AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290006160
283 pages
Éditeur : J'ai Lu (30/01/2008)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :

A chaque rencontre, elle porterait un bandeau. Il ne lui parlerait pas. Elle pourrait se servir de ses autres sens pour l'étudier, mais sans jamais ôter son bandeau, sous peine de le perdre définitivement. Il lui enverrait des instructions écrites avant chaque rencontre, qu'elle devrait suivre à la lettre. En outre, il exigeait qu'ensuite, elle lui écrivît en détail ce qu'elle avait ressenti, ce qu'elle désirai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Croquignolle
  02 août 2020
Je continue mes pérégrinations à la recherche d'un chef-d'oeuvre de la littérature érotique. Et j'ai bien cru, lors de la lecture des premières pages de ce roman, que j'avais trouvé mon bonheur !
Description des lieux, de la situation, des personnages, ambiance sensuelle et attirante, suggestions délicieuses... Tout y était !
Malheureusement, la machine s'est emballée après un tiers du livre environ.
Les scènes chaudes se sont succédées soignant de moins en moins la mise en scène, m'éloignant de plus de en plus de ce que recherche comme émotions à la lecture d'un tel livre. La jeune fille est devenue en très peu de temps une accro extrême aux plaisirs de la chair, une nymphomane mal dans ses baskets et dans sa vie en dehors du sexe.
Les situations devenues de plus en plus irréalistes, improbables, grotesques et dénuées d'humanité au fil du livre m'ont finalement agacée. Et c'est seulement pour connaître l'identité du fameux amant (dont j'avais découvert quelques secrets au long des pages) que je suis allée jusqu'au bout du livre.
L'auteur a voulu nous parler de liberté sexuelle... Moi j'y ai découvert un assujettissement triste qui restreint plutôt qu'il ne libère.
Je mets plus de 3 étoiles pour l'idée qui était pourtant géniale, pour l'écriture de Jean-François Mopin qui m'a plu et pour le tiers du roman qui m'a laissé croire à un coup de coeur.
Mais l'emballement général de la situation m'aura finalement laissée sur le quai alors que j'aurais aimé qu'on me prenne par la main et par les sentiments plus délicatement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
cedratier
  07 mars 2015
« le bandeau » Jean-François Mopin (Poche J'ai lu, 280 pages).
L'argument initial pourrait intéresser a priori : une jeune fille se laisse séduire par un homme qu'elle ne connait pas, à chaque rencontre elle porte un bandeau qui l'empêche de l'identifier, il l'initie aux plaisirs de la chair sans se dévoiler. L'écriture est assez soignée (bien meilleure que celle de « 50 nuances etc… »). Bien sûr l'histoire est construite du point de vue de la jeune fille, ce qui est supposé la rendre plus croustillante. Mais c'est finalement lassant et convenu. La construction au kilomètre, sans chapitre, ne laisse guère de répit. C'est répétitif, sans réelle invention, les innombrables orgasmes solitaires ou partagés se succèdent à un train d'enfer, on n'arrive plus à les compter à la fin de chaque journée, et ce qui se passe entre deux explosions n'intéresse guère l'auteur. L'usage permanent des majuscules pour le désigner dès les premières pages est factice. Bref, j'ai fini par m'ennuyer, à voir ces surdoués du sexe qui ne me parlent en rien, vis-à-vis desquels il n'y a guère de possibilité d'identification. Et je ne me suis pas imposé d'aller au bout du fascicule, le laissant choir après la moitié. A quand un roman érotique moderne avec des gens « normaux » ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Antoine031
  21 février 2014
Quelle intense émotion de sentir cette proie les yeux bandés! Exquise petite apprentie, bienvenue dans la cour des grands.
Un grand coup de coeur pour cet ouvrage.
Commenter  J’apprécie          40
Max-Heratz
  11 juin 2013
Je l'ai d'une traite ce livre tant il est prenant. Bien écrit, un suspens est développé et soutenu tout au long du récit, ce qui est rare pour un livre érotique.
Un très bel éveil à une sexualité non conventionnelle.
Commenter  J’apprécie          30
malko
  10 mai 2013
Un des meilleurs romans érotique que j ai lu.Jean francois mopin nous raconte l'histoire d une jeune femme insatiable qui découvre petit à petit le monde D/s.Roman sensuel et sexuel,très bien écrit.J ai adoré.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CroquignolleCroquignolle   04 juillet 2020
Elle se résigna donc à manquer les cours, avec la bénédiction de sa mère, qui ne put s’empêcher de se plaindre du langage de la grand-mère. Elle avait de l’éducation, et pourtant elle continuait à dire qu’elle allait « au » docteur, et non « chez » le docteur. La jeune fille sourit intérieurement. C’était bien dans le caractère de sa grand-mère, d’avouer à sa fille qu’elle avait un amant, sans que sa fille l’entendît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
CroquignolleCroquignolle   04 juillet 2020
Comme toutes les jeunes filles de son âge, elle rêvait de vivre une aventure hors du commun, d’être adulée et aimée comme dans les romans. Elle attendait l’Homme de sa vie, ne savait pas encore embrasser avec la langue, et se sentait une Cendrillon d’avant le bal.
Commenter  J’apprécie          20
CroquignolleCroquignolle   04 juillet 2020
Elle se regarda dans le miroir pendant qu’elle se faisait du bien. C’était cela qu’ils recherchaient, cet instant fugitif où le visage rayonne et dégage un concentré d’éternité.
Commenter  J’apprécie          20

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
309 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre