AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de kuroineko


kuroineko
  21 juin 2019
La Table du Roi Salomon est le premier volume des aventures du Corps Royal des Quêteurs. L'histoire est racontée à la première personne par Tirso, doctorant en Histoire de l'art.

Le fameux Corps est une entité semi-secrète au service de l'État espagnol, fondé dans les années 1860 par la reine Isabelle II afin de récupérer les oeuvres artistiques et archéologiques de la péninsule qui furent volées par les autres puissances au cours de campagnes militaires ou d'usurpation. Cette récupération se fait le plus souvent dans des situations plus ou moins légales (moins, surtout).
Malgré le côté Indiana Jones qui ressort de ce bref résumé, Tirso n'a rien à voir, question personnalité, avec l'homme au fouet des films. Moins hâbleur, plus maladroit, il ne manque pas pour autant de perspicacité et de courage.

Ce premier tome raconte bien sûr comment, d'étudiant en doctorat, il est devenu quêteur. On découvre avec lui une drôle d'équipe aux caractères hétéroclites et peu ordinaires, avec des pseudonymes évocateurs.

Si les péripéties paraissent parfois difficiles à avaler, je reste charmée de cette découverte. L'auteur enseigne L Histoire médiévale et l'Histoire de l'art. Il glisse ainsi nombre d'informations, notamment sur le passé musulman d'al Andalus, sur les techniques d'orfèvrerie, etc, avec naturel. Ça ne donne pas, comme sous d'autres plumes, des blocs d'infos qui sentent le copié/collé sur Wikipedia. J'ai ainsi appris beaucoup de choses sur L Histoire espagnole. Il précise d'ailleurs en fin de volume qu'il a mélangé dans une trame véridique des éléments fictifs, qu'il laisse à chacun le loisir de démêler... indiquant qu'on serait surpris de certains aspects.

L'écriture est plutôt plaisante et le personnage de Tirso, pris entre ses nouvelles tâches et un passif familial pas toujours simple à gérer, attachant et sympathique.
J'ai aimé le clin d'oeil malicieux de l'auteur aux Templiers qu'on trouve à toutes les sauces des quêtes d'ordre ésotériques mais qui ici n'ont rien à faire.

Une chouette lecture divertissante et instructive en même temps. La suite m'attend sur ma table de chevet. le troisième tome est d'ailleurs paru chez Acte Sud tout récemment. A suivre donc. le seul risque, avec ce type de série, c'est que les récits deviennent redondants à force de tomes. J'espère que Luis Montero Manglano saura conclure avant le volume de trop.
Commenter  J’apprécie          263



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (26)voir plus