AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781076359124
342 pages
Éditeur : Auto édition (03/07/2019)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Plus d'aventure, plus de liberté ! Depuis qu'elle a échappé à une terrible mort, Jessie ne souhaite que cela.Elle va apprendre, à ses dépens, que tous les désirs ne sont pas bons à réaliser. Ce que nos sociétés modernes ont oublié, elle va le redécouvrir brutalement : sorcière, augure, torche, porte-chance, thaumaturge ou encore combattant.Jessie va entrer dans : les cénacles du Don.

Après "Sous l'oeil de Judas" (coup de coeur du jury VSD 2013), "Au ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
mcd30
  17 décembre 2019
Et si un inconnu vous déconseillait de manger italien.
Et si cet avertissement vous sauvait la vie.
Que feriez-vous ?
Jessie, jeune femme curieuse et reconnaissante va voir sa vie bouleversée en remerciant cet inconnu et se trouvera en possession d'un don bien encombrant : elle est devenue un porte-bonheur. Mais la pauvre ignore tout de son don, et aborder des personnes dans la rue, les toucher, les mettre en garde, leur donner les clés de la réussite n'est pas si simple. À son insu, Jessie apprendra que porter bonheur attire bien des convoitises. Piégée par un cénacle (groupe de sorciers dotés de différents dons) notre pauvre héroïne se verra prisonnière, victime de chantage, torturée, vendue, tout ça pour aider un des membres qui participe à une hallucinante partie de roulette russe. Heureusement pour elle, un autre cénacle va lui venir en aide avec le ténébreux Guilian et jessie va s'associer à eux pour prendre sa revanche.
Régis Moreau nous entraîne dans le monde des Ellandis, guérisseurs, sorciers, combattants, porte-bonheur, maître du feu, tout un univers passionnant où le bien et le mal s'affronte à travers les cénacles. Avec un deuxième tome qui met la barre haute puisqu'il se passera à Prague, où les livres de sciences occultes et d'ésotérisme d'Himmler sont en vente aux enchères. Avec une écriture fluide, l'auteur nous livre une histoire qui sort des sentiers battus et nous dévoile un univers fascinant. Une belle découverte.
Un grand merci à Régis Moreau pour ce SP passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Yumiko
  22 novembre 2019
Je ne savais pas à quoi m'attendre en commençant cette lecture et autant dire que j'ai été surprise de bout en bout par les propositions de l'auteur. Il nous emmène au coeur d'une histoire très originale et incroyable, où les dons sont partie prenante et ont un rôle à jouer dans notre société. Jessie va se retrouver parachutée dans cet univers sans réaliser que certains voeux feraient mieux de ne pas être exaucés...
Nous entrons rapidement au coeur du sujet à travers Jessie dont la vie va basculer après être passée à deux doigts de la mort. Bien décidée à retrouver son étonnant sauveur, elle va tout faire pour recroiser sa route et lui demander des explications. Mais cette rencontre va bouleverser sa vie bien au-delà de ce qu'elle aurait pu croire et plus rien ne va redevenir comme avant. Plongée dans un univers dont elle ne comprend pas les tenants et les aboutissants, elle va devoir faire face à des obstacles dont elle n'a pas la moindre connaissance.
C'est alors que l'histoire prend une autre profondeur et devient beaucoup plus sombre quand nous découvrons l'existence des cénacles. L'auteur dévoile alors tout le potentiel de son histoire et l'originalité de son univers. Si pour le moment je trouve que nous avons encore trop peu d'informations sur ces cénacles et sur les dons, j'aime beaucoup que les informations viennent au compte goutte et que les questions nous poussent à en apprendre toujours plus.
Au niveau des personnages, la palette qui nous est proposée est variée et permet d'en avoir pour tous les goûts. J'ai quand même eu un peu plus de mal avec Jessie qui n'est pas encore assez développée à mon goût et trop simple dans ses réactions et dans ses réflexions. Mais elle évolue beaucoup durant cet premier tome et je peux imaginer qu'elle saura nous surprendre dans le tome suivant.
En bref, ce roman est une excellente découverte qui nous plonge dans un univers très original avec des personnages passionnants à découvrir, le tout servi par un style super accrocheur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lumerolle
  29 décembre 2019
Je remercie chaleureusement Régis Moreau de m'avoir proposé le premier tome des Cénacles du Don sous-titré, Les dieux déchus, en échange d'un avis honnête. C'est un service presse obtenu via la plateforme SimPlement.pro.
Pierre a le besoin vital de s'aventurer dans les lieux bondés ou peuplés, comme le métro parisien, pour toucher les gens. Il profite d'un brusque freinage ou d'un tournant un peu trop courbé pour poser sa main sur le bras d'un voisin. Pourtant, il n'est ni atteint d'une rare maladie psychologique ni un pervers. Au contraire, il est la source de la chance et il doit en distribuer autour de lui. Un soir, il se précipite vers Jessie qui a oublié son parapluie dans le bus. Il la conseille d'éviter de manger italien. Perplexe, la jeune femme rejoint sa meilleure amie qui l'invite dans un restaurant italien tellement apprécié que les tables sont vite remplies. Se rappelant l'avertissement de l'homme, elle la convainc d'aller ailleurs. A peine éloignées, une explosion de gaz souffle le bâtiment. Marquée par les évènements, Jessie fait tout pour retrouver le vieux médium car elle ne veut plus vivre son triste quotidien. Elle veut changer sa vie peu importe le prix. Sauf qu'il ne faut jamais souhaiter cela à la légère et accepter de succéder aveuglément au donneur de fortune.
Le monde développé par Régis Moreau est bien construit et l'auteur se sert à merveille de l'histoire de la chrétienté pour inclure avec logique et pertinence les personnes possédant un don et qui étaient considérées comme des dieux autrefois. La classification des magies, l'histoire, la création des cénacles et leurs modes de fonctionnement sont décrits avec justesse et réalisme. J'ai particulièrement bien aimé les effets du pouvoir sur le corps de son possesseur en incluant les légendes et le folklore français pour justifier la laideur ou la difformité des êtres tels les bossus ou les sorcières.
L'écrivain ne s'arrête pas à insérer la magie dans le monde réel. Il apporte également une réflexion philosophique et conceptuelle sur la chance en se questionnant sur ce qu'elle peut apporter à certains et prendre à d'autres. Sur l'impact qu'elle a sur le chanceux et autrui. Sur sa durée et les conséquences. La chance qui opère aujourd'hui n'est-elle pas le premier pas vers le malheur de demain ? Comme trouver un boulot après trois ans de refus (lucky) mais réaliser deux ans plus tard que son patron est un manipulateur qui va vous plonger dans la dépression (bad luck).
Cette dualité reflétée par les deux côtés de la médaille, se retrouve tout au long des Dieux déchus. Notamment au niveau des personnages qui ne sont ni tout blancs ni tout noirs. Jessie est une femme que l'on peut facilement cataloguer sous l'étiquette : métro-boulot-dodo. Sa rencontre avec Pierre va l'entraîner sur un chemin qui va révéler sa part d'ombre et la noirceur qui peut tacher un coeur à haute teneur en pureté après avoir subi de nombreuses épreuves rudes physiquement et psychologiquement. Impossible de rester de marbre face aux protagonistes de cet opus. Je pense par exemple aux membres du cénacle qui « accueillent » Jessie et que j'ai détesté à cause de leur perfidie. Ils sont horriblement bien vivants sous la plume de l'écrivain.
Le style de Régis Moreau sied parfaitement à l'atmosphère et à l'ensemble du livre (quelques coquilles sont présentes). Son portrait de la société dépeint une réalité dure et juste. Il n'hésite pas à user de descriptions crues et suintantes de vérité pour planter le décor. Je pense notamment à la scène du métro qui ouvre le premier chapitre et qui m'a de suite plongée dans son univers. J'aime le regard critique qu'il pose sur le monde actuel. Par ailleurs, je tiens à saluer le féminisme qui sous-tend certaines pensées de Jessie face aux situations qu'elle vit. En particulier, face au machisme de Dick qui est l'archétype du musclé qui a intégré uniquement le principe de virilité véhiculée par la société et qui n'a aucun respect pour les femmes au point de frôler la misogynie.
La vulgarité est fortement présente dans les dialogues de la deuxième partie du bouquin. Au point que des injures sont utilisées à la pelle. le monde dans lequel Jessie va évoluer est loin d'être tendre : fusillade, course-poursuite et bagarre mêlant poings et magie. L'auteur a le souci du détail pour décrire les scènes de combat au point d'en être même technique.
En bref, Les Dieux déchus nous plonge dans la sphère obscure de la société actuelle en mélangeant avec équilibre la magie et l'action. Régis Moreau nous propose une réflexion profonde sur la chance et ses effets sans verser dans la philosophie compliquée et nous fait réaliser que la porte ouverte par la bonne fortune peut mener à un sombre chemin.
Lien : https://uneloupiotedanslanui..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LinstantDesLecteurs
  27 septembre 2019
Et si vous croisiez une personne qui vous sauve la vie sans comprendre pourquoi ?
Woaw, Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je sors de cette lecture émerveillée ! Je me suis régalée ! Toute simple, mais vraiment bien fichue ! Merci Régis pour ta confiance !
Nous faisons la connaissance d'un petit Monsieur, il touche les gens, dans le métro, dans la rue… Et de temps à autre, il interpelle. Oui, une personne, comme ça au hasard et il lui dit quoi faire ou ne pas faire et disparaît. C'est comme ça que Jessie se retrouve à éviter de peu la mort !
Lorsqu'elle s'en rend compte, elle n'a qu'une hâte, retrouver cet homme ! Lui seul a su qu'elle ne mourrait pas. Il saura l'aide dans sa quête de changement de vie.
Ah ben ça, pour changer de vie, elle va en changer ! En effet, le petit Monsieur est en fait un porte-bonheur ! Hum… alors c'est un don qu'on lui a transmis. Et il sent en Jessie, la personne à qui il pourra transmettre ce don. Elle en est la première ravie 😀 oui, mais, il y a un mais ! le Don n'est pas tout à fait ce qu'elle pensait et le petit Monsieur s'est bien gardé de lui expliquer quoi que ce soit avant de disparaître ! Elle va devoir faire seule, ce qu'elle aurait pu apprendre de son « maître » ?
Dans sa quête, elle va de découvertes en déconvenues ! Arrivera-t-elle à survivre dans ce monde caché ? Arrivera-t-elle à se faire une place au milieu de tout ce monde qu'elle ne connait pas ? Et puis qui sont-ils sorcière, augure, torche, porte-chance, thaumaturge ou encore combattant ? Un cénacle, pour quoi faire ? En quoi cela consiste ? Oh ben dis donc ! Elle a du pain sur la planche ! Et puis une chose est sûre, c'est qu'elle ne peut rester comme ça ! Ça lui fait mal, ça la démange…
Alors là, mes Loulous, je dois dire que c'est pif paf pouf ! Juste bien dosé, équilibré et rondement mené ! Régis manie le monde de l'imaginaire avec beaucoup de subtilité. J'aime cette atmosphère où se mêlent légendes et réalités. Où on va gratter dans les temps anciens pour les remettre au goût du jour ! Parce que oui, dans les contes et légendes d'autrefois, il y avait bien sorcières, augures, torches, portes-chance, thaumaturges, combattants, cénacles, cour des miracles, bossus et compagnie 😀 Et moi, quand l'histoire est bien menée, je me régale comme ici. Non seulement, il a réussi à calquer ces légendes dans le monde moderne, mais il y adjoint des notions tout aussi ressentes ! Je vois poindre les mouvements sociaux, sociétaux et environnementaux. Mêlant l'Histoire et le présent.
Le style d'écriture de Régis est fluide, précis et sans fausse note. Il sait mener son lecteur là où il veut et tout est calculé. J'aime beaucoup cette manière qu'il a de nous faire tourner en bourrique ! Parce qu'on ne va pas se le cacher, Jessie en voit de toutes les couleurs ! Et nous aussi !
Avec un savant mélange de suspense, de rythme et de magie, il nous entraîne dans une histoire rythmée et entraînante. Beaucoup de réflexions, d'analyse et de psychologie dans ce livre et ça, personnellement, j'apprécie.
Je n'ai pas posé le livre parce que je voulais savoir où il voulait m'emmener ! Certains personnages sont surprenants, d'autres que l'on voudrait étrangler ! J'ai beaucoup aimé les parties racontées qui nous entraînent dans les explications et à travers les âges. Tout est fin et subtil pour nous fournir un résultat au cordeau !
Alors oui, ce n'est qu'un premier tome et la suite s'annonce surprenante et pleine de rebondissements ! Je me languis déjà de pouvoir y plonger ! Voilà un auteur que je découvre et que je vais suivre assidûment parce qu'il vaut le coup d'oeil je vous l'assure 😉
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, amateurs de magie, de féerie, je vous invite à découvrir « Les cénacles du Don, tome 1 : Les dieux déchus » de Régis Moreau. C'est plein de suspense et de découvertes. C'est hyper bien mené et l'écriture vous envoûtera… Alors qu'attendez-vous ? 😉

Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Khalya
  14 janvier 2020
Alerte coup de coeur ! Dès la 3ème lecture de l'année, on peut dire que 2020 commence bien question lecture (au moins ça !)
Ce roman, l'auteur me l'a proposé sur la plateforme Simplement Pro et je l'ai accepté en pensant lire une histoire sympa mais sans en attendre plus que cela.
Je m'attendais à tout, sauf à plonger dans une telle histoire !
Au début, je n'ai pas vraiment apprécié Jessie. Malgré les avertissements de Pierre, elle ne veut le Don de la chance que pour en tirer profit. Alors le fait que Pierre, qui lui transmet le Don, omette de lui préciser certains « détails » désagréables de la chose, je dois avouer que j'ai trouvé que c'était bien fait.
Sauf que la leçon devient vite disproportionné et que j'ai fini par avoir de la peine pour cette pauvre Jessie, qui certes méritait une petite leçon mais pas tout ce qui va lui tomber sur le coin du museau.
Car bien malgré elle, Jessie ne fait plus vraiment partie du monde des humains. Elle est entrée dans le monde des sorcières, des augures, des portes chances ou encore des passeurs de feu.
Comme le titre le laisse deviner, ces personnes dotées de pouvoirs se réunissent en cénacles, supposément pour leur protection.
Protection contre quoi ? Ben contre un tas de choses en fait, dont on ne voit qu'une fraction dans ce premier tome.
Au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, celle-ci devient de plus en plus sombre.
Même si certains personnages m'ont déplu dès leur première apparition (et il y avait de quoi !), jamais je n'aurais imaginé que l'histoire allait prendre ce tournant-là !
J'ai été totalement embarquée dans cette histoire et par la plume de l'auteur qui est vraiment agréable à lire.
L'histoire est telle que je ne peux pas vous en dire davantage, même pas sur mes sentiments à propos des personnages, sans risquer de vous gâcher le plaisir de la surprise.
Mais je ne peux que vous encourager à plonger dans cette histoire palpitante pleine de rebondissements, qui promet un tome 2 haletant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
regismoreauregismoreau   24 juillet 2019
- Comme vous, j’ai un don (...) Le feu n’a pas prise sur moi. C’est un ami, avec qui je peux jouer en toute confiance.
- Vous… vous êtes comme la Khaleesi, dans Game of Throne.
Encore médusée par la démonstration, Jessie n’avait rien trouvé de mieux à bredouiller (...)
- C’est un de mes personnages préférés, la coupa Louis. C’est pas celle que j’aime le plus mais, elle est très chouette. Même si c’est du flan quand on la voit ressortir vivante d’un incendie, au bout de dix minutes. Même avec le don du feu, c’est impossible. Les fumées toxiques inhalées auraient dû détruire ses poumons. Ou alors, elle serait morte asphyxiée. Pour l’avoir vécu plusieurs fois, se trouver dans un brasier, c’est comme être sous l’eau. Au bout d’un certain temps, vous manquez d’air. Vous ne trouvez plus de quoi respirer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mcd30mcd30   07 décembre 2019
_ ... Je crois donc que je peux vous faire confiance. Alors, je vais vous raconter ce que je fais : oui, je donne de la chance. Si vous préférez, je suis un fer à cheval ambulant, un trèfle à quatre feuilles vivant, une patte de lapins sur jambe.
Commenter  J’apprécie          100
mcd30mcd30   09 décembre 2019
Mamie Poulard hocha la tête et susurra. Aussitôt, Dumal s'écroula, les jambes paralysées, en geignant de douleur. Il se mit à se tortiller au sol, comme un gros ver de terre . Incrédule, Jessie s'était dressée sur son fauteuil devant cette démonstration éloquente de pouvoir.
Commenter  J’apprécie          80
mcd30mcd30   09 décembre 2019
"Mamie c'était plutôt sympa comme nom. La plupart du temps, ça rappelait d'agréables souvenirs d'enfance, ou ça évoquait une gentille petite vieille. "Ce ne sera plus jamais le cas pour moi", pensa Jessie, le ventre noué de peur.
Commenter  J’apprécie          60
mcd30mcd30   07 décembre 2019
_ ... Pas la peine de me demander pourquoi ces dons ou comment ils sont apparus ? On n'en sait rien. Beaucoup de théories circulent, pas toujours convaincantes. Pour certains, on serait des élus de Dieu, du diable, des extras-terrestres, ou je ne sais pas qui encore. Pour d'autres, on est des demi-dieux, ou des mutants. Je ne vais pas toutes vous les citer. Au final, on peut juste dire avec certitude que c'est là, c'est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : thriller surnaturelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre