AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791096302024
466 pages
Nocturnal (08/03/2019)
4.5/5   25 notes
Résumé :
Incandescent, comme l’incendie d’un entrepôt entre Argenteuil et Cergy.
Incandescent, comme le cadavre d’un pendu que les flammes vont anéantir.
Incandescent, comme la haine d’un chef envers son meilleur enquêteur.
Incandescent, comme la jalousie, comme le désir, comme la brûlure d’un viol.
Incandescent, comme la passion du policier poursuivant inlassablement la vérité.
Le capitaine Alaric Autier, chef de groupe à la crim’ de Versa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
edco6974
  10 septembre 2019
Je vous situe en gros l'histoire: un incendie, un pendu, un cadavre lyophilisé. 2 lieux différents. Y a t il un lien entre les 2?
J'ai été très heureuse lorsque j'ai réceptionné le livre que l'auteur Guy Morant m'a envoyé car j'avais hâte de retrouver le lieutenant Alaric Autier dans une nouvelle enquête.
Première question: est-ce que l'histoire va me plaire autant que la précédente? les personnages et l'histoire ne font ils qu'un? Il ne me restait plus qu'à le lire. Allez zou direction mon avis, c'est par ici que ça se passe.
Il faut vraiment attirer la guigne pour se trouver sur un lieu d'un crime alors qu'il est attendu sur un autre. Alaric Autier a eu cette malchance ou cette chance, tout dépend de quel côté de la barrière on se trouve. de mon point de vue, c'est une chance car ça va donner une histoire très compliquée comme je les aime.
Cette histoire est assez....compliquée mais c'est ce qui fait son charme. 2 meurtres qui en apparence n'ont rien en commun, un enquêteur qui se fait bousculer par un chef qui essaye de le dégager et il faut rajouter à ça son couple qui bat de l'aile... Et là je vous cite que quelques ingrédients de ce roman car il a l'air simple à première vue mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Souvent dans les romans policiers ou thrilleriens, les équipes de police sont soudés sans aucune faille, elle fait bloc autour de leur chef. Dans ce cas-ci, il y a quelques dissension dans les rangs. Quelle en est la raison? Je crois que le proverbe suivant colle à la situation: diviser pour mieux régner.
C'est un roman super bien écrit, précis dans les faits, les lieux et les personnages. Ils ont tous une place bien spécifique et si vous faites bien attention, ils vous donneront la clé du mystère de cette épopée. Il faudra vraiment faire suivre avec minutie chaque personnage et chaque action car mis bout à bout elle vous donnera la solution aux différents meurtres. Mais moi qui prend des notes au fur et à mesure de ma lecture, je dois dire que l'auteur est très futé et subtil. Il n'a rien laissé au hasard et mène ses lecteurs par le bout du nez comme il le fait avec ses différents héros ou héroïnes. de l'action, vous voulez de l'action et bien vous allez être servi. Vous ne saurez plus où donner de la tête car même si vous pensez avoir compris et que vous vous dites: "eurêka j'ai le méchant", vous vous trompez et dans les grandes largeurs. Une plume machiavélique mais saine sans passer par la case gore.
Un roman taillé sur mesure pour tout lecteur qui aime connaître la solution qu'à la fin du livre.
Bravo à Guy Morant pour cet excellent moment que j'ai passé avec son livre Embrasement et vivement le prochain roman....
PS: Attention le diable se cache dans les détails... Avis aux amateurs.... 😈😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
melaniejarnet
  02 juin 2019
Vies en cendres.
Alors que le Capitaine Alaric Autier est en route pour se rendre sur une scène de crime il tombe sur un entrepôt en flammes. Les policiers présents sur les lieux lui apprennent qu'un homme y est pendu . Voulant essayer de sauver des indices il se rue dans l'entrepôt mais malheureusement il est trop tard. Il ne sait pas encore que ce geste, certes louable, aura de lourdes conséquences. Son chef, bien décidé à le voir quitter la Crim', n'attendait que cela pour lui tirer dans les pattes.
Pour Alaric la descente en enfer commence.
Ayant beaucoup aimé "Effondrements" le précédent roman de Guy Morant je n'ai pas hésité une seconde à lire celui ci. Et je dois dire que ce deuxième tome des aventures d'Alaric Autier ( il peut se lire séparément du premier sans problème ) est encore plus prenant que le premier.
On retrouve donc Alaric, toujours capitaine de son équipe qui fait du très bon boulot . Il est en couple depuis quelques mois et semble mener une vie plutôt tranquille.
Mais tout va chanceler en l'espace de quelques jours.
Alors qu'il est appelé sur une scène de crime dans une distillerie ( on y a trouvé un homme momifié ) Alaric se perd en chemin et tombe sur un entrepôt en flammes. Il tente de sauver des indices mais rien n'y fait. Lorsque des collègues arrivent il part pour rejoindre la distillerie où son équipe l'attend.
Pour son chef , le commissaire Jolland , il n'aurait pas dû agir ainsi et il va se servir de cela comme prétexte pour lui faire vivre un enfer.
Dès lors Alaric va voir sa vie s'écrouler.
Il va devoir gérer ses ennuis tout en tentant de résoudre son enquête, une enquête loin d'être évidente.
Tout au long des 450 pages de ce roman Alaric va lutter pour mener de front vie personnelle et professionnelle, affronter les bassesses de son supérieur tout en cherchant la vérité à la fois sur son enquête et sur l'incendie dont il a été témoin, il ne peut se résoudre à laisser ces deux affaires impunies.
Dans ce roman la vérité semble se jouer d'Alaric mais aussi du lecteur. On semble pris au piège d'une toile aux multiples fins qui se croisent et s'entrecroisent. Dès que l'on pense avoir dénouer l'un des fils un élément vient tout remettre en cause . On est baladés par l'histoire et ses méandres, à tel point que l'on craint parfois de ne jamais voir la vérité révélée.
Guy Morant joue avec nous , nous entraînant dans une quête haletant de vérité. En mettant à mal Alaric, en le mettant dans une situation qui le pousse de plus en plus près d'une chute irréversible, Guy Morant rajoute une tension supplémentaire. Là où cette histoire ne pourrait être qu'une enquête parmi d'autres, il la transforme en quelque chose de plus personnel, il en devient vital de découvrir le fin mot de l'histoire.
Plus on avance dans le récit et plus il devient intense, tous les éléments convergent pour nous tenir en haleine et nous faire craindre le pire. On découvre des histoires sombres, des vies brisées par la barbarie de l'Homme, des vies à jamais marquées du sceau de l'horreur.
Certains personnages ne sont ni totalement innocents ni totalement coupables, ils tentent juste de vivre avec le poids de leur histoire.
Cela conduit parfois à faire des choix discutables mais qui sommes nous pour juger de ce que l'on ne connaît pas.
Je n'en dirai pas plus mais sachez qu'en commençant ce livre vous ne pourrez plus le lâcher sans en connaître le dénouement.
Un roman diablement efficace .
Lien : http://mellectures.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeMaud
  03 juillet 2019
Après été totalement conquise par le premier volet Effondrements, c'est avec beaucoup de plaisir que je retrouve Alaric et son équipe.
Des incendies criminels font rage, aucun point commun entre les lieux, mais à chaque fois un mort au centre du foyer. Comment le pyromane s'y prend-il ? le choix des victimes est-il le fruit du hasard ?
Voilà dans quoi vont s'embarquer Alaric, son adjointe et leurs collègues. Des personnages toujours bien dépeints, j'ai été ravie de l'évolution de Victoria qui s'affirme de plus en plus dans le groupe. Chacun a sa place, son rôle, sa personnalité. Une enquête aux multiples facettes, des dimensions qui frôlent les relations politiques de grands industriels, leurs nerfs sont mis à rude épreuve (encore une fois). Au moindre faux pas, ils risquent gros… Être sur le fil du rasoir, toujours à la limite, fait d'Alaric un chef de groupe qui a le plus de réussites dans ses enquêtes ; mais à priori cela n'est pas aux goûts de tout le monde. Déjà empêtrés dans une enquête brûlante qui piétine, il ne manquait plus que la hiérarchie se mette en tête d'exploser Alaric et par la même occasion ses coéquipiers.
Voici l'ambiance de roman où se mélange, rythme, intrigues, retournements de situation ; mais aussi une crise qui met à mal la confiance entre les protagonistes. Un choix s'offre à eux, soutenir Alaric ou suivre le sens du vent vers la hiérarchie. Dans ce casse-tête et ce jeu au chat et à la souris, certaines personnes vont se révélées de manière inattendue très précieuses.
Une plume toujours aussi entraînante, efficace et très fluide. Un montage que j'ai découvert et apprécié dans le premier opus, la pluralité énoncée dans le titre : ici l'Embrasement n'est pas uniquement les différents feux déclenchés dans les entrepôts, mais aussi le brasier au sein même de la Crim'. Ce « jeu » réalisé par l'auteur contribue également à la réussite et à l'originalité de ses romans. Comme toujours sont soulevés des faits, ici la hiérarchie tyrannique ou la priser en compte des victimes ; ils confèrent aux romans de l'auteur une plausibilité incroyable et une dimension humaine.
Une très belle lecture, qui même si j'ai mis du temps à m'y mettre, n'a pas fait long feu. Un plaisir de retrouver les personnages, de constater leur solidarité, leur engagement, et leur volonté sans faille à démêler les enquêtes qui leur sont confiées. Un réel dévouement est perceptible dans cet épisode, au péril de leur vie ou de leur carrière ; ils ne lâchent rien.
C'est la lectrice avide de bonnes lectures qui s'exprime : j'espère retrouver la fine équipe prochainement dans d'autres aventures.

Lien : https://www.facebook.com/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeslecturesdeMaryline
  07 juin 2019
Encore une fois, la couverture est une merveille! Grâce à elle, on a envie de se plonger dans ce brasier. Et l'intérieur du roman est tout aussi parfait! Un polar très réussi, encore mieux que le premier (Effondrements).
On retrouve avec plaisir Alaric Autier, le chef de groupe de la crim'. Il est assez "border-line" mais c'est justement ça qui fait qu'on l'aime (en tous cas moi, c'est ce que j'aime dans les polars, les mecs qui n'en font qu'à leur tête!)! Lorsqu'il est appelé en soirée (alors qu'il a enfin un moment en amoureux!) pour un cadavre retrouvé dans une usine, il ne peut s'empêcher de s'arrêter en route pour un incendie sur un site désaffecté. Et cet arrêt va le mener très loin, trop loin peut-être! Son patron n'attendait que ça de lui, une fausse route! Bah oui, à cause de cet incendie, il est arrivé en retard sur la scène de crime et son adjointe a dû tout faire sans lui. de plus, il a fait l'erreur également de partir comme un voleur de l'incendie alors qu'il en devient le témoin. Bref, le patron ne va pas le louper et son groupe va en pâtir.
J'avoue que le fait d'avoir mis en route deux scènes de crime dans le même polar m'a énormément plu! Ça donne du pep's à l'histoire, le lecteur cherche les liens qu'il peut y avoir entre les deux affaires et les problèmes internes de la crim' sont super intéressants car je suis persuadée que c'est réel. La pression est toujours présente. J'ai vu récemment la série "Engrenages" et j'ai trouvé que ce polar lui ressemblait un peu, donc je n'ai pu qu'adhérer car j'ai adoré la série!
Les deux scènes de crime sont horribles et le groupe va avoir beaucoup de mal à tout comprendre mais petit à petit, les éléments s'enchainent et on comprend ce qu'il s'est finalement passé. Très réussi par l'auteur, cette histoire est vraiment bien menée. J'ai lu ce roman très vite!
Un très bon deuxième polar, un auteur à lire à tout prix!
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MilleetunepagesLM
  19 avril 2019
Le commentaire de Cathy :
Après avoir lu "effondrements" où j'avais beaucoup aimé l'ambiance et le personnage principal d'Alaric Autier, quel plaisir de découvrir ce nouvel opus de Guy Morant. La première chose qui m'a attiré, c'est cette magnifique couverture, elle représente très bien ce que j'ai découvert lors de ma lecture. Un cadavre momifié est découvert dans une distillerie désaffectée, en se rendant sur les lieux de la découverte, Alaric va tomber sur un incendie à l'intérieur de l'entrepôt, il va découvrir un homme pendu et surtout apercevoir une femme au coeur des flammes, une jeune femme qui ne lui est pas inconnue. Alaric Autier et son équipe vont tout faire pour résoudre les deux affaires, mais quelqu'un veut lui mettre des bâtons dans les roues. J'ai trouvé une fois de plus ma lecture très bonne, je me suis laissé porter par l'intrigue, les tensions auxquelles doit faire face Alaric, toute l'histoire est bien menée, j'ai aimé suivre l'enquête et également le côté vie privée des personnages principaux. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable, le style est fluide et rythmé et encore une fois, je n'ai pas vu les pages se tourner. Comme vous le savez sûrement, j'adore retrouver des personnages récurrents lors de mes lectures et avec Guy, je suis une fois de plus bien servi. J'espère pouvoir continuer à découvrir de nouvelles enquêtes de cette équipe de la crim. Ce roman peu tout à fait se lire indépendamment du premier, mais personnellement, je vous conseille, si vous en avez l'occasion, de lire les deux pour plus rentrer dans la tête des enquêteurs.

Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   22 juillet 2019
Les yeux fermés , l'avocat l'image d'Anne-Laure . Elle lui a apparut souriante et nue , tendres et sensuels , amoureuse . Un désir du corps et du cœur le submergea . Même absente, il l'embrassait et la caressait encore. Il se sentait saturé d'elle , au point de s'oublier dans leur union . Plus rien n'avait de Sens hors de leur relation , comme si les événements de sa vie n'avait servi qu'à occuper le temps en attendant . Auprès d'elle il espérait enfin trouvé le réconfort qui effacerait une journée de cris et de violence
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Video de Guy Morant (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Morant
Suite à la mort de son mentor, une journaliste de webtélé devient lanceuse d’alerte. Pour elle, c’est le début d’une descente aux enfers, dans un monde où elle ne peut plus compter sur personne. Deux semaines plus tard, un député et sa femme sont assassinés à Chevreuse. Des éléments relient cette affaire au capitaine Alaric Autier, de la crim’ de Versailles. Son groupe se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants du couple, entre un suspect aux propos énigmatiques et des gendarmes peu coopératifs. Une femme en fuite, des enfants disparus : deux drames apparemment sans rapport. Et pourtant…
Le sang de nos pères sera disponible à partir du 2 mai 2020 sur Amazon.
+ Lire la suite
autres livres classés : feuVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2364 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre