AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070291499
Éditeur : Gallimard (17/06/1983)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans la Sicile de toutes les magies, Edoardo Cerentano di Paruta, noble et riche héritier, «le Cousin» à la ténébreuse séduction, domine l'univers ici créé par Elsa Morante. Présent, absent ou mort, cet homme qui n'aura jamais aimé que lui-même hante ses proches et tisse les trames du destin. Dans son royaume fabuleux, trois autres personnages : Francesco De Salvi, dit «le Grêlé», la lumineuse putain Rosaria, et Anna Massia, belle, arrogante, désespérée, tous mus pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Baldrico
  31 août 2018
Il faut savoir prendre son temps !
Lire Mensonge et sortilège d'Elsa Morante est une excellente école pour cela.
Dans les années 1940, elle a produit son premier roman dans un style dont on n'usait plus alors. C'est un grand roman à la mode du 19e siècle, en apparence. Mais c'est aussi une histoire très personnelle, une histoire de passion dévorante et destructrice.
Il y a d'abord le plaisir de cette lecture. Elsa Morante installe posément les situations qui font la trame de son histoire. Pas de temps mort pour autant. le rythme est constant, mais ample. Pas de longues descriptions non plus. le roman est centré sur quelques personnages prisonniers de leur passion. Ce sont donc les personnages, les situations et les sentiments qui sont décrits sous tous les angles, dans leur progression lente et somptueuse.
C'est peu dire que les personnages de Mensonge et sortilège ne sont pas heureux, ils s'entêtent inexorablement dans leur malheur. On aurait envie de les détourner de leurs choix si désastreux, et puis l'on comprend qu'ils ne peuvent faire autrement que d'aller au bout de ce qu'ils sont. Et petit à petit l'on finit par les aimer pour cela, même dans leurs côtés apparemment les plus antipathiques.
L'histoire est obliquement inspirée de l'histoire compliquée de la famille d'Elsa. On y retrouve notamment l'incertitude sur sa paternité. Mais ce qui ressort plus que tout est la solitude de la narratrice, qui observe en silence ses proches courir à la catastrophe sans faire attention à elle, tout accaparés qu'ils sont par leur propre passion. Tragédie, amertume, mélancolie. À partir d'éléments de sa vie personnelle, Elsa Morante nous propose une plongée exceptionnelle dans l'âme humaine.
Avec ce roman, elle a fait une entrée fracassante dans la littérature italienne. Soixante-dix ans plus tard, dans notre monde d'immédiateté, il vaut la peine de s'arrêter et de goûter au lent plaisir d'une grande oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Siladola
  30 novembre 2017
Dans une cité d'Italie du Sud (d'aucuns disent de Sicile, mais je n'ai pas décelé d'indication formelle en ce sens) , cloîtrée dans un appartement vide, une jeune femme dialogue avec les fantômes de sa famille et de ceux qui l'ont mal aimée. Projection déformée, grandiose, de la propre enfance de l'auteur, à en croire les biographies qui traînent sur internet, Mensonge et sortilège est l'un des tout premiers romans européens du siècle. Moravia, qui fut son époux, disait, avec juste raison, qu'Elsa Morante écrivait mieux que lui. Elle a le grain de génie, la dimension picaresque, la flamme qui eussent donné au talent réaliste de l'auteur du Mépris la puissance d'une grande oeuvre, sans lui céder en rien sur le plan narratif. Le ton enchanteur et amusé des contes creuse l'arrière-plan d'un drame dostoïevskien, où les personnages s'animent successivement selon une trame implacable, avant le final qui laisse la narratrice seule à son livre. Seule ? Pas tout à fait...vous le découvrirez si vous réussissez à vous procurer le second tome, malencontreusement épuisé chez l'éditeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SiladolaSiladola   30 novembre 2017
Parfois, lorsque, désœuvrée, je parcours l’appartement, mon image s'avance traîtreusement à ma rencontre, et, en voyant une forme se mouvoir dans ces funèbres eaux solitaires, je sursaute, mais, ensuite, quand je me reconnais, je reste là, immobile, à me regarder fixement, comme si je contemplais une méduse. Je regarde cette frêle et nerveuse personne, fagotée dans son éternelle robe rougeâtre (je ne me soucie pas de porter le deuil), avec ses tresses noires réunies sur le sommet de la tête d'une façon à la fois surannée et négligente, son visage souffreteux à la peau plutôt brune, et ses yeux grands et ardents, qui semblent toujours attendre des prodiges et des apparitions. Et je me demande : "Qui est cette femme ? Qui est cette Elisa ?¨"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Elsa Morante (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Morante
Vidéo de Elsa Morante
Dans la catégorie : Mélanges littérairesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Mélanges littéraires (68)
autres livres classés : SortilègesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
500 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre