AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0785912878
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  16 octobre 2013
Ce drame en trois actes, écrit en 1948 comme une suite et jouée en 1949 en supplément aux trente dernières représentations de "Fils de personne" fut un échec sur l'analyse duquel Michel de Saint Pierre consacra la presque totalité de son ouvrage "Montherlant bourreau de soi-même".
C'est en 1946, au sortir d'un dîner que Montherlant nota dans un carnet : "j'ai la fin de "Fils de personne".
A la table se trouvaient quelques personnes qui avaient été inquiétés à la libération pour avoir collaboré. Lorsque le fils de maison prit congé en boitillant, le père, au passé douteux, présenta son fils en précisant qu'il avait été parachuté trois fois par les anglais.
L'auteur reprend dans cette pièce les trois personnages principaux de "Fils de personne" : Georges Carrion dont il ne reste rien de son amour pour son fils, Gilles Sandoval, le fils bâtard qui d'adolescent s'est transformé en jeune homme et qui par amour sacrifiera sa vie, enfin Marie Sandoval, transfigurée par son amour maternel, sa personnalité illumine la pièce.
A la fin de la postface ajoutée à l'édition de 1949, l'auteur demande à la critique et au public de lire et de juger cette oeuvre avec sang-froid et avec honnêteté. La postérité s'en est chargé en n'infligeant à ce magnifique morceau de théâtre que quelques rares petites rides de vieillesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   16 octobre 2013
Acte Premier.- Un studio dans un appartement bourgeois. Papier quadrillé aux vitres de la fenêtre. Sur une table, un goûter "de guerre", très frugal (qui devra comprendre notamment, une carafe d'eau et un verre).
Marie : Pourquoi me punissez-vous ?
Georges : Je vous punis parce que vous souffrez. Cessez vos jérémiades. Je vous ai en horreur quand vous souffrez.
Marie : Il faut donc être heureuse, malgré tout, contre tout, chaque fois que je suis en votre présence !.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Henry de Montherlant (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry de Montherlant
Jean Paul Moulinot : Léon de Coantré, Fernand Ledoux : Elie de Coëtquidan, André Luguet : Octave de Coëtquidan, Germaine Delbat : Mélanie, Bernard Musson : le valet, Antoine Marin : Bourdillon, Clément Thierry : Maitre Lebeau, Geneviève Brunet : Simone de Bauret, Madeleine Lambert : Emilie de Coëtquidan, Juliette Brac : la prostituée, Maïa Simon : la jeune fille du café, Claude France Villardebo : Mariette, Germaine Kerjean : Madame de Vauthiers, Paul Bonifas : Chandelieer, Paul Mercey : le docteur Gibout, Jean-Pierre Marielle : Le narrateur.
autres livres classés : amour maternelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La série des Jeunes Filles de Montherlant

Comment s'appelle le personnage principal, dont on a trop souvent dit qu'il était l'incarnation romanesque de Montherlant ?

Henri Costal
Pierre Costals
Jean Costals

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Les Jeunes filles, tome 1: Les jeunes filles de Henry de MontherlantCréer un quiz sur ce livre