AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B002T899IU
Éditeur : Grasset (01/01/1942)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
274pages. in12. broche.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  14 janvier 2013
André Maurois a écrit De Montherlant qu'il était un des trois seuls écrivains français de ses contemporains - les autres étant Gide et Malraux - à avoir une légende de son vivant.
Peut-être pouvons-nous le voir comme un de ces aristocrates un peu aventuriers qui étaient légion durant les temps anciens, et qui trouvaient le moyen de toujours vivre dangereusement.
Montherlant, quoiqu'il s'en défende, dans tous ses livres, cherche à convaincre. le propos, parfois choquant, provocateur est souvent déconcertant mais il est toujours ciselé dans une littérature passionnée.
Il exprime, dans son oeuvre, une idée du bien et du mal qui n'est pas orthodoxe, mais qu'il définit toujours de manière nette.
Il emploie le raisonnement, l'image, l'intrigue romanesque, l'éloquence, l'invective, l'argutie et même la boutade. Et chacun de ses livres contient un message sur ce que l'homme doit être ou ne pas être.
Ce recueil de pages choisies reprend le titre, "La vie en forme de proue", d'un roman, non publié, écrit par Montherlant à son âge de dix-huit ans.
Censé s'adresser aux jeunes gens, il est en fait devenu aujourd'hui, un magnifique moyen de découvrir l'oeuvre de cet auteur un peu complexe et exigeant mais qui fait étinceler la langue française en une magnifique littérature fine et puissante.
Les textes choisis sont extraits de "La relève du matin", "Les olympiques", de "Mors et vita", "Aux fontaines du désir", de "Service inutile", "L'équinoxe de septembre", "Les lépreuses" et "Le solstice de juin".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   08 janvier 2013
Quoi qu'il en dise, et peut-être quoi qu'on en pense, Montherlant cherche sans cesse à convaincre. Il se fait du bien et du mal, et cela depuis son premier livre, une idée qui n'est peut-être pas toujours rigoureusement orthodoxe, mais qui est toujours des plus nettes.
Il a une conception du monde qu'il s'efforce de nous faire partager.
Il y revient, il se répète, il y emploie le raisonnement, l'image, l'intrigue romanesque, l'éloquence, l'invective, l'argutie, la boutade.
Et il s'irrite s'il ne nous entraîne pas.
Ce dilettante est un homme à principes, ce détaché un prosélyte, et exigeant.
A l'exception d'un petit nombre d'entre eux, chacun de ses ouvrages contient un certain message, qui porte sur l'homme, sur l'amélioration de l'homme, sur ce que l'homme doit être et ne pas être...
(extrait de la préface " service de Montherlant" signée Pierre Bouchet-Dardenne et insérée en début du volume paru aux éditions "Grasset" en 1942)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Henry de Montherlant (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry de Montherlant
Radioscopie - Henry de Montherlant (1970).
autres livres classés : légendesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La série des Jeunes Filles de Montherlant

Comment s'appelle le personnage principal, dont on a trop souvent dit qu'il était l'incarnation romanesque de Montherlant ?

Henri Costal
Pierre Costals
Jean Costals

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Les Jeunes filles, tome 1: Les jeunes filles de Henry de MontherlantCréer un quiz sur ce livre