AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  27 août 2018
« La Société Protectrice des Monstres – Loup-garou contre dragon » m'a à plusieurs reprises fait de l’œil à la bouquinerie. Las, il s'est avéré qu'il s'agissait du premier tome d'une série dont le dernier se monnaie une fortune en occasion... Ceci dit, pour une poignée d'euros, j'ai fini par craquer. Bien m'en a pris, car il s'avère qu'il peut tout à fait se lire en tant que one-shot, l'intrigue du volume étant bouclée à la fin.

Ulf est un jeune garçon un peu particulier, ayant grandi au sein du refuge de la SPM, la fameuse Société Protectrice des Monstres qui donne son nom au livre, sous la bienveillance d'Helen Fielding, une vétérinaire spécialisé dans les monstres de tous poils (ou écailles !). S'il n'a jamais quitté les lieux, il connaît la vaste réserve comme sa poche et ne rechigne jamais à aider sa bienfaitrice. Ce qui lui permettra d'assister à l'arrivée de dragons dans la région... mais aussi à l'autopsie de l'un d'entre eux, mystérieusement abattu...

Les jeunes lecteurs un peu sensibles auront donc peut-être un peu du mal avec la scène en question, qui ne nous épargne rien, sans pour autant tomber dans le gore. Ça reste un bouquin jeunesse, cependant, sous son joli vernis fantastique, le thème de l'exploitation animale est, lui, bien réel. Pollution, trafic de viande ou de fourrure ou encore combats illégaux sont évoqués plus ou moins rapidement. La réserve de la SPM est ainsi un lieu d'accueil temporaire dont les pensionnaires repartent une fois de nouveau en forme. Et, sans pouvoir trop en dire, l'ensemble de l'histoire tourne autour de ça. Un message écologique, certes, mais habilement intégré à une histoire divertissante et un univers dépaysant à souhait.

Au niveau du background, les auteurs se sont clairement fait plaisir. Même si la plupart des créatures résidant au refuge ne sont qu'à peine évoquées, les trois amis d'enfance sont parvenus néanmoins à brosser le portrait d'un certain nombre d'entre eux en une poignée de mots, suffisamment pour donner une idée assez précise de ce à quoi ils ressemblent. Certains sont inoffensifs, d'autres dangereux, et tout ça, on le découvre avec émerveillement en même temps qu'un visiteur à qui Ulf montre les lieux... Vingt pages beaucoup trop courtes qui ont un petit air de Jurassic Park, où l'on regrettera de ne pas pouvoir s'aventurer dans les biodômes, ni d'en apprendre davantage sur les bestioles dont le nom est seulement cité.

Quant à Ulf et ses amis, ils s'avèrent terriblement attachants. Même Druce, la gargouille au premier abord pas franchement sympathique. Et si le Docteur Fielding se révèle parfois un peu agaçante à vouloir a priori injustement tenir Ulf à l'écart, elle ne fait qu'essayer de le protéger des histoires de grandes personnes... quelque chose qui semblera familier aux plus jeunes lecteurs, donc. Là encore, c'est très bien foutu.

Le seul défaut du livre est donc son intrigue principale ultra, méga, archi prévisible ; et encore, ça ne la rend pas la lecture moins plaisante pour autant.

Peut-être pas un gros, mais au moins un petit coup de cœur !
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus