AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028111564
Éditeur : Bragelonne (11/03/2020)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Hakan Veil est un ex-agent de sécurité haut de gamme, dont le corps équipé de technologies militaires fait de lui une véritable machine à tuer. Ses anciens employeurs l'ont abandonné sur une planète Mars troublée, où les institutions terriennes se battent pour l'argent et le pouvoir sur fond de luttes d'indépendance. Mais Veil rêve de retourner sur Terre – ce que lui offrent les autorités terriennes, s'il accepte d'assurer la protection de l'une de leurs employées. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
culturevsnews
  13 mars 2020
Tout comme "Altered Carbon", celui-ci est un grand mélange de détective noir et de cyberpunk dans un monde dystopique. Au lieu d'envoyer un détective sur des planètes lointaines en transportant une personnalité numérique dans un corps récepteur, la future technologie mise en scène ici sur une Mars coloniale et terraformée est dans le domaine de la bio-ingénierie, des implants d'intelligence artificielle et des nanotechnologies. Au lieu de Tak dans la série précédente, notre héros similaire ici est Hak, diminutif de Hakan Veil, et il est une arme incarnée.
Veil a été génétiquement modifié pour augmenter ses capacités physiques (comme la vision nocturne et les modes de combat à haut indice d'octane) et a été implanté dès son enfance avec une IA de niveau militaire embarquée avec laquelle il peut dialoguer en interne et interagir grâce à des écrans analytiques projetés sur sa rétine. Cet investissement a été réalisé par une méga-corporation, Blond Vaisutis, spécialisée dans la sécurité des entreprises, une sorte de Haliburton du futur. Pendant vingt ans, Veil a travaillé pour eux en tant qu'"agent de contournement", un agent polyvalent pour l'espionnage, les opérations secrètes et les contre-mesures violentes à toute menace de pirates, d'insurrections ou de gouvernements locaux arrogants à l'encontre des entreprises rentables. Mais il a commis une erreur coûteuse qui a fait des morts et a exposé l'entreprise à une exposition politique défavorable, pour laquelle il a été licencié et exilé sur Mars. Là-bas, il lutte contre la pauvreté pour utiliser ses talents dans le cadre de contrats privés.
Sa constitution cybernétique exige que Veil soit en hibernation pendant quatre mois sur un an. Il a pu acheter une ancienne nacelle de sauvetage avec unité d'hibernation installée dans un bloc vivant de nacelles pour les pauvres de la métropole Bradley (un peu comme la nacelle de Bruce Willis dans le film "le 5eme Élément"). Lorsqu'il est ranimé, il court "à chaud", ou sur un déclencheur à cheveux, pour trouver des solutions violentes, ce qui fait partie de sa programmation pour une action décisive comme lorsqu'un vaisseau de société est attaqué. Ainsi, notre super-héros déchu prend un aspect un peu caricatural à la Hulk. Son IA à bord, "Ris", tente de l'orienter vers un comportement plus stratégique et plus sûr, avec des provocations sarcastiques et des harcèlements ironiques, mais "sa" conception militaire.
Notre première expérience avec Veil au réveil de l'hibernation est le meurtre audacieux d'une figure du crime organisé qui a tué une femme qu'il avait sauvée des dommages collatéraux lors de son dernier travail. Peu de temps après, il se détend en faisant l'amour avec une voisine dans sa résidence de "Pod-Park Heaven". La violence d'une vengeance grossière et le fait de se vautrer dans le sexe brut nous met sur un chemin tortueux vers quoi ? La phase suivante m'a rapidement fait pousser les "ucks" et les "icks" et m'a fait décoller pour un tour de "wow". Comme dans les romans policiers noirs de James Ellroy à Los Angeles après la guerre, j'avais envie de prendre une douche à la fin de la course, mais je devais néanmoins courir à travers les pages.
L'élément cyberpunk gibsonien satisfaisant du récit provient de la froideur de notre héros face à toutes les factions corrompues auxquelles il doit faire face et de la reproduction du "Sprawl" de son prédécesseur, le ventre urbain richement détaillé et multiculturel d'un monde de chien-mangeur dans un avenir de haute technologie. Un agréable retour dans la jungle humaine a si bien capturé la prise du film "Blade Runner" de P.K. Dick. A découvrir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
karined1
  03 avril 2020
Thin air est le premier roman de Richard Morgan que je lis. Je ne lis pas de moi-même des romans de SF et masse critique me permet de découvrir ce genre de littérature. Et… j'ai apprécié. C'est finalement un roman policier qui se déroule dans un futur hypothétique …
Hakan Veil est un ancien agent de sécurité haut de gamme, amélioré depuis sa plus tendre enfance grâce à des technologies militaire intégrées dans son corps. Une IA avec qui il peut communiquer par la pensée appuie ses performances déjà surdéveloppées.
Embauché, par la police, comme garde du corps d'une auditrice venu de la Terre sur Mars, Hak se retrouve mêlé à des intrigues qui le dépassent mais pour lesquelles finalement il a été créé. Tout est amplifié, tout est 2.0 : les enjeux politiques, les enjeux économiques, la mafia locale, les luttes de pouvoir, mais aussi les armes et du coup les bagarres.
Ce livre est très bien écrit, on vit les scènes que l'on lit. C'est un autre monde et pourtant on l'imagine très bien, hyper réaliste (et flippant…). du coup j'ai envie de voir la série issue de son premier livre.
Pour conclure, cette plongée dans l'univers de Richard Morgan m'a percutée; notre avenir sera t'il aussi moche?
Un grand merci à Babelio et aux éditions Bragelonne pour cette belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Apophis
  17 novembre 2018
Dans Thin air, situé dans le même univers que Black Man / Thirteen mais qui peut se lire sans problème de façon tout à fait indépendante, Morgan fait certes du Morgan (Veil n'est qu'une troisième itération de l'ex-supersoldat badass, après Kovacs et Marsalis), mais il le fait en mode 2.0 : meilleurs personnages secondaires, intrigue d'une richesse impressionnante, worldbuilding au top, style toujours aussi rentre-dedans et efficace. Bref, que vous aimiez déjà ce que propose l'auteur ou pas, vous auriez tout intérêt à jeter un coup d'oeil sur ce livre, qui mêle roman noir, biopunk et western de l'espace en un mélange harmonieux, sur une planète Mars où la corruption, les corporations, les biotechnologies et le concept de « Nouvelle frontière » règnent en maîtres.
Ce qui précède n'est qu'un résumé : retrouvez la critique (beaucoup plus) complète sur mon blog.
Lien : https://lecultedapophis.com/..
Commenter  J’apprécie          160
yogo
  04 avril 2020
De Richard Morgan, je n'avais lu pour le moment que l'excellent Carbone Modifié. Thin Air (le second tome de la série Black Man mais qui peut se lire de manière indépendante sans aucun souci) est donc ma deuxième rencontre avec l'auteur.
Dans un futur indéterminé mais plutôt lointain, Hakan Veil, ex-agent de sécurité haut de gamme équipé de technologies militaires est une machine à tuer. Abandonné sur Mars par ses employeurs, il rêve de retourner sur Terre. Mais les tickets retour pour la planète mère ne sont pas faciles à obtenir. Quand une société terrienne l'engage pour surveiller et protéger l'un de ses membres, il accepte volontiers, surtout qu'une possibilité de retour sur Terre s'offre à lui en cas de succès. Malheureusement pour lui, la mission en apparence simple va vite se compliquer et c'est tout le système politique martien qui risque de vaciller.
A mon sens il faut séparer le background de l'intrigue. L'un est exceptionnel quand l'autre est une succession sans fin des pires clichés du thriller.
Dans la première moitié du roman l'auteur se focalise sur son univers : la vie sur Mars, à grand renfort de hautes technologies, il nous explique comment celle-ci est aujourd'hui habitable. Très précis dans ses descriptions, c'est une immersion au sein de la planète rouge. Il nous présente les différents protagonistes et en particulier le héros du jour Hakan Veil, cet homme cyberaugmenté plein de ressources et de surprises. Il dresse également une vision globale de la politique martienne et quelques éléments de la difficile relation Terre-Mars. le tout est excellemment bien construit, sans faille, très crédible et se fait sans précipitation mais sans lenteur.
Une fois tout mis en place, Richard Morgan s'attaque à la résolution de l'énigme. Et c'est là que ça coince un peu. Si vous aimez les thrillers musclés, où l'on tire à tout va (dans tous les sens du terme !), où les rebondissements succèdent aux péripéties, alors vous en aurez pour votre argent. Dans le cas contraire vous allez trouver le temps long, c'est interminable. A chaque fois que l'on pense l'intrigue résolue, un nouveau coup de théâtre survient et telles des poupées russes, à chaque nouvelle révélation une révélation. Grosses ficelles, coïncidences et compagnie sont les maîtres mots du côté thriller du roman. Oubliée la crédibilité de l'univers.
Pour conclure, Thin Air est un thriller-SF et je préfère retenir le background exceptionnel SF que l'intrigue médiocre du thriller. Après une première moitié pleine de promesses, la résolution de l'intrigue gâche le plaisir de lecture. Mais peut être suis-je trop exigeant et ne me contente pas du bon divertissement proposé. A vous de vous faire votre avis.

Lien : https://les-lectures-du-maki..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pascalamet2102
  02 avril 2020
J'avais adoré "Altered carbone" et "Black man". Je n'ai pas été déçu par ce roman qui se passe dans le même univers que les précédent. Les personnages sont bien construits, l'intrigue est prenante !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Richard Morgan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Morgan
L'excellente chaine Youtube Nexus VI parle de la différence entre le roman et l'adaptation en série : "Altered Carbon"
autres livres classés : cyberpunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3011 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre