AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2016259698
Éditeur : Hachette (28/02/2018)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Quand sa cousine-et-colocataire décide de partir un an à l'étranger, Cassandre est bien embêtée. Il est hors de question qu'elle retourne chez ses parents. Par chance, sa cousine lui dégote le colocataire parfait  ! Ou pas? Car la personne qui se présente à sa porte n'a rien du coloc rêvé. Pire, Alden est tout ce que Cassandre déteste. Et vice versa. Il déplace ses affaires sans la prévenir  ; elle refuse de faire la moindre tâche ménagère. Il invite ses amis sans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
AlouquaLecture
  23 mars 2018
En débutant ma lecture, je ne m'attendais pas à rire autant, une véritable bouffée d'oxygène que de découvrir « Les colocs ». Pour ne rien gâcher, l'histoire se passe chez moi en Belgique, c'est un fait assez rare que pour que je le souligne 🙂
« Les colocs » c'est quoi ?
Eh bien c'est l'histoire d'une amitié sincère qui ne commence pas franchement terrible. Cassandre et Alden sont plus souvent à se chamailler qu'autre chose, un peu comme si cela leur était nécessaire de la faire. Jusqu'au jour où l'un aura besoin de l'autre, et vice-versa. En vivant ensemble, ils vont devoir, au départ, réussir à se supporter, à s'apprivoiser. Elle est fêtarde, lui pas trop. Elle ne fout pas grand chose pour ses cours, lui est à fond dedans.
On pourrait croire que c'est mission impossible, qu'ils ne finiront que par s'étriper. Les jours passent, les chamailleries ne cessent pas, mais elles changent, elles finissent par créer un besoin entre eux, le besoin d'asticoter l'autre. Malgré tout ils finiront bien par au moins se supporter. Ils vont mettre en place un système de règles, chacun d'eux avec les siennes, mais toujours des règles lancées comme des petites piques, des piqûres de rappels.
Cassandre est une fille insupportable, je ne pense pas que moi j'aurais pû supporter de vivre sous le même toît durant des mois. Mais elle est autre chose que cette facade, si on prend la peine de creuser un peu, lorsque la carapace s'éffrite un peu, on découvre qu'elle est en souffrance, que ce soit vis-à-vis de son histoire avec Marvin, ou encore sous l'ampleur que prend son détâchement face au cours, mais également vis-à-vis de sa propre famille que ce soit ses parents ou sa petite soeur âge de 5 ans.
De son côté, Alden est un jeune homme relativement ouvert, bien que cela ne se voit pas dès le départ de leur colocation, mais lui aussi cache une certaine souffrance. Pour lui, derrière le mur, c'est des soucis aves ses parents, avec les filles, ou du moins avec les relations garçons/filles. Par moment on a envie de le cajoler, par d'autres de l'étriper pour qu'il passe à autre chose. Son échappatoire, c'est la peinture.
Quand à la photo de couverture, elle représente tellement bien le duo de choc Alden/Cassandre.
Pour moi « Les colocs », c'est une aventure que je relirai sans hésiter lorsque j'ai un coup de mou, que j'ai envie d'une lecture qui me permettra de me donner la pêche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alex170392
  15 avril 2018
Etant belge et ne connaissant pas du tout cet auteure j'ai craqué par la couverture et je crois que j'ai fait une très belle découverte. Cela fait à peine un an que j'ai quitté le milieu des études et ca m'a fait du bien de le replonger dedans. L'histoire est vraiment bien, j'ai adoré l'écriture et j'aurais aimé avoir la chance de vivre un coloc. j'ai aimé l'accent qu'il peut y avoir niveau humour mais aussi le fait que cassandre se cherche.
Par contre en "bon belge" que je suis j'aurais aimé que l'auteur utilise de termes de belgicismes vu qu'elle même est belge de ne pas "francisé" certains termes (ex: syllabus/polycopié, lycée etc) et de faire par exemple des notes en bas de pages mais ce n'est pas un reproche puis les puriste belge diront que ne l'on sort jamais à louvain la neuve en talon et petite tenue haha
Franchement je pensais pas acheter le livre puis je me suis dit "allez on y va et on verra" et je crois que je ne regrette pas du tout, ce livre fait partie de mes livres coup de coeur je crois l'avoir déjà relu et je pense que je le relirai chaque fois que j'ai un coup de mou j'ai aimé vivre ces aventures avec nos deux personnages, j'ai ris avec eux, j'ai eu aussi envie de frapper cassandre par moment je crois que j'aurais facilement craqué avec une fille comme elle (rire) mais avant tout j'ai adoré qu'on ait sa remise en question, qu'elle se pose des questions aux niveaux des études (celle que je me suis posées aussi).
en résumé je le conseil fortement
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aufildelimaginaire
  05 mars 2018
Merci à NetGalley et Hachette Romans pour cette lecture. « Les Colocs » est le troisième roman de l'auteur, j'ai déja lu Timide (ma chronique) et Fragiles attend sagement dans ma PAL.
Dans « Les Colocs » on va faire la rencontre de Cassandre, une étudiante qui vit en colocation avec sa cousine Virginie, mais cette dernière va quitter l'appartement pour aller en Australie et donc laisser Cassandre seule. Avant son départ, Virginie a déniché un nouveau colocataire pour Cassandre.
L'arrivée de Alden ne va pas se faire dans la joie et la bonne humeur, Cassandre va être des plus désagréable afin de lui faire comprendre qu'il n'est pas le bienvenu ici. Disputes et belles crasses seront au programme de cette nouvelle colocation.
Au début de la lecture, j'avoue avoir détesté Cassandre, elle représentait tout ce qui m'insupportait comme l'arrogance, la fainéantise, j'ai pensé que la lecture allait être difficile avec un personnage comme elle. Puis au fil des pages, sa carapace se fissure et on la découvre autrement ce qui finit par la rendre attachante même si elle reste une grande capricieuse. Quand à Alden, au départ j'ai été intrigué par ce personnage assez réservé, artiste dans l'âme, mais il me semblait très froid. Puis on se rend vite compte que c'est un personnage doté d'une grande sensibilité et qu'il essaye juste de se protéger du monde.
Les colocs va aborder de nombreux thèmes comme les études, les soirées à répétitions, l'alcool, les relations compliquées avec les parents, les avantages et les inconvénients de la vie indépendante, les amours difficiles, les ruptures ainsi que l'amitié entre les nanas et les mecs. Tous ces sujets arrivent d'eux même au fil de l'histoire sans que cela nous paraissent tiré par les cheveux car c'est la vie tout simplement.
La construction du roman très agréable à lire, on passe du point de vue de Cassandre au point de vue de Alden ce qui va nous permettre de connaitre les pensées de chacun et surtout de les voir changer de comportement l'un vis à vis de l'autre.
Dans ce roman, Sarah Morant a décidé de mettre à mal un certain nombre de clichés comme les mecs sont bordéliques et fêtards alors que les nanas sont organisées et maniaques.
Cette lecture a été très agréable car l'histoire est fluide, on a l'impression de vivre avec eux, de les suivre dans leur quotidien, on a parfois envie de les secouer comme on le ferait avec nos propres amis.
Le gros point positif de ce livre : pas de pseudo romance !!!
En revanche, il y a un tout petit triangle amoureux mais qui ne prend pas tout le dessus sur l'histoire, on sent qui flotte légèrement autour de nous.
Un roman qui a un coté addicitif, on a envie de connaître la finalité de cette histoire, de voir comment va évoluer leur relation, comprendre pourquoi ils ont autant besoin de se protéger et surtout ce qui va les lier.
Une histoire sans prise de tête qui vous fera passer un bon moment sans aucun doute.
J'espère vous avoir tenté de découvrir cette auteure à travers ses romans Young Adult/New Adult.
Lien : https://aufildelimaginairebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PandoLivresavie
  29 avril 2018
J'ai déjà lu Timide et Fragile de Sarah Morant pour lesquels j'avais eu de gros coup de coeur, c'est donc sans hésitation que je me suis lancée dans cette lecture.
Les Colocs est un livre vraiment sympathique à lire, avec des personnages attachants et plaisants à découvrir. Si au départ, il est vrai que j'ai eu un peu de mal à cerner Cassandre du fait de son comportement assez froid et parfois désagréable, j'ai réussi au fil des pages à la comprendre et m'adapter à ses changements d'humeurs. J'ai par contre tout de suite adoré Alden qui est un jeune homme touchant et très agréable à découvrir.
Leurs colocation ne sera pas de tout repos, au début de leur cohabitation, ils ne peuvent tout simplement pas rester dans la même pièce sans se chamailler. Tous deux ayant des points de divergences importants quand à la manière de voir et faire les choses et n'ayant pas très envie de faire des efforts d'intégration, bien que Alden soit plus patient et surtout plus à même de laisser couler afin de ne pas envenimer les choses. Cassandre, sous ses aires de peste cache en faite une personnalité tout autre, elle a du mal à exprimer ce qu'elle ressent, préférant montrer une face d'elle même qui ne lui ressemble pas de peur de décevoir les personnes qu'elle aime. Alden est plus altruiste, c'est un artiste passionné, il a une vie bien remplie menant de front ses études et prenant soin de ses frères et soeurs, c'est un homme patient mais d'une grande timidité quand il s'agit de s'approcher d'une fille.
Ici, il n'est pas vraiment question d'une romance, plus d'une histoire d'amitié et d'acceptation, bien que la présence de relation amoureuse soit évoquée, elle reste secondaire. L'auteure aborde des sujets plus légers que dans ses précédents romans mais tout aussi important et toujours avec autant d'émotions. le relationnel prend une place importante, l'écoute et la compréhension aussi. Cassandre et Alden vont apprendre beaucoup en la présence de l'autre, perçant leur carapace respective, réussissant à se rassurer et à s'ouvrir aux autres. C'est de manière naturelle mais inattendue pour eux qu'ils vont se lier d'une amitié très forte, se montrant présents quand ils en auront le plus besoin et devenant indispensable au bon déroulement des choix qu'ils vont devoir faire.
Ce fut pour moi une lecture vraiment agréable à lire et assez amusante à certains moments, c'est à la fois touchant tout en restant léger. Si ce coup-ci, je n'ai pas eu un coup de coeur, cela reste une histoire très appréciable à découvrir, Sarah Morant a cette faculté de donner du poids à ses écrits, trouvant toujours les bons mots pour rendre ses livres intenses et surprenants afin de nous captiver. Elle nous présente ici une très belle histoire d'amitié, racontée avec beaucoup d'humour, pleine de haut et de bas, de reconstruction et de prise de conscience.
J'au passé un très bon moment, appréciant chaque ligne que j'ai lu. Sarah Morant est une auteure que je lirai encore les yeux fermés (pas au sens propre bien sur, ce serait compliqué).
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sorello
  01 juin 2018
pour sortir de ma panne de lecture, je cherchais surtout un livre léger, pas prise de tête. le dernier livre de sarah morant semblait tout trouver.
problème, avec elle, soit j'adore (comme "fragiles"), soit je passe complètement a côté (comme "timide"). et c'est cette dernière qui colle le mieux a ce que j'ai ressentis face à son livre.
en fait je crois que le problème c'est surtout que je ne m'identifiais a aucun des personnage, entre alden toujours grognon, au jugement facile voir moralisateur et cassie aussi immature qu'irrespectueuse ça n'a pas matché. Ni au départ, ni par la suite. pourtant l'idée était plutôt sympa pour une lecture feel good: une colocation entre deux opposés qui promettaient des moments drôle, peut-être touchant. un livre qui, pour une fois, faisait passer la romance au second plan pour prôner l'amitié (fille/garçon, qui plus est !) franchement le pitch me plaisait bien pour un roman a la cool.
mais je n'ai pas rit, je n'ai pas été touché, je n'ai pas été attachée au personnage. en fait je n'ai rien ressentis a part parfois un peu de lassitude et une légère irritation. difficile du coup de donner une bonne critique a un livre qui ne m'a tout simplement rien transmis. et ou l'écriture de sarah morant, que j'aime pourtant assez bien, m'a plutôt déplu ici. surtout a cause de nombreuse répétitions qui étaient disséminés un peu partout dans le livre sans intérêt particulier a mon sens.
je ne vais pas dire que je l'ai détesté, ça serait faux. mais je suis très loin de l'avoir aimé aussi. ou plutôt, disons juste qu'il ne m'a fait ni chaud ni froid.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   28 février 2018
Prologue :
Cassandre : Fais-lui un adieu de ce nom.
« - J’espère que tu trouveras quelqu’un qui sait cuisiner. Et n’oublie pas mon conseil…
- Choisir un mec, oui, je sais. Mais je n’ai toujours pas saisi pourquoi je devrais cohabiter avec un gars débile et bourré de phéromones, grommelai-je alors qu’elle levait le yeux au ciel et me donnait une tape sur le crâne.
- Justement, Cassandre. Les gars ne sont pas sérieux, et ils se fichent de ce que tu glandes toutes les heures de la sainte journée. Choisis un mec suffisamment cool pour te laisser de l’espace, et assez éduqué pour ne rien tenter de gênant avec toi, termina-t-elle avec un petit clin d’œil évocateur, et ce fut à mon tour de rouler les yeux.
- J’ai déjà un beau gosse rien qu’à moi, je n’en ai pas besoin d’un autre à la maison, me moquai-je.
- Oui, surtout, n’oublie pas la première règle d’une bonne colocation !
- tu as des règles, toi, maintenant ?
- Ne sors jamais avec lui. Primordial, Cassie. Si tu faillis à cette règle, tu auras des emmerdes pour la décennie à venir. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Sarah Morant (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Morant
[Sorties Livresques n°5] : Tentations de Novembre 2016 !
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fragile de Sarah Morant

Comment s'apelle la petite soeur de Gabriel ?

Elise
Luna
Evangeline
Eva

8 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Sarah MorantCréer un quiz sur ce livre
.. ..