AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2708220462
Éditeur : Editions de l'Atelier (01/02/1989)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
coco4649
  22 juillet 2018
 
 
Petit recueil, au sein duquel les
titres donnent pour la plupart
les questions traitées par l'auteur,
avec le plus souvent humour,
parsemé de jeux de mots, sans
prétention.
La fantaisie y est omniprésente
et la morale exempte de jugement.

Parmi les thèmes traités on y retrouve donc :
. Treize poèmes pour les douze mois de l'année
. Nuits
. Bestiaire fantasque
. La leçon d'histoire
. Récréations
. …Qui comme Ulysse…
. La boîte à musique
. le ciel dans la ville
. La clef des champs
. Fables
. La prière du petit garçon
. Dudune

Les quelques réflexions, suivantes
donnent la couleur bleue-rose-jaune
du recueil.

" Treize poèmes pour les douze mois de l'année
Mai
PAYSAGE
L'abeille butine
Le long des guérets ;
La mutine
Églantine
Rosit en secret.
Là-haut dans l'espace,
Un oeil en éveil…
L'ombre passe
D'un rapace
Devant le soleil.
p.16

" Treize poèmes pour les douze mois de l'année
Juillet
UN MATIN
L'aube s'est levée :
S'ouvrent les maisons ;
Chantent les couvées
Dans les frondaisons ;
La forge rougeoie,
Les murs, les coteaux
Répètent la joie
De mille marteaux…
p.18

" Nuits
L'HEURE DU BERGER
Le soleil se retire avec les hirondelles
Et les chauves-souris vont déplonger bientôt.
Voici l'heure où Venus, au rendez-vous fidèle,
S'allume dans le ciel au sommet du coteau…
Et tandis que la nuit descend sur mon village,
Que le monde s'endort dans le parfum des lis,
Couché sous un fayard au frémissant feuillage,
Je fais dire aux forêts le nom d'Amaryllis.
p.31

" Bestiaire fantasque
LA GRENOUILLE
Entends-tu, grenouille,
L'averse qui mouille ?
— " Quoi ? Quoi ? "
Petit crapaud,
Comment laver mon chapeau ?
— " Frotte !
Frotte ! "
Et toi, le roi des poules qui caquettent,
Quelle est, Monsieur le coq, la couleur de ta crête ?
— " Coqueulicot ! Coqueulicot ! "
Si ça vous amuse,
Poursuivez ce jeu.
Moi je m'y refuse,
Je suis un monsieur
Sérieux.
p.43

" Bestiaire fantasque
MÉTAMORPHOSES
Un gandin d'escargot sortit de sa maison
Pour se voir dans la glace.
La limace au retour avait chipé la place.
Elle avait bien raison.
p.50

" Bestiaire fantasque
L'ÉLÉPHANT
L'éléphant peut-il y voir ?
Le poète répond : Voire !
Quelle idée aussi d'avoir
Double défense d'ivoire !
p.59

" La leçon d'histoire
LA BATAILLE
Dans la lande inculte
Un petit lapin
Dort au pied d'un pin
Qu'un pivert ausculte.
Qui sait ce qu'il rêve ?
Qui sait ce qu'il voit ?
Des carrés de fèves ?
De grands champs de pois ?
La vie est paisible :
Le monde est heureux :
Les chasseurs entre eux
Se sont pris pour cible.
Rien ne le réveille,
Mais on voit souvent
Ses longues oreilles
Trembler dans le vent.
p.70

" Récréations
DANS LES DUNES
1.
Isabelle
Au dos d'une
Dune
— Quel joli
Lit ! —
Isabelle,
Belle
Aux yeux d'or,
Dort.
Au dos d'une
Dune,
Qui donc dort ?
Isabelle,
Belle
Aux yeux d'or.
p.84

" Récréations
LES ARBRES
Leur esprit se déglinguent ;
Ils font tout à l'envers ;
Nus comme vers
Quand c'est l'hiver,
En été, dignes dingues,
Ils portent l'habit vert.
p.86

" …Qui comme Ulysse…
COPLE
Hommage à Paul-Jean
Temple chinois coiffé d'un accent circonflexe,
L'averse, en te biffant, laissa mon coeur perplexe…
p.100

" La boîte à musique
CHANSON
" Bel oiselet, que tu me plais !
Si tu voulais, si tu voulais… "
Le moineau, quand il vit la cage,
s'est envolé dans le bocage.
" Moineau, pour toi je donnerais
Le coucou, le chardonneret,
Le pivert et le rouge-queue…
Et même la mésange bleue. "
p.103

" La boîte à musique
CHANT MARTIAL
Tirlibili galagou : goubili gala goulou
Tirlibili ?
Galagoulou ?
Guili guili gala gou.
Gou !
Gou !
Galagou !
Tirlibili gala gou
p.106
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   10 novembre 2017
L'HIPPOPOTAME


Par la Seine un hippopotame
S’en vint un jour jusqu’à Paname.
Il descendit dans le métro,
Changea même à Trocadéro ;
Mais quand il fut à la Concorde,
Il s’écria: «Miséricorde !»
Et par la Porte des Lilas
              S’en alla.

p.39
Commenter  J’apprécie          190
coco4649coco4649   10 novembre 2017
SI...


Si la sardine avait des ailes,
Si Gaston s'appelait Gisèle,
Si l'on pleurait lorsqu'on rit,
Si le pape habitait Paris,
Si l'on mourait avant de naître,
Si la porte était la fenêtre
Si l'agneau dévorait le loup,
Si les Normands parlaient Zoulou,
Si la mer Noire était la Manche,
Et la mer Rouge la mer Blanche
Si le monde était à l'envers,
Je marcherais les pieds en l'air,
Le jour je garderais la chambre,
J'irais à la plage en décembre,
Deux et un ne feraient plus trois…
Quel ennui ce monde à l'endroit !

p.81
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
coco4649coco4649   11 novembre 2017
LE VENT FOU


Le vent fou dans l'herbe folle
Batifole,
Batifole,
Le vent fou dans l'herbe folle
Batifole, et chaque nid

Sent vibrer dans la ramure
Qui murmure,
Qui murmure,
Sent vibrer dans la ramure
Le grand vent de l'infini.

p.7
Commenter  J’apprécie          140
coco4649coco4649   22 juillet 2018
Récréations


LE GNOME

C'est un homme, un petit homme,
Tout petit,
Si petit qu'on le surnomme
Confetti ;

Un chou-fleur est son domaine ;
En semaine il s'y démène,
Il lave, il frotte, il fourbit…

Le dimanche, en bel habit,
Joli cœur, il s'y promène
Sur le dos d'un limaçon…

Joli cœur — mais vieux garçon.

p.75
Commenter  J’apprécie          90
coco4649coco4649   10 novembre 2017
Janvier


TROIS PETITS PANTINS

Dans le clair matin,
Quand le lac est lisse,
Pétris de malice,
Trois petits pantins,

Trois gentils lutins
Quittent leur pelisse,
Trois lutins mutins
Mettent leurs patins.

Alors — ô délice,
Ô rire argentin !
Charmant tableautin,
Sur la glace glissent

Trois petits lutins
Malins comme Ulysse,
Trois beaux diablotins
Au rire enfantin

Dans le clair matin.

p.12
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jean-Luc Moreau (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Moreau
Intégrale - On n'est pas couché 16 mars 2019 #ONPC
Hugo Viel, coordinateur de «Youth for climate France», évoque l'urgence climatique face à Jean-Baptiste Djebbari, membre de la République En Marche et député de la 2e circonscription de Haute-Vienne, membre de la commission de développement durable et de l'aménagement du territoire. Christian et Valentin Spitz publient «Eloge de l'imperfection parentale - Les clefs du doc et du psy», chez Flammarion. Camille Lacourt publie quant à lui «Cinquante nuances de bleu», chez Michel Lafon. Jean-Luc Moreau et Nicole Calfan parlent de la reprise de la pièce «Deux mensonges et une vérité», de Nicolas Poiret et Sébastien Blanc.
On n'est pas couché  16 mars 2019 Laurent Ruquier avec Christine Angot & Charles Consigny  France 2 #ONPC
Toutes les informations sur les invités et leur actualité https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/
Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC  https://twitter.com/ONPCofficiel
Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
753 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre