AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803672240
152 pages
Éditeur : Le Lombard (07/02/2020)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Bien connue en France, la famille Zéro Déchet prend la plume pour nous raconter ses péripéties familiales vers un mode de vie sans déchet. De la prise de conscience à un nouvel équilibre, ce qui ne devait durer qu'un an devint finalement un véritable sacerdoce ! Une aventure déjantée pleine d'autodérision, à l'opposé de notre société de consommation excessive.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Harioutz
  21 mars 2020
J'ai découvert La famille zéro déchet grâce à ce titre (il en existe d'autres, que j'ai hâte de lire également !).
Je suis particulièrement sensible aux questions environnementales et je tente d'impliquer, depuis plusieurs années, mes proches et mes élèves, afin d'entrer dans une démarche active de réduction des déchets.
Cette bande dessinée, à la fois pleine d'humour et de bons conseils, est un excellent support pour prêcher les "non-convertis" et les autres aussi !
Le rythme graphique, très soutenu, sert pleinement la démonstration selon laquelle à force d'ingéniosité et de réflexion, une réduction des déchets familiaux (mais pas que) est possible.
Cela va évidemment de pair avec quelques changements dans nos modes de vie, et lorsque ces derniers permettent de souder enfants et parents dans une même démarche, le pari est pleinement réussi.
Je remercie NetGalley, les éditions Le Lombard et l'auteure Bénédicte Moret de m'avoir permis de faire cette belle découverte !
#ZeJournaldelaFamillepresquezérodéchet #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11515
Jmlyr
  29 mai 2020
Zai découvert la BD Ze journal De La Famille zéro déchet par le biais de NetGalley, je remercie également les éditions Le Lombard.
Sur le plan du graphisme, il est simple, mais très expressif et efficace, coloré, gai en somme et j'ai su l'apprécier.
Concernant le sujet, j'ai donc suivi la mise en pratique de cette résolution qui semble impossible de prime abord, réduire ses déchets en une année à peau de chagrin !
Réduire, et faire réduire, car le couple a deux enfants ! Pari réussi au prix de nombreux efforts, de batailles aussi avec les commerçants, de l'abandon des achats en grandes surfaces au profit des producteurs de proximité, et de nombreuses recettes pour tous les produits.
L'humour est au rendez-vous, l'autodérision, mais au final, des tas d'idées à piocher. J'aime aussi le côté « on reste dans notre époque, on utilise le lave-linge et l'ordinateur ». Je vais réfléchir à appliquer quelques idées, j'avais déjà commencé, puisqu'il faut 21 jours pour changer ses habitudes, je vais commencer par éviter le plastique moi aussi.
#ZeJournaldelaFamillepresquezérodéchet #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          755
coquinnette1974
  16 mai 2020
Je remercie chaleureusement les éditions Le Lombard pour l'envoi, via net galley, de la bande dessinée : Ze Journal de la Famille zéro déchet de Bénédicte Moret.
Bien connue en France, la famille Zéro Déchet prend la plume pour nous raconter ses péripéties familiales vers un mode de vie sans déchet.
De la prise de conscience à un nouvel équilibre, ce qui ne devait durer qu'un an devint finalement un véritable sacerdoce !
Comme beaucoup, je connais la famille zéro déchet pour en avoir entendu parler via les médias, ou les réseaux sociaux. Toutefois, je n'avais pas eu l'occasion de lire leur histoire.
Nous sommes une famille qui, mine de rien, consomme pas mal de plastiques et génère donc pas mal de déchets. J'étais très curieuse de découvrir les aventures de cette famille tellement cela me semble compliqué de ne pas générer de déchets, surtout du plastique ! Ils sont à l'opposé de ma famille et c'est ce qui m'intriguait, comment pouvaient t'ils réussir cette aventure ??
Une fois la prise de conscience faite, nous allons découvrir qu'au début leur aventure ne fût pas de tout repos !
Car il est loin d'être évident de supprimer le plastique de nos déchets, surtout à l'époque où le vrac n'était pas encore à la mode.
J'ai aimé les traits des illustrations, l'histoire et surtout l'humour de l'autrice.
Même si le sujet est sérieux, cet ouvrage ne prend pas la tête car leurs aventures sont relatées de façon humoristique.
Quelle bonne surprise de cette bd que j'ai adoré et qui mérite bien cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
mariech
  21 mars 2020
Thème très actuel , la famille zéro déchet , le quotidien d'une famille qui décide de se lancer dans l'aventure pas si évidente que ça , il faut le temps que les mentalités changent , je crois vu le nombre de magasins zéro déchets que le changement arrive .
On a évidemment des déconvenues comme nous l'explique cette famille , ça demande un travail énorme si on veut tout cuisiner soi - même ou faire ses produits d'entretien et de soins, il y a quelques situations qui prêtent à sourire .
La famille zéro déchet ce sont les aventuriers du 21 ième siècle .
Il y a de bonnes idées pour tous , comme désencombrer ses placards , ah , tous nos achats inutiles .
Mais ce n'est pas toujours facile pour les enfants de se séparer de leurs jouets .
Le message est intéressant mais je n'ai pas été séduite par le texte .
Commenter  J’apprécie          260
AMR
  25 avril 2020
Je remercie les Éditions du Lombard et NetGalley pour l''envoi de cette BD dont le sujet me tient particulièrement à coeur.
Bénédicte Moret prend le crayon et la plume pour nous raconter ses péripéties familiales vers un mode de vie sans déchet. de la prise de conscience à un nouvel équilibre, ce qui ne devait durer qu'un an devint finalement un véritable sacerdoce… le titre, Ze Journal de la Famille (presque) zéro déchet, annonce une aventure déjantée pleine d'humour et d'autodérision, à l'opposé de notre société de consommation excessive.
J'étais donc dans les meilleures dispositions en entamant cette lecture…
Commençons par les points positifs…
Naturellement, je me suis reconnue dans le portrait de cette mère de famille. Chez nous aussi, la bonne volonté est évidente, nous trions nos déchets, nous pratiquons le compostage, nous commençons même à utiliser depuis peu du shampooing ou du dentifrice solide et nous faisons notre eau gazeuse… (pour ne citer que quelques exemples).
Il nous arrive souvent d'avoir un tel volume de « récup » à apporter aux conteneurs à couvercle jaune et à ceux pour le verre qu'il faudrait presque deux voyages et qu'en plus, c'est plus ou moins toujours le même qui s'y colle (« chéri… ! ») ; combien de fois, celui ou celle qui trie des légumes se trouve-t-il(elle) confronté(e) à un bac qui déborde dans la cuisine tandis qu'il pleut ou qu'il fait déjà nuit ? Oui, chez nous, le compost se fait à côté du potager, au fin fond de notre terrain…
Nous essayons de ne pas faire de dépenses inutiles et inconsidérées, mais nos armoires débordent de vêtements et de chaussures et notre salle de bain propose tout un assortiment de produits et cosmétiques divers pour les soins et la beauté de nos corps tout entiers…
J'ai beaucoup aimé l'allégorie du colibri qui répond assez à nos efforts et notre ressenti.
MAIS…
Cette BD m'a cependant énormément déçue. Tout d'abord, c'est beaucoup trop long ; 158 pages… Déjà, la mise en bouche sous forme de présentation générale compte 40 pages ! Quant aux bonus, tests et horoscopes, j'avoue que je les ai à peine survolés : du remplissage ?
Si j'adhère à la démarche, j'ai trouvé son illustration très égocentrée avec une mise en scène personnelle un peu trop « too much » du genre « et nous, et nous… et encore nous et surtout nous ».
Quant aux gros mots et grossièretés qui ponctuent le texte, les blagues scatologiques… Outre que ce n'est pas trop mon style, je me demande vraiment ce que cela apporte au propos général…
Bref, cette famille qui pourrait être la notre a fini par vraiment m'agacer, trop dans la représentation d'une ambiance « m'as-tu vu » qui dessert la problématique développée…
Une belle démarche dans un drôle d'emballage ; mon ressenti est loin du zéro déchet…
Une grosse déception !
https://www.facebook.com/piratedespal/
https://www.instagram.com/la_pirate_des_pal/
#ZeJournaldelaFamillepresquezérodéchet #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   23 mars 2020
« Vous avez les pommes bio qui viennent de Pologne et qui sont importées en camion, sinon, vous avez les locales mais pas bio, en culture raisonnée et livrées en camion, vous avez aussi les locales bio mais vendues dans du plastique.
Vous pouvez aussi prendre les pommes d'Espagne avec produits chimiques mais vendues en vrac.
Les locales pas raisonnées mais livrées à vélo et les bio sous serres chauffées mais à moins de 100 km.
Il y a celles de mon jardin mais moi j'y fous du glyphosate pour tuer les bestioles, j'aime pas les bestioles.
Y a Michel aussi qui vend les pommes de son jardin, lui, elles sont bio et sans emballage, mais par contre elles sont moches, pas du tout calibrées … et puis Michel, c'est un gland … vous prenez quoi ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          469
HarioutzHarioutz   22 mars 2020
Tenez, prenez un mégot qui tombe accidentellement dans la neige …
Ce mégot va se dégrader et polluer 1 m3 de neige autour de lui.
Sauf que, quand la neige fond … elle se transforme en eau et s'infiltre dans les sols.
Notre jolie herbe verte goût nicotine pousse donc désormais sur cette terre.
La vache mange l'herbe …
Et au final (pour vous la faire simple), c'est nous qui mangeons la vache !

« Pour Mâdâme, steak de Nicotine des Alpages sur son lit de particules de plastiques »

Et on peut faire la même démonstration avec l'eau qui s'infiltre dans les sols et rejoint les rivières !

« Et pour Môssieur, filet de dorade du grand large égayé de ses filaments de filtres de mégots sauce goudron ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          486
sasouh08sasouh08   15 mars 2020
Parfois le bonheur se résume à des choses simples.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Bénédicte Moret (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bénédicte Moret
Et enfin, quelle est LA chose à ne pas oublier quand on débute zéro déchet?
Avec Bénédicte Moret, on vous donne la réponse, et on vous invite à découvrir l'album, enfin disponible en librairie !! Retrouvez toutes nos capsules sur le Zéro déchet sur notre chaîne! - 5 idées reçues sur le zéro déchet - 4 conseils pratiques pour démarrer le zéro déchet - 3 pièges à éviter quand on débute le zéro déchet - 2 astuces pour s'y mettre - 1 chose à ne pas oublier
Cliquez ci-dessous pour lire un extrait http://bit.ly/Zero_Dechet_La_BD
autres livres classés : déchetsVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
119 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

.. ..