AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jinpachi Môri (Autre)Jirô Taniguchi (Autre)
EAN : 9782811662851
224 pages
Éditeur : Pika Edition (13/10/2021)
3.65/5   10 notes
Résumé :
Benkei, mystérieux expatrié japonais à l’apparence débonnaire, s’est établi à New York en tant qu’artiste-peintre. Mais à l’ombre des gratte-ciels, il a aussi fait de la vengeance son fonds de commerce. Déterrant les secrets les plus sordides dissimulés par ses “clients”, ce personnage mutique n’a pas son pareil pour guérir les vieilles blessures, contrat après contrat… Froidement et définitivement.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
deuxquatredeux
  13 octobre 2021
One-shot datant de 1995, Un assassin à New-York est un hommage de Jinpachi Môri et Jirô Taniguchi au genre "hard-boiled" popularisé par Dashiell Hammett et Raymond Chandler.
Le personnage principal est ici un artiste-peintre japonais installé à New-York, Benkei. Sous son air plutôt débonnaire, Benkei est en réalité un "entremetteur de vengeance… [En japonais, on appelle ça] un « Ada'uchi »" (p. 30).
En sept chapitres indépendants et introduits par un mot (ou une expression) jouant un rôle dans la vengeance, Benkei réalise sept vengeances en utilisant différents moyens comme du haggis, le rostre d'un espadon ou encore un collier - des éléments qui jouent eux-même un rôle dans la vie des différents protagonistes impliqués. Pour réaliser les différentes vengeances pour lesquelles il est sollicité, Benkei va d'ailleurs déterrer quelques sombres secrets de ses clients et de ses victimes.
C'est dans la pure tradition du roman noir et comme dit dans le chapitre intitulé Haggis, "On devrait toujours se méfier des goûts qui marquent notre palais (p. 12)".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Christian_Attard
  26 octobre 2021
J'ai une amie sensiblement âgée qui m'a affirmé ne pouvoir lire de roman graphique ou de BD parce qu'il lui était impossible de décrypter les bulles et de regarder les images en même temps !
Pour elle et ses relations, je me dois de prévenir qu'il faut ici, en plus, commencer par la fin du livre, tourner les pages de gauche à droite et lire les images de droite à gauche ! 

Autant dire que je me fatigue pour rien, elles ne liront jamais « Un assassin à New York » et c'est bien dommage parce que c'est excellent.

Jinpachi Môri et le regretté Jirô Taniguchi nous emportent en 7 histoires de vengeance dans les aventures troubles et New yorkaises de leur héros Benkei, celui qui ne craint pas la mort .
Comme Benkei, tueur à dégage et peintre faussaire au talent incroyable n'utilise jamais d'arme à feu, cela laisse de la marge à l'imagination forcément « débridée » des auteurs. 

C'est jouissif tout autant que sanglant et philosophique ! 

Philosophique oui, un peu à la manière de l'excellent film « Gost Dog », du génial Jim Jarmush que je vous recommande aussi par la même occasion.
C'est aussi et toujours un immense plaisir de retrouver la finesse et l'intelligence du dessin de maître Taniguchi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
levonslencre
  14 octobre 2021
Ce polar qui vient de paraître chez Pika a été publié initialement entre 1991 et 1996 au Japon. le scénario de Môri, efficace et tranchant, prend parfois des airs de Tarantino sanglant. Notre héros, assassin vengeur, artiste-peintre, oscillant entre froideur et jovialité n'est pas forcément attachant. Ses motivations qui se dévoilent par touches au fur et à mesure du récit restent souvent obscures. Toutefois sa perspicacité et son flegme sont délectables. L'action, les jeux de regard et les émotions transparaissent de manière remarquable dans les dessins de Taniguchi. Les 7 chapitres, aux titres qui invitent tous à la réflexion, se dégustent comme 7 nouvelles palpitantes, rythmées par un trait fulgurant.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
MangaNews   15 octobre 2021
Un Assassin à New York est une ouvrage intéressant dont la principale limite est la brièveté des récits, faisant que Jinpachi Môri va souvent vite en besogne. Le scénariste livre cependant une oeuvre où il met le doigt sur nombre de choses à travers son personnage principal et ses péripéties, pour un manga noir très bien porté par le travail graphique et narratif de Taniguchi.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   12 octobre 2021
- Et vous ?! Qui êtes-vous ?!
- Je suis un entremetteur de vengeance… En japonais, on appelle ça un « Ada’uchi ». (p. 30)
Commenter  J’apprécie          32
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   12 octobre 2021
On devrait toujours se méfier des goûts qui marquent notre époque palais. (p. 12)
Commenter  J’apprécie          30
pommerougepommerouge   18 octobre 2021
On devrait toujours se méfier des goûts qui marquent notre palais...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : vengeanceVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2217 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre