AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369747943
Éditeur : Akata (16/01/2020)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Shirô tente d'oublier son amour à sens unique pour Mirai et découvre peu à peu la vie de couple avec sa petite amie.
Déjà, l'automne s'achève et les vacances d'hiver arrivent à grands pas. Obligés de retourner à Tokyo pour les fêtes, Shirô et Mirai quittent Hiroshima à contrecoeur sans se douter des surprises que leur réserve leur séjour à la capitale. Avec ses envahissantes soeurs, son père qui s'en mêle et la Saint Valentin qui approche, la fin de l'année ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LesLivresdeFlo
  10 janvier 2020
Oui ! Ha ha ha ! Je suis joie et allégresse. Ça y est, après des MOIS d'attente le voilà, le tant attendu, le tant désiré tome 3 de Ce qu'il n'est pas ! Je ne saurais comment assez remercier les éditions Akata pour leur confiance, pour me confier leurs romans, et surtout pour éditer des merveilles qui n'auraient jamais été traduites sans eux, et que je n'aurais jamais eu l'occasion de lire (Corentin file moi vite tes bouquins que j'apprenne le japonais =_=!).
Il y a assez peu, voir très peu, de sagas dont je guette les sorties comme le Saint Graal (oui je fais dans la comparaison modérée u_u). J'ai plutôt tendance à acheter les tomes quand l'envie me prend, et non pas dès qu'ils sortent. Mais il y a des sagas, comme Heartstopper, ou Ce qu'il n'est pas, que je me dois de guetter comme le messie (comparaisons religieuses aujourd'hui ? Très bien ô_O). J'ai eu un coup de coeur pour les tomes 1 et 2 de cette série, et c'est toujours avec une grande joie que je me plonge dans le monde de Shirô et Mirai pour les retrouver.

Ce tome-ci, bien que très plaisant, se présente comme étant plus triste que les deux précédents. Shirô se retrouve dans une situation compliquée, coincé entre ses sentiments pour Mirai, et ceux pour Miyoshi, sa nouvelle petite amie. Il est perdu, perturbé, constamment tiraillé… Il se remet sans cesse en question, ainsi que ses pensées, ses comportements, et il essaie d'avancer et de faire le point. Si je l'aimais déjà beaucoup avant, je ressens encore plus de sympathie pour lui désormais. C'est une situation très difficile à vivre et à supporter, et il doit la vivre seul. Il ne peut se confier à personne et doit tout assumer. C'est un garçon fort, et bon. S'il se traite d'ordure plusieurs fois dans le roman, et culpabilise à cause de son attitude, je dois dire que je ne suis pas du tout d'accord. Il est honnête. Bon pas envers Mirai, mais c'est pour son bien, parce qu'il sait que lui dire la vérité le ferait souffrir lui aussi. Mais il est honnête avec lui-même, sur ses sentiments, ses défauts et travers, et essaie de trouver des solutions. Et il est honnête avec Miyoshi. Pas totalement bien sûr, car il ne peut révéler l'identité de la personne qu'il aime. Mais ce n'est pas un vrai mensonge. Il n'a pas le choix. Ce secret ne le concerne pas uniquement, et s'il se tait en partie, c'est pour protéger Mirai. Je trouve cette attitude respectable. Il fait au mieux vus les événements.
Par contre quelque chose m'a dérangée dans l'attitude de Shirô. La chose qui m'a un peu perturbée, c'est la façon dont il continue à voir Mirai. Il parle de lui comme un homme, mais je ne suis pas sûre qu'il le considère vraiment comme tel. Quand Mirai lui fait une accolade Shirô pense à sa poitrine, même s'il ne la sent pas à ce moment-là. Or Mirai n'est pas une femme, il se sent définitivement homme. Si Shirô le voyait comme ça lui aussi, il penserait à cet élément de son anatomie ? du coup je me pose la question ; Shirô aime-t-il Mirai pour ce qu'il est vraiment ? Ou fantasme-t-il un Mirai idéal, rêvé ? C'est une situation hautement complexe, où les codes communément admis sont tous remis en question… il n'est pas simple de se faire une idée fixe sur la question. Et même après 3 tomes, Ce qu'il n'est pas continue à éveiller des questionnements chez les lecteurs. C'est génial !
Dans ce tome-ci Shirô essaie donc d'avancer, d'évoluer, sans faire souffrir tout le monde autour de lui. Dans cette quête il aura la chance de recevoir de l'aide, et de l'écoute. Auprès d'Hiromi d'abord, à qui il pourra se confier, partiellement, et profiter de son expérience. Et auprès d'un ami de son père, qui a percé Shirô à jour, et qui se montre ouvert, tolérant, et bienveillant envers lui. S'il n'avoue jamais tout, ces discussions permettent néanmoins à Shirô de se libérer d'une partie du poids qu'il porte chaque jour, de s'alléger. Et il en vient à enfin prendre des décisions pour son avenir. Seront-elles bénéfiques, pour lui ou son entourage ? On le saura bientôt, mais en tout cas il agit, et essaie surtout d'agir au mieux pour lui. Enfin il s'écoute et essaie de se soulager lui-même.
En effet ce tome 3 est vraiment le tome de l'indépendance et de l'émancipation de Shirô. Il s'ouvre enfin à sa famille. Et ça c'est un grand pas en avant ! Sa relation avec son père et ses soeurs s'améliore grandement. J'aimais déjà le père se Shirô, c'est un homme un peu farfelu et détaché de tout, mais je l'aime bien. Peu-être parce que j'ai lu Celle que je suis, en tout cas je le trouve drôle et attachant, malgré ses travers. Ses soeurs par contre, je n'ai vraiment commencé à les apprécier que dans ce tome. Shirô et elles arrivent enfin à s'ouvrir les uns aux autres, ils s'expriment, mettent des mots et des raisons sur leurs comportements, et se disent enfin la vérité. C'est un début, mais on sent un vrai changement. de leur côté ses soeurs se montrent plus gentilles, et lui ose s'affirmer. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la discussion téléphonique entre Niko et Shirô. Il assume ce qu'il dit, il y va franco, et j'ai ri ! J'ai ri ! Je l'ai même relue tellement je l'ai aimée ! Ça fait du bien de le voir devenir qui il est vraiment, et de le voir évoluer.
Sa décision finale, et il se sera battue pour qu'elle puisse s'accomplir, nous offre une fin pleine de tristesse, et de promesses pour Shirô. Je ne sais quoi penser de ce choix, j'espère qu'ils s'en sortiront correctement tous les deux, et qu'ils trouveront le bonheur. Bien sûr j'aimerais une fin spécifique. J'ai une fin fantasmée dans mon imaginaire que j'aimerais voir s'accomplir (j'ai d'ÉNORMES doute quant à sa réalisation cela dit xD), et la conclusion de ce tome ne va pas du tout dans ce sens ! Mais je garde espoir, malgré la tristesse de cette scène. Quant Shirô annonce à Mirai sa décision, et que ce dernier ne comprends pas la raison de celle-ci, quand Shirô se retient, qu'il se fait mal pour se contrôler… waouh, j'avais tellement envie de les aider.
"Visiblement fatigué, il se lève et se dirige vers sa chambre. Intérieurement, je bous de ne pas pouvoir me jeter sur son dos pour l'enserrer de mes bras. Je plante mes ongles si durement dans ma chair que du sang pourrait s'en écouler. Je sers les dents avec tant de violence que celles-ci semblent prêtes à se briser."
C'est un tome très émouvant, avec une montée d'émotions dans la dernière partie… J'adore ces deux personnages, j'ai beaucoup d'attachement pour eux deux, et je dois dire que ça ne m'étais plus arrivé depuis un bon moment. le rythme des parutions françaises correspond au rythme des romans. le tome 2 sur les vacances d'été est sorti en septembre, celui-ci sur Noël et février sort dans 5 jours… Ce rythme parfaitement synchronisé aide grandement à cet attachement, et j'ai encore une fois hâte de découvrir ce que nous réserve le tome suivant.
EN BREF : Sans surprise ce tome est encore une belle réussite. Si le ton est plus triste, ce qui nous marque le plus c'est l'évolution de Shirô. Il s'affirme enfin auprès de sa famille, fait le point sur ses sentiments, envers Mirai, envers Miyoshi, et prend des décisions importantes. Il s'écoute, évolue, grandit. C'est très émouvant, touchant, et j'ai hâte de voir quelles en seront les conséquences.
Lien : https://leslivresdeflo.home...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LesLivresdeFloLesLivresdeFlo   10 janvier 2020
Visiblement fatigué, il se lève et se dirige vers sa chambre. Intérieurement, je bous de ne pas pouvoir me jeter sur son dos pour l’enserrer de mes bras. Je plante mes ongles si durement dans ma chair que du sang pourrait s’en écouler. Je sers les dents avec tant de violence que celles-ci semblent prêtes à se briser.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : transgenreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Princesse De Clèves

Qui était la femme du roi dit « Roi Pétard » Henri II ?

Marie Medusexe
Marie Stuart
Catherine de Médicis
Franklin

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La Princesse de Clèves de Madame de La FayetteCréer un quiz sur ce livre