AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de jvermeer


jvermeer
  10 mai 2022
******

Je feuillète le livre qu'Angèle-Marie Morazzani m'a gentiment envoyé. Ce recueil de petit format, un tableau moderne s'encadrant dans une couverture bleue, me donne la sensation d'être en terrain de connaissance. La présentation intérieure ressemble à celle que j'ai adoptée pour mes recueils sur la peinture : un tableau sur une page, confronté à un texte sur la page suivante qui le met en valeur.
Le travail de création des toiles numériques a été effectué par l'auteure sur le logiciel Paint. Je connais les difficultés de ce genre de réalisation sur ordinateur. le graphisme de chaque toile et les jeux de couleurs demandent du temps et de l'imagination.

J'ai pris du plaisir dans cette confrontation entre un tableau et un texte.
La première « Cha…Tcha…Tchat » est sympa : un chat joliment colorié face à des phrases, jeux de mots commençant par « chat » : Chat leurre la nuit ; Chat touille avec ses doigts ; Chat rue dans les brancards.
Drôle.

Les nuits de l'auteure doivent être sacrément agitées : « À la faveur de la nuit », elle peint, écrit, remonte le temps, brûle les interdits et arrive même à tisser des liens. L'insomnie...

Le tableau rouge sang sur fond noir ne trompe pas : la guerre, hélas d'actualité, s'installe dans « Ils sont tombés » :
« Ils maudissent
Ceux qui les ont menés au front,
Ceux qui les ont menés au fond
Six pieds sous terre,
À l'ombre de la vie. »

Les pages défilent. Bien pensé cette toile d'animaux joyeusement mêlés ! « Un vers à soie qui file un mauvais coton » et « Un chien aux abois » me mettent dans de « Drôles d'état ».

À la fin de ma lecture, je m'interroge. La recherche de l'auteure est originale dans les textes, l'imagination est présente, les images sont agréables à l'oeil et ont été savamment réfléchies. Ces courts textes ne ressemblent pas à la poésie que j'apprécie habituellement ?

Mes goûts me portant naturellement vers la picturalité du monde qui nous entoure, ma sensibilité m'a donc dirigé essentiellement vers le graphisme et le travail de coloriste des images qui est particulièrement réussi. Je les ai toutes appréciées. Je cite quelques oeuvres : « le rêve », « Dans mes rêves éperdus », « La terre », « Avec mon âme soeur ». Très beau travail !

La sonorité des textes a souvent parlé à mon oreille. J'en donne quelques courts extraits :
« Je suis »
« L'étreinte de la nuit
Me pousse aux jeux interdits.
Alors sur moi s'étalent
Les fleurs du mal. »

« L'écriture »
« Sous ma plume, les mots ruissèlent
Et sèment le vent.
Et les mirages se font visages
Pour donner vie à mes personnages. »

« On lui dit »
« On lui dit qu'elle a tort de s'accrocher,
Qu'elle ferait mieux de l'oublier,
Qu'elle manque de dignité
Pour se traîner ainsi à ses pieds. »

« le temps des adieux »
« Vogue vers d'autres cieux
Vogue vers d'autres bras
Va t'échouer sur d'autres corps.
Bon voyage et bon vent,
Je te rends ta liberté.
Permission accordée
De larguer les amarres. »

L'ensemble du recueil est un beau travail de précision. Poèmes et images se répondent l'un l'autre. L'osmose fonctionne.
Mon appréciation est donc globalement excellente. Cette qualité, j'en suis certain, séduira d'autres amis - ou abonnés ? - sur Babelio.
Merci Angèle-Marie.

***
Lien : http://www.httpsilartetaitco..
Commenter  J’apprécie          250



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (24)voir plus