AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330011989
Éditeur : Actes Sud (16/01/2013)
Résumé :
Fort injustement oubliée aujourd'hui, Christine Brisset fut en son temps surnommée " la passionaria des pauvres " et " la Jeanne d'Arc des sans-logis ". Bien avant que l'abbé Pierre ne fit du logement son combat, cette grande bourgeoise révoltée par la misère entreprit de reloger les milliers de personnes qui étaient sans toit, à Angers, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Après avoir multiplié les occupations illégales de logements vacants, elle fonda le mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Harioutz
  01 janvier 2019
J'ai beaucoup aimé l'originalité du parti pris graphique ! Christine en super woman (qu'elle a véritablement été) donne une force et une joie qui ne quittent pas le lecteur, jusqu'à la dernière page de l'histoire de cette femme courageuse et intrépide !
Je me suis surprise à sourire souvent, malgré les sujets graves, parce que la "pasionaria des pauvres" est si obstinée et pleine de vie, qu'elle a réussi, bien malgré elle, à me donner force et courage pour affronter mes propres petits soucis !
Commenter  J’apprécie          550
HORUSFONCK
  08 février 2019
J'ai longtemps ignoré que notre belle ville d' Angers avait eu une héroïne, une vraie! de celles dont il est bon de se rappeler le nom pour que jamais il ne s'éteigne. de celles qui n'ont pas été reconnues et dont l'histoire est restée dans l'ombre, victime d'un oubli longtemps plus que relatif.
Et puis, à Angers, j'ai rencontré Chantal Montellier venue dédicacer
L' Insoumise à la librairie Contact.
À la fin d'une guerre longue et terminée par d'innombrables destruction, une femme s'est levée, révoltée par le sort de familles sinistrées et sans toits.
Dans ces années exsangues et atones, Christine s'est retroussée les manches pour agir dans l'urgence et l'efficacité indispensable.
Les adversaires furent nombreux et les alliés précieux, de cette femme hors du commun. Dame! La guerre terminée et la libération passée, la France retombait dans le jeux des magouilles politiciennes, de la corruption et des complaisances diverses.
Le plus injuste et le plus écoeurant, furent ces accusations de malversations menées à l'encontre de Christine, dont les comptes furent toujours reconnus et contrôlés comme rigoureux et justes...
Le récit et l'évocation de l'action menée par Christine, reste exemplaire et d'une actualité toujours tristement présente: Celle d'un pays riche dont de nombreux habitants vivent encore dans la rue ou sont tributaires de logements indignes.
Un livre indispensable à lire, à vivre et à méditer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
Ziliz
  28 juillet 2013
Biographie d'Antoinette Brisset, dite Christine, qui se démena à Angers au lendemain de la seconde guerre mondiale en faveur des mal-logés. Ville sinistrée par les bombardements, comme tant d'autres, 4 000 logements détruits, des familles vivant dans un dénuement extrême, des conditions insalubres.
Cette femme se bat contre notables, propriétaires, magistrats et politiciens pour remédier à ce problème : squat de propriétés inhabitées, construction de nouveaux logements envers et contre certaines lois, notamment celle limitant certains équipements dans les HLM.
On peut être dérouté voire totalement rebuté par la présentation, ultra fantaisiste, et que j'ai pour ma part trouvée hideuse : un mélange de photos, de dessins, de couleurs criardes, et la silhouette omniprésente de l'héroïne mains sur les hanches comme sur la couverture... On peut aussi être écoeuré par le triomphalisme de cette femme, son manque d'humilité lorsqu'elle témoigne (à quatre-vingts ans), et par la façon dont elle est présentée dans l'album : une héroïne, une sainte, une superwoman. Il est dit à plusieurs reprises qu'elle a "construit" des logements - de ses mains ? bien sûr que non.
Je ne remets pas en question ce qu'Antoinette Brisset/Christine a accompli, son courage, sa ténacité. Mais le récit est tellement dithyrambique que le contenu en devient suspect. N'en jetez plus, la sobriété est plus convaincante que la surenchère.
Album créé d'après le film de Marie-José Aubert "On l'appelait Christine".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
IreneAdler
  23 août 2018
Voila une femme inconnue qui mériterait d'être connue tant elle impressionne.
Placée à 7 ans comme domestique chez une institutrice, elle apprend le soir, parce qu'elle ne peut pas aller à l'école. le virus de l'apprentissage est avalé. Audacieuse et tenace, sa vie est un roman, dont le climax est son rôle dans le relogement des familles d'Angers après 1945. Audacieuse et tenace donc, elle l'est et devra l'être. Elle est beaucoup loins politiquement correct que l'abbé Pierre : squatt, occupation, constructions sans permis (enfin avant sa délivrance).
Autant dire que son action dérange.
Droite dans ses bottes, elle ne craint rien ni personne.
J'aurais à redire sur l'esthétique de l'album en revanche. le montage c'est bien, l'incrustation aussi. Mais à petites doses, là, par moment, ça m'a gêné dans ma lecture, d'autant que parfois, c'était franchement redondant, en plus.
Pas au point de m'avoir fait lâcher ma lecture, la découverte de cette femme forte, hors du commun et vraiment inspirante (dit-on aujourd'hui). Elle se sera battue toute sa vie pour ses idéaux, et les voir appliquer. Elle réussira.
Cette femme, c'est Christine Brisset.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
silverfab
  05 mars 2013
Biographie d'après un moyen métrage de la vie de Christine Brisset, humaniste peu connue qui malgré ses origines bourgeoises a dédié sa vie à aider les mal logés d'Angers au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. Si l'exercice de mémoire est louable je suis resté assez hermétique au procédé graphique, sorte de roman-photo/collage et autres traitement graphique d'images "made in photoshop". Cet album singulier nous fait découvrir une page d'Histoire française.
Lien : http://bobd.over-blog.com/
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (3)
Lhumanite   24 avril 2013
Chantal Montellier rend hommage dans une œuvre graphique forte à la vie d’Antoinette Kipfer, alias Christine Brisset, cette fée oubliée des sans-logis.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
ActuaBD   15 mars 2013
Chantal Montellier dresse un portrait haut en couleurs de cette inlassable militante des mal-logés, à la notoriété bien moindre que celle de l’Abbé Pierre.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Lexpress   07 février 2013
C'est une femme profondément émouvante, et cet album, qui sait jouer des ruptures de récit tout en restant d'une grande fluidité, est passionnant. Carton plein.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   01 janvier 2019
La situation du logement à Angers est alors déplorable. Les bombardements de 1944 ont détruit près de 4000 logements ...
Deux ans plus tard, la ville n'a même pas commencé à reconstruire. Les taudis occupent des quartiers entiers. Les fosses d'aisance débordent dans les cours. Les eaux usées serpentent au milieu des rues.
Des centaines de familles vivent dans des soupentes, des caves, sans eau, sans chauffage, au milieu des rats !
Pourtant, depuis la loi de 1945, les Préfets peuvent réquisitionner maisons et appartements inoccupés pour y reloger les familles sinistrées, mais rien ne se passe.
J'ai décidé d'agir, ce n'est plus supportable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ZilizZiliz   28 juillet 2013
[fin des années 1940]
En construction HLM tout était interdit ! Les gens modestes n'avaient pas à bénéficier des mêmes avantages que ceux dont disposaient les gens aisés : interdit le chauffage central ! Interdites les doubles parois ! Interdites les gaines pour fils électriques ! Interdits les greniers aménagés en chambres pour enfants, car les familles n'avaient droit qu'à un nombre limité de pièces ! Interdits les garages ! Les carreaux de faïence dans les salles de bains étaient eux-mêmes rationnés !
(p. 83)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
HarioutzHarioutz   01 janvier 2019
Si c'est possible, c'est fait.
Si c'est impossible, ce sera fait.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Chantal Montellier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chantal Montellier
Chantal Montellier en interview sur planetebd
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1739 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre