AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782017007838
Hachette (05/04/2017)
4.37/5   155 notes
Résumé :
Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler, qui fait craquer toutes les filles mais ne s'attache jamais. Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent. Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se ch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
4,37

sur 155 notes
5
26 avis
4
9 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  02 septembre 2019
Autre roman pour adolescents pour lequel j'ai craqué, et que j'ai dévoré : Fragiles de Sarah Morant.
Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler, qui fait craquer toutes les filles mais ne s'attache jamais.
Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent.
Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres.
Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se cherchent mutuellement ? Se trouveront-ils ?
Fragiles est un bon roman pour ados. Il est également tout à fait lisible pour nous adultes car il est bien construit. Les narrateurs principaux sont Brittany et Gabriel, toutefois il y a parfois d'autres narrateurs. A aucun moment nous ne sommes perdus car ils sont tous très bien identifiés.
Les personnalités des personnages principaux sont très bien construites. Parfois je regrette que dans ce genre de roman les personnages sont lisses. Et bien ici, ce n'est vraiment pas le cas ! Ils ont de sacrés caractères, de sacrés fêlures, et même s'ils sont parfois un peu agaçant (ce sont des ados !) l'auteure nous les rend touchants et attachants.
L'histoire est assez simple au fond, et il n'y a rien de très nouveau dans ce roman. L'avantage c'est l'écriture, la personnalité des personnages et le fait que tout soit cohérent de la première à la dernière page.
Sarah Morant est une toute jeune auteure dont la plume est agréable, et surtout très prometteuse. Si elle continue ainsi, elle peut devenir une romancière qui compte dans le monde des ados et de la jeunesse.
J'ai acheté ce roman par hasard, et je suis très contente de mon achat. Ce fût une bonne surprise :)
Ma note : un très joli quatre étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Lire-une-passion
  23 mai 2017
J'avais tellement aimé « Timide », que lorsque j'ai su que l'auteure allait sortir un autre roman, j'étais hyper curieuse et pressée. Sarah Morant a une plume qui transporte, qui est hyper maîtrisée, et c'est toujours un plaisir de voyager un peu avec elle. Mais ce tome-ci est encore meilleur que le premier ! Eh oui, c'est un coup de coeur !

Brittany incarne la peste par excellence. Avec une répartie assez virulente et son joli minois, elle ne laisse aucun garçon indifférent. Mais derrière cette apparence, se trouve une jeune fille pour qui la vie ne sourit pas. Elle sombre peu à peu, garde tout pour elle et se sent de plus en plus couler. Gabriel, quant à lui, a toujours été un mauvais garçon. Sa réputation le précède, et pour arranger les choses, il préfère en venir aux mains au lieu de discuter. Contrairement à Brittany, lui est brisé de toutes parts et ne s'attache jamais. Leur chemin va finir par se croiser, et qui sait, peut-être que leur Destin est plus positif qu'ils ne le pensent ?

Dès le prologue, j'ai su que cette histoire allait me plaire, me toucher et me faire passer par une tonne de sentiments. L'auteure a donc commencé très fort ce tome. Et je ne me suis pas trompée. Bien qu'il soit plu épais que son prédécesseur, il n'en est pas moins addictif. On se surprend à tourner frénétiquement les pages, et encore plus de voir qu'on arrive très vite à la fin. J'ai tout de suite accroché à ce duo si improbable, mais terriblement touchant. La particularité de ce roman, c'est que Sarah Morant instaure un suspense autour de Brittany et Gabriel, qui nous pousse à vouloir en savoir plus, encore et encore !

Surtout Gabriel, en fait. Avec lui, nous avons des retours dans le passé très touchants, très vrais. Sa petite soeur, bien qu'elle ne soit pas très présente, a réussi à me toucher avec son innocence de petite fille fragile mais forte à la fois. Gabriel a su me toucher en plein coeur. Si en apparence il paraît être un mauvais garçon, on se rend vite compte que ce n'est qu'une façade, une carapace face au monde. Au fond de lui, il souffre, il est triste, et la seule chose qu'il veut n'est pas accessible. En plus de cela, ses cauchemars sont de plus en plus présents, mais toujours autant inquiétants.

Quant à Brittany, s'il n'y a pas de retours en arrière comme Gabriel, il n'en est pas moins que son histoire n'est pas plus joyeuse. Mais la différence avec elle, c'est que l'intrigue autour de son passé met du temps à se mettre en place, permettant ainsi de la connaître dans le présent. Quand son passé est enfin mis à jour, c'est bien différent. On est certes tristes pour elle, on s'attache à elle, mais à un autre degré. Ce n'est pas la même chose, mais pour autant, ça reste touchant.

À lire mon avis, on pourrait croire que ce livre n'est que tristesse et pleurs. C'est vrai que c'est une grande partie de l'intrigue, mais a contrario, nous avons aussi le droit à des moments de légèreté et drôles. Bien que les sujets traités soient tristes, l'auteure parvient avec brio à instaurer de la légèreté. Comment ? Tout simplement avec la relation entre Gaby et Brittany. Ils se détestent, royalement. Et c'est ça qui est le meilleur. Leur relation se noue autour de piques qu'ils s'envoient continuellement. Ils ont beaucoup de répondant, et même s'ils veulent chacun gagner, ils savent s'avouer vaincus quand il le faut. Et c'est là que l'on voit à quel point ils sont matures. C'est un point important pour moi, car même si deux personnes se détestent, le fait d'être autant adultes apporte un truc en plus. Mais ce qui est encore mieux entre eux, c'est que l'auteure prend vraiment le temps de leur construire quelque chose. Ici, vous aurez plus affaire à une amitié qui prend peu à peu le pas sur une inamitié qui s'est créée au fil des années. Ne vous attendez pas à des effusions d'amour, de bisous, de câlins. Non, ici, tout se fait naturellement, mais surtout, cette relation prend le chemin qu'elle est censée prendre.

Mais il n'y a pas que leurs échanges (qui m'ont fait mourir de rire et glousser à chaque fois) qui allègent le récit. Les personnages qui gravitent autour d'eux les aident à garder les deux pieds sur Terre. Surtout Jake, le petit frère de Gaby. Il est très mystérieux, mais a contrario, il essaye comme il peut de redonner le sourire à son grand-frère. Au courant de son passé, il ne peut s'empêcher de la taquiner, pour qu'il se calme et s'apaise. Il n'est pas dans le jugement, et c'est ce qui montre à quel point il aime son frère. Il est prêt à tout pour voir un sourire sur son visage.

Il est rare que je fasse un aparté sur la plume des auteurs en général, mais je ne peux pas faire une chronique complète, sans parler de celle de Sarah Morant. Autant dire tout de suite que je suis admirative de la facilité avec laquelle elle crée ses histoires, ses personnages. Elle les rend vivants sans en faire trop. Elle installe énormément de métaphores très intelligentes et hyper bien trouvées. En fait, j'ai réellement l'impression qu'elle vit l'histoire de ses personnages au plus profond d'elle-même. C'est comme si, durant la totalité des pages, elle était eux, elle se mettait dans leur peau, dans leur tête. Et ça donne un roman hautement réaliste, avec des soucis de la vie qui sont trop bien présents. En fait, la force de ses récits est tout simplement sa plume. Légère et incisive à la fois, pertinente et percutante, elle n'en fait pas trop. Elle arrive à dire ce qu'elle a à dire, sans partir dans des descriptions inutiles. Elle va à l'essentiel, mais toujours avec cette part d'innocence qui caractérise ce qu'elle est.​
​En résumé, si j'avais déjà énormément aimé le premier livre de l'auteure, son second est encore un cran au-dessus. Un véritable coup de coeur pour cette histoire qui a su me tenir en haleine, me toucher en plein coeur et me faire rire à la fois. Britty et Gaby sont deux personnages touchés par la vie, mais qui réapprennent le bonheur d'être là, et surtout l'amitié et l'amour qu'ils pensaient avoir perdus depuis des années.

* Je remercie Myriam et Hachette pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PlusieursVies
  25 avril 2017
J'ai beaucoup vu passer Timide sur les réseaux sociaux, sans pour autant craquer .. Je ne sais pas trop pourquoi! Trop de livre dans ma WL, pas assez de sous probablement lol
Du coup quand NetGalley a proposé Fragiles je me suis dis "pourquoi pas"!
Mais alors, qu'aurais-je fais en ne le faisant pas!
Non mais c'est un super coup de coeur que j'ai eu là! Merci Netgalley, et merci Hachette Editions pour cette superbe proposition!!
J'ai commencé ce livre en pensant qu'il allait être léger, vraiment "ado"..
Au départ le style de l'auteur m'est apparu vraiment jeune .. je ne sais pas comment expliquer ..
C'est comme dans les auditions à l'aveugle de The Voice, quand un chanteur arrive, sort les premières notes, mais que tout est encore enfouis. Qu'on ressent le stress du candidat...
Mais qu'à un moment, ne voyant pas les sièges se retourner, il se dit "bon allé, autant tout lâcher, même si personne ne se retourne tant pis" et qu'il envoie tout..
Tu sais depuis le début qu'il y a un truc, mais on ne sait pas s'il est prêt à le montrer!
Ben là c'est pareil, je voyais le sujet, j'aimais plein de choses, mais au début l'écriture, je ne la trouvais pas certaine (je ne suis pas là pour blesser l'auteure hein, je ne suis pas une pro de l'écriture, je donne juste mon ressentis.. )
Puis petit à petit, j'ai eu l'impression que les personnages ont vraiment pris possession de la plume de Sarah Morant et qu'ils lui ont dit :
"C'est bon, laisse nous faire, on a comprit où tu veux aller"
Et à partir de là ..!!! Waouh! On sent que l'auteur se libère et c'est juste ÉPATANT!
Ce livre est franchement MAGNIFIQUE! Je l'ai juste Adoré! Je ne peux pas dire plus! C'est un COUP de coeur! Il est passé direct dans ma liste de Diamant sur Booknode!
Fragiles! ... quelle réussite!
Alors que Brittany et Gabriel jouent à celui qui fera le plus de mal à l'autre en se lançant des piques, ils se rendent compte que peut-être, l'autre aussi à une belle carapace, et que peut être … lui aussi souffre !
Sans le vouloir, chacun percera un peu l'armure de l'autre et sans le vouloir encore, chacun s'en retrouvera plus affaiblie !
Plus affaiblie ? Ou plus fort ?! … la faiblesse / la force/ la fragilité / la volonté sont des choses qui ne se mesurent pas ! Et l'estime de soi est un sujet très marqué dans ce roman ! L'image de soi, l'image de l'autre..
Les passages dans le passé de Gabriel sont très marquants, très forts et difficile à supporter! Ils sont entrecoupés avec le présent ce qui les rend un peu moins pesant, mais ils sont terribles tout de même.
J'ai vraiment adoré ma lecture .. et je me suis tellement attachée à Gabriel!
Parfois, les personnages de Britanny et Vanessa me semblaient bien fades comparé à lui!
Puis je me suis un peu auto flagellée en me disant que ce n'était pas juste pour elles!
Parce que, la vie est vraiment faites d'épreuves tellement difficiles! Et parce qu'on n'est pas tous aussi fort face à celles ci!
Et que Brittany et Vanessa, avaient peut être des épreuves qui pouvaient paraître moins dures que ce qu'a subit Gabriel, ce n'est pas pour autant qu'elles sont plus faciles à passer!
J'ai versé ma petite larme à plusieurs reprises ! Sarah Morant m'a attrapé le coeur et l'a piqué, l'a fait tambouriner, l'a fait s'entrechoquer contre ma poitrine ! Mon coeur malmené, mais renforcé !
Parce que ces personnages sont devenus mes petits chouchous ! C'est ainsi qu'une jeune petite auteure de 17 ans, a su me toucher ! Bravo à toi! Continue dans ta lancée .. ne t'arrête pas de nous toucher et de nous attraper au vol !

Lien : http://plusieursvies.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Khalya
  06 novembre 2018
Gabriel et Brittany sont l'image vivante de « il ne faut pas se fier aux apparences ». Lui semble être le mauvais garçon qui se fout de tout et surtout des filles qu'il met dans son lit pour les jeter aussi vite qu'il les a conquit, le garçon qui ne sait parler qu'avec ses poings. Elle, c'est la peste par excellence, populaire, jolie, crachant son venin sur chaque personne ayant le malheur de lui déplaire.
Dès le premier chapitre, on peut voir des bribes du passé de Gabriel et on comprend très vite qu'il a eu une enfance désastreuse. L'ampleur de ce qu'il a vécut ne se dévoile qu'au fil du récit, de ses souvenirs, puis des confidences, plus ou moins forcées, qu'il peut faire.
Quant à Brittany, on s'aperçoit très vite qu'elle a une obsession malsaine de la perfection et qu'elle a une vision déformée de l'image que lui renvoie son miroir. de plus, sa vie familiale part en lambeaux et elle le vit très mal.
Mais l'un comme l'autre tienne à leur image plus que tout et s'efforce de ne rien laisser paraître devant leur entourage.
Tous les deux ont un certains passif : Brittany a brisé la réputation de Gabriel en se moquant de lui devant une grande partie du lycée à l'heure du déjeuner et Gabriel est bien décidé à le lui faire payer.
De piques en piques, d'attaques en réparties cinglantes, Gabriel et Brittany se prennent au jeu, heureux sans l'avouer d'avoir quelqu'un capable de leur tenir la dragée haute.
Très vite, chacun se rend compte que l'autre est bien plus que ce qu'il montre aux yeux du monde et le jeu prend une autre tournure qui va les entraîner à se considérer autrement que comme des rivaux.
Gabriel a un instinct très protecteur, que ce soit avec son frère adoptif, Jake, qui a quelques ennuis avec des petits caïds du lycée ou avec Vanessa, sa meilleure amie, qui cache et se cache à elle-même un lourd secret. Bon évidement, sa manière de protéger revient souvent à éclater la tête de tous ceux qui les regardent de travers, mais l'intention y est !
A cause de son passé et de son comportement, Gabriel doit voir la psychologue du lycée et, très honnêtement, j'ai trouvé que cette femme devrait être virée avec interdiction d'approcher des enfants. Ses méthodes sont horribles et cruelles. J'ai eu envie de lui mettre des claques !
Jake est sans doute l'élément le plus positif dans la vie de Gabriel. Certes Claire et Patrick, ses parents adoptifs sont là eux aussi, mais Gabriel a du mal à les laisser approcher. Jake fait un peu la liaison entre tout le monde et ce petit bonhomme de 13 ans ne se laisse pas marcher sur les pieds !
Brittany cache beaucoup de blessures et son estime de soi est quasiment en miette. Je ne suis pas sûre que son amie Vanessa, qui est probablement aussi abîmée qu'elle, bien que pour d'autres raisons, soit d'une grande aide. J'aurais même tendance à dire qu'elle l'enfonce en la maintenant dans une tension constante de quête de la perfection.
Les secrets de Gabriel et Brittany sont dévoilés un à un, progressivement. J'ai beaucoup aimé l'évolution des personnages.
Pour le plus gros secret concernant Gabriel, j'avais un petit doute, mais à un moment, une description d'une scène de son enfance m'a fait comprendre ce qu'il s'était exactement passé.
Les chapitres alternent entre Gabriel et Brittany, mais parfois, ils laissent la place à d'autres personnages comme Jake, Vanessa ou Patrick, qui permettent de faire avancer le lecteur dans l'histoire sur des sujets que les deux personnages principaux ignorent, cependant ces chapitres du point de vue des personnages secondaires restent peu nombreux.
J'ai trouvé que ce livre décrivait à la perfection ce que des ados aux prises avec des situations difficiles pouvaient ressentir. Cela doit d'autant plus être souligné que l'auteur a l'âge de ses personnages (17 ans lors de la sortie de Timide, son premier roman, en 2016). Ce n'est pas évident d'avoir un tel recul et Sarah Morant y arrive à merveille. Une chose est sûre : je ne vais pas tarder à lire ses autres livres (déjà 3 à son actif !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Nyfa-Mars
  30 mai 2017
J'avais moyennement apprécié Timide, non sans admettre le potentiel de la jeune Sarah Morant pour l'écriture, alors me voici en récidive avec Fragiles.
J'ai démarré Fragiles en me disant que ce n'était qu'un simple roman pour adolescents, ou presque, puisque les sujets abordés par Sarah Morant vont toujours beaucoup plus profondément qu'une simple histoire d'amour entre deux teenagers. J'avais beaucoup apprécié le côté plus sombre de Timide, où la psychologie des personnages rend les personnages plus vrais et plus humains, j'avais hâte de découvrir le côté obscur de Gabriel et Brittany. Pourtant je ne m'attendais pas à éprouver les mêmes problèmes qu'avec Timide.
J'ai atteint tout simplement ma première zone de rupture dès les premières pages. Nous voilà de retour dans une configuration qui ressemble à Timide mais à l'envers. Je m'explique. La base est de nouveau (visiblement) un lycée américain où nous retrouvons les "populaires" et les "non populaires". Toutefois dans Fragiles nous avons changé de camp, nous sommes en effet en présence d'élèves populaires ; après la découverte de la très en marge Eléonore voici la royale peste Brittany. En parallèle nous découvrons l'histoire du royal Bad Boy Gabriel, tombeur de filles de son état, emmerdeur professionnel à plein temps. le fait est que le personnage principal Gabriel, est un peu trop proche du caractère de Jason dans Timide, personnage avec lequel j'avais eu du mal au départ à cause de paroles du personnage. Très sincèrement, j'ai été désappointée de retrouver le même cadre, la même ambiance que dans Timide dès le départ. (Les lycées et lycéens américains dans les fictions véhiculent tout un tas de stéréotypes).
Les personnages sont à nouveau très stéréotypés, j'en ai eu marre de retrouver encore le même type de personnage avec les mêmes comportements sociaux.Voici par exemple le descriptif des personnages:
" Brian était le sportif géant au physique banal mais à l'esprit rusé. Vanessa était la garce fascinante, et Brittany, la beauté froide et mystérieuse. Il y avait aussi Jason, le rebelle au coeur tendre, et Pamela, la déléguée intelligente et manipulatrice sur les bords."
Le second problème que j'ai pu rencontrer ce sont les paroles et les idées des personnages. Surtout les paroles de Gabriel, qui est un jeune homme assez peu respectueux de gent féminine au départ (comme Jason dans Timide), l'utilisation du mot "garce" est un peu trop fréquent à mon goût . Je vous laisse deux beaux exemples :
"Je n'avais pas l'habitude d'être manipulé par les filles, c'était plutôt moi qui jouait avec elles. Il fallait bien avouer qu'une jolie brune pouvait vous faire planer encore plus haut qu'une seringue d'héroïne. - Gabriel"
"Je savais que ma jolie garce tenait à Brittany. C'était la principale raison pour laquelle j'évitais de taper cette dernière, me contentant de la bousculer légèrement. Cependant Fricht avait tiré la première cette fois-ci, et je comptait bien l'achever en vidant mon chargeur dans son coeur glacé.- Gabriel"
Pour moi, ce fut le paragraphe de trop.
Si vous avez lu ma chronique de Timide vous savez qu'il m'est arrivé la même chose: j'ai eu envie de tout arrêter.
Heureusement ce qui sauve Sarah Morant est sa plume addictive et j'ai tout de même continué la lecture de Fragiles.
Saluons le fait que Sarah Morant est une très jeune écrivaine et que sa plume est déjà très addictive (j'ai hâte de voir ce qu'elle nous réserve pour l'avenir). Elle sait trouver les mots et les sujets pour nous toucher. Dans Fragiles, j'ai pu de nouveau apprécié le fait que la psychologie des personnages soit aussi approfondie. Gabriel et Brittany sont des personnages loin des apparences qu'ils peuvent donner. Si Timide abordait la perte d'un proche et le deuil difficile qui en découle, Fragiles nous apprend qu'il faut savoir voir au delà des apparences. Brittany doit vivre dans une famille qui se déchire continuellement. Gabriel a connu un traumatisme qui l'a séparé de sa propre soeur et depuis il a un comportement auto-destructeur, il rejette tout le monde, même avec sa famille adoptive qui cherche à le pousser dans le droit chemin. Des personnages brisés qui apprennent à se reconstruire mutuellement et à se faire confiance.
L'histoire avance doucement mais surement, les indices par rapport au passé et aux problèmes des personnages sont semés tout le long du livre, le lien qui unit les personnages évolue de manière logique. La romance entre Gabriel et Brittany est plus qu'évidente dès le départ, pourtant l'important n'est pas la destination mais le chemin parcouru et Gabriel et Brittany font du chemin tout le long du roman. Les dialogues entre nos deux protagonistes sont à mourir de rire, des joutes verbales très énergiques et acérées, ces deux-là ont de la répartie. La force de Sarah Morant réside principalement dans son écriture. Elle sait développer tout une belle panoplie de métaphores qui rendent le récit très drôle, très jeune. Malheureusement la fin reste très (trop) facile à mon goût, tout comme les intrigues que j'ai trouvé trop convenues. J'ai néanmoins apprécier le fait qu'à nouveau Sarah Morant ai choisie d'alterner plusieurs points de vue, pas seulement celui de Gabriel ou de Brittany, afin de découvrir d'autres personnages comme Vanessa.
~*~
Les points positifs :
– Une plume addictive
– Des dialogues drôles à mourir de rire
- Un message fort sur l'amitié, la confiance, l'humanité
Les points négatifs :
– Des personnages qui se ressemblent d'un roman à l'autre
– Des clichés un peu trop présents
Bilan : Pour conclure je dirais que Fragiles est un roman puissant par son écriture, par les sentiments par lesquels les personnages passent et nous font passer. Les dialogues entre le duo Gabriel/Brittany rendent le récit très vivant. J'ai à nouveau été très séduite par l'écriture de Sarah Morant. Et si le roman semble jouer sur les clichés, ils sont toujours trop présents malheureusement. La fin est toujours trop convenue à mon goût. J'aurais aimé que l'histoire aboutisse autrement.
Lien : http://wp.me/p5d1xg-JW
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
EymahEymah   20 février 2019
-Tu es une rose, Fricht. Sublime, séductrice et aux épines plus tranchantes qu'un poignard, termina-t-il en rigolant légèrement.
.......
-Elle est fanée, bouffée par les limaces et rongée par les pesticides alors, plaisantais-je à mon tour pour essayer de chasser le sérieux de la discussion.
Gabriel leva les yeux vers moi et fit son sourire arrogant qui m'énervait tant. Ma main frôla la sienne j'attrapai son index, pour avoir quelque chose à quoi m'accrocher.
-Peut-être. Mais c'est plus beau, les fleurs fanées. Elles repoussent encore plus belles, sourit-il plus tendrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PlusieursViesPlusieursVies   25 avril 2017
-Et ils vécurent heureux, c'est ça? Combien de temps? Combien de temps avant que le prince ne fasse des gosses dans le dos de cette pétasse de Blanche-Neige? Combien de temps avant que Raiponce ne meure d'un cancer? La vie est une pute, Fricht, et rien n'est éternel.
Commenter  J’apprécie          100
PlusieursViesPlusieursVies   20 avril 2017
-Un jour, Evangeline, je serai grand, aussi grand qu'un géant, et je t'emmènerai loin d'ici
Il fut presque surpris de voir la détermination briller dans les yeux verts de la fillette de six ans
-J'ai peur que tu sois grand trop tard, rétorqua-t-elle d'un air sérieux qui était rare chez elle
Commenter  J’apprécie          80
zenoazenoa   13 mai 2017
Je ne me taillais aucune veine, mais je lacérais mon esprit de souvenirs jusqu'à ce que mon coeur ne le supporte plus. Et, parfois, cela faisait aussi mal qu'un rasoir tranchant la chair.
Commenter  J’apprécie          110
Lilie16Lilie16   07 février 2021
J'avais appris que les failles dans une armure ne faisaient pas de nous des êtres faibles. J'avais compris que faire confiance à quelqu'un n'était pas lui tendre un poignard. J'avais aussi saisi que le fait de m'attacher à certaines personnes ne signifiait pas que j'en trahissais d'autres. J'avais enfin enregistré tout ça, et je ne le devais qu'à elle.

... J'étais heureux. Peut-être ne le serais-je pas toute ma vie, peut-être regretterais-je même d'avoir vécu ça lorsque je tomberais bas, trop bas. Mais je ne voulais pas penser aux risques, aux conséquences et à mes chutes futures. Parce que, à chaque gamelle qu'on se prend, une main se tend pour nous relever. Et je savais que la sienne serait là, toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Sarah Morant (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Morant
[Sorties Livresques n°5] : Tentations de Novembre 2016 !
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Fragile de Sarah Morant

Comment s'apelle la petite soeur de Gabriel ?

Elise
Luna
Evangeline
Eva

8 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Sarah MorantCréer un quiz sur ce livre