AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Pascal Rabaté (Illustrateur)
EAN : 9782711200092
72 pages
Les Arènes (30/01/2019)
2.98/5   40 notes
Résumé :
Isabelle Samain, Isabelle Samain...
De tout temps et dans tous les pays, les hommes ont rougi devant Isabelle
Samain, ont été impressionnés par son charme absolu, son maintien tout en distinction, tout en élégance. De tout temps et dans tous les pays, devant Isabelle Samain, les hommes se sont sentis sommaires.
À travers le récit des premiers émois amoureux de François Morel, une peinture de l’adolescence tendre et pleine d’humour.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
2,98

sur 40 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis

sld09
  16 décembre 2021
Cette bande dessinée pleine de légèreté et de nostalgie nous replonge dans les années 1970, dans l'adolescence d'un François Morel éperdu d'amour pour Isabelle Samain. C'est amusant et touchant de voir le tout jeune homme, timide et maladroit, gérant difficilement ses premiers émois amoureux.
Les dessins restituent très bien l'atmosphère des années 1970 avec les couleurs, la déco des maisons, la mode (les sous-pulls !), etc. Représenter la conscience ou les émotions du héros par des personnages colorés transparents, un peu comme des anges gardiens toujours dans les parages, est une bonne idée pour illustrer le tumulte de ce qui peut se passer dans la tête d'un adolescent amoureux.
J'ai ainsi passé un bon moment avec ce récit où l'on retrouve l'humour empreint de tendresse de François Morel.
Commenter  J’apprécie          380
Bazart
  09 mars 2019
François Morel est un des invités de la Fête du Livre de Bron qui battra son plein tout le weekend ( voir notre entretien avec le directeur de la manifestation) et sera l'acteur principal d'un grand entretien, à l 'occasion de mettre en avant son album, " c'est aujourdhui que je vous aime" récemment édité aux Arènes avec l'aide ô combien précieuse de l'illustrateur Pascal Rabaté.

C'est aujourd'hui que je vous aime”est paru le 30 janvier, publiée aux Éditions Les Arènes.
À 12 ans, François découvre l'amour, les premiers émois. Elle s'appelle Isabelle Samain. Elle est belle et elle est inaccessible. Et les hormones qui s'en mêlent. Qui devient-on quand on grandit ? Un chic type ou un sale gosse ? Ces questions donnent lieu à un roman, un spectacle, et aujourd'hui à un album de Bande Dessinée… “
A Baz'art on a dit depuis longtemps à quel point on est sacrément touché par sa petite musique singulière et le regard tendre qu'il portait sur l'humanité et sur les gens, pas du genre , comme d'autres pourraient le faire( pas besoin de donner des noms) à tirer sur les ambulances et à lyncher ceux qui sont déjà à terre.
Pascal Rabaté, bien illustrateur reconnu dans le milieu de la BD avec notamment une adaptation en bande dessinée du roman d'Alexis Tolstoï Ibicus qui lui valu un succès critique et public notable, et même quelques jolies incursions dans le cinéma, adapte très joliment le roman de François Morel publié aux Éditions du Sonneur),
Excellent auteur de chroniques, on aime le plume savoureuse de François Morel , lestée d'un humour tendre et personnel
Il a redoublé d'ingéniosité pour matérialiser les mots afutés du comédien et romancier qui évoquent les premiers émois amoureux en toute simplicité. pétillant, sans prétention et souvent drôle. le thème du premier amour est abordé avec la singularité qui le caractérise.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
cecilit
  07 mars 2020
Quand deux artistes de talent s'associent, cela donne un ouvrage sensible, génial et intemporel sur l'adolescence et ses premiers émois amoureux.
Le p'tit gars de chez nous, Francois Morel, se souvient de l'adolescence, cette période toute de fougue rentrée, de lyrisme exacerbé par la frustration.
Forcément autobiographiques, ces souvenirs sur cet âge ingrat où l'on est entourė mais solitaire, pas encore grand mais plus tout à fait petit, poète mais pas que, obsessionnel et lunatique, sont touchants et drôles à la fois. Les copains d'école plus expérimentés ou simplement plus menteurs, les parents qui ne comprennent rien, les Isabelle Samain (aaah ! Isabelle Samain, Isabelle Samain, Isabelle Samain.... !) ou les Eric Tartenpion, les " je te raccompagne et puis après tu me raccompagnes" sans fin, on a tous connu ça.
Pas un autre que François Morel ne pouvait mieux en parler. Alors quand un des meilleurs de la bd met en image la poésie de Morel, c'est juste délicieux. Les dessins clairs, colorés, poétiques et réalistes de Pascal Rabaté sont un vrai plaisir pour les yeux.
Alors je ne sais si c'est la plume de Morel qui s'accorde bien avec les crayons de Rabaté, ou le contraire, le résultat est que l'addition des deux est parfaite. Ces deux-là se connaissent bien, s'estiment et s'aiment et cela se voit.
Aaah ! Francois Morel, Francois Morel, François Morel, François Morel... (ad. libitum) pourrais-je dire moi aussi ; quel bonheur que cet artiste que j'ai eu récemment la joie de voir sur scène (et d'avoir pu parler un petit peu avec lui, et, tac !! ).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
jamiK
  06 janvier 2020
J'ai l'habitude du style de François Morel au théâtre, ses one man shows, dans ses rubrique radio ou dans ses livres. Ici, sa prose disparaît au profit du dessin, celui de Pascal Rabaté, simple et léger. Même avec une économie de Mots, François Morel reste François Morel. le récit raconte les émois amoureux d'un collégien, timide, qui rêve d'une aventure avec Isabelle Samain. On retrouve bien son personnage, rêveur, naïf, ancré dans son époque, Pascal Rabaté accentue la nostalgie du début des années 70 en semant quelques indices, objets, nom des magasins... François Morel regarde sa timidité d'alors avec cette tendresse et cette pointe d'humour qui font sa particularité, son talent que j'apprécie toujours. C'est drôle, léger et fin, comme d'habitude.
Commenter  J’apprécie          210
christinebeausson
  06 janvier 2020
Pour commencer, il faut que je vous dise un secret .... Christine Beausson est mon surnom sur Babelio mais en vérité je m'appelle isabelle Samain.... alors vous comprendrez mon trouble en découvrant cette BD .... que des garçons comme Francois Morel ou Pascal Rabaté aient pu un jour louer ma grâce, ma beauté, mon intelligence, rêver devant mes seins, mes yeux, ma bouche .... je suis estomaquée !
Je comprends enfin où étaient passés mon vieux peigne, ma socquette blanche, mon crayon que j'aimais tant mordillé... j'ai tant cherché toutes ces petites choses ... voilà pourquoi toutes mes recherches sont restées vaines !
Que vous dire ou écrire de plus ... j'ai souri ... je me suis rappelé mes quinze ans...
Revenons sur terre, je vous l'avoue, j'ai souhaité vous faire une petite blagounette, je m'appelle Christine et le temps de cette BD j'ai changé de nom, je me suis souvenue de mes propres premiers émois amoureux, ceux où un simple regard, une main frôlée me transportait moi aussi dans un état second.
Un scénario qui nous projette au temps de Dgéneraldegoal et de Tchalaznavor. Un temps que les plus jeunes ne peuvent pas connaître !
Le croquis est simple,
Le recours à la couleur et la multiplication du personnage pour montrer la précipitation, l'enthousiasme sont très belles trouvailles qui accompagnent la réflexion tout au long des pages.
Je vous abandonnerais à la saine lecture de cette bd, car c'est l'heure de réciter ma prière favorite ... notre père qui êtes aux cieux, faites que je baise, que je tire, que je nique, que je culbute ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
sld09sld09   16 décembre 2021
Bien sûr Victor Hugo n’était pas trop mauvais, Jean Racine avait du savoir-faire, on peut tant qu’on veut congratuler Corneille, mais écoutez plutôt, miracle des merveilles :
Isabelle Samain, Isabelle Samain, Isabelle Samain…
Commenter  J’apprécie          120
cecilitcecilit   06 mars 2020
Nous proposons donc à nos éventuels lecteurs une plongée dans les années Pompidou-Giscard, avec leurs sous-pulls en acrylique, leurs 404 Peugeot et leurs 4 L, leurs posters de Mike Brant, leurs maillots de bain chamarrés en mousse synthétique, les canevas de chiens encadrés sur les murs du salon et les histoires d'amour, de désir, de passion, qui, elles, sont de toutes époques.

(Intro de François Morel)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PegLutinePegLutine   21 novembre 2019
- Vous savez quoi, ben j'aimerais bien caresser la chatte de Marie-Claire Taminier, héhé...
- [les garçons autour] hin hin...
- hin hin
- [Marie-Claire] Ben toi, si ta bite était en sucre d'orge il y aurait peut-être des amateurs... Et encore.
- Ohhh! Quelle vulgarité!
- Je ne la pensais pas aussi triviale!
Commenter  J’apprécie          40
Erik_Erik_   11 octobre 2020
Je vous aime... J'aimerais mieux pas ; mais j'y arrive pas.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de François Morel (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Morel
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Au programme de C à vous la suite : Invitées : Elise Lucet et Linda Bendali (Réalisatrice “Enquête sur un homme d'influence” - Cash Investigation) L'Oeil de Pierre - La surprise de Jean-Paul Rouve à son père « Cash investigation » enquête sur le business de DSK DSK, bienvenue au paradis fiscal DSK, homme d'affaires en eaux troubles
L'invité du dîner : François Morel  François Morel, son Brassens François Morel rend hommage à Georges Brassens La poésie drôle de François Morel François Morel, poète de l'actualité François Morel, « Mélancomique » La Story médias - Les confessions de la veuve de Pablo Escobar L'ABC - Les actualités de Bertrand Chameroy
+ Lire la suite
autres livres classés : années 70Voir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4481 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre