AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782280364331
486 pages
Éditeur : Harlequin (01/03/2017)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 81 notes)
Résumé :
Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite.Même si l'entreprise d'événementiel qu'elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l'échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano ? mieux  connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le c?ur ». A partir d'aujourd'hui, Paige ne pense plu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  19 mars 2017
Avec sa saga [Coup de foudre à Manhattan], Sarah Morgan nous plonge dans une ambiance où le romantisme et le sentimentalisme sont à l'honneur. Sa saga [Snow Crystal] avait été pour moi une fabuleuse découverte qui m'avait fait rêver dans l'ambiance de la magie de Noël. Ici, direction New York, la ville qui ne dort jamais.
Je ne vais pas vous faire attendre, et je peux affirmer de suite qu'avec ce premier opus la magie a plus qu'opérée. J'ai passé un excellent moment de lecture hors du temps dans une ambiance où les sentiments virevoltent et vous éblouissent telles des étoiles dorées dans un ciel dégagé au milieu de l'effervescence New Yorkaise. Je dois dire que j'avais été séduite avec le préquel sur Mathilda et Chase que nous avons le plaisir de retrouver dans l'histoire de Paige et Jake.
Lire un roman de Sarah Morgan c'est d'abord faire connaissance avec l'auteure grâce aux mots qu'elle dédie à ses lecteurs. Elle partage avec nous sa passion pour l'écriture mais aussi son amour pour New York, et vous le découvrirez tout au long du récit. Son amour pour cette ville transparaît dans chaque descriptions, dans chaque émotions qu'elle arrive à transmettre à ses lecteurs et j'ai été séduite par tous les aspects de ce premier tome.
Paige Walker est à un tournant de sa vie, s'attendant à recevoir une promotion, elle va prendre la claque de sa vie, elle se retrouve sans emploi, mais n'est-il pas temps pour elle qu'elle prenne des risques ? Paige n'est pas seule, accompagnée des ses deux meilleures amies, Eva et Frankie, elles vont se lancer dans une aventure aussi effrayante qu'excitante. Leur entreprise d'événementiel va voir le jour, et même si les débuts sont difficiles, nos trois amies sont bien décidées à saisir la chance qui leur est offerte. Elles ont toutes les trois le potentiel pour que leur société fonctionne, la peur et le danger ne seront plus un obstacle à leur réussite professionnelle, mais quand il s'agit de sentiment, Paige se sent tout de suite moins en sécurité, sauf si elle arrive à se tenir loin de Jake Romano, qui éveille en elle des sentiments qu'elle doit taire à jamais. Mais comment faire, alors que Jake se trouve toujours dans son sillage ? Et oui, Jake n'est autre que le meilleur ami de Matt, le frère de Paige.
Entre pression professionnelle et désillusions sentimentales, Sarah Morgan nous livre là un récit de grande envergure, à l'image même de ce que représente New York. Elle ne lésine pas sur les moyens pour faire fondre son lectorat, et encore moins pour le faire rire, car l'humour est une constante dans cette histoire.
Tous les ingrédients sont là pour que l'expérience de lecture soit parfaite. Les personnages sont charismatiques et plein de charme. New York est un personnage à part entière, on vivre grâce à cette ville pleine d'énergie. L'authenticité des lieux que l'auteure nous décrit est époustouflante, je me suis imaginée sur leur toit terrasse pendant leurs moments entre amis, j'ai contemplé des vues à couper le souffle en rêvant à travers les yeux de nos personnages. Je crois que j'ai rarement été aussi séduite par un environnement dans un roman. Les descriptions de l'auteure sont tellement précises, et ce sans alourdir le récit, que j'ai pu me transposer totalement dans le décor.
Notre trio féminin est tout simplement magique. Paige, Eva et Frankie sont amies depuis l'enfance, d'une amitié indéfectible. Elles sont toutes trois très différentes, et j'ai adoré les personnalités d'Eva et Frankie, j'ai hâte d'en découvrir un peu plus à leur sujet dans les histoires qui leur seront consacré. Eva, est une romantique née, elle croit en l'amour véritable et ne peut s'empêcher de tout romancer dans sa vie, sa douceur et son humour la rende attachante, elle est celle qui arrive à mettre tout le monde de bonne humeur. Frankie est une fille plus sur la réserve, l'amour ce n'est clairement pas pour elle, et elle ne subit pas cet état. C'est un choix personnel, la gent masculine ne l'intéresse pas et l'amour encore moins. J'ai trouvé son personnage énigmatique et j'avoue que même si l'on a déjà quelques pistes pour la comprendre, je me suis posé beaucoup de question à son sujet. Paige, quant à elle, et bien Paige est une femme forte, aux yeux des autres elle reste l'adolescente fragile qu'elle était, mais ce temps est révolu. J'ai bien aimé le caractère de Paige, elle sait ce qu'elle veut, tout en doutant de ses capacités. Elle est têtue et déterminée. Elle n'aime pas qu'on la protège car elle s'associe cela à de la faiblesse, à cause de son passé elle a du mal à analyser certaines données. C'est un personnage féminin que j'ai trouvé très agréable, elle m'a fait rire. J'ai fini par adoré ce petit bout de femme qui n'a plus peur de se mettre en danger pour obtenir ce qu'elle veut.
En ce qui concerne les personnages masculins, je n'ai pas été déçue. Chase Adams fait quelques apparitions, petit clin d'oeil au préquel. Je vais commencer par vous parler de Matt, le frère de Paige. Matt est un homme très protecteur envers sa soeur, mais ses intentions sont louables, vraiment bienveillantes. C'est un homme charmant, ce que j'ai aperçu de lui a attiser ma curiosité, je suis d'autant plus impatience de le découvrir plus intimement dans le second tome. Jack, notre héros. Notre bad boy doté d'un sex-appeal à faire fondre n'importe quel iceberg , non parce que Jake est torride, c'est un fait. Son personnage m'a fait ressentir énormément d'émotions parce que Sarah Morgan lui a vraiment donné beaucoup de poids dans l'histoire. On ne le découvre pas que comme un beau gosse qui a réussi à se construire un empire qu'il gère avec beaucoup d'originalité d'ailleurs, et j'ai adoré ça. L'histoire de Jake est émouvante, j'ai éprouvé beaucoup de compassion pour lui, et j'ai compris que le moindre de ses faits et gestes sont lié à son passé. Jake sait faire réagir les femmes, que ce soit grâce à son physique ou grâce à son attitude provocante. Jack est honnête et loyal, que ce soit en amitié ou dans ses relations avec les femmes, et même si il est contre l'engagement il n'est pas pour autant un connard avec les femmes qu'il met dans son lit. Son personnage est captivant et il plaira énormément aux lectrices car ce n'est pas une coquille vide, j'ai aimé l'homme qu'il est et la façon dont il a évolué aux côtés de Paige.
Les personnages secondaires apportent un charme supplémentaire à l'histoire. J'ai adoré Maria, la mère de Jake. Miss Tigresse m'a beaucoup fait rire, si si je vous assure ^^ Mathilda a aussi une petite place dans ce premier tome 🙂
J'ai été surprise par le scénario. Je m'attendais à ce que le roman soit axé uniquement sur Paige et Jack et quelle surprise de découvrir que la saga aura une réelle continuité. Même si chaque tome cible un couple il sera nécessaire de les lire dans l'ordre pour apprécié toute la magie de cette série. Une autre chose qui m'a énormément plu avec ce premier tome, c'est que l'auteure ne se précipite pas, elle prend le temps de poser les bases de cette saga, je me suis imprégné de l'ambiance générale avant de découvrir les tenants et les aboutissants de cette histoire, le récit est riche en descriptions et en narration, le tout allégé par de nombreux dialogues qui rendent l'ensemble très agréable. Je n'ai pas eu du tout d'impression de longueur et le roman fait quand même 459 pages. Cela m'a permis de me faire un avis sur chaque personnages et sur la façon dont s'est déroulé cette première aventure.
La plume de Sarah Morgan est fidèle à elle-même, elle est magique. Vous avez des bleus l'âme ? Lisez du Sarah Morgan. Vous avez besoin de rêver ? Lisez du Sarah Morgan. Vous avez envie de romantisme, d'évasion et d'humour ? Alors ne cherchez plus et lisez du Sarah Morgan.
Laissez-vous séduire par la plume enivrante de l'auteure avec des dialogues tantôt drôles, tantôt grave et surtout très divertissants. On suit le destin croisé de nos héros avec délectation. En matière d'érotisme, Sarah Morgan sort aussi son épingle du jeu, elle échauffe ses lectrices avec une ambiance chargée sexuellement parlant, entre Paige et Jake le feu couve et je vous assure qu'une fois la mèche allumée, rien ne peut les arrêter. Les scènes intimes sont sexy, sensuelles, l'auteure fait grimper la températures sans rester dans le descriptif, les scènes sont intuitives, naturelles et très riches en émotions, elles feront sensation auprès des lectrices.
En bref, [Nuit blanche à Manhattan] est une réelle ode à l'amour, l'amour sous toutes ses formes. Sarah Morgan nous transmet son amour pour New York en nous faisant découvrir cette ville de la meilleure des façons. Elle a encore mis en scène des personnages travaillés avec soin. Notre trio féminin est indéfinissable, je les ai adoré toutes les trois. Elles représentent à mes yeux l'amitié véritable qui ne souffre ni du temps ni de la différence. le romantisme est poussé à son paroxysme dans un univers magique qui laissera toutes les lectrices rêveuses. Laissez-vous séduire par la toute nouvelle saga de Sarah Morgan qui vous entraînera au coeur d'une ville lumière où tout est possible. Amitié, humour et amour rythment ce récit pour notre plus grand plaisir. Les romantiques dans l'âme ne pourront pas résister.
Une lecture 100% plaisir !
Lien : https://lmedml.com/2017/03/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesFacesLitteraires
  21 février 2021
Je retrouve Sarah Morgan, une auteure de romance avec une nouvelle saga du nom de « Coup de foudre à Manhattan ». Ce premier volume est une belle surprise, porteur de messages existentiels. Après avoir lu les deux premiers tomes de sa trilogie « Les frères O'Neil », se déroulant au coeur de la montagne ; le choix de nous faire voyager en pleine ville dans cette nouvelle aventure est une façon de nous faire part d'un ailleurs, un style de vie peut-être différent ou similaire au nôtre. Encore une fois, Sarah se base sur des faits réels, tout en créant une histoire d'amour. Les accroches de ce roman se composent de raisonnements et d'observations profondes, avec des personnages travaillés et se complétant harmonieusement. En contrepartie, la narration est à la troisième personne du singulier, je ne suis pas encore convaincue par cette forme d'écriture ; elle me laisse souvent perplexe et légèrement indifférente aux émotions. Manhattan est à découvrir à travers les yeux de Paige, de Jake et de leur entourage, une histoire engagée sur la peur de l'inconnu et sur l'intime de soi.
Paige est une survivante, après une adolescence difficile où elle passait son temps dans les chambres aseptisées des hôpitaux et une famille beaucoup trop protectrice ; elle décide de prendre sa vie en main et de se réfugier dans la ville de New York. Elle est proche d'obtenir ce qu'elle souhaite, quand tout bascule, elle se relève une nouvelle fois avec l'aide, le soutien de ses deux meilleures amies. C'est une héroïne très indépendante, elle ne veut aucune assistance et tente de mener sa vie comme elle l'entend. Je me suis prise d'affection pour ses incertitudes et son besoin de contrôle, Paige fait écho en moi ; elle est le miroir des individus analysant tout, le rappel constant que l'inconnu peut nous rattraper à tout instant. Elle est le reflet de la détermination de réussir et de la force d'être elle-même, son évolution au cours du livre est très bien amenée ; une protagoniste avec le coeur sur la main, une intelligence certaine et une fougue pour la vie. Elle coupe le souffle, ses masques pour cacher ses émotions peuvent résonner en nous.
Jake Romano est le meilleur ami du frère de Paige, c'est aussi le dirigeant d'une grande entreprise. Au début, il paraît très fermé et mystérieux ; petit à petit, il s'ouvre sur son passé et je n'ai pas vraiment ressenti de peine pour lui, mais plutôt de l'admiration. Bien évidemment, c'est un héros aimant les femmes, et s'engager pour lui n'est pas dans ses projets. En vérité, il ne croit pas à l'amour, l'abandon qu'il a vécu en est la cause. Il identifie les sentiments comme étant source de perte, de souffrance et de complication. Dans un sens, ses arguments se comprennent, mais c'est aussi et particulièrement un héros têtu, avec des peurs qui le dévorent au point de faire abstraction de l'évidence. Il est plaisant sur plusieurs aspects ; sa loyauté incommensurable, son esprit vif, ses valeurs entières auprès de ses amis et de ses collaborateurs. C'est quelqu'un de passionné, à l'écoute et d'une franchise absolue sauf envers lui-même.
Mon plus grand plaisir dans ce genre de littérature, c'est toute l'enveloppe autour des deux personnages principaux. En effet, ils sont accompagnés par des amis, de la famille, à chaque instant. du coup, la romance, même si c'est le thème de l'oeuvre, n'est pas lassante ou présente sur chaque scène. Les complices de Paige sont extraordinaires, avec des personnalités totalement à l'opposée ; elles forment ensemble un trio attachant ; de ce fait, l'amitié est aussi un visage de ce récit. Malgré une fin sans surprises, en mode conte de fées ; l'ensemble du livre est captivant ; l'originalité se trouvant dans certains thèmes abordés, dans les développements intenses des relations entre les protagonistes, dans les questionnements de chacun d'entre eux et dans leur environnement et leurs situations. L'histoire d'amour entre Paige et Jake met une éternité à s'installer, c'est à la fois déroutant et intéressant ; c'est plutôt rare pour une romance. Entre eux, l'attirance est conflictuelle, l'une garde en souvenir son humiliation et l'autre ne souhaite pas lui faire de mal ; or, les envies ne s'éloignent pas et prennent de plus en plus de place au sein de leur rapport. Ceux-ci, au commencement, sont à la fois hostiles et amicaux. J'ai pris plaisir à suivre leur façon de se comporter ensemble, ils forment un couple chaleureux. Sur les émotions, je suis sceptique, j'ai ressenti quelques sautillements du coeur, le sourire se dessine de lui-même durant la lecture et les dialogues ont du sens au point de se répercuter en moi-même ; toutefois, les détails en surcharge triomphent sur les possibilités des sentiments à éprouver.
Je suis passée par différentes étapes avec la plume de l'auteure sur cet ouvrage. Sarah Morgan change vaguement son style d'écriture, plus enrichie sur le vocabulaire, la construction du texte et le déroulement du récit en lui-même. Cette métamorphose diffuse son talent, le révèle une nouvelle fois. Néanmoins, je suis réservée sur cette plume parfois sophistiquée, moins simple que dans sa saga précédente. Je regrette profondément la forme de la troisième personne du singulier, tout en connaissant la richesse qu'elle apporte à l'histoire. En effet, celle-ci est idéale pour changer de perspective sur les héros et pouvoir donner des informations plus externes. Sarah Morgan rehausse cette romance par des traits d'humour, une écriture toute en virtuosité, avec des passages sensuels, des interactions sur lesquelles la réflexion émerge.
« Nuit blanche à Manhattan » est peut-être une oeuvre inattendue, sur le déroulement de l'histoire d'amour, sur l'écriture recherchée de l'auteure, sur la profondeur des personnages. Paige est vraiment le genre de femme moderne, capable de diriger une entreprise, de prendre des décisions par elle-même et de ne pas baisser les bras face aux épreuves. Son passé médical, ses combats, démontrent toute son envie de vivre. À propos de Jake, je l'ai apprécié sans tomber naturellement sous son charme ; sa perception de l'amour n'est pas la mienne alors je ne suis peut-être pas objectif avec lui. Dans les moments où il devient « sentimental », il est tout de même adorable et très appétissant comme homme ; ses faiblesses et ses qualités le font paraître humain. Une romance passionnante, bercée par des liens amicaux, des projets en construction et des peurs à dépasser. Au-delà d'une lecture peut-être futile pour certains, elle m'influence l'esprit ; j'en suis un peu déstabilisée. Un dénouement, certes, rapide et manquant de profondeur en comparaison du fond ; pourtant, je termine ce roman en étant apaisée. En dépit de mon bilan positif, je me sens à distance du coup de coeur, ou même d'une découverte majeure. La plume élaborée de Sarah Morgan, se différenciant de « Les frères O'Neil », m'a perturbée durant de nombreux chapitres, ces derniers s'allongent sur une quantité de pages et la narration choisie ne m'a pas totalement séduite. L'écriture est précise et animée, presque sans fausse note, seulement les émotions ne se libèrent pas véritablement.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TheLovelyTeacherAddictions
  13 mars 2017
Ce livre est tout simplement magique et je n'ai pas de mot pour décrire ce que j'ai ressenti au fil de ma lecture. La ville de New York sert non seulement de toile de fond à cette superbe histoire mais elle est pour moi un personnage à part entière. Cette ville qui ne dort jamais contribue largement à la magie qui se dégage de ce premier tome de la saga From Manhattan with Love. Ayant eu la chance de passer 10 jours à New York , il m'était facile de visualiser les scènes avec les personnages. Que ce soit la High Line , le Chrystler Building, il me suffisait de fermer les yeux et d'y être.
Une question que vous vous posez sans doute : dois je lire le prequel Minuit sur Times Square avant d'entamer la lecture de ce premier tome. Je ne peux que vous le recommander car vous aurez un premier aperçu de la magie New Yorkaise mais surtout vous ferez la connaissance plus approfondie de Cynthia, de Mathilda et Chase Adams. le prequel introduit aussi les personnages de Paige, Eva et Frankie qui sont au coeur de ce premier tome. Il se peut donc que vous soyez un peu perdu au tout début du roman face aux événements qui vous seront narrés.
Paige Walker est une jeune femme qui ne ménage pas ses heures pour son métier. Travaillant pour la société événementielle Star Events, elle se prépare à recevoir la promotion qu'elle attend depuis tellement longtemps. On lui avait assigné un objectif qu'elle a atteint et même surpassé donc elle va mériter cette augmentation qu'elle mérite tant. Pourtant son entretien avec la diabolique et fourbe Cynthia va réduire en poussière tous ses rêves. En guise de promotion , elle sera licenciée comme une malpropre et elle risque de toucher le fond si on ne la booste pas un peu. J'ai vraiment aimé le personnage de Paige car c'est une femme déterminée , qui peut compter sur ses amies fidèles Frankie et Eva . Elles se connaissent depuis l'enfance et ne se cachent absolument rien : les doutes , les souffrances, les joies, les espoirs . Paige est donc une amie très fidèle qui va entraîner ses amies dans un saut dans le vide mais leur confiance entre elles et la complémentarité de leur talent ne pouvaient qu'être le garant de la réussite d'Urban Génie , leur nouveau projet professionnel. Paige est une jeune femme qui a besoin que tout soit organisé dans sa vie et on ne compte plus les listes qu'elle élabore. Un peu insomniaque, elle mettra toute son énergie dans sa nouvelle aventure. Elle ne veut pas et ne peut surtout pas se tromper et échouer car non seulement elle causerait sa chute mais aussi celle de ses amies. Enfant , Paige a dû se battre pour survivre et cela lui a permis d'en faire une force malgré le caractère hyper protecteur de sa famille.
J'ai donc adoré sa relation avec Eva et Frankie car ces dernières sont aux antipodes de Paige et pourtant elles sont toutes complémentaires. Eva c'est l'éternelle optimiste et romantique. Elle n'attends qu'une chose : que son prince charmant débarque sur son cheval blanc et l'emmène dans son château pour vivre une folle histoire d'amour. Eva c'est aussi celle qui va s'occuper de concocter de délicieux mets pour ses futurs clients. Elle est la gentillesse même et j'ai adoré les scènes où elle est présente car elle illumine tout son environnement . Sa bonne humeur est communicative et même si vous avez une mauvaise journée , vous savez qu'à son contact tout ira pour le mieux. C'est une rêveuse mais elle croit en ses rêves et elle sait qu'un jour elle rencontrera celui qui fera chavirer son coeur. Eva c'est aussi l'empathie incarnée et je n'ai qu'une hâte découvrir en novembre le tome qui lui sera consacré car son histoire avec un personnage qu'on découvre dans ce tome promet d'être féerique. Dans ce trio d'amies, il y a aussi Frankie. Si Eva est l'optimisme incarnée, Frankie a très vite appris que l'amour ce n'était pas pour elle. Son passif familial sera un rappel constant qu'on peut être humiliée à longueur de temps par ceux qu'on aime. Malgré son côté bougon , on s'attache très vite à ce personnage qui apporte la touche de réalisme à l'intrigue. J'ai aimé sa "relation" avec un autre personnage et j'ai hâte de découvrir Rendez vous à Central Park en mai car elle sera l'héroïne de ce second tome et je suis impatiente de découvrir la tournure que la romance va prendre.
Mais revenons à Paige et à sa relation avec son frère Matt et son ami Jake Romano. Matt c'est son frère mais surtout son père. Il la couve comme une maman poule et ne cessera de s'inquiéter pour elle même si sa vie n'est plus en danger. Il a très bien réussi sa vie et il est ami avec Jake et Chase Adams. Je suis très curieuse d'en savoir plus sur cet acharné du travail car on sent qu'il aime Paige et ses amies et qu'il a une relation bien particulière avec chacune d'elle. Il est donc très intéressant de voir son implication dans la vie personnelle de Paige car sans le savoir il a condamné une histoire avant même qu'elle ne commence. Comment Paige réagira t-elle quand elle connaîtra toute la vérité? Sa compagnie Urban Génie aura t-elle un avenir ? Qu'en sera t-il de son amitié avec Jake?
Jake Romano est un homme très difficile à saisir, comme tous les hommes me direz vous :p Il a une carrière brillante et son génie n'est plus à prouver. Il maîtrise son domaine professionnel comme personne et sa notoriété dépasse les frontières mais sous les apparences de réussite , il y a un domaine où il doit faire des progrès : sa vie personnelle et sentimentale. Sa maîtresse c'est son travail et les bombasses qu'il fait défiler dans son lit. Pas la peine de s'attacher à Jake car il se lasse vite , très vite. Il n'y a pas de place dans sa vie pour l'amour. Je ne dirais pas qu'il est dans le même état d'esprit que Frankie mais en tout cas il refuse de faire fondre l'iceberg qu'il a autour du coeur. Pour un mec à l'intelligence ultra développé , il n'est pas très futé vis à vis de ses sentiments. D'accord il a passé un accord avec Matt son meilleur ami mais quand même "Jake ouvre les yeux" . Il le sait , il le sent au plus profond de lui même et pourtant il se refuse ce bonheur. J'ai envie de dire que c'est un lâche des sentiments amoureux. Se battre pour obtenir un nouveau contrat ou travailler sans ménagement pour développer une nouvelle appli , il sait faire mais pour le reste c'est une autre affaire. On apprend à la connaître au fil des pages et à découvrir sa relation avec Paige. Il a été à ses côtés au moment le plus difficile de sa vie , il ne l'a jamais surprotégé comme les autres l'ont fait, il s'est livré sur des sujets qui le touchent profondément mais envisager de passer la frontière entre l'amitié et l'amour... courage fuyons.
J'ai eu envie de secouer à de nombreuses reprises Jake car même si j'ai adoré ce personnage , j'avais envie qu'il prenne conscience qu'il faisait souffrir Paige tout en s'infligeant aussi une douleur. Sa vie privée est dénuée d'étincelles. C'est fade et n'est qu'un défilé de filles qui ne le connaissent pas vraiment. J'ai aussi adoré les moments qu'il passe avec sa mère Maria. Cette dernière est typiquement la mama italienne et on se régale quand tous nos protagonistes sont réunis pour leur moment convivial. C'est une véritable famille et elle aime prendre soin de ses petits. Paige saura aussi trouver une oreille attentive quand elle en aura besoin. Jake devrait donc écouter les conseils avisés de sa maman et enfin trouver le courage d'ouvrir son coeur. Jake deviendra t-il un homme qui assume ses désirs? Continuera t-il de se satisfaire de ses étreintes sexuelles sans saveur? Ouvrira t-il ses yeux et son coeur sur un bonheur qui l'attend depuis si longtemps?
Bref, je ne peux que vous recommander la lecture de ce superbe roman qui est tout simplement magique. Sarah Morgan a ce talent qui permet de transformer une romance classique en quelque chose qui nous fait rêver et vibrer. Dès les premières pages , nous nous attachons à cette bande d'amis qui vivent à New York et qui sont tous à un tournant de leur vie amoureuse. Laissez vous embarquer dans cette romance car vous ne regretterez pas le voyage. Vivement le mois de mai
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fanniie
  20 juin 2017
Voici mon avis suite à la lecture de Nuit blanche à Manhattan. Ce que peut déjà vous dire c'est que nous avons à faire à une histoire qui envoie pleins d'ondes positives, ajouter à cela une jolie romance. Vous vous doutez bien que ces deux "ingrédients" nous amènent forcément à un agréable moment de lecture, en tout cas ce fût le cas pour moi. Bon peut-être que ça peut vous paraître peu comme ça mais quand on a une jolie plume comme Sarah Morgan, c'est largement suffisant.
De mon côté j'ai commencé cette lecture sans avoir lu le préquel "Minuit sur Time square" qui j'imagine donne davantage d'infos sur certains personnages etc ... Néanmoins je n'ai pas eu de mal pour la compréhension du texte, ni à suivre les personnage.
Paige travail dans l'événementiel, alors qu'elle croyait obtenir une promotion c'est tout l'inverse qui se produit, elle est licenciée et il en est de même pour ses amies, Eva et Frankie qui travaillaient également pour la même agence.
La nouvelle est très difficile à avaler, elle ne s'attendait pas à cela du tout surtout qu'elle a fait du bon boulot et ramener à l'agence de gros clients.
Grâce aux encouragements de Jake, Paige va prendre le taureau par les cornes et va rebondir comme elle l'a toujours fait. Elle qui avait toujours rêver d'ouvrir sa propre agence lorsqu'elle aurait acquis un peu plus d'expérience, mais bon le sort en a décidé autrement et le moment est arrivé plus tôt que prévu. Alors elle, Eva et Frankie se lance dans cette folle aventure.
Mais malheureusement les affaires ne démarrent pas comme elles l'espérer, c'est à contre coeur que Paige va aller demander de l'aide à Jake afin qu'il puisse la mettre en relation avec des clients potentiels. La raison pour laquelle elle a du mal à aller vers lui, c'est que les sentiments qu'elle ressentait pour lui il y a de ça des années sont toujours présents.
Je me suis vite pris à l'histoire de Paige, d'ailleurs j'ai beaucoup aimé son personnage et principalement pour sa force de caractère. Malgré les coups bas de la vie elle reste forte, on a affaire à une Paige qui montre que lorsqu'on veut on peut, même si notre rêve ou notre ambition peut sembler absurde ou irréalisable avec l'envie, la volonté et le courage de se jeter à l'eau tout est possible du moment qu'on le veut vraiment. Il suffit simplement de prendre des risques.
C'est cet aspect du roman que je trouve qui nous transmettent de bonnes ondes positives. le fait que notre perso principal réussi ce qu'elle a entrepris nous pousse, nous donne l'espoir à ce que nos projets, nos rêves se réalisent peu importe la manière dont ils se réalisent. En lisant ce roman on a l'impression de pouvoir déplacer des montagnes.
Cependant je dénote un petit bémol mais qui peut être perçu autrement ou qui n'en soit pas forcément un (tout dépend des points de vue), le fait que nos protagonistes vivent dans un "monde de bisounours" où malgré les problèmes tout finit par s'arranger car ils ont dans leur entourage ou parce qu'ils font la rencontre de personnes disons influents capables de les propulser, les aider etc ... Pour moi ce genre de situation n'est pas très réaliste, j'ai surtout l'impression que cela fait trop conte de fées version XXI ème siècle.
J'ai apprécié également l'évolution entre Paige et Jake qui dans un premier temps leurs relations reste uniquement professionnelle puis se dirige vers une relation plus proche, plus intime. Tout est bien dosé au millimètre prés.
En bref, pour faire simple " Nuit blanche à Manhattan" est une romance à tomber par terre. L'auteure a une jolie plume très agréable et même si cette romance n'a rien d'originale, elle reste addictive. Ce genre de romances a des effets bénéfiques sur nous, elles nous donnent du baume au coeur, nous fait rêver et qui nous mets pleins d'étoiles dans les yeux. Après une histoire comme celle-ci on se sent bien. Hâte de pourvoir lire le(s) prochain(s) tome(s).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LunaZione
  07 avril 2019
Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman et leur patience.
J'ai enchaîné sans m'en rendre compte deux romans de la même série Coup de foudre à Manhattan. Je venais de lire le cinquième tome et celui-ci est le premier. C'est d'autant plus amusant que, du coup, dans celui-ci, l'on parle sans cesse d'une certaine Matilda, rencontrée dans Un été dans les Hamptons.
J'ai tout de suite accroché à l'univers de Nuit blanche à Manhattan. L'événement, ça claque et c'est toujours propice à de jolies histoires mais aussi à beaucoup d'humour. J'ai également beaucoup aimé l'idée de la création d'une entreprise par ce trio d'amies aussi sympathiques que complémentaires. le décor à peine planté, j'étais certaine de passer un bon moment. Alors, autant dire que quand Jake a fait son apparition j'étais conquise.
Leur histoire est aussi évidente que leur attirance même si on se doute que cela ne va pas être de tout repos. J'ai beaucoup aimé la part sombre de Jake qui lui fait faire des bêtises mais aussi sa part lumineuse qui le fait se rattraper avec talent. La fin est d'ailleurs très sympa' dans le genre. J'ai également trouvé intéressant la volonté de dialoguer de Paige : c'est assez rare les personnages - et les personnes dans la vraie vie d'ailleurs - qui savent poser les problèmes sur table pour avancer. J'ai beaucoup apprécier ces moments où elle prend sa vie en main.
J'ai beaucoup aimé le dynamisme de Paige et sa volonté d'aller de l'avant. Quand on la rencontre aujourd'hui, il est difficile de l'imaginer dans la peau d'une adolescente fragile et malade. J'ai aimé son envie d'indépendance tout autant que sa très jolie relation avec son frère.
Jake aurait tout de l'homme parfait s'il n'était pas aussi effrayé par l'engagement. C'est franchement grâce à ce côté qu'il garde une part de crédibilité. J'ai aimé ces bons conseils ainsi que sa façon de veiller, mine de rien, sur les filles.
J'ai également passé un excellent moment en compagnie de Frankie et Eva, toujours propices à une bonne dose d'humour.
Je crois que Nuit blanche à Manhattan est le livre de Sarah MORGAN que j'ai le plus aimé jusqu'à présent. Il me semble que c'est notamment du à l'univers citadin qui me parle davantage que les montagnes enneigées ou les plages désertiques pendant les basses saisons. Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié son humour et l'attention particulière qu'elle accorde à ses personnages.
Une romance pétillante.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   02 mai 2018
Paige avait passé des heures et des heures à essayer de comprendre sa boss, mais elle n’avait toujours pas réussi à percer à jour le fonctionnement de cette femme. — Je ne l’ai jamais entendue parler de quelqu’un ou de quelque chose à l’exception du boulot. — Tu crois qu’elle a une vie sexuelle ? — Aucune d’entre nous n’a de vie sexuelle… Nous sommes à Manhattan, je te rappelle. Tout le monde ici court du matin au soir. Personne n’a plus de temps à consacrer au sexe, de nos jours. — Personne… à part ma mère, marmonna Frankie. — Et Jake ! se hâta de préciser Eva. Il était à l’événement qu’on a organisé pour Chase Adams l’autre soir. J’ai trouvé que c’était le mec le plus sexy de la soirée. Et brillant, avec ça. Il s’envoie en l’air régulièrement, lui. Bon, bien sûr, le fait d’être chaud comme la braise, avec un corps de rêve, ça aide. Je peux comprendre que tu aies eu un méga-crush pour lui à l’adolescence, Paige. Une crispation douloureuse noua le ventre de Paige, comme si on lui avait mis un coup dans l’estomac. Mais elle sourit sans rien en laisser paraître. — Hou là… Ça remonte à la préhistoire ! Penser à la vie sexuelle de Jake n’aurait pas dû l’affecter, en principe. Vraiment pas. — C’est important, un premier amour, poursuivit Eva sur un ton rêveur. C’est un sentiment qui ne s’efface jamais complètement. — Cela vaut aussi pour une première désillusion. Là aussi, ça laisse des traces qui ne sont pas près de s’effacer. Ma passion pour Jake quand on était ados est retombée depuis longtemps. Alors inutile de me regarder avec ces yeux dégoulinants de romantisme. Cela dit, sa relation avec Jake était loin d’être simple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   19 mars 2017
Comment avait-elle osé ? Proposer à Jake de danser, alors qu’ils étaient venus là dans un contexte strictement professionnel ! Qu’est-ce qui a provoqué ce sinistre dérapage ? Où était passé son cerveau ?

Sous le ciel ivre d’étoiles, grisée par le rythme en staccato du pouls de Manhattan, elle avait oublié son habituelle réserve. Cessant de considérer Jake comme un client, elle avait vu l’homme en lui.

Paige réprima un soupir d’exaspération, évidemment qu’elle voyait l’homme en Jake Romano ! Qui aurait pu ne pas le voir, franchement ? C’était un pur concentré de sex-appeal, le tout emballé dans un smoking.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FanniieFanniie   05 juin 2017
si tu t'es plantée, contente-toi d'avaler la pillule même si elle est amère, et dis-toi qu'au moins, elle est à zéro calorie et que tu ne prendras pas de poids
Commenter  J’apprécie          30
LesFacesLitterairesLesFacesLitteraires   19 mai 2020
- Je vais te dire, Paige, ce que tu dois faire.
Il prit la bouteille de champagne et elle ne put s'empêcher de noter la façon dont sa chemise lui moulait les épaules. Il avait le corps d'un lutteur et on devinait, même sous les vêtements, le relief troublant de sa musculature.
- Bon, on va commencer par faire la fête. Puis, une fois que nous aurons descendu cette bouteille de champagne, tu pourras commencer à envisager de monter ta propre société. Tu veux pouvoir faire confiance à ton boss ? Une seule solution. Prends toi-même les commandes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lespassionsdemelinelespassionsdemeline   17 mai 2017
C'est presque un réflexe élémentaire de tout faire pour ne pas retomber dans une souffrance que l'on a déjà connue. On se dit qu'on a trop à perdre et qu'on ne le supportera pas … Mais à force de ne rien vouloir lâcher, on finit par passer à côté de la vie.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sarah Morgan (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Morgan
Embrassons-nous sous les étoiles - Sarah Morgan
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4024 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..