AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Elisabeth Gille (Traducteur)
EAN : 9782070316151
384 pages
Éditeur : Gallimard (08/07/2004)
4.02/5   26 notes
Résumé :
Dernier volume de la trilogie dans laquelle Jherek Carnelian, le joyeux hédoniste de la fin des temps, a poursuivi à travers les âges la ravissante et prude Amelia Underwood, native du XIXe siècle. Les deux amants sont enfin réunis, mais cette fois c'est l'univers lui-même qui les lâche. Fatigué, il s'émiette sous leurs pas. L'amour survivra-t-il à la fin de l'éternité ?

Source : Présence du Futur, Denoël
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Tatooa
  01 avril 2013
Et voilà, j'ai fini cette trilogie "d'anthologie" !
Ce troisième tome est d'un ton légèrement plus "sérieux", vu qu'on arrive pour de bon à la fin des temps, tout en se moquant justement des gens trop sérieux. On rit aussi, il y a toujours la folie ambiante (Le truc étant qu'au 3ème tome, on s'est habitué ! Arf !).
Les explications y sont un peu plus nombreuses, sans être lourdes ou paumer le lecteur.
On finit par comprendre comment et pourquoi toutes ces aventures pour Jherek et Amélia, même s'il était fort agréable de les suivre sans les comprendre !
Une trilogie de science-fiction "steampunk" à avoir absolument dans sa bibliothèque, selon moi !
Commenter  J’apprécie          93
CrazyCat
  28 janvier 2013
Un petit clin d'oeil aux "Aventures uchroniques d'Howard Bastable" auquel je ne m'attendais pas :)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lavinia02lavinia02   21 décembre 2012
Une licorne paissait sur la pelouse. Elle leva des yeux intelligents et doux. Un rayon de soleil joua sur sa corne d'or.
Les yeux d'Amelia brillaient. "C'est tout ce qui ne peut pas être, m'a-t-on toujours dit. Ma mère me réprimandait de rêver à ces choses. Elle me disait qu'il n'en sortirait rien de bien.
- Et vous le croyez encore, n'est-ce pas ?"
Elle lui lança un coup d'oeil. "Je suppose que je le devrais."
Il se tut.
"D'après ma mère, les petites filles qui croyaient aux contes de fées devenaient en grandissant vaines, superficielles et finissaient toujours par être déçues. Le monde, me répétait-on, était dur, terrible, et on ne nous y plaçait que pour y gagner notre vie éternelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lavinia02lavinia02   21 décembre 2012
Des écailles glissèrent le long de sa joue, ses narines se remplirent de fourrure, des masses de chair palpitèrent près de ses lèvres, des ailes très fines voletèrent, il sentit de grands vents souffler ; une pluie salée l'inonda (il devint l'Histoire de l'Homme, il devint un millier de bêtes au sang chaud, il connut une tranquillité insupportable). Il se mua en douleur pure et puis il fut l'univers, les grandes étoiles qui dansaient leur lente pavane. Son corps chanta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TatooaTatooa   31 mars 2013
Lord Jagged continuait à leur parler à eux tous, d'une façon plus directe qu'auparavant. "Quand votre tempérament vous porte à une anxiété morbide, vous aimez encore mieux vivre le pire qu'espérer le meilleur. C'est là une mentalité particulière et puritaine pour laquelle je suis incapable d'éprouver la moindre sympathie. Pourquoi en est-on arrivé à ces conclusions ? Parce que ce type de mentalité préfère encore précipiter la catastrophe plutôt que de vivre dans la crainte qu'elle n'arrive. Le suicide plutôt que l'incertitude."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TatooaTatooa   22 mars 2013
Mrs Underwood inspecta le sable et dit mélancoliquement : "regardez-moi toutes ces empreintes. Vous rappelez-vous, Mr. Carnelian, lorsqu'en nous levant le matin, nous descendions vers la plage et qu'il n'y avait pas une tâche sur le sable ? Pas trace d'être vivant ? Tout est gâché à présent... Tenez, voilà une piste toute fraîche, qui mène vers l'intérieur des terres."
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Michael Moorcock (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Moorcock
24 mai 2013
"Elric", volume 1, "Le trône de rubis"
- Avec la présence de Michael Moorcock, auteur de la série originale "Elric" -
Elric, albinos et malade, règne sur le peuple ancien et décadent de l'île aux dragons de Melniboné. Son cousin, méprisant sa santé fragile et les drogues qui le maintiennent en vie, complote pour s'emparer du trône de rubis. Elric va pourtant révéler une personnalité complexe et une soumission à Arioch, le plus puissant des seigneurs du chaos. D'après «Le cycle d'Elric».
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3668 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre