AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211215394
Éditeur : L'Ecole des loisirs (12/03/2014)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 70 notes)
Résumé :

Annabelle a décidé que son coeur était hors service et sous les ordres exclusifs de son cerveau. En terminale S, rien n’existe en dehors de son travail. Et pas question pour elle de se limiter à l’obtention du bac, il faut qu’elle soit la meilleure.

Les garçons ? De simples copains. Et ce n’est pas Samuel, le fils de l’ambassadeur des États-Unis parachuté dans sa classe, qui y changera quelque chose. Annabelle est d’accord pour consacrer deux... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
claireo
  12 octobre 2018
La couverture est jolie, toute en couleurs pastel.
Le début du roman est entraînant, on découvre Annabelle et Samuel, leur rencontre sur les bancs d'un lycée parisien et leurs familles respectives. Les parents d'Annabelle sont séparés, momentanément espère-t-elle ; Samuel, lui, vit avec son père, l'ambassadeur des Etats-Unis. Les personnages sont sympathiques, mais vers le deuxième tiers du livre tout ça s'essouffle. L'évolution des personnages n'est pas décrite, je n'ai ^pas trouvé d'émotion dans les premiers pas amoureux d'Annabelle et Samuel.On peut se demander où tout cela nous mène et comment ça va finir. Dommage car le début était intéressant, avec l'écriture simple et directe de Morgenstern.
Commenter  J’apprécie          320
zazimuth
  09 janvier 2015
J'ai trouvé ce nouveau roman de Susie Morgenstern à la médiathèque et je l'ai dévoré.
Je n'étais pas sûre d'accrocher aux personnages issus de milieux parisiens très favorisés (un fils d'ambassadeur...) mais je me suis vite attachée à leur humanité.
Annabelle est en Terminale S et vise une prestigieuse prépa. Elle essaye de ne pas se laisser distraire par la situation familiale actuelle : son père vit avec son petit frère dans un appartement, ne supportant plus que sa femme se consacre à son travail plus qu'à sa vie privée.
Mais dès le jour de la rentrée, Annabelle rencontre un nouveau dans sa classe, assis à côté d'elle, Samuel, qui ne parle pas un mot de français ! Elle lui explique comment ça fonctionne et le guide dans cette première journée. le soir même, elle est contactée par téléphone et invitée à rencontrer le père de Samuel qui est ambassadeur à Paris et propose de la rémunérer pour donner des cours de français et aider son fils au lycée.
Sur cette base, nous découvrons l'histoire et la famille de ces deux adolescents et la naissance de leur amour évidemment !
Une belle histoire qui se lit légèrement même si certains sujets abordés peuvent être un peu plus profonds (comme la solitude). Une histoire pleine de vie et d'amour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
MMChretien
  30 novembre 2017
Dans Comment tomber amoureux... sans tomber, Susie Morgenstern explore les affres et les joies de l'amour à tous les âges, à travers trois générations de femmes et d'hommes qui tentent d'aimer, d'être aimés, de s'aimer à nouveau, de se réaliser tout en aimant...
Annabelle est lycéenne. Elève en classe de terminale avec pour échéance le bac, elle vient d'une famille dans laquelle les femmes sont fortes, indépendantes, cultivées, bosseuses. Marguerite sa grand-mère, tient un restaurant étoilé dans le sud-ouest de la France, Lulu sa mère est enseignante-chercheuse et consacre tout son temps à son travail depuis que son mari a pris un appartement séparé. C'est donc en battante qu'Annabelle appréhende cette année scolaire et son examen final, qu'elle compte réussir avec brio. Mais c'est sans compter sa rencontre avec Samuel, un nouvel élève de sa classe, fils d'ambassadeur venu d'Amérique, à qui elle est chargée d'apprendre le français. Prenant sa mission professorale très à coeur, Annabelle n'imagine pas ce que cette rencontre va apporter de fraîcheur, de nouveautés, de découvertes à toute sa famille, mais aussi... d'amour ! Car dans la famille de Samuel, ce sont les femmes qui sont absentes, père, grand-père et petit-fils sont donc des coeurs à prendre...
L'auteur entreprend de peindre ici toute une galerie de portraits de femmes et d'hommes de tous âge, confrontés au vertige de l'amour, qui tentent de concilier la nouveauté d'une rencontre et le tourbillon des sentiments à une situation personnelle et une vie professionnelle déjà bien remplies. Hélas, tous les personnages ne bénéficient pas d'une attention très soutenue de la part de l'auteur, et certains sont bien trop peu caractérisés pour qu'on s'y attache, voire qu'on s'en souvienne. L'alternance de chapitres très courts s'intéressant successivement aux uns ou aux autres empêche d'avoir une vraie personnalisation des protagonistes et une profondeur psychologique, et donne l'impression d'un butinage superficiel. Des scènes avortées dont l'auteur ne fait rien, qui sont abandonnées à peine amorcées, des situations peu crédibles, et l'emploi malheureux du présent et du passé composé pour la narration ne permettent pas de tisser un récit tangible et laissent le lecteur à distance. Ce dernier a le sentiment de survoler le descriptif empressé d'une famille en papillonnant de l'un à l'autre de ses membres, mais sans jamais être vraiment au coeur de la narration. Il reste donc relativement insensible aux histoires d'amour qui se tissent, alors qu'il s'agit du thème principal.
Le début du livre aura pourtant laissé poindre l'espoir d'une très bonne trouvaille d'écriture, mais qui elle aussi est vite délaissée : celle d'un roman bilingue ! La rencontre entre Annabelle et son élève Samuel qui, soit-disant, ne parle pas un mot de français, ouvrait la voie possible à l'alternance du français et de l'anglais au sein des dialogues, ce qui en soit est plutôt rare en littérature jeunesse et constituait une vraie bonne idée. Mais l'apprentissage est tellement efficace qu'au bout de deux chapitres Samuel parle déjà très bien français, et que la langue anglaise disparaît de ses lignes, pour n'être cantonnée ensuite qu'aux titres de chapitres. Dommage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbe
  07 avril 2014
Annabelle devient l'amie de Samuel venu en France pour apprendre la langue et passer son bac. Ils décident d'aider les adultes célibataires autour d'eux à former des couples. Il s'agit tout d'abord d'amener leurs parents à trouver ou retrouver l'amour. Leur complicité va les amèner à avoir des sentiments l'un pour l'autre...

L'auteur disserte longuement sur les différents modes de l'amour et déploie les associations les plus improbables. de plus, l'argent n'est jamais un problème puisque même Fred qui est pris pour un clochard se révèle en définitive être un spécialiste d'art fortuné. Un roman qui ne m'a pas convaincu.
Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          150
AnitaBomba
  15 mai 2014
(dès 11-12 ans)
Annabelle rentre en Terminale, et cette année l'angoisse, elle veut être au top pour intégrer les études de ses rêves. Bon très vite on n'entendra plus parler du lycée... Car le coeur du récit c'est sa rencontre avec le nouveau de sa classe, fils de l'ambassadeur des Etats-Unis (évidemment). Elle va être payé par ce dernier pour apprendre le français à son fils. Sans aucune surprise ils finiront ensemble. Il faut dire qu'ils partagent des moments extraordinaires, comme aider une riche quatari à faire ses courses dans un magasin de luxe, qui leur achète plein de vêtements en remerciement. Passionnant non ??
Le choix d'un narrateur extérieur omniscient pour ce type de récit ne fonctionne simplement pas. le style est plat, les dialogues pas naturels.
Et le propos est franchement antiféministe : l'héroïne, sa mère et sa grand-mère sont chacune à fond dans leurs études, recherches, ou travail, et cela est présenté comme négatif - l'évolution positive étant forcément de faire de la place à un homme dans sa vie.
Deux perles :
p. 23-24 : « Il faut dire que sa mère est une droguée du travail. /.../ Rien n'existe pour elle en dehors de son travail. /.../ Elle n'entend jamais quand son mari lui parle.
Elle est néanmoins attentive au travail scolaire de ses enfants et assure le service minimum à la maison : les courses, la cuisine, la lessive. »
p. 64, une rédaction d'Annabelle : « Je suis une femme, /.../, une femme qui sait que, malgré toutes les ambitions d'une vie épanouie intellectuellement et spirituellement, elle voudrait surtout être mère et faire pousser dans son jardin des êtres humains. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Pays_des_contesPays_des_contes   15 août 2014
- Je n'aurais jamais pu imaginer une situation pareille : mes parents si unis qui se séparent, le dîner chez mon père sans ma mère, l’impossibilité d'inviter mes deux parents au déjeuner de ton grand-père, et le fait que j'aurai même problème pour les réconcilier le jour de mon mariage.
- Tu te maries quand ?
- Pas tout de suite.
- Avec qui ?
- Avec un homme.
- Un homme comment ?
- Un homme drôle, qui aime lire, habité d'une gentillesse profonde, un homme qui m'aime. Et qui parle très bien le français.
- Je suis éliminé alors.
- Un homme français !
- Xénophobe ?
- C'est plus facile de ne pas être obligé d'expliquer qui on est. Et toi, tu te maries avec qui ?
- Une créature de rêve, une beauté parfaite, blonde, élégante, bien habillée, bien coiffée, avec des talons hauts et des sous-vêtements transparents sur de gros nichons.
- Je suis éliminée alors ? Et si elle est, avec tout ça, bête et méchante ?
- Je l'apprivoiserai. Et si ton mec français qui parle si bien le français est en fait une brute silencieuse ?
- Je le ferai parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbeorbe   07 avril 2014
"L'amour !" écrit Anatole. "Qu'est-ce qu'un collégien de 14 ans est supposé en savoir ? Peut-être le sein d sa mère, mais je n'ai aucun souvenir. Le repas de mamie l'autre soir où chaque bouchée a été une vraie fête. La colère de ma soeur quand je rote. J'aime tant la chahuter. Premier constat : l'amour n'est pas indifférent. On n'aime embêter que les gens qu'on aime.
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Aujourd'hui, Bernard aborde l'un des thèmes du programme : l'amour. Il demande au trio de noter sur des petits papiers les mots qu' ils associent à l'amour et de les mettre dans un saladier. Après, Bernard pioche dans le bol et lit les mots : tendresse,sentiments,affection, attachement,passion,sexe,chocolat, émotion,couscous,amitié,désir,idéal, bonheur, flamme, érotisme, corne de gazelle, patrie,chien,séduction,caresses, baisers,poulet rôti,coup de foudre, maladie,altruisme,tristesse,jalousie, haine,tabou,rêve,nourriture,danse, musique, prison,larmes...

-On voit tout de suite dans ce saladier que l'amour est une belle salade !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
maylibelmaylibel   12 décembre 2014
Il sait que l’amour ne pousse pas tout seul : il faut bien sûr le planter, puis l’arroser, enlever les mauvaises herbes, bêcher, chérir et surtout en jouir.
(p. 227)
Commenter  J’apprécie          60
Nenette101Nenette101   03 mars 2016
La différence entre "tomber amoureux" et "aimer" et que l'un est temporaire et l'autre permanent. (p.204)
L'océan ne nous sépare pas. Tu es toujours installé dans la maison de mon cœur.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Susie Morgenstern (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susie Morgenstern
En 12 poèmes, Susie Morgenstern dresse un tableau unique du plus beau bébé du monde et de l?amour sans limite que lui porte toute sa famille.
Un album original pour accompagner avec beaucoup d?humour l?arrivée d?un bébé dans une famille. Ecrit par Susie Morgenstern et illustré par Laurent Simon.
#album #SusieMorgenstern #bébé
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Confession d’une grosse patate, de Susie Morgenstern

Comment la narratrice est-elle physiquement ?

grosse
obèse
maigre

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Confession d'une grosse patate de Susie MorgensternCréer un quiz sur ce livre