AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2823610030
Éditeur : Editions de l'Olivier (06/10/2016)

Note moyenne : 2.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Lederer.Sur Internet, Reginald Edward Morse est le roi. Il est le chroniqueur star du site NotezVotreHotel.com, où il évalue ses séjours dans des hôtels américains. Mais pas seulement. Au-delà de ses commentaires bien sentis sur les musiques d'ascenseur, la sexualité hôtelière et la prolifération inquiétante des coussins de lits, Morse se confie : ses métiers, son divorce douloureux, sa relation avec la mystérieuse K... D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LeaTouchBook
  21 décembre 2016
Je découvre Rick Moody avec ce roman extrêmement original, moderne et jubilatoire !
Rick Moody décrit une époque consumériste américaine, notre époque au travers de Reginald Edward Morse un chroniqueur/commentateur des séjours en hôtel. Un homme qui se décrit, dépeint sa propre vie au travers de ses avis sur ces lieux de passage où l'on peut rencontrer des vies, des êtres très différents mais tous enrichissants.
Mais cet homme, qui s'est livré entièrement sur le net, qui a délivré ses pensées sur la société, ses instants d'existence, décide un jour de retomber dans l'anonymat et de ne plus rien poster. La question essentielle : pourquoi ? Rick Moody met en place une fiction unique en son genre en inventant un être, une enquête, un mystère à résoudre tout en mettant en avant une critique ou alors un simple constat de la société contemporaine, à vous de décider.
Donner notre avis est aussi une façon de nous transmettre, nos goûts forgent notre personnalité et nos choix; c'est ainsi que Morse devient un personnage à part entière au travers de critiques très personnelles. Nous sommes d'autant plus intéressés par son silence que l'on s'attache à lui au fur et à mesure que nous faisons connaissance. Un homme qui aura eu une vie pavée de failles, d'embûches et de malchance...
C'est un livre à la fois poignant et plein d'humour, très original dans la construction. Je suis ainsi très heureuse de découvrir Rick Moody au travers de ce roman car il permet de démontrer tout son talent dans le style et la narration -la forme- mais aussi dans l'intrigue -le fond-. Je ne sais pas si c'est le meilleur roman de cet auteur comme l'énonce le New York Times mais je suis sûre que je lirai les autres afin de pouvoir m'en faire une idée.
En définitive, un roman unique, jouissif et original !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gilles3822
  05 mars 2017
Nous découvrons avec Reginald Morse le quotidien d'un essayeur d'hôtels en Amérique du Nord. Métier improbable, occupation plus exactement et prétexte à réflexions diverses sur la vie en général, la sienne en particulier, ses écarts, ses misères, sa femme, ses maîtresses. le ton désabusé pourrait agacer s'il n'était accompagné d'un humour que l'on pourrait qualifier de sarcastique et de jugements définitifs sur l'espèce humaine. Coach de son état, il tente désespérément d'apporter ses "lumières" à diverses entreprises et personnes en déshérence dont on se demande qu'est-ce qui a pu les convaincre de payer pour un type qui n'a manifestement pas appliqué à lui-même les principes qu'il prétend enseigner.
L'état des établissements qu'il fréquente ne laisse aucune chance à la mansuétude, prestations proportionnelles à son compte en banque.
En résumé, une promenade aux USA et les hôtels à éviter.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Telerama   09 novembre 2016
L'une des fictions les plus vivifiantes, judicieuses et pleinement contemporaines qu'on a lues ces temps-ci.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Les voyages marquent presque toujours nos phases de réflexion et de séparation monacale. De fait, à une époque, avant K., j’étais marié. C’est là, au cours d’un séjour en Angleterre, que j’ai commencé à développer mes talents de coach de motivation, domaine dans lequel je suis devenu par la suite un professionnel fort estimé. Avant cette révélation, voyez-vous, je naviguais dans les eaux tumultueuses de la Bourse des valeurs. Il est vrai qu’acheter et vendre des titres n’est pas sans rapport avec les conférences de motivation car, pour l’un comme pour l’autre, je me repose sur mes facultés d’observation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Quand la fatigue s’installe, quand un jeune couple désire s’arrêter pour danser la danse d’un nouvel amour, il y a toujours un hôtel au prix qui convient. Un hôtel amusant, anonyme, modeste, somptueux, bizarre. Et comme l’accueil dans cet hôtel ou ce motel est beaucoup plus agréable, et cette adresse beaucoup plus discrète et accommodante que la maison de quelqu’un que vous avez vaguement connu au lycée et qui, durant les décennies écoulées, a adopté des habitudes assez étranges telles que s’empiffrer au milieu de la nuit pendant que vous n’arrivez pas à dormir sur le canapé-lit inconfortable du séjour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
La professeure en arts du langage, ainsi s’est-il révélé au fil du temps, possédait quelques défauts dans les arts de l’amour qui ne ressemblaient à aucun que je connaissais et qui étaient, en un mot, troublants. La professeure en arts du langage, que le mari arbitragiste croyait être à Brattleboro pour une conférence universitaire, aimait qu’on l’étrangle un petit peu durant certaines pratiques poussées. Je ne me souviens pas exactement comment elle m’a dit vouloir que je l’étrangle un petit peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Quand j’étais en prison, j’avais commencé à croire que je ne caresserais peut-être plus jamais le corps d’une femme, si bien que notre amour a quelque chose de sacré, et tous deux ont échangé un sourire, un sourire timide de complices de l’amour.
Après quoi, je les ai interrogés sur l’argent. J’ai dit que c’était le lot de certaines personnes dans le monde de ne jamais résoudre les problèmes financiers et qu’il n’y avait aucune honte à avoir, parce que l’amour durait plus longtemps que l’argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
On traverse toujours des temps difficiles, mais il nous incombe, durant ces périodes troublées, de regarder un peu plus loin pour tenter de trouver le chemin de l’amour.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Rick Moody (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Moody
L'attrape-Salinger, avec Fréderic Beigbeder Transfuge mag. .L'attrape Salinger un film de Jean-Marie Périer, avec Fréderic Beigbeder, Jay McInerney, Rick Moody, Stewart O'nan, Nicolas Rey, Marie Darrieussecq.... Avec ses rêves de gosse en tête, Frédéric Beigbeder part à la rencontre de son écrivain préféré, l?auteur américain J.-D. Salinger. le magazine Transfuge se propose donc d'immortaliser cette quète à travers un documentaire intitulé L'attrape Salinger. Pour Frédéric Beigbeder, rencontrer celui qu?il compare à Albert Camus ne se refuse pas. Trop de questions le démangent à propos de l?auteur. Pourquoi s?être coupé du monde il y a plus de quarante ans ? Pourquoi ne plus rien publier ? Comment devient-on une figure si emblématique et si mystérieuse de la littérature contemporaine ? Lumière sur cet étranger. L'attrape Salinger un DVD MK2 Vidéo
+ Lire la suite
autres livres classés : hôtelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15444 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre