AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226440952
Éditeur : Albin Michel (03/02/2021)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 126 notes)
Résumé :
Trois sœurs, une complicité sans faille.

Impétueuses, attachantes, les triplées sont animées par un doux grain de folie. Une famille en apparence parfaite.

Lyn est une superwoman d’aujourd’hui, comblée mais débordée. Gemma rêve d’amour mais pas d’engagement. Quant à Cat, entre espoirs de maternité déçus et secrets conjugaux, elle est en pleine remise en question.

Le soir de leurs 34 ans, une parole malheureuse et la fête ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  26 février 2021
Trois voeux pour trois triplées.
Qu'imagine-t-on à quatorze ans comme futur idéal ? La réalité est-elle en adéquation avec ce qu'on est devenu ?
Le roman s'ouvre sur une scène désopilante, une fourchette à fondue dans le ventre d'une femme enceinte. Effrayant me direz-vous ? Non non, c'est tellement bien mené que c'est très drôle.
Liane Moriarty avec son dernier roman dresse trois sympathiques portraits féministes dans une Australie ultra branchée.
Les triplées, Lynn, la femme comblée à qui tout réussit, Cat la femme nouvellement trompée et trahie par son cher et tendre et Gemma, la femme bohème sans attache. Elles sont unies et fusionnelles. Elles s'adorent.
Voici 400 pages ou 3 jours de lecture comme un après midi sous la couette à regarder un téléfilm où il fait toujours chaud à noël. L'Australie. Pas vraiment d'hommes à l'horizon. On grignote des chips en souriant de certaines scènes cocasses, on revoit des anecdotes personnelles (le test de grossesse), on est nostalgique de nos trente ou vingt ans.
Évidemment, on épice le tout avec un drame dans la vie d'une triplée qui animera ce roman qui souffre de beaucoup de longueurs. C'est l'univers propre à l'auteure. Longueurs pour moi peuvent être follement alléchantes pour vous. Il faut aimer le côté voyeuriste car rien ne nous échappe de la vie de ces triplées. On les visualise très bien et elles sont assez attachantes. C'est une lecture mi figue mi raisin sans prise de tête. Et parfois, ça fait du bien de changer de décor.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          904
iris29
  13 janvier 2021
Si Liane Moriarty n'avait pas connu un succès fracassant avec le secret du mari (traduit dans 55 pays) et si , Petits secrets et grands mensonges n'avait pas été adapté en série télévisée, je ne pense pas qu'une maison d'édition aurait traduit en français et publié trois voeux, sorti en 2003.. Ça aurait été une vraie perte , car ce roman est un pur régal.
C'est une histoire de triplettes, pas celles de Belleville, non, celles de Sydney , que tout le monde se souvient d'avoir croisées dans un parc, dans un bar, un restaurant. Disséminant par-ci par -là, les anecdotes d'habitants de Sydney ayant croisé les trois filles, anonymement, comme les pierres du petit Poucet à travers ce roman , pour rythmer, structurer , Liane Moriarty utilise ce stratagème qui lui a si bien réussi par la suite, dont je suis extrêmement friande. C'est drôle, original, tellement réaliste. C'est tellement rare de croiser des triplés, personnellement ça ne m'est arrivée qu'une fois...je me souviens avoir dévisagé un peu trop longtemps, trois malheureuses collégiennes qui partaient en voyage scolaire avec un de mes enfants, en cherchant les différences, qui n'existaient que dans leurs coupes de cheveux (!), absolument épatée, absolument fascinée, étonnée par ce petit miracle de la nature...
Elles sont toutes les trois réunies pour leur anniversaire des 34 ans, merveilleux moment de complicité, qui s'écroule au moment du gâteau, quand l'une d'entre elle plante sa fourchette dans le ventre de sa copie conforme (mais rousse ) qui est enceinte ..
Aussitôt rétropédalage de l'auteur , quelques mois en arrière pour comprendre, comment les soeurs Kettle en sont arrivées là.
Lyn est celle qui a tout réussi celle en fait qui a tout validé le plus vite ( carrière, mari, enfant, belle-fille, belle maison ) .
Gemma, ( la rousse ) , c'est l'aérienne, l'évaporée, celle qui passe pour une femme enfant, celle qui ne se fixe pas , ni avec un homme ( jamais plus de six mois ), ni avec un prêt immobilier ( Elle est "home-sitter" ) .
Et Cat, c'est celle qui avait presque tout ( maison, mari , carrière) et qui va (presque) tout perdre...
Mais , quand on gratte sous la surface, tout n'est pas exactement ce qu'il parait et " gratter" , c'est ce que Liane Moriarty fait le mieux !
J'aurai terminé ce roman commencé hier soir, dans la nuit si je l'avais pu, mon premier réflexe du matin a été de le continuer, Moriarty , quand elle est en forme , c'est comme une drogue...
J'ai adoré que ça parle de triplettes, de soeurs dont le lien est indestructible. J'ai adoré découvrir ce que ça fait d' exister en triple exemplaire... J'ai adoré leur famille, imparfaite ( mais géniale dans un bouquin. ).. j'ai tremblé pour elles, puis j''ai adoré ce qui leur arrive.
Je me suis régalée.
J'adorerais que ça devienne une série. télévisée..
[ PS : j'ai bien conscience de manquer de vocabulaire avec l'abus du mot "adorer" , ne m'en veuillez-pas , c'est le décalage horaire, avec Sydney, toutes mes excuses ;-)]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          674
Kittiwake
  22 avril 2021
Avec Trois voeux, le dernier roman de Liane Moriarty traduit en français (l'édition originale date de 2003 !), on a trois personnages pour le prix d'un. La scène est en effet occupée par Cat, Lynn et Gemma, des triplées, remarquables autant par leur beauté que par leur effet « clone » (enfin surtout pour deux d'entre elles, vraies jumelles monozygotes).
Elles ont la trentaine et fêtent selon un rituel immuable leur anniversaire ensemble dans un restaurant. Sauf que, ce soir-là, la fête se transforme en pugilat avec fourchette plantée dans le ventre de la plus enceinte des trois !
Comment en est-on arrivé là, c'est ce que le roman, chapitre après chapitre va nous apprendre, en nous offrant une chronique familiale, avec le ton satyrique habituel de l'auteur.
C'est une lecture qui m'a fait passer un bon moment, mais honnêtement, si j'avais découvert l'auteur avec ce roman, je ne serai sans doute pas devenue inconditionnelle ! Il manque sans doute un squelette, une colonne vertébrale à la narration, une intrigue solide comme on a eu l'occasion de d'en lire sous la plume de Liane Moriarty, dans Petits secrets, grands mensonges ou Neufs parfaits étrangers. Ces desesperate housewife's australiennes sont drôles, ont le sens de la répartie, mais sont une prétexte un peu léger pour écrire 400 pages de roman.

Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          710
petitsoleil
  31 août 2020
Un peu déjanté, très grinçant, ce roman (apparemment un des premiers de l'auteure) n'a pas encore la finesse d'analyse présente par la suite dans les romans de Liane Moriarty.
C'est déjà un page-turner australien, sur une famille pas très simple.
Des triplées, enfin des jumelles et une soeur qui leur ressemble moins, née le même jour, alors que leur mère a seulement 20 ans.
Elles ont dû vivre le divorce de leurs parents, alors qu'elles n'avaient que 6 ans, et chacune essaie de construire sa vie, de vivre ses rêves ... enfin surtout Cat et Lyn, là où Gemma semble se laisser porter par la vie.
Cat et Lyn sont animées par un terrible esprit de compétition, alors que Gemma est plus insouciante, spontanée et rêveuse. Toutes 3 fêtent leur 34e anniversaire, un jour qu'on n'oubliera pas de sitôt
Commenter  J’apprécie          270
book-en-stock
  20 avril 2021
Choisir un roman de Liane Moriarty est synonyme, pour moi, de moments de lecture inoubliables tellement elle sait si bien dépeindre ses contemporains et leurs petits travers, notamment dans le cadre familial, et nous permettre d'en rire de bon coeur. L'auteure n'est pas tendre avec ses personnages qui encaissent les coups durs et les trahisons lorsque les secrets se dévoilent…car ils finissent toujours par être dévoilés qu'on le veuille ou non.
On retrouve les ficelles de l'intrigue propres à cette auteure mais apparemment ce roman aurait été écrit avant « Petits secrets et grands mensonges » et « le secret du mari », dans le cadre d'un travail universitaire. Cela ne me dérange nullement de retrouver ces ficelles, au contraire, c'est rassurant et le gage d'un bon moment à passer. On replonge dans les secrets inavoués, les mensonges, les traumatismes enfouis en rencontrant une famille des plus délurées. D'ailleurs plusieurs récits de témoins ayant assistés à leur insu à un épisode troublant sont insérés dans la trame et donnent un peu de recul à l'ensemble.
Le roman s'ouvre avec une fête d'anniversaire des plus mouvementées, les 34 ans des trois filles triplées. Puis on remonte le fil des souvenirs afin de comprendre le pourquoi du comment de cette explosion haineuse. Tout au long de ma lecture j'essayais de deviner laquelle avait fait quoi lors de cette fête mais n'y suis pas parvenue, l'auteure ayant trop bien masqué les indices. Liane Moriarty parvient à nous emmener où elle veut et j'adore me laisser prendre à ce piège.
Un excellent roman dépaysant et délassant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   29 mars 2021
Auteure de nombreux best-sellers, dont "Petits secrets, grands mensonges", un roman adapté en série par HBO, l’Australienne Liane Moriarty s’est penchée sur les hauts et les bas de la vie de triplées dans son nouveau roman, "Trois vœux".
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   05 mars 2019
‘Do you know we’ve been together for as long as you and Georgina were?’ she said as he bent down, mercifully finished, to rinse his mouth.
‘Have we?’ Michael dried his mouth with a towel.
‘Yes,’ said Lyn. ‘So are you going to be unfaithful to me now?’ There was a harder note in her voice than she’d intended.
Michael put down the towel. ‘No,’ he said carefully. ‘No, that wasn’t actually my intention.’
‘Pfffff,’ said Lyn. ‘I guess it wasn’t your intention to be unfaithful to Georgina either.’
Michael leant against the bathroom door. ‘Is this to do with the whole Cat and Dan thing?’ She didn’t say anything. ‘Is it Kara? This morning’s teenager from hell performance?’
‘It’s nothing. It was a joke.’
‘Didn’t sound like one.’
Lyn put away her moisturiser and Michael’s toothpaste. She walked past him into their bathroom He snapped off the light and followed her.
Without speaking, they pulled back the quilt, climbed into bed and took their books from their respective bedside tables. They lay side by side on their backs and held their books in front of them.
After a few seconds Michael put his book flat down on his chest.
‘Do you remember the first we went camping together?’
Lyn kept looking at her book. ‘Yes.’
‘I remember waking up that first morning and seeing you next to me in your sleeping bag, all curled up, abd I felt so… so pleased to see you. It was like the feeling you got when you were a kid and you had a friend stay the night. While you were sleeping you’d forget he was there and then you’d wake up and see him sleeping on the stretcher bed and you’d remember and you’d feel all happy. You’d think, oh that’s right, good old Jimbo’s here – we’re gonna have fun today!’
Lyn went to speak and he put his hand on her arm to stop her.
‘My point is, I can’t remember ever once feeling that way with Georgina. Even during our supposedly good times. Our very worst times, yours and mine, are still ten times better than the very best times I had with Georgina. When you and I first got together I remember thinking, bloody hell, why did nobody tell me it could be this good?’
Michael picked up his book again. ‘So that’s why I’m not going to be unfaithful to you.’
Lyn blinked and watched the words on her page dance and dissolve.
‘Because you remind me of my mate Jimbo.’
She closed her book and used it to whack him on the stomach.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
iris29iris29   13 janvier 2021
La seule solution, c'était d'attendre que ça passe, se replier sur elle-même, faire comme si elle était ailleurs. C'était comme plonger sous une grande vague quand la mer est particulièrement agitée. On respirait un bon coup et on descendait aussi loin que possible sous le mur déchaîné d'eau blanche. Quand on était au fond, il vous poussait , vous bousculait comme s'il voulait vous tuer. Mais ça finissait toujours par passer. Et quand on remontait à la surface, suffocant à moitié, la vague clapotait si paisiblement, parfois, qu'on avait du mal à croire qu'elle ait existé.
Ce n'était rien. Leur couple marchait bien. Ils s'aimaient tellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
iris29iris29   13 janvier 2021
Un jour , (...), Cat lit dans un magazine un article qui parlait d'une étude sur des vraies jumelles qui avaient été séparées à la naissance. Quand elles se retrouvèrent, des années plus tard, elles découvrirent des similarités étonnantes dans leurs vies. Bien qu'elles aient été éduquées différemment, elles avaient fini par avoir des métiers, des passe-temps, des habitudes, des animaux, des voitures et des vêtements semblables, allant jusqu'à donner le même prénom à leurs enfants ! Selon l'auteur, cela prouvait que, tout comme la couleur des cheveux, la personnalité était décidée à la conception. Le destin de chacun était probablement gravé de façon indélébile dans ses gênes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
iris29iris29   14 janvier 2021
Cat et Dan habitaient à Rozelle dans un appartement des années vingt qui avait été rénové, avec de hauts plafonds à moulures et un parquet ciré. Ils avaient vue sur un ruban de baie, de longs haubans d' Anzac Bridge et d' innombrables eucalyptus. Les matins d'été, ils prenaient le petit déjeuner devant un public de perruches aux couleurs vives qui s'affairaient en frétillant sur leur rambarde.
Commenter  J’apprécie          160
missmolko1missmolko1   04 mars 2019
‘I wish you’d got the Paris job,’ she said.
‘Yeah, well, I didn’t’.
Ever since Dan had started working for the Australian branch of a French company, they had dreamed of a transfer to Paris. The Christmas before, he had made it on to the short list for a management position and the dream got so close they could touch it. They even enrolled themselves in a beginner’s French course at the local TAFE. In France, they would be themselves, but better. They’d wear French clothes and have French sex, while still, of course, maintaining their fundamental Aussie superiority. They’d be more worldly, more stylish, and in years to come, they’d say, ‘Oh yes, we both speak fluent French! Naturellement! We had a year in Paris, you see.’
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72

Videos de Liane Moriarty (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Liane Moriarty
Extrait du livre audio "Neuf parfaits étrangers" de Liane Moriarty lu par Colette Sodoyez. Parution CD et numérique le 17 février 2021.
https://www.audiolib.fr/livre-audio/neuf-parfaits-etrangers-9791035402273
autres livres classés : tripléesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

À la recherche d'Alice Love de Liane Moriarty

Qui est le "Haricot" ?

Tom LOVE
Olivia LOVE
Madison LOVE
Nick LOVE

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : À la recherche d'Alice Love de Liane MoriartyCréer un quiz sur ce livre

.. ..