AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810210608
Éditeur : Rue de Sèvres (23/10/2019)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 12 notes)
Résumé :
La mère d'Ernest est morte et son père a disparu. Ernest a été recueilli par Précieuse, sa grand-mère. Aujourd'hui, à dix ans, il ne connaît que la vie ennuyeuse qu'il partage avec elle. Excellent élève, Ernest prend garde à rester éloigné des autres. Jusqu'au jour où Victoire arrive dans sa classe. Elle a treize frères, ce n'est pas Ernest qui va l'impressionner. Au contraire, la voilà qui le sort de la monotonie pour le projeter dans la vie...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  03 novembre 2019
Ernest a 10 ans et habite chez sa grand mere plutôt discrète et perdue dans ses pensées. Ernest n'a jamais connu ses parents, et lorsque le garçon évoque le sujet, sa mamie préfère éluder le sujet.
La vie du petit garçon est des plus ternes et calmes jusqu'à une nouvelle élève, Victoire, fait une apparition remarquée dans la classe. Victoire a 13 frères et soeurs elle est particulièrement vive et enjouée.
La vie du personnage principal va alors basculer et les questions qui se bousculent dans sa tête augmentent jusqu' à ce qu'il décide de se lancer dans une enquête pour retrouver son père.
Avec l'aide de Victoire des frères de celle ci et des carnets de son père , l'enquête d'Ernest va vite porter ses fruits.
J'ai trouvé l'histoire tendre, drôle, émouvante, bien vue, je trouve le petit Ernest touchant et j'aime bien la partie enquête, avec les informations qu'on accumule peu à peu, on est facilement emportés par l'histoire.
éléna 10 ans
Complément Avis du Papa :
Très belle adaption en BD d'un classique de la littérature jeunesse .
Thomas Baas adapte avec beaucoup de talent et intelligence le roman éponyme de Susie Morgenstern paru aux éditions de L'école des loisirs en 1996.
On aime la candeur et la maturité de ce petit Ernest et comme le dit ma fille son enquête est vraiment prenante et elle finit bien en plus !

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
Pixie-Flore
  08 décembre 2019
Ernest est un petit garçon solitaire qui vit avec sa grand-mère. Sa vie est une routine silencieuse et monotone jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle élève, Victoire.
Adapté d'un roman que je n'ai pas lu, ce roman graphique est vraiment attendrissant. C'est une belle représentation de familles complètement contradictoires. L'une est triste, l'autre est solaire. Leur rencontre va illuminer le petit Ernest. C'est beau, c'est plein d'amour et de joie de vivre. Une belle histoire pour nous rappeler que la vie est belle, surtout grâce aux petits moments et aux petites attentions.
Commenter  J’apprécie          60
CamilleMooria
  24 novembre 2019
Ia orana mes p'tits corbeaux,
Pour cette 1ère chronique je vous présente un roman et sa version BD, parce que oui j'ai appris l'existence de la BD qu'il y a très très peu de temps et j'en suis très heureuse.
Nous allons donc suivre l'histoire d'un petit garçon de 10 ans qui s'appelle Ernest. Il a eut la malchance d'avoir perdu sa mère le jour de sa mise au monde et d'avoir un père qui l'a abandonné à la garde de sa grand-mère .
Il vit donc dans une grand maison sinistre à l'image de sa gentille petite grand-mère que la vie n'a pas épargné et se lève jour après jour parce que c'est qu'une nécessité et dont la vie est millimétré à la seconde près.
Puis arrive un jour une petite fille du nom de Victoire qui a une vie plutôt remplis de couleur et d'amour. Avec des frères et soeurs à n'en plus finir et qui va, on peut le dire, s'imposer à lui car elle est assez entreprenante cette petite. de plus ils sont dans la même école, donc autant vous dire qu'elle le suit partout.
Elle va lui faire découvrir une vision complètement différente de la vie que celle qu'il a eut pendant 10 ans, entre amour et bêtises à gogo. Ce qui va en quelques sortent le faire remettre en question et le pousser a vouloir mettre une peu de couleur dans sa vie et celle de sa grand-mère qui est on peut le dire assez grise.
Grâce à un livre, il retrouve d'ailleurs la trace de ce père qui ne l'a au final jamais oublié mais que son départ à laissé une trace douloureuse et indélébile qui ne demande qu'a être apaisé.
***
Le roman je l'ai lu en tant que livre imposé et je l'ai tout simplement adoré.
Pour deux points importants :
* C'est que l'amour est représenté sous toutes ses formes ( et je trouve ça juste SUBLISSIME la façon dont ses mis en valeur )
* C'est que le titre nous aiguille vers un sens alors on ne s'en imagine pas un autre
C'est un roman assez classique, mais avec tellement de douceur et de liens entre les personnes qui sont tellement forts et beaux que je pourrais le conseiller a n'importe quel enfants dès 9 ans même, c'est simple à lire et même à comprendre.
Il n'y franchement aucune violence, ce n'est fait que d'amour sincèrement mais il n'y a pas de côté fleur bleue, c'est même construit avec un vrai fond qui est " la conséquence des actes des parents sur l'avenir des enfants "
C'est quand même une message très important quand même à mes yeux, vous ne trouvez pas ?
Donc franchement ne le censurez pas à vos enfants parce qu'ils ne vont faire que de beaux rêves avec cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Quinaya
  02 décembre 2019
Ernest est un petit garçon triste mais qui ne le sait pas, sa vie est grise et répétitive : une grand-mère enfermée dans le passé qui ne sort jamais. Sans parents, il rencontre Victoire, pleine de vie et membre d'une famille très nombreuse ! Boum ! Choc des deux mondes car Victoire se déclare amoureuse pour la vie d'Ernest et compte bien prendre une place énorme dans sa vie.
Très beau roman graphique, autant de par ses illustrations toutes douces que par l'histoire qui nous réchauffe le coeur. Ernest est un petit garçon un peu perdu qui est à la recherche de son identité et de sa généalogie... La grand-mère est un personnage aussi très attachant car même si elle ne répond pas à Ernest, qu'elle ne sort jamais et qu'elle reste enfermée dans le passé, on sent bien qu'elle aime énormément son petit-fils ! C'est d'ailleurs ce qui va la pousser à changer !
Commenter  J’apprécie          00
Stemilou
  22 novembre 2019
Ernest est un jeune garçon dont la mère est morte et qui vit désormais chez sa grand-mère prénommée Précieuse, sa vie est monotone telle celle d'un petit vieux sauf que lui va à l'école donc en rentrant c'est devoir, soupe et dodo. Ernest ne fait rien avec sa grand-mère, même pas aller au parc juste côté Précieuse vit avec ses mort notamment son défunt mari parti trop tôt.
Mais tout va changer avec l'arrivée de Victoire, une nouvelle élève complètement farfelue qui va s'attacher à Ernest et lui faire découvrir la vie de famille. Cette découverte va pousser Ernest poser des questions sur son père mais la seule information qu'il obtiendra est que son père n'est pas mort. Alors où est-il? Grâce à Victoire et surtout un de ses nombreux frères il obtiendra bien plus qu'une simple réponse.
Adaptation du roman de Susie Margenstern, Lettres d'amour de 0 à 10 est une BD dans laquelle la tristesse rencontre le bonheur, la jeunesse se mêle à la vieillesse, où la solitude sera face à l'agitation d'une famille nombreuse. J'ai beaucoup aimé la rencontre de tous ces contraste. J'ai été touché par le personnage d'Ernest qui avant de rencontrer Victoire pensait que sa vie était parfaite, que de ne pas avoir de parents n'est pas forcément anormal, cette fabuleuse rencontre avec la pétillante Victoire et avec sa famille, Ernest va s'ouvrir et oser secouer son quotidien. On est touché par le personnage du père qui s'est éloigné de son fils à cause de la perte de son épouse et la douleur qu'il n'a pu surmonter, ces lettres écrites depuis la naissance d'Ernest et je découvre avec plaisir dans les différentes bulles l'influence que ces lettres ont eu sur le comportement d'Ernest: plus ouvert et prêt à aller de l'avant.
Les illustrations de Thomas Baas avec ces couleurs pâles montrent toute la tendresse que dégage cette histoire. Je n'ai pas lu le roman éponyme mais il est très facile de se ressentir l'ambiance, de se plonger dans cette atmosphère de bienveillance où l'amitié y tient une grande part.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
BDGest   06 décembre 2019
De cette tendre histoire d'amitié s'échappe une bonne dose d'humour, une flambée d'émotions et une réelle profondeur. [...] Charmant et délicatement dessiné, ce récit enchantera à tout âge. Jolie adaptation.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   03 décembre 2019
Succès mérité pour un récit enjoué, positif ; l’histoire d’une belle rencontre entre un garçon trop discret et une jeune fille pétillante, pleine de vie. Ernest découvre ainsi une raison de vivre, l’intrusion amicale de Victoire tout en lui rappelant cruellement l’absence de ses parents et surtout de son père lui donne la force de partir à la recherche de celui-ci.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   04 décembre 2019
- Je suis l'aîné de treize frères et une soeur et, par une étrange nécessité, tout ce monde mange au moins trois fois par jour.
- Vous plaisantez ?
- Pas du tout. Quand mes parents m'ont vu, si beau, ils n'ont pas hésité ! Malheureusement, les treize autres sont un peu ratés.

[p45]
Commenter  J’apprécie          40
Pixie-FlorePixie-Flore   04 décembre 2019
Ce sont les enfants qui nous apprennent comment être parents.

[p75]
Commenter  J’apprécie          00
CamilleMooriaCamilleMooria   24 novembre 2019
Ia orana mes p'tits corbeaux,

Pour cette 1ère chronique je vous présente un roman et sa version BD, parce que oui j'ai appris l'existence de la BD qu'il y a très très peu de temps et j'en suis très heureuse.

Nous allons donc suivre l'histoire d'un petit garçon de 10 ans qui s'appelle Ernest. Il a eut la malchance d'avoir perdu sa mère le jour de sa mise au monde et d'avoir un père qui l'a abandonné à la garde de sa grand-mère .
Il vit donc dans une grand maison sinistre à l'image de sa gentille petite grand-mère que la vie n'a pas épargné et se lève jour après jour parce que c'est qu'une nécessité et dont la vie est millimétré à la seconde près.

Puis arrive un jour une petite fille du nom de Victoire qui a une vie plutôt remplis de couleur et d'amour. Avec des frères et sœurs à n'en plus finir et qui va, on peut le dire, s'imposer à lui car elle est assez entreprenante cette petite. De plus ils sont dans la même école, donc autant vous dire qu'elle le suit partout.

Elle va lui faire découvrir une vision complètement différente de la vie que celle qu'il a eut pendant 10 ans, entre amour et bêtises à gogo. Ce qui va en quelques sortent le faire remettre en question et le pousser a vouloir mettre une peu de couleur dans sa vie et celle de sa grand-mère qui est on peut le dire assez grise.

Grâce à un livre, il retrouve d'ailleurs la trace de ce père qui ne l'a au final jamais oublié mais que son départ à laissé une trace douloureuse et indélébile qui ne demande qu'a être apaisé.

***

Le roman je l'ai lu en tant que livre imposé et je l'ai tout simplement adoré.
Pour deux points importants :
* C'est que l'amour est représenté sous toutes ses formes ( et je trouve ça juste SUBLISSIME la façon dont ses mis en valeur )
* C'est que le titre nous aiguille vers un sens alors on ne s'en imagine pas un autre

C'est un roman assez classique, mais avec tellement de douceur et de liens entre les personnes qui sont tellement forts et beaux que je pourrais le conseiller a n'importe quel enfants dès 9 ans même, c'est simple à lire et même à comprendre.
Il n'y franchement aucune violence, ce n'est fait que d'amour sincèrement mais il n'y a pas de côté fleur bleue, c'est même construit avec un vrai fond qui est " la conséquence des actes des parents sur l'avenir des enfants "

C'est quand même une message très important quand même à mes yeux, vous ne trouvez pas ?

Donc franchement ne le censurez pas à vos enfants parce qu'ils ne vont faire que de beaux rêves avec cette lecture.

***

La version BD j'en suis complètement tombée amoureuse. Elle est ABSOLUMENT SUBLISSIME et je remercierai jamais assez #Claudia.passionlivres d'en avoir fait une chronique sur son insta. parce que ça a été LA meilleure découverte du mois de Novembre et en plus dès le tout début, je ne pouvais donc pas avoir mieux pour commencer ce mois-ci.

Du coup j'ai a la fois retrouvé le roman bien évidemment, mais je l'ai trouvé tellement vivant grâce au Graphiste Thomas Baas que j'ai lui aussi découvert et dont j'ai adoré sincèrement les dessins.

Les scènes drôle du roman paraissent tellement réalistes et j'ai été juste pliée de lire avec le comportement de Victoire envers Ernest qui est juste MAGNIFIQUE et d'un humour juste WOUAH. Pareil pour sa famille qui a très peu d'importance au final dans le roman et prend tout sons sens dans la BD ce qui donne beaucoup de fraîcheur tout le long du récit.
Pareil au niveau de la grand-mère d'Ernest elle paraît tellement fragile que l'on souhaite rentrer dans l'image pour lui porter assistance, alors que dans le roman elle est plutôt aigrit et on ne met que le côté la petite mamie détruite par la vie ce qui plombe un peu le roman pour le coup.

Franchement je vous la conseille 1000 fois plus que le roman si, parce qu'elle est pleine d'amour et d'humour et elle est juste BELLE tout simplement, il faut dire ce qu'il en est elle est vraiment BELLE.

Voilà ma petite et longue chronique est terminée pour aujourd'hui, je vous souhaite bien sur une excellente après-midi et vous dis à bientôt pour de nouvelle petite pépite. Ciao Ciao
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Susie Morgenstern (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susie Morgenstern
Figure légendaire de la littérature jeunesse, Susie Morgenstern nous parle de sa relation au livre de poche. Retrouver l'article https://www.actualitte.com/t/fYnxtKNQ
Retrouver le dossier : Lire en poche 2019 : à Gradignan, ?Cultiver la liberté? https://www.actualitte.com/t/hCJeLdON
autres livres classés : illustrateur françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Confession d’une grosse patate, de Susie Morgenstern

Comment la narratrice est-elle physiquement ?

grosse
obèse
maigre

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Confession d'une grosse patate de Susie MorgensternCréer un quiz sur ce livre