AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges Hilaire Gallet (Traducteur)Sophie Collombet (Traducteur)Serge Lehman (Préfacier, etc.)
ISBN : 2070395839
Éditeur : Gallimard (30/09/2010)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Northwest Smith est le plus célèbre des aventuriers de l'espace. Baroudeur aux yeux couleur d'acier, il a traîné son cuir d'astronaute sur toutes les routes interplanétaires. Accompagné de son ami vénusien, le fidèle Yarol, il est prêt à affronter n'importe quel danger, pourvu qu'il y ait à la clé de quoi se payer quelques verres de segir-whisky. Pourtant, il n'est plus question d'argent lorsque ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marquise_de_Miaoucha
  16 avril 2012
Ce recueil de nouvelles, datant toutes des années 1934 à 1940, raconte 11 aventures vécues par un même aventurier de l'espace : Northwest Smith. Ce bel homme, hors-la-loi intergalactique, dont le meilleur ami est vénusien, fait quantité de rencontres étranges et vit des expériences hors du commun. Mais ne cherchez pas dans ces histoires la moindre once de science-fiction, hormis le fait que cela se passe sur la planète Mars et que trois races y cohabitent (terriens, martiens et vénusiens), rien ne justifie cette appellation de science-fiction. (mais comme c'est édité chez Folio SF, je le classe en SF quand même)
Lovecraft avait, en son temps, dit qu'il serait préférable de parler de "science-fantasy", mais dans ce terme, il y a le mot "science", et à part le classique pistolet à rayon laser, je n'ai pas vu la moindre technologie scientifique. Il faut donc bien appréhender ce recueil comme n'étant pas de la SF, car les histoires racontées (et très bien racontées !) pourraient aussi bien se passer de nos jours sur la Terre, ou à la préhistoire, ou sur la Lune, cela n'a aucune importance.
Le principe de chacune de ces nouvelles est la rencontre avec un être, ou une chose, ou un dieu, qui va emmener notre aventurier dans d'autres dimensions. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je pensais à Ulysse qui rencontre des sirènes, des tentatrices, des Lotophages, Gorgone, Circé etc...
Shambleau, la première nouvelle, celle qui a fait la célébrité de Catherine Moore, raconte l'histoire de la rencontre de Smith avec une Shambleau, une jeune fille non humaine, très belle, qu'il sauve des griffes d'une foule en colère et qu'il emmène chez lui. Elle est étrange, belle et très vite, quelque chose se passe...mais ce n'est pas ce qu'on croit ! Shambleau est en fait une version intergaltique de la Gorgone et elle va envoûter dangereusement notre héros, qui sera sauvé in extrémis par son meilleur ami. C'est une très belle nouvelle, écrite avec beauté, sensibilité, des descriptions fortes, imagées, des couleurs, des senteurs, des sensations très prononcées. Oserai-je dire "une écriture toute féminine" ?
Le problème est que les autres nouvelles vont traiter exactement la même chose ! Bien sûr, ce ne sera pas une Shambleau, mais un châle rouge, ou une Minga (jeune femme vierge d'une incroyable beauté), ou une prêtresse qui doit nourrir son dieu ou un tas de poussière...Beaucoup de femmes dans ces nouvelles, souvent des tentatrices, manipulées par des puissances venues d'ailleurs. A chaque fois, le héros va se retrouver dans un monde onirique mêlant beauté divine et danger extrème, créatures étranges et rites déroutants, et à chaque fois, il sera sauvé de la mort, soit par son ami, soit par sa force de caractère supérieure, soit par...quelque chose d'indéfinissable. L'auteure abuse un peu des formules faciles comme "il ne le sut jamais" lorsqu'elle ne sait pas expliquer un phénomène, comme si elle-même ne comprenait pas toujours ce qui se passe...
Pour apprécier pleinement ce recueil, il ne faut surtout pas le lire d'une traite, car cela devient lassant, et la poésie indéniable de chaque histoire n'a plus aucun effet sur le lecteur. Comme il y a onze nouvelles (plus une dernière très courte, où Smith se repose en réfléchissant à sa vie), je vous conseille d'en lire une par mois, par exemple ! En alternant avec d'autres lectures, vous retrouverez avec plaisir Northwest et tous ces mondes étranges, dignes de la mythologie. Mais il ne faut pas paser à côté de cette oeuvre, ce sont vraiment de belles histoires, pleines de trouvailles ! J'ai personnellement beaucoup aimé la première et la troisième, puis moins les suivantes. Mais je les ai lues toutes à la suite, ceci expliquant probablement cela.
A découvrir donc, à déguster, mais avec modération, pour mieux en apprécier toute la saveur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
maltese
  08 décembre 2010
Ce recueil rassemble l'ensemble des nouvelles mettant en scène Northwest Smith.
Notre mercenaire est un baroudeur de l'espace (on se cantonne ici à la Terre, Mars et Vénus) qui mettra souvent sa vie en danger en partie par curiosité.
L'histoire qui ouvre le bal, la plus ancienne, l'ensemble étant classé par ordre chronologique avec précision de la revue de parution initiale, cette histoire donc figure parmi les plus célèbres de l'auteur, il s'agit de "Shambleau", petit bijou qui reprend le mythe de Méduse. Catherine Moore parvient à merveille à effrayer le lecteur et à rendre sa créature à la fois fascinante et répugnante.
Il est curieux de voir que ces nouvelles ne reprennent jamais les faits d'armes de Smith mais le mettent dans des situations troublantes, où le non-dit, la sensualité, le domaine du rêve, la mythologie... tiennent une place importante.
On a ainsi l'impression très souvent d'être au coeur même du cauchemar et de la psyché du héros, personnage assez énigmatique dont on apprend très peu de choses. Il n'est d'ailleurs pas étonnant que Lovecraft ait apprécié "Shambleau" lors de sa parution.
Chaque histoire est indépendante et l'ensemble peut très bien se lire de manière aléatoire.
A noter une préface très intéressante de Serge Lehman qui fait au passage référence à l'autre grand recueil d'importance de Catherine Moore qu'est "Jirel de Joiry".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Marquise_de_MiaouchaMarquise_de_Miaoucha   16 avril 2012
Les mots pénétrèrent dans sa conscience avec la violence d'un coup de canon ; à cet instant, il sut. Il comprenait le langage qu'utilisait l'homme, il se souvenait que ce langage avait été autrefois le sien et se rendait compte de ce qu'il était devenu. Il réalisa aussi que ces hommes - quels qu'ils soient - couraient le même danger qui l'avait vaincu, et la nécessité urgente de les avertir assaillit son mutisme. Jusqu'alors, il n'avait pas su clairement, avec des pensées humaines, qu'il n'avait pas d'existence. Il n'était pas réel : il n'était qu'une mémoire de loup errant dans l'ombre. Il avait été un homme. Maintenant, il n'était qu'un loup - une bête - dépouillé de son humanité jusqu'à ce fond même de barbarie qui réside en tout individu. La honte l'envahit. Il oublia les hommes, le langage qu'ils parlaient, la faim. Il se réduisit à l'immatérialité d'un souvenir de loup et de honte humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2986 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre