AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 202084821X
Éditeur : Seuil (14/11/2005)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 22 notes)
Résumé :

L'enfance de Gérard Mordillat est digne des romans de Queneau. Sous sa plume généreuse et vivante, il fait revivre, au travers de personnages hauts en couleur, les années 1960 et un quartier, le XXe arrondissement de Paris: un grand-père joueur de cornet dans l'orchestre du cirque Barnum, une grand-mère veuve de guerre qui pose pour des cartes postales, un père ouvrier et communiste, une mère américaine anarchi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
svecs
  21 septembre 2015
Je me rappelais avoir vu le film de Gérard Mordillat il y a de nombreuses années. j'en avais gardé un bon souvenir et j'ai eu envie de lire le roman qu'il en a tiré, ou adapté. Visiblement, les choses ne sont pas si simples. Il y eut d'abord un livre, dont Mordillat, peu staisfait fit un film qui ne satisfait pas encore Mordillat complètement. Il reprit donc le livre et c'est cette version que j'ai lu. C'est l'histoire d'un jeune garçon élevé par des parents mélangeant toutes les tendances de gauche: communiste, socialistes, anarchistes, et flanqué de 3 grands-pères de subsitution l'un détestanbt les flics, l'autre les militaires et le dernier les curés. Court roman inspiré en partie de l'enfance de l'auteur (mais ce n'est pas une autobiographie), Vibe la Sociale est un livre joyeux et réjouissant, qui sonne juste, émeut quand il faut, amuse... un petit roman très court, ramassé en 140 pages qui se dégustent avec un plaisir de sale gosse. les saynettes s'enchaînent, comme la dispute autour de la grille de mots croisés de l'Huma ou le dictateur en 6 lettres pourrait être Lénine, à la grande colère du père, communiste radical.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jeannepe
  11 octobre 2013
Paris XXe arrondissement, du côté de Belleville et de Ménilmontant. C'est l'histoire de Momo et de sa famille. le père est communiste, la mère anarchiste et le frère socialiste. Rien que de l'ordinaire. Travail et revendications sociales, Perroquet Vert (le café du coin) et mots croisés de l'Huma : voilà ce qui rythme leur quotidien. du moins, quand ce n'est pas la guerre d'Algérie et les barricades de mai 68.
Avec un humour franc et grinçant, Gérard Mordillat met en regard le monde et les utopies. Combat déséquilibré, sauf si l'on ferme les yeux. Dictateur en six lettres ? Tout dépend de la première : L, H ou F ? La plume est critique, elle n'enjolive pas les idéaux. Et pourtant ces derniers nous gagnent… On se prend à rêver d'un monde meilleur, de lendemains heureux. Alors, vive la sociale !
Lien : http://auxlivresdemesruches...
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
JeannepeJeannepe   27 septembre 2016
« Clef » fut dit-on, le premier mot de Paul Valéry. En ce qui me concerne, les opinions divergent quant à la première phrase que j’aurais prononcée. Mon frère affirme que c’est : « Tout le pouvoir aux soviets. » Mon père ne démord pas du fameux : « Le socialisme dans un seul pays. » Ma mère, qui me tenait dans ses bras à ce moment historique, jure que c’était : « Vaincu, jamais dompté. » Personnellement, je suis presque certain d’avoir dit : « Garçon, l’addition ! », ayant eu très tôt le sentiment que tout ce qui m’entourait n’était pas fait simplement pour mes beaux yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gérard Mordillat (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Mordillat
Découvrez la bande-annonce officielle de la nouvelle trilogie de Futuropolis, signée Gérard Mordillat, Jérôme Prieur et Eric Liberge. Tome 1 en librairie.
autres livres classés : ouvrierVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
592 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre