AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782363080783
80 pages
Editions Arléa (26/03/2015)
3.5/5   4 notes
Résumé :
« J’étais la première de la classe. Les autres petites filles, en cachette, me mettaient dans la poche des nougats ou des objets en terre cuite comme des casseroles ou des poêles miniatures. Mais je savais qu’elles ne m’aimaient pas et qu’elles le faisaient par intérêt, afin que je leur souffle les réponses et les laisse copier mes devoirs. Rien d’étonnant du reste, car je ne m’aimais pas moi-même. »
Il y a déjà tout Morante dans ces premières lignes. L’enfan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Jmlyr
  10 mai 2017
Premier contact avec une auteure italienne pourtant de renom.
Ce petit recueil retrace des souvenirs d'enfance tout en poésie et en finesse. L'imagination de la fillette était sans borne pour magnifier un quotidien parfois morne.
Elle habillait visiblement ses jours de petites étoiles et de jolis papillons de ruban comme elle le faisait avec les vêtements que sa mère lui cousait parfois dans une vieille couverture.
De son enfance elle en a fait un conte et nous la conte sous forme de souvenirs éparpillés.
Aucun petit chapitre n'annonce le suivant, on prend comme ça vient, puis ça s'arrête comme ça aurait pu continuer.
Commenter  J’apprécie          222
ATOS
  13 août 2018
Traduit de l'italien par Claire Pellissier.
Espiègle, rebelle, piquante, impertinente. Tendre, intelligente, bondissante. Lucide, jamais dupe.
L'oeil grand ouvert, l'écriture présente, les mots précis, la parole directe. Une lecture qui donne une envie folle de lire encore Elsa Morante. Sa poésie, ses nouvelles, ses romans.
« Que dieu bénisse Amore. Je ne sais pas comment, mais je sentais obscurément que, de ma planète déserte et scintillante, il me ramenait à la terre par des voies secrètes ».
Astrid Shriqui Garain
Commenter  J’apprécie          182
MicheleS
  15 avril 2016
de courts feuilletons sur la jeunesse de l'auteur, des instants de vie, qui donnent un aperçu de sa personnalité
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JmlyrJmlyr   09 mai 2017
A l'aube on entend un tintement de clés menaçant, des chaines traînées au sol et des grincements de porte en fer, ce sont les portes de l'Enfer qui s'ouvrent.
A ce moment je me dis à moi-même : " Chuuut ! " Au-delà de ces portes , on ne doit pas savoir.
Commenter  J’apprécie          120
JmlyrJmlyr   10 mai 2017
J'étais rayonnante et je cachai la poésie au plus près de mon cœur pour qu'elle en écoute les battements, comme les demoiselles ont l'habitude de faire avec les billets doux.
Commenter  J’apprécie          100
JmlyrJmlyr   09 mai 2017
LETTRES D'AMOUR

Un autre poussa le raffinement jusqu'à m'envoyer une lettre écrite sur le sachet d'une pâtisserie où étaient imprimées : "Bonbons et friandises". Il compléta de sa main en griffonnant : " Plus que les "bonbons et friandises" c'est ta bouche magique qui m'attire."
Commenter  J’apprécie          30
JmlyrJmlyr   09 mai 2017
Moi, après mes dix ans, je me distinguai de ces fillettes par ma ferme aspiration à une somptuosité royale.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Elsa Morante (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Morante
L'écrivain espagnol Enrique Vila-Matas vient partager au Collège de France sa vision toute singulière de l'écriture.
Radicalement pas original (Bastian Schneider) Extrait de la grande conférence du 24 mars 2017 avec la participation de Dominique Gonzalez-Foerster
Plus d'information : https://www.college-de-france.fr/site/grandes-conferences/Enrique-Vila-Matas.htm
Le dernier livre d'Enrique Vila-Matas, Mac et son contretemps, vient de sortir aux éditions Christian Bourgois.
Enrique VILA-MATAS est né à Barcelone en mars 1948. Son oeuvre a été presque dans sa totalité publiée chez Christian Bourgois Editeur : Abrégé d'histoire de la littérature portative, Suicides exemplaires, Enfants sans enfants, Bartleby et compagnie, le Mal de Montano, Paris ne finit jamais, Docteur Pasavento, Explorateurs de l'abîme, Journal volubile, Dublinesca, Perdre des théories, Impressions de Kassel, Marienbad électrique, Mac et son contretemps. Elle a été traduite en 37 langues et couronnée par de nombreux prix littéraires : le prix Médicis étranger, le prix Rómulo Gallegos, le prix Rulfo, le prix Ennio Flaiano, le prix Elsa Morante, le prix Mondello, le prix Gregor von Rezzori, le prix Formentor, le prix national de Catalogne Chevalier de la Légion d'honneur en France, membre du convulsif Ordre des Chevaliers de Finnegans', fondateur de la Société de "Réfractaires à l'abrutissement général" (Nantes), et recteur (inconnu) de l'Université inconnue de New York. Divers ouvrages critiques ont été publiés sur son oeuvre ainsi qu'un livre d'entretiens avec son traducteur français actuel.
Découvrez toutes les ressources du Collège de France : https://www.college-de-france.fr
Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/College.de.France Instagram : https://www.instagram.com/collegedefrance Twitter : https://twitter.com/cdf1530
+ Lire la suite
autres livres classés : courtes nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1242 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre