AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Aude Gwendoline (Traducteur)
EAN : 9782211313568
L'Ecole des loisirs (29/09/2021)
4.43/5   93 notes
Résumé :
Tous les soirs, Élan et sa famille s'installaient confortablement devant la cheminée, puis Élan leur racontait une histoire. Un jour, il fut à court d'idées. Il décida d'aller à la bibliothèque emprunter des livres. Ourse et ses oursons s'invitèrent chez Élan pour écouter l'histoire. Puis les autres animaux de la forêt vinrent. La maison d'Élan devint trop petite. Élan se rendit à la casse pour remettre à neuf un vieux bus ! Ce fut le début d'une grande histoire de ... >Voir plus
Que lire après Le bibliobusVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 93 notes
5
18 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un album coup de coeur pour transmettre le goût de la lecture et donner tout son sens au rôle des bibliothèques. L'histoire commence comme depuis la nuit des temps par des histoires et des lectures partagées au coin de la cheminée par la famille Élan. Et puis afin de répondre aux plaisirs et appétits de lecture et de la partager avec les animaux de la forêt, arrive la formidable aventure du bibliobus. Les images mettent en appétit avec finalement une place discrète de l'objet livre mais une omniprésence du plaisir de lire et de l'imaginaire fascinante et contagieuse. Un album qui ne peut que devenir incontournable en médiathèque et qui donne son sens à la cause de la lecture.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          280
Ô joie, une ode à la lecture et aux bibliothèques !

Préparez-vous à un voyage dans le temps grâce à cette histoire ! Ici, on retrouve un genre un peu ancien, que beaucoup d'entre nous adorent, celui des animaux « humanisés ».

Personnellement, j'ai toujours eu un faible pour ce genre d'histoire et la présence des animaux, je trouve que ça donne un côté rassurant à l'histoire. Les illustrations sont magnifiques et magiques, l'espace d'un instant on se retrouve au milieu des animaux de la forêt et on partage leur quotidien. Les dessins sont assez incroyables, donnent vie à l'histoire et renforcent son message.

Ici, Inga Moore nous rappelle l'importance du livre, de la lecture et celle des bibliothèques. Tout un univers s'ouvre aux petites lecteurs, l'intérêt d'emprunter des livres ou bien encore de partager ses lectures avec les gens qui nous entourent. Bien que le message de fond de cet album concerne le monde du livre, l'auteur met également en avant des valeurs qui nous sont chères – et dont on peut se demander si elles ne se perdent pas de plus en plus ! – comme, par exemple, la solidarité. Ici, une véritable chaine se crée entre les animaux pour que chacun puisse apprendre à lire. Il est également question de partage, puisque tous viennent écouter les histoires racontées par monsieur Élan. de très beaux messages se cachent dans les pages de cet album.

Pour tout les amoureux des livres, pour les enfants en pleine découverte du monde du livre et pour ceux qui boudent également les livres, cet album est sans aucun doute un incontournable qui mérite de figurer sur nos étagères !

Et toi, pourquoi aimes-tu lire et partager tes lectures ?
Lien : https://ogrimoire.com/2022/0..
Commenter  J’apprécie          220
Monsieur Élan aime raconter chaque soir après le dîner (Comment? Que dites vous, jeunes lecteurs? Non, ll n'y a pas la tv dans les bois et dans cette histoire. Bref, il aime raconter...) et vient alors un jour où il aura fait le tour de ses aventures favorites, que tout le monde connait par coeur (sa famille). Mince...

Pas moyen d'en emprunter à ses voisins comme on emprunte du sucre pour dépanner, car personne (les animaux) ne possède de livre et surtout ne sait lire. Ah, ça?
Ils donneront l'impression de s'en être bien passé jusqu'à présent et notre Élan va pourtant changer la donne, faire goûter aux récits d'aventures et le doux virus va prendre...

Il prendra tant et si bien qu'Élan devra s'alimenter en conséquence. Chaque jour, depuis qu'il aura découvert à la ville la bibliothèque et que ses voisins de plus en plus nombreux viendront pour l'écouter raconter.

On aime cet élan de convivialité très présent dans cette histoire d'Inga Moore. La générosité du plaisir partagé autour d'un livre (cela se mesure à un public qui revient, à un autre nouveau et à une maison bientôt pleine à craquer chaque soir).
Comment faire pour satisfaire toute la demande, ne jamais tarir sur les propositions?

On aime, on aime. On aime le graphisme de l'auteur, un peu dans la veine anglaise d'Helen Oxenbury ( "Popi", "La chasse à l'Ours"...) qui donneront un supplément de tendresse à des animaux assez réalistes.
On aimera tous ses personnages, à l'écoute, volontaires, captifs, collés les uns aux autres comme autour d'un bon feu, en famille sur leurs siège.

Quelle belle ode à la joie de lire et au plaisir de raconter !
Clic clac crac, notre Élan ne voudra pas décevoir ou simplement que l'engoûment nouveau qui aura réveillé le lieu s'affaisse, il fabriquera son "Bibliobus", un nouveau lieu pour réunir et recevoir ses écouteurs d'histoires, grands et petits.

C'est bien vu, le personnage ne se contentera pas d'être le détenteur du savoir, il fabriquera "des clefs" pour que chacun soit libre de pouvoir s'évader sans lui dans les livres: il va leur apprendre à lire.
Tout est chouette dans l'intention!
Cette histoire pourra faire une excellente promotion auprès des familles pour qu'elles trouvent leur intérêt à venir emprunter ou partager des " Heures du conte" avec les autres.
Pour le bibliobus loin de la civilisation dans les bois, avec les animaux qui ne savaient pas lire, nous penserons aux publics éloignés et empêchés, loin des bibliothèques, parce qu'ils sont géographiquement trop loin ou bien parce que des carences en lecture les forceront à ne pas emprunter le chemin dans cette direction.
Notre Monsieur Elan jouera les médiateurs culturels sans l'avoir prévu.

Comme les églises, les cafés, dans les petits lieux, les salles d'attente des médecins, les bibliothèques servent aussi à cela, apporter de la vie à des lieux créant de l'animation, en offrant une mission essentielle, en faisant sortir les habitants de chez eux pour une belle communion.
Commenter  J’apprécie          90
D'habitude, je ne suis pas une fan des albums jeunesses avec des dessins à l'ancienne, je préfère l'inventivité des traits des auteurs actuels, mais ici, le charme a totalement opéré, grâce aussi à une histoire vraiment inspirante !

Avec ses dessins à l'ancienne, Inga Moore, a créé ici un album merveilleux où les planches sont toutes composées de dessins faits d'une multitude de petits traits avec des tonalités douces très automnales, qui rendent l'ensemble vraiment charmant.

L'histoire est à l'aune de ces superbes planches, on se retrouve dans un rassurant univers peuplé d'animaux humanisés, qui font très années 50-60, et me rappellent les ambiances des histoires qu'on me lisaient enfant aussi ou que je regardais à la télé avec Winnie l'Ourson, par exemple. Mais plus cela, si j'ai eu un coup de coeur pour cette jolie histoire, c'est parce que c'est avant tout un très bel appel à aller à la bibliothèque, à emprunter des livres, à en lire et à partager ces lectures qu'on offrirait aux autres, qui auraient le plaisir d'écouter. L'autrice nous offre aussi une ode aux classiques et aux contes. C'est très touchant pour l'amoureuse des livres que je suis.

Ainsi, j'ai adoré suivre Elan, le héros de cette histoire, se lancer dans son projet communautaire autour des livres. C'est beau de le voir partager sa passion des livres avec tous ses voisins et les embarquer eux-aussi dans cet amour irraisonné des belles histoires. L'album est donc plein de belles valeurs comme le partage ou l'entraide, ce qui lui donne même un petit côté hippie qui m'a bien amusée.

Dédié à tous les bibliothécaires par l'autrice, ce livre pourrait aussi l'être à tous les passionnés de lecture et amoureux des livres que nous sommes. Il a vraiment fonctionné comme un doux cocon chaleureux sur moi et cela s'est juste terminé par un fulgurant coup de coeur.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          100
Coup de coeur ❤
Très bel album grand format édité par l'Ecole des Loisirs. Des paillettes parsèment discrètement la couverture et selon l'angle sous lequel on regarde, cela met en valeur l'une ou l'autre partie. Les dessins font penser à un vieil album retrouvé dans un grenier et je les trouve tout simplement superbes.
Que dire de l'histoire qui est à la fois une ode à la lecture et aux bibliothécaires et qui véhicule des valeurs d'entraide et de partage pour ces animaux de la forêt.🦌🐖🦆🦉🐮
Mon conseil : hâtez vous en forêt à la rencontre d'Élan et laissez la magie de la lecture opérer ! 📖📚
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (2)
Ricochet
23 mars 2022
Un album traversé par la bonne humeur, parfait donc pour initier les enfants au plaisir de lire. Et en tournant la dernière page, on n’a plus qu’une idée en tête : aller à son tour piocher dans les trésors d’un bibliobus !
Lire la critique sur le site : Ricochet
SudOuestPresse
01 mars 2022
Le Bibliobus est une histoire enthousiasmante sur le plaisir de la transmission et le pouvoir sans limite de l’imagination.
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Une fois là-bas, il remplit le bus de centaines de livres...
Assez pour qu'Ourse et Blairelle et tous les autres animaux peuplant la forêt puissent les emprunter !
Commenter  J’apprécie          40
Élan et sa famille habitaient une maison dans la forêt.
Tous les soirs, après le repas, ils s'installaient confortablement devant la cheminée.
Puis, Élan leur racontait une histoire.
Commenter  J’apprécie          20
Parce qu’en lisant ensemble, qu’est-ce qu’on s’amuse bien ! Personne, cependant, n’égalait les talents de conteur d’Élan. Et son salon continuait d’afficher complet.
Commenter  J’apprécie          10
Ni Lièvre, ni Taupe. Ni les Trois Sangliers. Pas même les Castors. Personne n'avait un livre d'histoires qu’Élan pu emprunter.
Commenter  J’apprécie          10
Alors, Élan lui apprit à lire.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Inga Moore (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Inga Moore
📚 Le bibliobus de Inga Moore et Aude Gwendoline aux éditions EDL
autres livres classés : bibliobusVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (177) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1500 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..