AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791032704073
Éditeur : Editions Ki-oon (18/04/2019)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Après de nombreuses épreuves, Smith a enfin atteint Ankara. Il y retrouve son vieil ami Hawkins, qui le presse de rentrer en Angleterre... Mais le voyageur a d'autres projets : maintenant qu'il s'est procuré un appareil photo, il compte revenir sur ses pas pour immortaliser tout ce qu'il a vu lors de son périple. La ville lui réserve cependant des surprises... Au détour d'une ruelle, il tombe nez à nez avec Talas, la jeune veuve qu'il avait voulu épouser à Kalaza. L... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Tachan
  24 avril 2019
Ce que je craignais arriva malheureusement... un tome presque entièrement consacré à Smith... Comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas une grande fan de son personnage et cela vient se confirmer ici. Ce n'est pas un méchant garçon, mais ce n'est pas le pan de l'histoire qui m'intéresse le plus malheureusement. Alors quand on lui consacre tout un volume, je trouve le temps long. Attention, je ne dis pas que c'est mauvais, juste que ce n'est pas à la hauteur des excellents tomes où il n'est pas au coeur de l'histoire.
Ici heureusement, il n'est pas tout seul et c'est ce qui sauvera en grande partie cet opus pour moi. En effet, celle qui est le moteur de l'histoire, c'est la belle Talas, qui sur un coup de tête ou plutôt un coup de coeur est partie rejoindre Smith à Ankara. J'ai été très surprise par la force de caractère de cette femme si douce et posée en temps normal. Ce n'est pas chose aisée dans son milieu que d'oser prendre une telle décision mais c'est beau à voir pour nous lecteur occidental du XXIe siècle. C'est dans Talas que je retrouve vraiment la patte de Kaori Mori, cette autrice qui aime inventer des personnages féminins qui vivent dans un carcan étroit pour mieux les en faire sortir mais par leurs propres moyens, et ici Talas en est l'archétype. Ce qui est dommage, c'est que ce soit pour ce falot de Smith, qui certes gagne un peu d'envergure mais n'est toujours pas à la hauteur face à nombre de personnages masculins dans la série (tout âge confondu...).
Après Kaori Mori ne se contente pas de raconter l'histoire de cette romance ici, elle en profite également pour évoquer la façon dont les occidentaux pouvaient voyager, ce qu'il croisait en route, la façon dont il se procurait ce dont ils avaient besoin et tout un tas d'autres informations comme on en trouve dans Isabella Bird. Elle en profite aussi lors de petites histoires annexes pour nous parler de l'évolution de la photographie ou encore de la façon dont les rumeurs se propagent dans ces contrées. C'est fort amusant et on lit ça avec un doux sourire. Alors oui, c'est anecdotique mais avec le talent de l'autrice ça enchante aussi. D'ailleurs ai-je besoin de préciser que les planches sont toujours aussi belles et poétique ? C'est vraiment avec l'ambiance ce qui me plait le plus ici et me convainc d'acheter chaque tome, même quand je sais que ça va être sur un personnage qui ne me passionne pas comme ici. Allez, rendez-vous au tome 12 avec un petit retour vers Karluk et les autres, j'espère.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
croix59
  26 juin 2019
Cette fois ci l'histoire se concentre sur Smith et son séjour à Ankara.
On retrouve juste nos deux héros favoris, Amir et Karluk, au début du tome où Karluk poursuit son initiation auprès du clan d'Amir. Il apprend à dresser un aigle pour la chasse.
Après changement total puisque nous nous concentrons sur Smith et ses aventures. Talas l'a retrouvée. Sur un coup de coeur elle est partie le rejoindre à Ankara où il lui avait dit qu'il y retournerait. Accompagné de son nouvel époux (un drôle de couple où le mari est confondant d'altruisme), elle part dans un périple pas sans danger. Smith veut repartir pour photographier tout ce qu'il a vu. Il s'initie donc à la photo le temps de réunir ce qu'il faut pour ce nouveau voyage. Accompagné de son guide très débrouillard et de Talas, qu'il souhaite épouser (elle ce qu'elle veut c'est être avec lui quitte juste à être une servante), il part malgré les avertissements de son ami qui sait que les velléités hégémoniques de la Russie risque de rendre ce voyage très difficile.
Et voilà cette fois ci, on visite Ankara, on apprend la photographie, on en sait un peu plus de la situation politique de la région. Les dessins restent très beau. La tonalité est un peu différente des précédents tomes, on est dans l'attente du départ, de la guerre.
Très beau manga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mimouski
  21 octobre 2019
Comme toujours : ma-gni-fi-que ! Les dessins sont absolument extraordinaires et l'histoire sans qu'il y ait nécessité d'avoir du drame ni des scènes d'actions folles offre un univers oriental qui nous emporte vers ces contrées aux coutumes méconnues. Smith est l'acteur principal de ce tome, plutôt effacé mais curieux, le fait qu'il soit entouré de la belle Talas va donner plus de vie à l'histoire. J'ai tout de même hâte de retrouver nos principaux protagonistes :)
Commenter  J’apprécie          50
Myrinna
  21 mai 2019
Dans ce volume, Adam Smith fait les préparatifs pour son voyage en voulant faire des clichés pour avoir une trace de son passage (Turquie). La mangaka explique le procédé de la photographie sur verre.
Mais voilà, Adam Smith n'est pas mon personnage préféré de cette série. du coup, j'ai un peu perdu l'intérêt pour cette saga aux magnifiques dessins. Je trouve que l'histoire se traîne un peu.
Un plaisir pour les yeux, grâce aux costumes de Talas, qui sera la « jeune épousée » d'Adam mais ce dernier reste trop fade.
Commenter  J’apprécie          40
sld09
  08 mai 2020
J'ai bien aimé ce dernier tome, mais un peu moins que les précédents car j'ai eu l'impression que l'intrigue se dispersait un peu trop avec des flashbacks (le destin de la montre de Smith, les péripéties de Talas pour rejoindre Smith,...). de même, le cadre plus "citadin" d'Ankara et les préparatifs de départ pour un nouveau voyage (avec l'apprentissage de la photographie) m'ont légèrement moins plu.
Les dessins de Kaoru Mori restent magnifiques, riches en détails qui rendent son univers très vivant. Les personnages sont toujours aussi attachants et c'est un vrai plaisir de les voir évoluer et avancer, même si c'est un peu frustrant de se dire qu'il va falloir patienter jusqu'au prochain volume pour en apprendre davantage sur les uns et les autres.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   25 avril 2019
Les dessins sont magnifiques, d’une finesse et d’un raffinement dignes des broderies qui ornent les tenues des personnages [...] Au delà de la beauté des images et des propos, nous revivons, grâce à ce manga, une époque où se côtoyaient, de manière surprenante, traditions ancestrales et innovations scientifiques.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
beamag87beamag87   24 avril 2019
-Alors comme ça... Monsieur joue les jolis coeurs?
Je comprends mieux pourquoi tu tiens tant à rester dans la région!

-Non, je t'assure... Ce sont deux choses différentes!

-En tout cas, je m'en lave les mains! Je n'étais au courant de rien! Tu t'expliqueras tout seul avec ta famille! Moi, je ne saurais pas quoi lui dire, de toute façon!
Tu n'as pas changé, en tout cas... toujours à prendre des décisions cruciales sur un coup de tête...
Est-ce que tu sais ce qui va se passer si tu reviens avec cette femme?!

-J'y ai mûrement réfléchi, et...

-Ce serait bien la première fois! Tu as peut-être de la cervelle, mais pas une once de bon sens pour l'accompagner!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PalmyrePalmyre   06 décembre 2019
C'est à nous de recueillir les témoignages de notre temps... Et les photos retiennent des choses que les mots ne permettent pas de transmettre.
Commenter  J’apprécie          92
ClioInoClioIno   03 juin 2019
Il s'agit de garder une trace durable !
La mémoire d'un individu moyen, dure rarement plus de 60 ans. En revanche, l'écrit ou la photographie peuvent durer un siècle, deux siècles, voire plus !
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Kaoru Mori (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kaoru Mori
"Malgré ses erreurs techniques de jeunesse, MORI Kaoru nous propose des histoires tranquilles, intéressantes, et avec un fond plus creusé qu?il n?y parait. Assurément une bonne lecture détente."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur Shirley de MORI Kaoru. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤17PmRfXNXT7Shirley de MORI Kaoru16¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
+ Lire la suite
autres livres classés : europe centraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Bride Stories

Qui est Karluk Eyhon ?

Le héros
Le grand frère d’Amir
Le plus agé de sa famille

9 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Bride Stories, tome 1 de Kaoru MoriCréer un quiz sur ce livre