détestable non plus.
Finalement, la seule chose qui m'ait vraiment plu dans cette suite était de voir l'après Arthur, comment les personnages survivants évoluaient après la mort du roi; tué sur le champ de bataille; comment les relations de certains ont tourné, celle de Lancelot et de la reine Guenièvre notamment; mais excepté cela, le reste m'a semblé vraiment trop faible pour que je sois emballée, maintenant je ne suis pas impatiente à l'idée d'entamer le dernier tome de la saga -"La revanche des ombres"- encore plus quand je lis les commentaires négatifs dessus, mais je ne vais pas abandonner la saga à un tome de la fin, on verra bien ce que ça donne, on ne sait jamais, je serais peut être agréablement surprise !
Lien : http://xx-au-fil-des-pages-x..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
jolly-roger
  07 février 2012
Arthur est mort sur le champ de bataille avec Gauvain et les autres. seuls restent Perceval reclus et Lancelot.
ce tome lui est consacré, Lancelot « le meilleur chevalier du monde ». la survie du royaume de Logres est entre ses mains, le chaos n'est pas loin.
Il a vieilli et ne veut pas l'admettre. rongé par son échec, sa trahison et son amour impossible, il est plus orgueilleux que jamais et aveugle.
C'est un épisode noir de l'épopée. C'est l'heure de la réflexion, des bilans : le vieux Lancelot face à ses démons et au jeune Galahad, dernier espoir de l'humanité.
Merlin n'est plus là, il semble avoir abandonné les hommes.
Plus que jamais les femmes ont vraiment ici le mauvais rôle. C'est à cause d'elles que par deux fois un valeureux chevalier voit sa destinée glorieuse lui échapper.
Les mères, les épouses, les maîtresses, oeuvrent toutes consciemment ou non pour le diable. Tout chevalier doit les fuir comme la peste s'il veut être le meilleur devant Dieu.
C'est dommage.
Lancelot est magnifique en cela. Jamais il ne renie son amour (chaste) pour Guenièvre même si cela doit lui coûter son honneur, sa vie, son salut et celui de l'humanité.
Perceval a plus de chance. Quitte à tout perdre pour l'amour d'une femme, il peut (ou a le droit, car tout semble écrit à l'avance par Dieu en personne) goûter au plaisir de la chair.
Quant à Galahad. Quelle douleur que de se sentir manipulé, trahi au plus profond de soi. La victoire a un goût bien amer pour lui.
belle trâme et belles reflexions pour un livre jeunesse. c'est très agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire-une-passion
  01 décembre 2012
Quand j'ai lu la quatrième de couverture et que j'ai vu que l'histoire se centrait sur Galahad, j'ai été déçue (oui, ça commence mal ^^'). Galahad était dans le tome précédent et se trouve être le fils d'une jeune femme que Lancelot a rencontrée lors de son voyage. Une mésentente entre eux a fait qu'ils se sont séparés en mauvais terme. Je n'en dirais pas plus car je risque de spoiler.
Dès le premier chapitre nous retrouvons Lancelot accompagné de son ami Galehot, au château de Camaalot où il vit en compagnie de Guenièvre. Depuis les précédents événements, dix ans ont passé. Guenièvre et Lancelot ne peuvent toujours pas vivre leur amour comme ils l'entendent à cause d'une tragédie.
Une femme au visage caché et vêtue de blanc viendra au château en prétendant venir de la part du roi Pellès et demandera au chevalier Lancelot de la suivre car elle doit lui présenter une personne qu'il faut absolument qu'il voit ce jour-même.
Un peu plus tard dans l'histoire, Galahad se verra adoubé par le chevalier Lancelot et c'est là que commencera la quête du Graal. Il parcourra des kilomètres et rencontra des personnes qui le feront réfléchir sur des actes à commettre ou à éviter.
Un peu après le milieu du livre, nous retrouvons un Lancelot complètement perdu, démuni, triste et qui ne sais plus qui il est et ce qu'il fait ici. Doit-il devancer Galahad et récupérer le Graal ? Doit-il laisser le jeune chevalier réaliser la quête ? Plusieurs personnes viendront l'épauler et le guider dans les choix qui s'offrent à lui.
Nous retrouvons aussi Perceval avec six ans de plus et bien plus de qualités que dans le tome précédent. Un matin, il va partir à la recherche du Graal sur une île et reviendra complètement fou. Il perdra la mémoire et ne cessera de répéter une litanie de phrases incompréhensibles pour nos amis. Qu'a-t-il bien pu se passer sur cet archipel ? La réponse arrivera bien plus avec, à la clé, des révélations auxquelles on ne s'attend vraiment pas !

En résumé, un tome 3 riche en émotions et qui arrive en tête de liste parmi les trois. Galahal, est finalement très attachant et sympathique à suivre et à accompagner tout le long de cette histoire.
Ce tome n'est pas un coup de coeur mais s'en rapproche dangereusement. Il me manque un petit quelque chose qui aurait fait bondir mon coeur et me faire pousser un cri (j'exagère un peu ^^). La fin est très surprenante et très émouvante.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PetiteNoisette
  24 août 2013
Avant-dernier tome de la série de quatre romans, mais dernier roman de la Quête du Graal, La nef du lion s'attache à Galahad qui est, cette fois, au coeur du récit. Galahad est le fils que Lancelot a conçu avec la fille de Pellés, le roi pêcheur. Si son père n'avait pas réussi à poser les deux questions qui lui aurait permis de trouver le Graal et la lance qui saigne, Galahad est destiné à le faire. Il a été conçu et élevé pour cela. Galahad est un chevalier encore meilleur que Perceval et Lancelot ; le « meilleur chevalier au monde », celui destiné à s'asseoir sur le Siège Périlleux. le lecteur va donc suivre Galahad dans ses aventures qui vont le mener jusqu'au Graal. Il suivra également Lancelot et Perceval, dix ans après la fin du tome précédent. Ces derniers ont vieilli et se posent beaucoup de questions. Ils regrettent leur vie précédente, et leurs péchés qui les ont empêcher de réussir la Quête.
Ce volume est beaucoup plus mystique que les précédents. Les personnages sont beaucoup plus torturés. Ils se questionnent, réfléchissent et dépriment beaucoup (voire même deviennent fous). C'est aussi une réflexion sur le vieillissement et le fait que l'Homme n'est pas immortel. Perceval et Lancelot regrettent en quelque sorte leur jeunesse. Ils aimeraient pouvoir tout recommencer. Mais comme cela est impossible, ils sont torturés et en perdent presque l'esprit.
Les aventures de Galahad sont plus mystiques, il n'affronte pas des chevaliers ennemis, mais le Diable en personne qui lui tend des pièges. Il devra faire des choix difficiles entre le Bien et le Mal pour réussir sa Quête.
J'ai moins aimé ce volume. Pour commencer je ne connaissais pas vraiment l'histoire de Galahad pour ne l'avoir jamais étudiée. Je n'ai donc pas eu le plaisir de redécouvrir des épisodes connus. Mais surtout cet excès de religion et de « fausse » aventure m'a un peu lassée et j'ai trouvé cela un peu compliqué.
Bref, j'ai préféré les deux premiers tomes mais je me lancerai sans hésitation dans le quatrième et dernier tome.

Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cestpasfaux
  16 octobre 2016
Arthur n'est plus et Lancelot tente tant bien que mal de garantir la survie du royaume de Logres, rongé par la culpabilité de son échec dans la quête du Graal et de son amour coupable qu'il suppose être à l'origine de la ruine de Logres. A Beau Repère, Perceval n'est pas dans un meilleur état. Lui aussi vit rongé par le remord de son échec en Terre Gaste et de la mort de sa mère dont il se sent responsable. L'arrivée de Galahad mettra-t-elle enfin un terme à la quête du Graal et ramènera-t-elle la paix et la sérénité au royaume de Logres. Adolescente je détestais le personnage de Galahad, que je rendais responsable de l'échec de Perceval. Ma relecture d'adulte m'a fait revoir mon jugement sur ce personnage, personnage dont les exploits sont à la hauteur de la tristesse de son histoire et de sa condition. Un personnage très intéressant que j'ai eu plaisir à suivre au cours de ma relecture !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KennyVendette1915KennyVendette1915   16 décembre 2011
quand je le lie j'ai limpression d'être le personnage
Commenter  J’apprécie          130
5JAUNEdeMAUVEZIN5JAUNEdeMAUVEZIN   10 novembre 2016
Un chevalier à l'armure d'or et aux yeux de feu l'épiait quelque part, tout au fond de ses rêves.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : quête du graalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1093 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre