AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782715220980
144 pages
Le Mercure de France (13/03/1998)
4/5   1 notes
Résumé :
No Name
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
paulmaugendre
  08 novembre 2020
Un livre qui, tels les galets ricochant sur la mer des souvenirs, emmène la narratrice en sauts de puce à la recherche de son passé. Vi, diminutif de Victor - drôle de prénom pour une femme mais comme le père désirait un garçon… ! – est une “ internective ” chilienne qui met ses dons de détective et sa passion pour l'informatique au service du nouveau gouvernement chilien.
Elle profite d'un séjour en France pour retrouver son géniteur exilé en Bretagne depuis la prise de pouvoir de Pinochet. Seulement l'ancien ministre de Salvador Allende, généalogiste renommé, n'aura pas le plaisir de revoir sa fille qui n'a que de vagues souvenirs de ce père expatrié.
Il est mort, assassiné, ses meurtriers recherchant vraisemblablement des papiers. Meurtre peu ordinaire qui en entraîne d'autres, camouflés en accidents. Bizarrement les autres trucidés ont un point commun, qui ne l'est guère : Ils s'appellent tous Pinochet, Bretons, fils de Bretons.
Quel rapport avec ce père prématurément décédé que Vi se faisait une joie de retrouver, pour ne pas dire découvrir, avec Pinochet le dictateur déchu et ces morts homonymes.
Moha, le généalogiste défunt, était-il à la recherche d'une parentèle et dans quel but ?
Vi sera aidée dans cette enquête qui se présente et s'impose à elle par un flic, qui ressemble à Alain Delon, et un forain propriétaire d'un manège pour enfants qui se nomme Merlin. Mais à force de vouloir rattraper ses souvenirs, il arrive que ceux-ci vous dépassent, surtout lorsqu'ils s'intègrent dans la mémoire d'un peuple meurtri.

Un roman que l'on pourrait prendre comme un jeu mais qui laisse des traces, des bleus à l'âme et une réflexion d'autant moins innocente que ce roman a été écrit avant les évènements et démêlés judiciaires récents de l'ancien dictateur.
Ricardo Montserrat est né le 12 avril 1954 à Saint Brieuc de parents antifascistes catalans émigrés en France. Sous les années Pinochet il part au Chili pour lutter contre ce qu'il appelle la cultura de la muerte. Rentré en France en 1991, il anime de nombreux ateliers d'écriture auprès des exclus de la dictature économique, rmistes, chômeurs, ouvriers privés d'emploi et licenciés, et de nombreux ouvrages écrits en commun seront édités : zone mortuaire publié à la Série Noire, Pomme d'amour chez Ramsay, et d'autres. Ce qui ne l'empêche pas de produire des romans personnels, des pièces de théâtre, des traductions pour le théâtre, la musique et la danse, des pièces radiophoniques, des essais.
No name prend pour décor les lieux où il a vécu, la Bretagne et le Chili, et tout naturellement les épisodes politiques qui l'ont marqué.
Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : dictateurVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre