AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235592337X
Éditeur : Editions Ki-oon (08/12/2011)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 246 notes)
Résumé :
Une fois de plus, le clan Hargal repart bredouille tandis que la relation entre Amir et Karluk prend un nouveau tournant. Mais l'heure est venue pour Smith de quitter la famille Eyhon afin de continuer son périple à travers l'Asie centrale.
Sur la route d'Ankara, sa prochaine étape, il fait la rencontre d'une jeune femme qui pourrait bien bouleverser ses plans...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
basileusa
  01 octobre 2014
Ce tome s'intéresse principalement à Smith ,le jeune anglais venu observer les coutumes de la nouvelle famille d'Amir. Il veut rejoindre Ankara mais en chemin il rencontre une jeune veuve qui va bouleverser son périple...
Ce troisième tome relance un peu l'action et l'intérêt qui manquaient dans le tome 2 ! C'est une bonne idée de s'intéresser à Smith ,puisqu'on on ne sait pas grand chose sur lui . J'ai été à nouveau séduite par cette saga grâce à ce tome qui relance vraiment ma curiosité !
Commenter  J’apprécie          150
verobleue
  12 juillet 2017
Kaoru Mori, dans ce troisième tome, poursuit la description d'un peuple qui baigne dans les traditions et le folklore. Le fil conducteur reste les coutumes liées au mariage.
Cette fois, l'auteur les évoque à travers les yeux d'un occidental. Henri Smith, ethnologue travaillant sur les traditions de l'Asie centrale, et par ailleurs agent de renseignement pour le gouvernement britannique, vient de quitter le clan d'Amir et Kurluk et se trouve un peu livré à lui-même. Au marché, il attend le guide qui doit le conduire en Turquie et rencontre une jeune veuve qui l'héberge. La jolie Talas et sa belle-mère sont deux veuves qui vivent chichement et la belle mère aimerait que Talas épouse Smith pour assurer son avenir.
C'est sur la cuisine que Kaoru Mori va s'appliquer au niveau du dessin avec un long passage consacré à l'alimentation et au marché. L'appétit des personnages au moment du repas est très communicatif, de multiples plats sont décrits avec passion, les odeurs semblent s'exhaler de la page et j'aurais bien aimé goûter.
Le rythme est toujours lent. Il faut prendre le temps d'apprécier ces peuplades et s'intégrer à leurs moeurs. Le graphisme reste de toute beauté, le dessin raffiné et j'ai apprécié la justesse du cadrage.
Lire un Bride Stories reste pour moi un moment particulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
emmyne
  05 juin 2013
Il faut reconnaître que cette série porte bien son titre. Il s'agit d'histoire de femmes. Et d'Histoire. La vie de ces femmes dépendantes ( de la loi ) des hommes, du père, du beau-père, du mari, des intérêts du clan. le mariage comme but et accomplissement. La mangaka, quant à elle, ne porte aucun jugement sur ces coutumes. Elle dessine des portraits de femmes touchants, vivants, joyeux, épiques. Des femmes qui assument cette histoire. Et à travers ces femmes et ces unions, c'est la peinture d'une société.
Kaoru Mori porte toujours un soin particulier, réjouissant et ravissant, à ses illustrations, ne négligeant pas ni les décors, intérieur, villes et paysages, ni les costumes, parures, coiffes des protagonistes. Il n'y a pas de flou sur ses pages, pas de crayonnés hâtifs ni de ces traits transversaux qui brisent l'espace de la page lors des scènes d'actions. Chaque scène nous entraîne dans un lieu de vie et raconte le quotidien d'un peuple. Les récits, s'ils ne sont pas approfondis, ne tombent pas dans la mièvrerie, des épisodes qui ont du rythme. La dynamique de ces histoires ne passe pas que par les sentiments des protagonistes mais également par ce contexte.
Dans le troisième et quatrième tome, les personnages principaux des deux premiers – la jeune mariée Amir et son encore plus jeune époux Karluk – ne font que des apparitions. Kaoru Mori s'attache au pas de l'occidental monsieur Smith qui poursuit son périple à travers l'Asie Centrale. Dans chacun de ces volumes, il sera contraint par la situation à une étape prolongée qui nous permet de rencontrer d'autres familles, d'autres » situations de mariage « . Ce troisième tome est émouvant, presque mélancolique. Les scènes de marché sont splendides, les portraits délicats, les épisodes culinaires savoureux. le quatrième est turbulent, drôle, un peu frustrant graphiquement. le découpage est serré, les dessins tournés vers les personnages des impétueuses jumelles adolescentes qui apparaissent en couverture et leur entourage. On retrouve sur les pages les codes du manga quant aux expressions des visages très marquées, on y regrette l'élégance et le détail d'un artisanat ou d'une tradition culturelle en images des précédents tomes bien que celui-ci se lise avec le sourire.
Et l'un des plaisirs de ces lectures, c'est que chacun des volumes livre une histoire complète avec quelques personnages récurrents, développant toujours en filigrane les premières tensions avec les Russes.
Lien : http://www.lire-et-merveille..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
thedoc
  10 mai 2016
Ce troisième tome de Bride stories nous entraîne à la suite de Monsieur Smith, chercheur britannique observant les us et coutumes au sein du clan Eyhon, et qui doit traverser l'Asie centrale pour rejoindre Ankara. C'est en arrivant dans la ville de Kalaza pour y retrouver son guide qu'il fait connaissance avec la belle Talas. Suite à une mésaventure, Monsieur Smith se fait héberger par Talas et sa belle-mère qui vivent seules. Cette rencontre risque de bouleverser les projets du jeune chercheur.
Une nouvelle fois, Kaoru Mori nous emporte dans une belle histoire où le couple Amir et Karluk est mis en retrait. L'auteur se concentre en effet sur le personnage d'Henry Smith et sur l'histoire émouvante de Talas. On découvre avec cette jeune femme quelle était la condition des femmes en Asie centrale au XIXe siècle. Totalement soumises aux hommes (père, beau-père, mari, frère), le mariage était avant tout pour elles un but et un arrangement financier pour les hommes. Mariage équivalait à transaction. Pourtant on voit avec le personnage de Talas que ces femmes étaient loin d'être désemparées sans les hommes. S'occuper des troupeaux, filer la laine, la tisser puis la broder afin de la vendre, sécher la nourriture… Talas gère tout d'une main de maître.
Nous en découvrons par ailleurs un peu plus sur le personnage d'Henry Smith. Jusque là effacé, le jeune anglais se révèle être un homme très sensible. Je me suis laissée totalement emporter par son histoire avec Talas.
La situation politique de l'époque est également évoquée avec les Russes.
Enfin, le dessin est toujours magnifique et précis. Dans ce tome, les détails concernant la richesse de la cuisine du marché nous font saliver !
Une série à poursuivre sans aucun doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
kazupanda
  12 mai 2013
Comme je le disais dans ma chronique sur le tome 2 de Bride Stories, j'appréhendais un peu le changement de personnage. En effet, ce tome nous annonçait clairement que l'histoire que nous suivions n'était pas celle d'Amir et de son jeune époux Karluk mais bel et bien celle de Smith. Et, s'il était plutôt en retrait dans les deux premiers tomes, il va prendre ici plus d'importance et on va enfin en savoir un peu plus sur ce personnage. Smith arrive donc à l'endroit où un le guide qui doit le conduire à Ankara doit le rejoindre. Mais voilà qu'il se fait voler sa monture et tous ses bagages... tout comme une magnifique jeune femme qui semble atterrée par le vol de son cheval. Elle se prénomme Talas et vit seule avec sa belle-mère. Par chance, les deux jeunes gens retrouvent leurs montures respectives et leurs affaires, mais toujours pas de nouvelle du guide de Smith. Talas invite alors le chercheur à loger chez elle. Cela fait bien longtemps que sa belle-mère ne reçoit plus personne et ça lui fera plaisir...
Nous découvrons donc le passé de ces deux femmes. Talas qui a perdu tous ses maris, sa belle-mère qui a perdu tous ses fils, ainsi que son mari qui n'a pas survécu à la disparition de la fratrie entière. Les deux femmes se retrouvent donc seules pour subvenir à leur besoin et chacune tente, à sa manière de protéger l'autre. Talas en restant auprès de sa belle-mère, cette dernière en refusant la main de sa bru au fils d'un oncle qu'elle n'aime pas. Elle souhaite que Talas soit heureuse. Les deux femmes voient alors dans l'arrivée de Smith l'opportunité d'une union heureuse. Mais Smith ne l'entend pas de cette façon. La vision occidentale du mariage vient ici se confronter à la vision orientale. A travers le personnage de Talas, on découvre la condition de la femme dans les pays d'Asie Centrale. Complètement à la merci des hommes. Pères, maris, frères. On en avait déjà eu un aperçu avec Amir, mais la sensation est ici encore plus pesante.
D'ailleurs, ce que je disais au sujet d'Amir et de ses sentiments n'est pas vrai pour Talas. Je trouve que son personnage est plus travaillé, plus profond et on comprend beaucoup mieux ses motivations. le chapitre 14 s'intitule d'ailleurs "Les pensées de Talas". du coup, je suis contente parce que malgré toutes les qualités que je pouvais trouver à ce manga, j'étais complètement frustrée de ne pas comprendre les sentiments du personnage principal féminin. Surtout que, comme je l'ai dit, les femmes d'Asie Centrale n'ont pas du tout les mêmes rapports que nous au mariage, aux hommes et aux relations sociales en général. Il est donc plus difficile de cerner ce que fait et pense Amir, ou Talas, que n'importe quelle autre fille stéréotypée présente dans un manga...
Enfin, la bonne surprise de ce troisième volume, c'est que contrairement à ce que je pensais, les personnages des deux premiers tomes ne sont pas complètement oubliés et j'ai été vraiment ravie de les retrouver! Amir, Karluk mais aussi Pariya... L'auteure a prit le soin de ne pas faire de l'itinéraire de Smith un fil conducteur sans retour possible, et ça j'approuve! de ce fait, avec des graphismes toujours aussi sublimes, des personnages attachants, une vision encore approfondie des coutumes d'Asie Centrale notamment concernant les femmes cette fois, et en ajoutant le fait que Kaoru Mori entre plus en profondeur dans les sentiments de ses personnages et qu'elle n'a pas complètement laissé pour compte ceux qui avaient croisé la route de Smith, Bride Stories devient un manga que j'apprécie de plus en plus!
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Les critiques presse (3)
Sceneario   10 janvier 2012
Le dessin dans Bride stories est toujours aussi beau, voire époustouflant lorsque sont détaillés les éléments qui le méritent. Quant au rythme du récit, il alterne entre longueurs bienvenues et scènes plus dynamiques, le gros suspense de ce volume restant sans conteste le déroulement de l’histoire d’amour dans laquelle Mr. Smith va se retrouver victime consentante.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BullesEtOnomatopees   26 décembre 2011
On va finir par ne plus trouver de superlatifs pour qualifier cette série ! Chaque tome a renforcé et dépassé le positif du précédent. L’histoire est désormais clairement lancée, et l’on peut penser que Kaoru Mori ne nous livrera pas une simple succession de portraits, mais bien un formidable voyage dans les steppes d’Asie centrale, épique et passionné
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
ActuaBD   25 décembre 2011
Dans les grandes plaines de l’Asie centrale, un jeune linguiste anglais rencontre la beauté sous les traits d’une jeune bergère. Entre romance et récit de voyage, une belle aventure exécutée avec finesse.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   30 avril 2014
Les femmes de ces régions travaillent toutes très dur. Et ces observations ne s'appliquent pas qu'aux nomades. Elles s'occupent des troupeaux, bien sûr. Elles filent la laine, la tissent, la brodent, puis la vendent pour subvenir à leurs besoins. Et elles trouvent encore le temps de faire sécher la nourriture... ainsi que d'accomplir de nombreuses autres tâches !
Commenter  J’apprécie          110
LilizLiliz   07 mai 2014
Les femmes de ces régions travaillent toutes très dur et ces observations ne s'appliquent pas qu'aux nomades. Elles s'occupent des troupeaux, bien sûr. Elles filent la laine, la brodent, puis la vendent pour subvenir à leurs besoins. Et elles trouvent encore le temps de faire sécher la nourriture ainsi que d'accomplir de nombreuses autres tâches !
Mais ce qui rend la vie ici vraiment difficile, c'est sans doute les caractéristiques de cette région où simplement survivre demande des efforts considérables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   11 février 2015
Talas: Depuis que vous êtes arrivé, ma belle-mère a l'air vraiment ravie... rien que du fait d'avoir un invité! Ces temps-ci, elle n'avait pas la forme, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vue aussi joyeuse! Elle a connu trop de peines dans sa vie... Quoi qu'elle vous ait raconté sur moi, ne vous en souciez pas... je suis sûre qu'au fond, elle comprend, elle aussi! S'il vous plaît, vous ne pourriez pas lui tenir compagnie jusqu'à ce que vous ayez retrouvé votre guide?
Smith: ... Très bien... j'attendrai ici, alors...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jovidalensjovidalens   06 septembre 2012
La spécialité de Pariya c'est le pain...
- Si seulement tu pouvais mettre un peu ce don à profit...
- Et si j'ouvrais une boulangerie ?
- Non. Pour trouver un mari, je veux dire !
Commenter  J’apprécie          80
PalmyrePalmyre   26 décembre 2014
On dit qu'à nouveaux horizons, nouvelles joies!
Commenter  J’apprécie          190
Videos de Kaoru Mori (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kaoru Mori
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Bride Stories

Qui est Karluk Eyhon ?

Le héros
Le grand frère d’Amir
Le plus agé de sa famille

9 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Bride Stories, tome 1 de Kaoru MoriCréer un quiz sur ce livre
. .